Mes deux histoires de xiulian authentique dans la société des gens ordinaires
De la Huitième Conférence de partage d'expériences par Internet des pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un disciple de Dafa de Dalian, dans la province du Liaoning en Chine


Bonjour au Maître! Bonjour mes compagnons de pratique!

J'ai noté quelques unes de mes expériences en cultivation et j'aimerais les partager avec les autres pratiquants.

Me cultiver réellement dans mon milieu de famille

J'ai 59 ans. Je fais tout le travail de ménage chez moi, y compris faire les courses, cuisiner, laver le linge, nettoyer la maison, etc. Mon mari a été licencié il y a quelques années et il n'a plus travaillé depuis lors. Il joue au mahjong toute la journée. Un jour, je l'ai taquiné, et j'ai dit: «Tu as tellement de chance, tu ne fais rien du tout et tu dépends de moi pour gagner la vie.» Tout de suite il a sauté debout de son fauteuil, il a jeté son journal par terre et il a commencé à crier. Cela avait l'air qu'il allait commencer à me battre. J'étais choquée, mais je l'ai toléré. Pourtant, ce que j'avais dit était la réalité: il n'avait plus travaillé et était resté à la maison pendant huit ans, et il n'est que dans sa cinquantaine. Pourquoi n'allait-il pas trouver un poste de travail? Je l'ai aidé à chercher un emploi, mais ou bien il rouspétait que le salaire était trop bas ou bien que l'endroit de travail était trop loin de notre maison. Il avait toujours une excuse pour ne pas travailler. Je me demandais souvent: «Suis-je toujours attachée au gain personnel? Peut-être aie-je une dette envers lui de notre vie précédente.» Je sais qu'au fond, il est bien d'endurer des souffrances. Afin d'épargner un peu d'argent, tous les jours, j'achète la nourriture à un marché assez éloigné où les articles sont moins chers. Après qu'il a fini son diner, il va regarder la télévision et il n'essuie jamais les assiettes. Ce qui a provoqué encore plus de colère, c'est quand il m'a demandé 8000 yuans pour rembourser de l'argent qu'il avait emprunté à un ami pour jouer du mahjong. En regardant son visage triste, j'étais fâchée et anxieuse.

Je ne pouvais pas m'endormir cette nuit-là. Est-ce un principe de l'univers qu'on doit payer ses dettes. Était-ce mon cœur qui était bousculé par sa dette d'argent ? N'était-ce pas là pour enlever mon attachement? Le Maître a dit:

«en tant que pratiquant, il faut considérer un problème à la manière d'un pratiquant et avec l'esprit d'un pratiquant, il ne faut absolument pas réfléchir avec l'esprit des gens ordinaires. Rien de ce que vous rencontrez n'est simple, ni n'arrive par hasard, ni n'est une chose des gens ordinaires. C'est assurément lié à votre cultivation et pratique et à votre élévation.» ('Enseignement de la Loi à la ville de Los Angeles') ('Questions et réponses – 3e)

De la Loi, j'ai compris que la famille est également un environnement de cultivation, donc cela devrait quelque part être en rapport avec mon amélioration. Je me suis rappelée que le Maître exige de nous de toujours considérer les autres et j'ai compris que la personne qui a prêté l'argent à mon mari serait inquiète quand il ne retournerait pas l'argent. En pensant à cela, je suis immédiatement allée retirer 8000 yuans de la banque et j'ai envoyé mon mari les lui rapporter immédiatement.

Après qu'il soit parti, j'ai pleuré abondamment. J'ai toujours vécu frugalement, mais je suis très généreuse envers les autres. Je dois me défaire de mon attachement à la fortune et aux choses matérielles. Pourtant, après que je lui ai donné l'argent, j'ai souvent pensé à la façon dont il me traitait mal dans le passé et surtout quand il se mettait en colère et qu'il me criait après. Ces souvenirs réapparaissaient tout le temps dans mon esprit.

Quoique je ne me suis pas querellée avec lui, je ne pouvais pas laisser aller dans mon cœur. Ces 8000 yuans ont fait que je me soucie moins de la perte et le gain. Le Maître nous a dit dans Zhuan Falun:

«Vous savez, lorsqu’une personne atteint le niveau d’Arhat, quoi qu’il arrive, elle ne prend plus rien à cœur, elle ne prend absolument plus à cœur les affaires des gens ordinaires, elle est toujours de bonne humeur, peu importe qu’elle perde beaucoup, elle reste de bonne humeur et s’en moque.»

Ne voulons-nous pas cultiver vers un niveau plus élevé qu'un Arhat? Si nous perdons quelque chose, il doit y avoir une raison pour cela.

Il explosait si je le critiquais. Souffrais-je du même problème? J'ai regardé à l'intérieur et j'ai compris que c'était bien le cas. Sa réaction envers moi, ce jour-là me pointait ma propre mentalité. S'il n'avait pas réagi aussi rigoureusement, je n'aurai pas été capable de découvrir mon propre problème.

Entre nous deux, il était en général le plus calme, moi, j'avais tendance à faire la leçon et à contrôler les autres. Quand il me critiquait un peu, j'étais incapable de l'endurer. J'étais comme une personne à deux visages et je ne me considérais pas comme une pratiquante à la maison. Pourtant, face aux autres, en particulier devant les disciples de Dafa, j'apparaissais toujours comme très diligente et je parlais en accord avec la Loi. Je ne considérais pas mon environnement familial comme un environnement de cultivation.

Après avoir découvert cette mauvaise mentalité, ma vie de famille s'est améliorée et maintenant, nous nous respectons mutuellement. Quand apparaît un conflit, il dit que c'est de sa faute et moi, je dis que c'est de la mienne. Dafa est vraiment magnifique! Aussi longtemps que l'on se cultive bien, l'environnement qui nous entoure change. Son attitude envers Dafa a énormément changé. Quand quelqu'un dit quelque chose contre Dafa, il pointe la personne du doight et il crie: «Taisez-vous! Que savez-vous de Falun Gong? Si vous n'y connaissez rien, alors, ne dites pas des bêtises!»

Quand vous avez élevé votre niveau à travers une étude assidue de la Loi, tout changera. Il est vrai que l'on peut obtenir cela, sans le poursuivre. «La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître.» (Zhuan Falun) Un jour, mon fils m'a dit tout d'un coup qu'il voulait apprendre Dafa. Je lui ai donné Zhuan Falun et il l'a lu avec empressement. Avant le 20 juillet, je l'ai emmené à un groupe d'étude de la Loi au temps qu'il était encore à l'école primaire. Plus tard, il a commencé la cultivation Dafa;

Mes dents

Une de mes dents est tombée et je suis allée à une clinique privée pour la faire arranger. Quand le dentiste a mis la couronne, il a vu que ma gencive était gonflée et enflammée. Il y avait également du pus et du sang en plus des nerfs à vif. Il avait trop peur de mettre la couronne et il a dit qu'il était très dangereux de le faire ainsi. Cela ne m'a pas ébranlée du tout et je lui ai dit: «Je pratique le Falun Gong. Je suis une pratiquante, tout ira bien après que j'aurai fait les exercices.» Je lui ai parlé de la magnificence de Dafa, mais il ne voulait toujours pas remettre le capuchon sur ma dent. Ils a dit que à partir du moment où l'inflammation est à l'intérieur, après l'avoir mis en place, l'inflammation pourrait se propager jusque dans le cerveau.

J'ai insisté pour qu'il mette le capuchun. Le dentiste n'a pas eu d'autres choix et il a dit: «Vous allez me signer un papier pour cela – à l'effet que vous en assumer l'entière responsabilité.» Je lu ai dit : «Ne vous faites pas de souci!» Après que je suis arrivée à la maison, j'ai immédiatement étudié la Loi.

Pendant longtemps, ma dent a été en bonne condition et il n'y a pas eu de gonflement, ni de douleur. Peu à peu, j'ai pensé que cela était dû au fait que je cultivais bien et j'ai eu la « mentalité de se faire valoir». En fait, en revenant de la la clinique ce soir là, j'avais de la fièvre et ma dent me faisait mal. Je me suis couchée sur mon lit et j'ai récité Lunyu avant de m'endormir. Quand je me suis réveillée le lendemain matin, tout était bien. En réalité, c'était le Maître qui avait tout enduré pour moi, alors que moi j'avais pensé que c'était parce que j'avais bien cultivé.

Petit à petit, je suis devenue moins assidue dans ma cultivation et je voulais manger ceci et cela. Avant, il y avait pas mal de choses que je ne pouvais manger à cause de mon mal de dents, mais à ce moment-là je pouvais les manger. Un jour, je me suis sentie toute froide sur tout mon corps. Mes dents me faisaient tellement mal que je ne pouvais même pas ouvrir les yeux. J'ai pensée que tout allait être mieux au moment de me lever le lendemain matin. J'avais un rendez-vous avec mes anciens compagnons de classe pour aller nager le lendemain. Mon visage ne pouvait simplement pas être enflé, car ils savaient tous que je pratiquais Dafa. Je ne pouvais pas faire honte à Dafa, mais je n'ai pas pu m'endormir cette nuit-là. J'avais mis deux couches de couverture sur moi, mais j'avais toujours très froid. Mes dents me faisaient tellement mal que je ne pouvais plus fermer la bouche et je bavais continuellement. Le lendemain matin, je me suis regardée dans le miroir. Mon visage était tout gonflé et je ne pouvais pas ouvrir la bouche, mais je voulais toujours aller à la piscine. Mes compagnons de classe m'ont regardée et ils m'ont demandé ce qui s'était passé. Vers deux heurs de l'après-midi, le gonflement est devenu pire et j'avais de la fièvre. Je ne pouvais même plus voir mes pieds. Tout le monde était effrayé et ils voulaient m'emmener à l'hôpital. J'ai dit: «Cela ne vaut pas la peine. J'irai à la maison. Amusez-vous bien!» J'ai toléré la douleur et je suis allée chez moi avec mes mains sur mon visage. Je me suis regardée dans le miroir et j'ai vu que mon nez était déformé et que la paupière de mon œil gauche était tourné vers l'extérieur, et que ma bouche était sérieusement gonflée également. J'ai ouvert mes lèvres avec mes doigts et j'ai vu que ma gencive était gonflée et qu'il y avait des abcès partout.

J'ai recouvert ma bouche avec mes mains et j'avais peur de respirer, car cela causait une douleur énorme à mes dents. J'ai appelé le Maître dans mon cœur et je ne pouvais m'arrêter de pleurer. Il ne fallait pas que je traite la compassion du Maître avec désinvolture, à la légère. Après avoir eu le capuchon dentaire, j'avais voulu manger toutes les sortes de nourriture que je voyais, très vite après avoir mangé le midi, je pensais déjà au repas du soir. J'essayais de préparer plusieurs sortes de nourriture. Je passais mon temps à faire du shopping, à cuisiner et à manger et j'oubliais que j'étais une pratiquante. Le Maître veut que nous nous dépêchons de faire les trois choses, mais je me faisais des plaisirs et ma lacune a été exploitée par les anciennes forces.

Je me suis assise immédiatement et j'ai émis des pensées droites pour désintégrer l'interférence et la persécution des anciennes forces. «Maître, votre disciple avait tort, à partir de maintenant, je vais me corriger car j'ai trouvé mon erreur.» Je me suis sentie beaucoup mieux le lendemain matin. Le gonflement était parti et mon nez et mes yeux avaient repris leur apparence normale. Mon mari a dit: «Je suis vraiment étonné. Cette maladie est venue tellement vite et elle est partie tout aussi vite. Tout était terrible hier, et aujourd'hui tout va bien.»

En plus, j'avais aussi un fort attachement à me montrer. Une dent est tombée, mais une nouvelle est apparue au même endroit. Je pensais que j'avais bien cultivé. Je disais toujours aux autres que Dafa est extraordinaire et que rien n'était impossible tant et aussi longtemps que je cultivais bien. Je leur disais que j'avais une nouvelle dent qui avait poussé alors que j'étais dans la cinquantaine. Quand les autres m'ont louangée, je me sentais heureuse et mon zèle se montrait. Peu de temps après, une autre dent est tombée et une nouvelle dent est apparue. Quand je regardais la pointe de la dent, je la touchais souvent et je voulais que la dent pousse plus vite. Cependant, la pointe de la dent a disparu dans la gencive. J'ai su que c'était pour éliminer mon attachement. La cultivation est sérieuse, nous sommes ici pour valider la Loi et pas pour nous valider nous-mêmes. Les problèmes vont apparaître dès qu'une seule pensée n'est pas droite.

Voici quelques de mes expériences de ma cultivation. Je sais que j'en suis loin de la norme que le Maître requiert de nous. Nous devons être plus diligent et remplir notre vœu historique d'assister le Maître pendant la rectification par la Loi.


Traduit de l'anglais en Belgique

Version anglaise: http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/12/14/130093.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/12/4/249510.html