Le propriétaire d’un magasin informatique arrêté et volé avant même d’avoir pu démarrer son affaire

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un correspondant de la Province du Hebei, Chine


Le 25 février 2012, de nombreux pratiquants du Falun Dafa des villes de Tangshan, de Hijiazhuang, de Cangzhou, de Botou et du Canton de Xuanhua ont été arrêtés par la police locale. Parmi eux se trouvait M. Gao Yanchen et sa femme du Village de Yuantaizi, Jiajiaying, Canton de Xuanhua. Ce jour là, à 16 heures, la police du Bureau de la Sécurité Publique de Zhangjiakou, du Bureau de la Sécurité Publique de Xuanhua et du poste de police de Jiajiaying ont fait irruption au domicile de M. Gao et l’ont fouillé. Ils ont emporté l’ordinateur de son enfant, trois téléphones portables et les livres de Dafa.

Les Gao ont leurs parents des deux côtés et leurs deux jeunes enfants dont ils doivent prendre soin, dont l’un n’a que deux ans. Sa femme n’a pas de travail et M. Gao travaille très dur pour subvenir aux besoins de sa famille. Ils sont plutôt pauvres et donc, pour améliorer leur situation financière, M. Gao était sur le point de démarrer un commerce informatique. Il a passé beaucoup de temps à essayer de tout mettre sur pied, y compris l’enregistrement de son affaire et la location du pas de porte. Il venait juste d’emprunter de l’argent pour acheter du stock et pour louer de l’espace d’entreposage auprès de son propriétaire. Juste avant qu’il n’ouvre les portes de son nouveau commerce, la police l’a arrêté et a confisqué toute sa marchandise. Même son propriétaire et son fils ont été emmenés au poste de police local pour y être interrogés. Ils ont été libérés par la suite. La femme de M. Gao a également été emmenée en garde à vue au poste de police, interrogée et menacée. Elle est devenue dépressive, et ses parents s’inquiètent aussi beaucoup. Comment vont-ils survivre sans M. Gao?

Avant d'apprendre le Falun Dafa, M. Gao était un voyou qui avait toujours des problèmes, ce qui désolait ses parents. Après avoir appris le Falun Dafa il est devenu un bon fils, s’est mis à travailler dur et s’est même marié. Sa femme était également gentille avec ses parents. Malgré le fait qu’ils étaient pauvres, ils étaient assez heureux. Qui aurait imaginé que quelque chose de la sorte puisse leur arriver—il essayait simplement d’être une bonne personne.

Les personnes principalement responsables dans la persécution des Gao sont:
Le département de Police du Canton de Xuanhua:
Cao Yu, chef associé: +86-13932356982(portable)
Gu Haibin, capitaine de la Division de la Sécurité Domestique: +86-13643342377(portable)
Poste de police de Jiajiaying: +86-313-5092007
Shen Baozhu, directeur
Pei Yunwei, chef d’équipe
Zhu Libing, directeur associé


Traduit de l'anglais en Europe

Version anglaise: http://en.minghui.org/html/articles/2012/4/3/132530.html#.T38p79n_m7s
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2012/3/3/253781.html