J'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa la veille du 20 juillet – Ne ratons pas l'opportunité que nous avons attendue pendant des millions d'années.

De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clarté et Sagesse]


Salutations Maître ! Salutations compagnons de pratique !

C'est la première fois que je participe à une conférence de la Loi pour le site Internet Minghui. Je suis âgée de 78 ans, et j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa avec ma belle-sœur la veille du 20 juillet 1999, lorsque la persécution a commencé, sur notre site local de pratique. Après avoir terminé les exercices le matin, j'ai emprunté un exemplaire du Zhuan Falun à un compagnon de pratique et je suis rentrée à la maison. Le lendemain matin, ma belle-sœur et moi sommes retournées au site de pratique et nous n’y avons vu personne. Sans trop y réfléchir, nous sommes rentrées à la maison sans savoir ce qui était arrivé. Plus tard, nous avons appris à la télévision que le parti pervers ne permettait plus à la population de pratiquer le Falun Dafa. Parce que je n’avais jamais eu de contact avec le Falun Gong avant, je ne savais pas vraiment ce qu'était cette pratique. J'ai pris la propagande du parti pervers et les mensonges à la télé pour quelque chose de vrai et je suis allée dans son sens en disant de mauvaises choses sur Dafa (que j'ai depuis rétractées et déclaré non valides). Comme j'avais une mauvaise santé et beaucoup de tâches ménagères à faire, je voulais pratiquer les exercices pour la santé. Je n'avais pas lu le livre et je ne trouvais pas de pratiquants pour m'enseigner les exercices. Quand j'avais le temps, je m'asseyais et faisais quelques mouvements simples, mais je ne connaissais pas les principes fondamentaux de la pratique.

Peut-être que Maître savait que je voulais cultiver et pratiquer. Le 1er novembre 1999, ma fille aînée, qui est une pratiquante est venue me rendre visite pendant deux jours depuis l'extérieur de la ville. Elle m'a appris tous les exercices. Elle a déclaré que le parti avait commencé à calomnier Dafa à la télévision comme ils l'avaient fait pendant la révolution culturelle. Elle m'a dit ne pas de croire à leurs mensonges. Ma fille aînée a obtenu la Loi en avril 1999. Comme elle est restée chez moi pendant seulement une courte période, je n'ai pas appris les exercices avec précision, mais après son départ j'ai continué à pratiquer et je n'ai jamais abandonné. Après avoir commencé à pratiquer, ma santé s'est considérablement améliorée. À l'âge de 70 ans, je pouvais gérer beaucoup de tâches ménagères et m'occuper de ma petite-fille. J'avais beaucoup d'énergie. Mon gendre disait toujours que je marchais très rapidement.

Après le retour de ma fille aînée chez elle, elle est allée place Tienanmen pour faire appel pour le Falun Dafa. Elle a été arrêtée et envoyée dans un camp de travaux forcés où elle a été gardée dans un centre de lavage de cerveau pendant près de deux ans. Elle a été libérée en juillet 2002. Le 1er octobre, elle est venue me rendre visite et m'a dit la vérité à propos de la persécution. Elle m'a appris les exercices à nouveau et elle m'a montré une partie des mouvements que je ne faisais pas correctement. Elle est restée avec moi pendant seulement deux jours et puis elle est partie rapidement pour aller clarifier la vérité aux êtres.

En 2004, mon mari est décédé d'un cancer du poumon. J'étais déprimée après qu'il m'eut quittée. Je suis allée chez ma fille aînée pour vivre avec elle pendant un certain temps. Nous avons étudié la Loi ensemble tous les jours et sommes sorties pour distribuer des dépliants et clarifier la vérité aux gens. Bien que j'étais très occupée à l'époque, je me sentais bien dans ma peau. Après quelques mois de clarification de la vérité et d'étude de la Loi mon niveau d'énergie a repris. Mon corps était libre de toute maladie et je marchais comme une flèche. Mes joues sont devenues roses et ma peau était douce et lisse.

Un jour, ma tête et mon cou ont été blessés. Dans le Zhuan Falun, Maître a dit,

« Notre corps éprouvera subitement des malaises, c’est parce qu’on liquide du karma, cela peut se manifester sous de nombreux aspects. »

En fait, Maître a éliminé le karma pour moi et m'a aidée à passer le test du karma de la maladie. Dans le passé, je massais mon mari lorsqu'il était à l'hôpital. Ma fille aînée m'avait dit que les pratiquants de Dafa ne devraient pas faire de massage aux autres. J'étais distraite à l'époque et j'étais très attachée à la sentimentalité. J'ai continué à masser ses pieds. En conséquence, son karma a été transféré sur moi. Maître a dit dans le Zhuan Falun, « S’il est facile d’inviter un esprit, il est difficile de le renvoyer. » Mais maintenant, je me sens bien. À ce moment-là, je pensais à tort que tant que je pratiquais les exercices je serais exempte de maladie. Je ne prêtais pas vraiment attention à l'étude de la Loi et à cultiver mon cœur. Je me suis concentrée seulement sur les exercices, bien qu'essentiellement, en temps que pratiquant, cultiver son cœur est le plus important. Dans le passé, mon attachement à la peur était assez important. Quand j'entendais de mauvaises nouvelles, je commençais à cacher les documents d'information qui étaient chez moi. J'avais également d'autres attachements. Je n'ai pas pris la cultivation sérieusement, ni pensé que faire les choses était la cultivation. Plus tard, quand ma fille aînée a vu que je ne pouvais pas élever mon niveau de cultivation et ma compréhension de la Loi et que je commençais à avoir des doutes sur Dafa, elle m'a suggéré que l'on récite le Zhuan Falun ensemble. Comme nous récitions la lecture six, les forces anciennes ont commencé à interférer avec moi. Ma deuxième fille m'a téléphoné de la province du Henan et m'a demandé de l'aider dans ses tâches ménagères. Lorsque j'y repense maintenant, je sais pourquoi le Maître à dit qu'il était très difficile pour les gens d'obtenir la Loi. Les forces anciennes ont désespérément besoin d'empêcher les gens d'être sauvés.

Après être allée à la province du Henan, je me suis sentie prise au piège dans l'arrangement des forces anciennes. Comme je restais à la maison tout le temps, je n'ai pas eu l'occasion de connaître d'autres pratiquants. Je me suis éloignée de l'environnement de cultivation et je me suis complètement jetée dans la grande cuve de teinture des personnes ordinaires. Je n'étais pas capable d'écouter les conseils de ma fille aînée (En fait c'était Maître qui tentait de me réveiller) et je ne l'ai pas prise au sérieux. J'ai arrêté de me cultiver. Puis, je ne me sentais pas bien et j'ai soupçonné que j'avais une maladie (je recherchais la maladie). En fait, les forces anciennes ont renforcé mes notions innées me faisant croire que j'étais malade. Par conséquent, mes enfants m'ont emmenée voir un médecin pour me soigner. Je suis allée à l'hôpital pour des perfusions, des injections et des médicaments, mais rien n'a aidé. En réalité, Maître avait déjà nettoyé mon corps. Je n'avais aucune maladie. Bien sûr ces méthodes ordinaires n'ont pas aidé ! Néanmoins, je ne me suis pas éveillée à cela. Je suis allée à l'hôpital de Henan, l'hôpital psychiatrique provincial, un hôpital orthopédique et d'autres. J'ai dépensé beaucoup d'argent en radiographies, CT, IRM et autres examens. En fin de compte, ils n'ont rien pu trouver qui n'allait pas chez moi. Tout était normal, mais je ne me sentais pas bien. Encore, je ne me suis pas éveillée à cela et je suis allée chercher un remède dans la médecine traditionnelle chinoise qui comprenait des ventouses, l'acupuncture, les massages, l'incorporation, et le traitement au laser. En fin de compte, ces traitements n'ont pas fonctionné non plus. J'ai utilisé l'argent de mes enfants pour payer les médicaments et sans le savoir j'ai accumulé plus de karma.

Les forces anciennes ne voulaient pas que j'obtienne la Loi. Elles ont essayé de me tirer vers le bas dans l'abîme. Enfin, un médecin a dit, « prenez des calmants. » En fait, c'était un sédatif très puissant qui peut provoquer une perte de conscience et j'ai eu des vertiges après les avoir pris. Une nuit, quand je suis allée aux toilettes, je suis tombée et me suis cassé la hanche. Est-ce que c'était ma recherche de la maladie ? Le médecin m'a dit de rester au lit pendant trois mois. À cette époque, je n'étais pas capable de marcher, mettre des vêtements ou prendre un bain et j'ai eu besoin de quelqu'un pour prendre soin de moi. En fin de compte, je n'avais aucune force pour sortir rechercher un traitement et j'ai créé beaucoup de tracas pour mes enfants. C'était l'été et je souffrais.

Quand ma fille aînée a entendu la nouvelle, elle m'a appelée immédiatement et m'a invitée à pratiquer les exercices et étudier la Loi et a dit que sinon mon état pourrait s'aggraver. Si je continuais à rester au lit, cela conduirait à une raideur musculaire et je pourrais devenir handicapé. Je me suis assise sur mon lit en m'appuyant contre le mur et j'ai commencé à faire les exercices et étudier la Loi. Peu de temps après, j'ai pu prendre soin de moi-même. J'avais encore une cyphose lombaire et je paraissais faible. J'avais besoin d'une béquille pour marcher. Maintenant quand je pense à ce sujet je me sens effrayée. Dans le Zhuan Falun, Maître dit, « le bien ou le mal surgit d’une seule pensée. » C'est seulement la différence dans une pensée que les forces anciennes tentaient d'agripper et elles ne voulaient pas me laisser m'en aller. Elles voulaient me nuire et me faire lâcher.

En vertu de l'arrangement du Maître je suis allée rencontrer mes deux belles-sœurs chez ma fille aînée, j'étais déterminée à y arriver, même si j'avais des problèmes pour marcher. Ma sœur cadette est retournée à Pékin après deux mois parce qu'elle avait de la difficulté à s'habituer à ce nouvel environnement. Je suis restée. Avec l'aide de ma fille aînée, j'ai appris en quelques jours comment copier des CD et imprimer les couvertures de CD. Quand j'ai vu Shen Yun à la télévision sur un CD que j'avais copié, je me suis sentie très bien.

J'ai pratiqué les exercices et étudié la Loi avec ma fille aînée et nous avons fait ensemble des documents de clarification de la vérité. Quand je suis allée d'abord chez elle, mon dos était courbé, mon visage était pâle et je paraissais vieille. Par l'étude intensive de la Loi et des exercices, j'ai subi un grand changement mentalement et physiquement. Mon voisin m'a dit que je paraissais en très bonne santé et que j'avais l'air beaucoup plus jeune. Avec les encouragements de ma fille, j'ai surmonté la pensée du karma et j'ai commencé à réciter le Zhuan Falun. J'ai acquis une nouvelle compréhension de la Loi et j'ai commencé à cultiver mon cœur. Dans le passé, lorsque j'entendais quelqu'un dire quelque chose qui n'était pas agréable à mon oreille, je me fâchais et me battais avec lui. Par l'étude de Loi, j'ai compris que c'était l'attachement à « me battre avec les autres » et un manque de tolérance. J'ai dû éliminer ces attachements par la cultivation./P>

La sœur aînée de mon mari vivait avec sa fille parce que personne ne prenait soin d'elle. Elle a plus de 90 ans et elle est un peu distraite. Elle aimait donner des ordres et parler beaucoup. Parfois, quand les pratiquants venaient chez elle pour étudier la Loi et partager leurs expériences, elle ne les traitait pas gentiment et disait de mauvaises choses à leur sujet. Je ne l'aimais pas et je pensais qu'elle était une interférence. Je ne voulais pas vivre avec elle et je n'étais pas amicale envers elle. En fait, c'était une personne très gentille. Quand elle était jeune, elle a beaucoup aidé ma famille financièrement. Un jour, une parente est venue me rendre visite. Après le dîner, je lui donné des fruits à emporter chez elle. Après qu'elle soit partie, la sœur de mon mari était très en colère. Je me sentais très fâchée contre elle et j'ai commencé à me disputer avec elle. En fait, Maître l'avait utilisée pour essayer que j'élève mon xinxing, mais j'ai raté l'occasion.

Comme le dit le proverbe, « Les passants ont toujours une vision plus claire. » Voyant que je ne m'étais pas éveillée à l'épreuve, ma fille a dit, « c'est une personne ordinaire. Elle t'aide à élever ton xinxing » À ce moment-là, j'étudiais la Loi, mais je n'avais pas utilisé la Loi pour évaluer mon comportement et pour me cultiver solidement. Je lui ai dit, « je ne veux pas de ce genre de personne pour me tester. » J'étais très têtue et je n'ai pas écouté ma fille. En conséquence, j'ai raté l'occasion de mettre à niveau mon xinxing. En fait, détester les autres et penser qu'elles interfèrent avec nous sont un attachement à l'égoïsme. Comment puis-je cultiver si je veux seulement écouter les bonnes choses ! Un pratiquant a dit, « ma tante, votre environnement de cultivation est très bon. Votre fille est là pour vous le rappeler et votre belle-sœur est là pour vous aider à élever votre xinxing. Veuillez le chérir. » Cet été, ma deuxième fille a appelé sa sœur et a dit, « mère n'aime pas rester chez les autres et elle est un peu solitaire et n'aime pas avoir des contacts avec les autres. Comment a-t-elle pu rester chez toi pendant près de deux ans sans vouloir rentrer à la maison? » Ma deuxième fille est encore dans un labyrinthe. Comment peut-elle comprendre la cultivation et savoir que remonter au ciel est ce que j'ai attendu pendant des milliers d'années ? J'ai attendu la venue du Maître et la propagation de la Loi pendant de nombreuses réincarnations. Et c'est le jour que j'ai tant attendu.

J'ai commencé à participer à l'étude de groupe de la Loi et j'ai été touchée par la diligence des autres pratiquants. Je pensais que j'allais m'endormir dans le groupe d'étude de la Loi, mais je ne me suis pas endormie. J'ai étudié la Loi avec les pratiquants, émis des pensées droites et je suis allée allumer des pétards pour célébrer la « mort » du chef de la perversité, Jiang Zemin. Les forces anciennes ont vu que j'étais devenue sérieuse dans ma cultivation. Elles ne m'ont pas laissée tranquille. Quelques jours plus tard, ma deuxième fille et mon fils m'ont appelée et m'ont demandé d'aller faire un bilan de santé. Après avoir fait un scanner, certaines mauvaises pensées sont venues à moi, pensant que le bilan était un moyen pour moi de valider la Loi. Maintenant quand je regarde en arrière, cette pensée était adaptée à la disposition des forces anciennes. Hier soir, ma fille aînée a eu un rêve. Dans ce rêve, je ne m'éveillais pas à la Loi et je me suis donné une injection par voie intraveineuse. J'ai percé mon bras avec l'aiguille plusieurs fois, mais il était toujours impossible de trouver la veine. Sans m'y éveiller, j'ai continué de me piquer. Ma fille aînée m'a aidée. La vérité est que plusieurs jours avant, ma deuxième fille et mon fils avaient appelé ma fille aînée pour m'emmener faire un examen de CT. Elle avait dit qu'elle respecterait ma décision et m'y emmènerais si je voulais y aller.

La cultivation est une affaire très sérieuse. Maître a dit dans le Zhuan Falun, « le bien ou le mal surgit d’une seule pensée. » Je ne peux laisser les forces anciennes utiliser des prétextes pour me persécuter et me donner du karma. Je dois étudier davantage la Loi, réciter la Loi, partager avec les pratiquants et laisser aller mon attachement à la célébrité. C'est seulement en faisant cela que je peux annuler l'arrangement des forces anciennes et marcher sur le chemin que veut Maître. Notre grand Maître compatissant m'a dirigée sur la route céleste et m'a éloignée de la mauvaise route. Je remercie chaleureusement le Maître du fond de mon cœur. À l'avenir, j'écouterai le Maître et utiliserai les critères d'un pratiquant authentique pour m'évaluer. Je serai plus assidue et me cultiverai bien. C'est la façon de remercier le Maître.

J'ai vécu des choses miraculeuses dans ma cultivation. Par exemple, un jour, je suis allée à la banque pour retirer de l'argent. C'était dans l'après-midi et il n'y avait pas beaucoup de gens dans les environs. Soudain, trois jeunes sont arrivés. Ils ne sont pas allés faire d'opérations bancaires. Ils ont regardé tout autour. Comme j'avais prévu de retirer beaucoup d'argent, j'étais un peu nerveuse. J'ai récité, « Falun Dafa est bon. Maître, veuillez m'aider. » Lorsque ce fut mon tour, les trois jeunes gens ont disparu. Je me suis sentie détendue et en toute sécurité j'ai retiré mon argent. Je savais que c'était Maître qui m'avait protégée.

Je termine ici en raison du temps. En fait, par l'intermédiaire des pratiquants et de ma fille aînée, Maître a laissé entendre que je devais écrire un partage l'an dernier. Mais je ne me ne m’y suis pas éveillé. En conséquence, j'ai perdu cette précieuse opportunité. L'année prochaine, je vous promets que je prendrai part activement à ce grand événement et ferai un rapport à Maître et aux pratiquants sur mon état de cultivation.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2011/12/22/130263.html#.T3tGpzHKFIE

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/25/249157.html