Renoncer à soi et s'harmoniser avec le groupe

De la huitième Conférence de partage d'expériences par Internet des pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par Li Jingxin, un pratiquant en Chine


Bonjour au Maître !

Bonjour aux compagnons de pratique !

La Conférence annuelle de partage d'expériences sur internet pour les pratiquants en Chine a été reconvoquée. Quand je reviens sur ma cultivation de cette dernière année, j'ai des émotions mixtes concernant certaines lacunes et leçons. Afin de faire mieux dans le futur et pour m'améliorer rapidement, j'ai rédigé un sommaire de mes expériences de cultivation pour le Maître et à partager avec les compagnons de pratique.

Renoncer à soi et s'harmoniser avec le groupe

J'ai été influencée par la culture du Parti communiste chinois (PCC) dès ma petite enfance et j'étais inconsciente que je me protégeais par égoïsme. Quand j'ai appris qu'un compagnon de pratique avait des problèmes, la première chose qui m'est venue à l'esprit a été d'arrêter de communiquer avec lui afin d'éviter d'être impliquée. Quand je voyais les lacunes des autres, je restais muette. Ainsi, lui ou elle n'auraient pas la possibilité de discuter avec moi. Chaque fois que j'étais critiquée, j'allais trouver des excuses à mon problème au lieu de regarder à l'intérieur ; parfois même je mentais.

Un jour, j'ai compris que j'avais menti, je me suis étonnée moi-même. À une occasion, une pratiquante d'un certain âge est venue chercher des documents de clarification de la vérité et elle m'a dit que sa petite fille de 12 ou 13 ans voulait venir avec elle. Cependant, elle a dit à sa petite-fille que je ne voulais pas qu'elle vienne. J'avais même dit : « Tu dois lui dire que j'ai déménagé. » En réalité, sa petite-fille était venue la fois précédente et elle m'avait suivie jusque dans l'autre pièce. Elle a dit : « Vous avez un ordinateur personnel ! » J'avais eu tellement peur que ma main qui tenait les CD tremblait et les CD ont fini par être éparpillés sur l'armoire. J'ai pensé que cela pouvait être mal si elle en parlait aux autres. Mon PC était bloqué, donc je ne pouvais l'éteindre. Le lendemain, le PC montrait toujours un écran bleu sans images. Je n'ai pas regardé à l'intérieur, au contraire, j'ai dit que c'était la faute de la pratiquante âgée qui avait emmené sa petite-fille avec elle. Il me fallait trouver un pratiquant capable de réparer l'ordinateur. Plus tard, j'ai parlé avec la pratiquante âgée et je lui ai dit qu'elle pouvait emmener l'enfant pour des occasions normales, mais pas quand elle venait récupérer les documents de clarification – pour des raisons de sécurité. La pratiquante âgée m'a dit « Ce n'est pas grave. Il faut avoir peur de rien ! » Je savais que mon attachement de peur était apparu. J'ai étudié les enseignements Falun Dafa plus souvent et j'ai essayé d'éliminer cet attachement.

Mon mari qui est pratiquant m'a demandé immédiatement : « Comment as-tu pu mentir ? » J'ai recouvert ma bouche avec ma main. J'étais choquée d'avoir menti. J'étais influencée par la culture du PCC tellement profondément que me protéger moi-même était devenu une habitude et je mentais même sans m'en rendre compte. Comment pourrais-je toujours être ainsi après dix années de cultivation et pratique ? J'en avais honte. Le Maître veut que nous nous améliorons comme un seul corps. Comment pouvais-je former un seul corps avec les autres avec un esprit pareil, des habitudes et des notions humaines mélangées à l'égoïsme ? Quand les choses arrivent, je me protège d'abord et je ne l'évalue pas selon la Loi. N'est-ce pas le comportement d'une non-pratiquante ?

Je suis une pratiquante de Falun Dafa, je dois éliminer ces mauvaises choses. Je dois me contrôler et former un un seul corps avec les autres.

Avant hier dans la soirée, j'ai pris des médias de clarification de la vérité à la maison d'un pratiquant. J'ai remarqué qu'elle était nerveuse, car elle m'a poussée dans une chambre et elle m'a chuchoté : « Une pratiquante âgée,de notre groupe d'étude de la Loi, n'est pas rentrée après être allée clarifier la vérité sur le Falun Gong. Sa fille (qui ne pratique pas) a appelé plusieurs fois. Sa famille est très inquiète et elle disait qu'elle avait été arrêtée avant dans des circonstances similaires. « Nous sommes un seul corps, donc, son problème était mon problème. J'ai essayé de me calmer et j'ai dit : « Émettons des pensées droites pour renforcer notre compagne de pratique, éliminons la perversité et aidons la ! Si sa fille appelle de nouveau, veuillez lui demander son numéro de téléphone. » Nous ne savions pas où elle habitait. Le lendemain soir, la pratiquante est venue et elle a dit : « J'ai déménagé mes livres de Dafa à un autre endroit. J'ai rencontré sa fille. Elle a dit que sa mère était arrêtée par la police municipale et qu'elle avait été emmenée au centre de détention ce soir-là. » Quand la fille a rendu visite à la pratiquante arrêtée, la première chose que sa mère a dit était : « Prends bien soin de mes « affaires» . » Sa fille s'est plainte que sa mère n'avait pas livré des noms à la police. Sinon, elle aurait pu être relâchée le soir précédent. Elle était fâchée et elle a mis les «affaires » de sa mère sur un vélo et elle a menacé de tout jeter dans la rivière. J'étais surprise et j'ai dit : « Nous devons protéger les livres de Dafa, les PC et les imprimantes que nous utilisons pour sauver les êtres. Nous ne pouvons pas accepter que la fille commette un tel crime vis à vis de Dafa ! » J'ai discuté de tout cela avec ma famille et nous avons décidé d'aller trouver la fille, afin de déménager les « affaires » de sa mère ailleurs, afin de lui enlever cette pression.

Nous l'avons trouvée à la maison, qui se trouvait juste à coté du poste de police. J'ai émis les pensées droites suivantes : « Nous sommes des pratiquants de Dafa qui faisons les choses les plus justes. Personne n'ose nous persécuter. Quiconque qui le ferait, commettrait un crime. Le Maître nous protège. » Nous sommes arrivées chez elle juste après 21hrs , mais sa fille a refusé de nous ouvrir la porte . Le lendemain, nous avons établi un plan pour aller secourir notre compagne de pratique. Pendant ce processus, nous avons éliminé quelques notions humaines. En réalité, le Maître nous a enlevé les mauvaises choses en nous qui existaient dans les autres dimensions au moment où il a vu que nous avions des pensées droites. Merci Maître ! De nouveau, j'ai vécu l'expérience magnifique de me débarrasser de mon égoïsme et de former un un seul corps pendant que j'écris cet article.

Renoncer à soi et former un seul corps en enseignant comment utiliser des PC.

Une coordonnatrice m'a demandé d'enseigner à une compagne pratiquante comment produire des documents de clarification de la vérité. Comme j'avais appris dans le passé, j'ai compris que ceci était également de la cultivation. Il ne me fallait pas avoir peur de gaspiller du temps et il me fallait aider cette pratiquant afin qu'elle puisse maîtriser les techniques pour l'aider à sauver les êtres. Je lui ai demandé de faire fonctionner l’équipement toute seule et de prendre des notes plus tard. Je lui ai montré une étape; elle l'a pratiquée puis elle l'a notée. Je lui ai dit: « Ne te presse pas, prends de bonnes notes. » Elle a travaillé très assidûment et elle a vite appris. Alors, elle a pratiqué le processus plusieurs fois à l'aide de ses notes. Je ne faisais que la regarder et je l'ai aidé quand il le fallait. Je lui ai dit qu'il fallait qu'elle pratique plus pour pouvoir le maîtriser le processus. Ainsi, juste comme cela, une toute petite fleur a fleuri en silence.

Si le cœur d'un disciple de Dafa n'est pas stable, cela va engendrer des changements dans votre environnement tout autour. Lorsque vous avez peur, par exemple, vous allez découvrir que ça ne va pas pour les êtres qui vous entourent. Lorsque vous changez de sorte que votre regard soit clair,  votre esprit vaste et  plein d'optimisme, vous découvrirez que les choses autour de vous vont changer de façon correspondante. Lorsque vous clarifiez la vérité, que vous validez la Loi et lorsque vous agissez, si vous rencontrez des difficultés, ajustez-vous vous-mêmes et considérez les choses avec la pensée droite. Cela peut s’avérer efficace. ( Enseignement de la Loi à la Conférence de Washington DC 2009)

Je suis allée souvent là-bas pour contrôler ses progrès. Parfois, je l'aidais pour de petits problèmes. Un jour, elle a dit : « Je ne sais plus capable de naviguer sur internet. » Aussitôt, je suis entrée chez elle, j'ai allumé l'ordinateur et j'ai vu plusieurs documents téléchargés. Je l'ai essayé pendant un bon moment, mais cela ne fonctionnait pas. Je savais que j'avais oublié de lui expliquer le but d'aller sur internet avec la perspective de la cultivation et en se basant sur le principe de la Loi. Cela n'allait pas bien. J'ai expliqué que le site Minghui la (version chinoise de Clartés et Sagesse) était un site web des pratiquants de Falun Dafa et que le Maître le regardait. Je lui ai dit « Époque times » et d'autres sites web étaient destinés aux gens ordinaires. Je ne savais pas si elle pouvait accepter cela. Finalement je lui ai dit : « Je ne sais pas comment réparer cela. Nous devons demander aux pratiquants qui ont des compétences techniques pour nous aider. Peut-être que le système doit être réinstallé. » Elle a demandé : « Pourrons-nous trouver ces pratiquants ? » J'ai répondu « Je ne sais pas où les trouver. »

J'ai regardé à l'intérieur et j'ai découvert que j'avais un attachement à la peur. Cette pratiquante avait été persécutée auparavant. Mon cœur battait vite quand j'étais allée à son domicile. J'ai compris que mon champ n'était pas limpide. Comment pourrais-je bien agir avec un attachement à la peur ? J'ai commencé à émettre la pensée droite. J'ai fait cela plusieurs fois, jusqu'à ce que ma peur ait disparu. Plus tard, nous avons bien coopéré. Le site de production de documents de clarification de la vérité a également bien fonctionné, parce que j'ai fait cela avec des pensées droites.

Plusieurs pratiquants âgés avaient souvent des problèmes avec leur ordinateur. Je pouvais les aider avec les petits problèmes, mais pas avec ldes problèmes plus compliqués. Parfois, je ne pouvais les réparer, même après y avoir consacré beaucoup de temps. Parfois, le système d'exploitation devait être réinstallé. Il y a beaucoup de sites de production de documents de clarification de la vérité. Un grand nombre de pratiquants ont des ordinateurs, mais seulement un petit nombre de pratiquants ont des compétences professionnelles. Ils sont tous fort occupés et vivent loin de nous. L'aller/retour prend quatre heures. J'ai décidé d'aller apprendre comment réinstaller un système d'exploitation et j'ai demandé à une pratiquante qui s'y connait de venir m'apprendre tout cela chez moi. J'ai noté chaque étape qu'elle m'a apprise. Avant qu'elle me quitter, elle m'a dit que je devais me pratiquer. Cependant, je n'osais pas me pratiquer, parce que, au cas où j'allais faire une erreur, alors mon système informatique ne fonctionnerait plus, ce qui m'empêcherait de fabriquer les documents de clarification de la vérité. Mon mari, qui est également un pratiquant, a dit : « Nous ne pouvons perdre du temps pour la fabrication des documents de clarification de la vérité. Nous avons un peu d'argent, achetons un ordinateur pour nous exercer ! » J'étais très émue par son soutien.

Malgré que je m'inquiétais au sujet de comment acheter un ordinateur, la coordonnatrice est venue chez moi et elle a été contente d'apprendre que j'avais l'idée d'acheter un ordinateur pour me pratiquer. Elle a demandé à une pratiquante technicienne de venir m'aider. J'ai vite obtenu l'ordinateur. Le Maître a vu que j'avais le souhait de développer des compétences et il a tout arrangé pour moi. Merci au Maître ! Cependant, j'ai dû m'arrêter au milieu de l'installation parce que je ne me souvenais plus de l'étape suivante. J'avais très peur et j'ai appelé l'autre pratiquante à l'aide, mais elle ne répondait pas à son téléphone. Le Maître est toujours près de nous. J'ai appris comment réinstaller un ordinateur une deuxième fois. La pratiquante technicienne m'a recommandé de le faire moi-même et de prendre note en même temps. Peu de temps après que avoir maîtriser la technique une autre pratiquante ne pouvait aller naviguer sur nternet. En remarquant son anxiété, j'ai essayé de réinstaller le système opérationnel de son PC et j'ai réussi cela. L'ordinateur a bien fonctionné pendant plusieurs mois après.

Même réparer une imprimante peut être un processus de cultivation. Les pratiquants techniciens sont toujours fort occupés, car il y a beaucoup de sites de production de documents de clarification de la vérité dans la région. La coordonnatrice a invité une pratiquante technicienne d'une autre ville à venir nous apprendre comment faire le maintien des ordinateurs. Mon mari (qui est devenu pratiquant récemment) a décidé de l'apprendre. Il a bien fait attention et il avait déjà eu une formation technique dans le passé, donc il a su apprendre rapidement. La formation a duré quatre jours. À la fin, il m'a dit : « J'ai appris les techniques parce que je veux assister le Maître dans la rectification par la Loi et je veux sauver les êtres. Je n'ai pas seulement appris comment réparer les imprimantes, mais le problème que j'avais avec ma main droite s'est arrangé également. Pendant un certain temps, ma main était engourdie et je ne pouvais faire la position de la main dressée. Je dis merci au Maître. Je dois être diligent. » En entendant cela, j'étais vraiment contente.

Éliminer les attachements de ne pas accepter la critique et s'améliorer à bonne allure

Hier, la pratiquante A et une pratiquante technicienne ont acheté un ordinateur pour la pratiquante B et ils ont apporté cet ordinateur à sa maison. Comme elle n'était pas là, ils l'ont apporté chez moi. J'ai entendu sonner à la porte et je l'ai ouverte. J'ai vu une grande boîte et j'ai directement essayé de faire entrer la boite. La pratiquante A a dit : « Vite, vite ! » La pratiquante technicienne a dit : « Que faites-vous ? » Je n'ai rien dit et j'ai mis la boite à l'intérieur. En général , la pratiquante technicienne n'avait pas le temps de manger quand elle venait l'après-midi. Je suis allée lui préparer un repas comme d'habitude. La pratiquante A a demandé le numéro de téléphone de la pratiquante B. Pour des raisons de sécurité, j'avais noté le numéro en code pour la contacter. Je lui ai donné le papier et un bic et j'ai essayé de lui dire à haute voix, mais elle pensait que j'étais trop lente. Elle a dit : « C'est le numéro ? » J'ai répliqué « Oui » Elle a dit : « Pourquoi n'y a-t-il pas de nom là ? J'ai répondu : « Je ne lui ai jamais demandé son nom, quoique je la connaisse depuis des années. Je ne sais pas si le nom utilisé est son vrai nom. C'est pour des raisons de sécurité que je lui ai attribué un nom quelconque que je pouvais me rappeler. » Elle était impatiente et elle a dit : « Tu as trop de problèmes. » Je me sentais mal à l'aise à cause de sa remarque. En regardant à l'intérieur, mes notions humaines ont été secouées. Il faut que je les élimine.

Pendant que je cuisinais, j'ai demandé de l'aide au Maître pour m'aider à éliminer l'attachement de ne pas être capable d'accepter la critique. J'ai apporté le dernier plat de nourriture de la cuisine et j'ai dit : « Bon appétit. ! » La pratiquante A a pris son sac pour partir et a demandé « Pourquoi devrions-nous manger ta nourriture ? » Alors, elle est partie avec la pratiquante technicienne. J'ai presque commencé à pleurer - qu'est-ce que j'ai fait de mal ? Puis, je me suis calmée et je les ai laissées partir poliment.

« Mais normalement, quand un conflit surgit, si le cœur humain n’est pas piqué au vif, ça ne compte pas, ça n’a pas d’effet et on ne peut pas en recevoir d’élévation » ('Zhuan Falun')

En retenant mes larmes, je me isais : «  Aujourd'hui, il me fallait éliminer l'attachement de ne pas accepter des critiques. Je vais faire usage de cette occasion pour m'améliorer. La pratiquante A est fort occupée. Elle rentre tard tous les soirs. Son mari a été hospitalisé récemment. Je dois être tolérante avec elle. » Je me sentais mieux quand j'ai songé à cela. En réalité, c'est le Maître qui m'a enlevé les mauvaises parties. J'ai partagé cela avec mon mari plus tard. Il ne pouvait pas le supporter et il a dit : « Ne l'invite plus à manger la prochaine fois. Maintenant, elle est allée trop loin ! » Je lui ai dit, ce n'est pas de sa faute, elle travaille beaucoup tous les jours. Je n'ai pas bien agi. Le Maître a dit :

« Donc j’ai dit dans le passé que les disciples de Dafa, en tant que pratiquants, doivent voir les problèmes et les personnes avec une attitude à l’opposé de celle des gens ordinaires. Certaines personnes deviennent mécontentes lorsqu’elles rencontrent des choses désagréables. Dans ce cas, n’êtes-vous pas juste un être humain ? Où est la différence ? Lorsque vous rencontrez des choses désagréables, c’est justement le moment où vous pouvez vous cultiver vous-mêmes, cultiver votre cœur. » ('Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de Washington DC 2011')

Mon mari a souri

J'ai commencé un nouveau projet cet été- la production de petits CD pour percer le blocus internet. Selon un partage du site Minghui, c'est un moyen très efficace pour sauver les êtres. Beaucoup de jeunes personnes et quelques gens âgés savant comment aller sur internet. Les CD vont les aider à trouver les infos qui ne sont généralement pas accessibles en Chine continentale. Ils peuvent apprendre la vérité sur Falun Gong et peuvent être sauvés. J'ai pensé que ceci était une bonne chose à faire et j'ai voulu l'apprendre, donc j'ai invité le pratiquant technicien pour venir m'apprendre cela ; J'ai noté tout soigneusement . Assez vite, j'ai été capable à le faire. Quand j'ai appris que le logiciel FreeGate était mis à jour, alors, je fais des CD pour les pratiquants et je les distribue aux autres pratiquants. Les résultats ont été vraiment excellents.

En me rappelant mes nombreuses années de cultivation, je suis graduellement devenue plus mûre grâce aux soins continus et méticuleux du Maître. Tous mes achèvements ont été réalisés grâce au Maître et je fais du travail dans ce monde humain. Je faisais ce qu'un pratiquant Falun Dafa devrait faire. Je dois encore éliminer beaucoup d'attachements . Je dois étudier la Loi davantage et je dois me rappeler à tout moment que je suis une disciple de Dafa. Je vais mesurer tout en me basant sur les principes de la Loi et bien faire les trois choses pour remplir mes vœux préhistoriques et atteindre la plénitude pour suivre le Maître.


Traduit de l'anglais en Belgique

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/16/130163.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/22/249150.html