J'ai obtenu mon diplôme ! -- Le xiulian d'un pratiquant pendant la rectification par la Loi

De la Huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant en Chine


Bonjour au Maître plein de compassion !

Bonjour, compagnons de pratique partout au monde !

Je suis né dans les années '80 et je suis un nouveau pratiquant. J'ai obtenu la Loi il y a un peu plus de deux ans. Je voudrais partager mon xiulian personnel et mon xiulian pendant la rectification par la Loi pendant ces deux années.

Ma famille est très spirituelle et nous croyons dans les êtres divins. Mon œil céleste est ouvert depuis mon enfance et ma conscience principale a souvent fréquenté les autres dimensions et a vu l'existence réelle des Bouddhas, des Taos et des divinités. J'ai vu que, dans les autres dimensions, ma conscience principale a été protégée par un écran transparent qui me protégeait contre les choses mauvaises dans les autres dimensions. Quand j'avais quatre ans, un très grand Bouddha m'a dit : « Tu viens du ciel. Tu as une mission à accomplir sur terre. Après cela, tu retourneras chez moi. » Je voulais toujours voir l'apparition de ce Bouddha, mais je n'ai pas pu le voir. Tous les casse-têtes ont été résolus après avoir regardé les enseignements du Maître et après avoir vu son corps de Loi.

Créer des sites de production de documents de clarification de la vérité

Environ six mois après avoir commencé mon xiulian, le pratiquant A, qui m'a fait connaître le Falun Dafa, m'a raconté que la plupart des pratiquants de cette région n'avaient pas visité le site web Minghui pendant plus que deux ans. Ils n'avaient pas lu les nouveaux enseignements du Maître et suite à cela, ils n'étaient pas très assidus à faire les trois choses, et très peu de pratiquants participaient à faire les trois choses. Le pratiquant B voulait lancer un site de production de documents de clarification de la vérité chez lui et y fabriquer des DVD avec des infos sur le Falun Dafa. À cause de la persécution, la situation du pratiquant B était pénible. Le pratiquant A souffrait également de difficultés financières et l'argent leur manquait mais ils voulaient dépenser 700 yuans pour acheter une imprimante d'occasion,à six couleurs et aussi un graveur de DVD. Les larmes me coulaient des yeux quand j'ai entendu cela. J'ai pris plusieurs milliers de yuans de mes épargnes pour donner au pratiquant A, qui à son tour donnerait cet argent au pratiquant B.

En travaillant à la production des documents de clarification de la vérité, le pratiquant B travaillait pendant la journée et il créait des DVD la nuit. Il n'y avait qu'une imprimante à sa disposition, donc le nombre de documents de Falun Dafa ne suffisait pas pour tous les pratiquants qui en avaient besoin. Le pratiquant A m'a raconté cela et il m'a demandé si je voulais établir avec lui un autre site de production. En même temps, il voulait promouvoir la création de sites de production dans les maisons des pratiquants. À l'époque, je ne savais pas à quoi servaient les sites de production, donc j'ai approuvé. J'ai offert tout mon salaire pour acheter des installations et du matériel.

Quand le site de production a démarré, j'ai pris conscience que le pratiquant A ne connaissait rien aux ordinateurs. Le pratiquant B venait avant ou après le travail, pour nous apprendre les aspects techniques du travail. Ils m'ont encouragé en disant : « Vous avez reçu une bonne formation et vous apprenez vite. Apprenez vite ces choses, afin que nous puissions établir d'autres sites de production au domicile des autres pratiquants. »

J'ai également appris à faire des copies du Zhuan Falun. Avant que nous ayions lu le livre de notre lecteur MP4, j'ai dit aux autres pratiquants : « Je ne savais pas que nous pouvions faire des livres des cieux. » J'ai travaillé là avec trois autres pratiquants et nous avons créé plus que 300 copies du Zhuan Falun.

Promouvoir les sites de production de documents de clarification de la vérité, à domicile

Quelque temps plus tard, les pratiquants A et B ont été arrêtés et leurs maisons ont été pillées. Les pratiquants de la région ont alors perdu de nouveau l'accès aux documents de clarification de la vérité et le contact avec le site web Minghui. À l'époque, j'avais l'idée de promouvoir la création de plus de sites de production de documents de clarification de la vérité afin que les pratiquants entrent de nouveau en contact avec le site web Minghui. Cette pensée était uniquement pour le groupe local.

Le pratiquant C m'a vite repéré et il m'a dit qu'il voulait créer un site de production de documents à domicile. J'avais simplement cette idée et le Maître a aidé à la réaliser.

Plus tard, le pratiquant C m'a parlé de sa situation. Il avait appris un peu de d'autres pratiquants à savoir comment faire des documents de clarification de la vérité et il avait acheté une imprimante. Pourtant, avant de tout apprendre, le pratiquant qui lui avait enseigné, avait été arrêté. Il avait eu tellement peur qu'il s'était arrêté complètement. Il avait transféré tout son équipement ailleurs et il avait oublié tout ce qu'il avait appris. C'était exactement une semaine après que les pratiquants avec qui j'avais travaillé, ont été arrêtés. J'ai eu peur en l'entendant parler, j'ai donc dit au pratiquant C : « Si tu as peur, attendons un peu ! » La nuit, un paragraphe du Zhuan Falun m'a éclairé.

Le Maître a dit :

« Si vous êtes quelqu’un qui cultive et pratique véritablement, notre Falun vous protégera. Je suis enraciné au plus profond de l’univers ; si quelqu’un était capable de s’en prendre à vous, c’est à moi qu’il s’en prendrait et pour le dire carrément, il s’en prendrait à l’univers. »

Pendant que j'essayais de mémoriser ce paragraphe, je réfléchissais à la raison pour laquelle j'avais cette peur et pourquoi cette peur avait surgi. Quand je me suis calmé, j'ai découvert mon égoïsme. J'ai pensé uniquement à comment j'avais déjà obtenu la Loi et que j'avais déjà participé à la production de documents de la clarification de la vérité. Dans le passé, je n'étais pas conscient du fait que je pouvais être persécuté pour avoir fait les trois choses. Maintenant, je ne voulais plus que cultiver chez moi et je ne m’occupais plus de ce qui se passait à l'extérieur et, je ne voulais plus fréquenter les autres pratiquants afin d'éviter d'être persécuté. Après avoir découvert ces pensées erronées, j'ai continuellement émis les pensées droites afin de les désintégrer.

Le lendemain, j'ai trouvé le pratiquant C et je lui ai parlé de ma peur et de la raison pour laquelle j'avais peur. J'espérais qu'il pourrait également examiner cela lui-même. Le pratiquant C s'en rendait bien compte, donc, nous avons émis les pensées droites ensemble afin de désintégrer les facteurs qui avaient causé notre peur.

J'enseignais le pratiquant C sur comment avoir accès à l'internet, à imprimer, à graver des DVD, à installer des logiciels, etc. Le pratiquant C était plus âgé et n'avait pas bénéficié beaucoup de formation, et ne disposait pas non plus d'une excellente mémoire. Il n'avait jamais travaillé avec un ordinateur auparavant, mais afin de sauver les êtres, il a commencé à l'apprendre du tout début. Parfois, il devrait apprendre à plusieurs reprises la même chose. Parfois, même un petit problème nécessitait que j'aille chez lui pour l'aider afin de résoudre le problème. Un jour, le pratiquant C m'a demandé de venir chez lui après mon travail. Quand je suis arrivé là-bas, j'ai vu que l'imprimante devrait être re-calibré. Je lui avais expliqué comment il fallait faire à plusieurs reprises et je lui avais même téléchargé le logiciel. Je lui avais fait noter la procédure dans un cahier et il avait essayé de le faire plusieurs fois. Alors je suis devenu impatient ; J'ai pensé : « Je t'ai expliqué cela au moins dix fois et tu ne sais toujours pas le faire, tu n'as qu'à lire tes notes !? Comment peux-tu être tellement stupide !? » En plus, comme je travaillais sur plusieurs projets, j'avais à peine assez de temps pour étudier la Loi. Je me plaignais que ce pratiquant ne tenait pas assez compte de moi. À ce moment-là, je lisais «Expliquer la Loi lors de la Conférence de Loi de l’Ouest des États-Unis au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003 ».

Le Maître a dit :

«  Les disciples de Dafa doivent vis-à-vis de toutes choses avoir une attitude positive, il ne faut pas regarder le mauvais côté chez les autres, il faut toujours voir le bon côté chez les autres. En fait savez-vous, à l’époque lorsque je vous ai transmis Dafa, pendant le cours beaucoup de pensées des gens ordinaires se dégageaient de la salle, certains ont manifesté dans leur pensée de très mauvaises choses, mais je ne regarde pas tout cela. Je ne regarde que le bon côté chez vous, je peux alors vous sauver. Si je regardais toujours le mauvais côté chez vous, comment vous donnerai-je le salut ? Plus je le regarderais, plus je serais irrité, comment pourrais-je vous sauver ? (Applaudissements) Donc, dans toutes les situations, il ne faut pas être entraîné par les comportements des gens ordinaires, ni par le cœur de l’homme ordinaire, ni par le sentiment de ce monde. Accordez plus d’attention aux qualités des autres, regardez moins le mauvais côté des autres. »

Après avoir lu l'enseignement du Maître, j'ai regardé avec soin à l'intérieur et j'ai trouvé mon égoïsme et j'ai compris que mes pensées étaient incorrectes. J'ai compris que le pratiquant C voulait aussi apprendre rapidement à aider à valider la Loi et à sauver les êtres. Mes notions l'ont bloqué, et en réalité, c'était ma faute à moi. J'ai appris des choses de cet incident, j'ai pu me débarrasser de mon impatience et j'ai appris à penser aux autres à chaque fois que je rencontre des problèmes.

Quand je travaillais avec le pratiquant C, j'ai trouvé qu'il n'avait pas beaucoup peur quand il distribuait des dépliants. Il a toujours fait cela, lui tout seul. Il a également clarifié la vérité de personne à personne pour aider les gens à quitter le Parti communiste chinois (PCC) et ses organisations affiliées.

Plus tard, pendant le processus de la promotion des sites de production de documents de clarification de la vérité à domicile, j'ai toujours appris aux pratiquants comment avoir accès à l'internet en premier lieu. À cette époque, beaucoup de pratiquants du coin n'osaient même pas aller sur l'internet. Je leur ai d'abord appris comment cela peut être facile d'aller naviguer sur internet, ensuite, j'ai appris à ceux qui connaissaient le dactylo à aider ceux qui ne pouvaient pas avoir accès à l'internet, à donner des listes de gens qui voulaient quitter le PCC. En même temps, j'ai partagé avec des pratiquants et je les ai encouragés à commencer un site de production de documents de clarification de la vérité à leur domicile. Grâce à leur amélioration personnelle, ils ont établi des sites de production à domicile. J'ai également encouragé les pratiquants qui avaient déjà appris les techniques à les apprendre aux autres. Chaque pratiquant a aidé un ou deux autres pratiquants et je suis devenu de moins en moins accablé. Maintenant un tas de pratiquants savent travailler indépendamment. Renforcé par le Maître, nous avons établi plus que dix sites de production de documents à domicile. Nous avons imprimé plus que 150 copies de Zhuan Falun et nous avons pourvu les pratiquants des « Neuf commentaires sur le parti communiste », des DVD, aussi bien que les DVD de Shen Yun et des amulettes(1) Falun Dafa. Avec le soutien des documents appropriés, les pratiquants sont devenus beaucoup plus puissants dans leur clarification de la vérité et à aider les gens à quitter le PCC. Certains pratiquants ont pu aider plus que 100 personnes à quitter le PCC chaque semaine.

Exposer la perversité et sauver les êtres

Plus tard, un coordinateur est venu me trouver et m'a dit que les pratiquants d'une région avaient un manque de documents de clarification de la vérité et il m'a demandé de l'aider à établir un site de production. En très peu de temps, le nouveau site de production a été établi. Quand ce site a été opérationnel pendant un petit temps, le coordinateur a parlé d'aller à la campagne pour y distribuer des documents et écrire des messages de clarification de la vérité. Il m'a demandé d'y participer et j'en ai fait partie avec un nouveau pratiquant. Il conduisait la moto et il me prenait avec lui. Pendant la route, il indiquait tous les bons endroits. Quand nous étions sur le chemin de retour, nous avons distribué les documents. Je me souviens de la première fois, mon cœur battait très fort et j'avais très peur. Je me répétais tout le temps :

« Les grands Éveillés ne craignent pas les épreuves

La volonté taillée dans le diamant »

(« Pensée droite, comportement droit » Hong Yin II)

À une autre occasion, j'étais dans une rue à la campagne, il y avait des rangées et dans rangées de maisons. J'ai commencé à poster les dépliants et, j'ai commencé par les maisons les plus éloignées de la rue. Quand je suis arrivé à un poteau près de cette rue, j'ai vu quelqu'un partir en téléphonant. J'ai eu peur car j'ai pensé qu'il me dénonçait à la police, mais il est passé sans même me regarder du tout.

J'ai partagé cela avec un compagnon de pratique quand je suis rentré. Il m'a dit que, en rencontrant ce genre de situation, en plus de l'émission des pensées droites, nous devrions regarder en face ces personnes calmement. Si possible, nous devrions leur clarifier la vérité. Les pratiquants m'ont raconté que quand certains pratiquants étaient en train de distribuer des dépliants dehors, d'autres pratiquants allaient émettre les pensées droites à la maison pour les soutenir.

Il y avait une situation similaire. Un dame est sortie pour déposer des déchets et elle est passée à côté de moi. Elle m'a même salué et elle a dit : « Vous distribuez de la publicité quand il fait très tard. » Je lui ai répondu avec désinvolture.

Un jour, un nouveau pratiquant et moi avons affiché un message sur un pont. Je tenais la moto pendant que lui il était debout pour afficher le message. En même temps, j'émettais la pensée droite. Des gens à bicyclette nous ont dépassés. Nous n'étions pas affectés et nous avons tous continué notre travail. Nous avons partagé cela entre nous pendant la route de retour et nous avons compris que nous avions tous les deux pensé aux mots du Maître :

« si vous n'avez pas le cœur attaché à atteindre la plénitude parfaite, la perversité n'aura plus de moyen de profiter » (« Éliminer le dernier attachement » « Points essentiels pour un avancement diligent (II) »)

J'ai entendu dire par d'autres pratiquants que le message que nous avons posté est resté longtemps et que le résultat en a été très bien.

Un jour, un pratiquant local a été arrêté et allait être traduit en justice. Nous avons préparé des documents de clarification de la vérité afin d'exposer la persécution et les gens qui en étaient responsable ; plusieurs coordinateurs voulaient couvrir toute la ville et les villages des alentours de documents de clarification de la vérité en trois nuits. J'ai travaillé en compagnie d'autres pratiquants et nous avons su réaliser cela en trois nuits. Pendant ce temps, je ne craignais rien du tout. Je pensais uniquement au pratiquant qui avait été arrêté et je voulais que les gens connaissent la vérité aussi vite que possible. Plus tard, j'ai entendu dire de d'autres pratiquants et de non-pratiquants que les résultats avient été très positifs. Cela a vraiment étonné les autorités locales.

Améliorer le xinxing dans le travail de coordination

Pendant ce processus, je suis entré en contact avec beaucoup de compagnons de pratique et finalement, je suis devenu coordinateur. Pourtant, dû à l'imperfection personnelle et celle de l'état de xiulian du groupe, il circulait la rumeur que j'étais un espion envoyé par le PCC.

Au début, j’étais très fâché à cause de cette rumeur et dans mon esprit, je critiquais ces pratiquants , en pensant : « Vous n'avez pas le droit d'évaluer mon travail et xiulian, c'est le Maître qui fait cela. Tout ce que j'ai fait de mauvais, je vais le corriger en accord avec la Loi ; ce n'est pas convenable pour vous de répandre des rumeurs qui me concernent. Vous perdez le temps à consacrer aux trois choses en parlant des autres. Vous êtes ceux que le Maître a critiqués, ceux qui aiment les racontars. Je n'appartiens pas à votre niveau et je ne ferai pas la même chose. »

Puis, je me suis calmé et j'ai regardé à l'intérieur et j'ai compris que la cause à la l'origine de cette situation était un de mes attachements que je n'avais pas encore éliminés : je méprisais les compagnons de pratique parce que j'avais un cœur contenant de la jalousie.

« Parce que la jalousie se manifeste de façon très intense en Chine, si intense que c’est devenu une chose naturelle et qu’on ne s’en rend plus compte » (Zhuan Falun).

Ma jalousie me faisait focaliser sur les erreurs des pratiquants et je me plaignais de cela aux autres. Sans un esprit droit concernant la cultivation des paroles, j'ai été attaqué par les forces qui persécutent. Le Maître a également dit :

« [...] Après tout vous êtes des pratiquants, c'est pourquoi si vou voulez bien faire ceci, la lecture de la Loi est la plus importante, aussi occupés que vous soyez, vous devez apprendre la Loi. Surtout ceux qui sont sortis tardivement et ceux qui ont chuté, ou ceux qui ont suivi, il faut apprendre plus la Loi, écouter plus les critiques, rattraper plus rapidement. Chacun doit accorder de l'importance à l'émission de la pensée droite . Car vous êtes des disciples de Dafa, pas des gens ordinaires travaillant pour Dafa, mais des disciples de Dafa qui sont en train de prouver la Loi. [...] » « (Enseignement de la Loi à la Conférence de Washington DC) »

J'avais été fort occupé à faire du travail pour Dafa et je négligeais l'étude de la Loi et de pratiquer les exercices ; mes notions humaines étaient très fortes quand je m'engageais dans des projets de Dafa. J'aime écouter les éloges des compagnons de pratique et j'ai commencé à développer la tendance à faire étalage de moi-même et à faire du zèle. Le focus de mon travail pour Dafa s'était changé - de valider la Loi en valider moi-même - et cela est arrivé parce que j'avais oublié que, tout ce que j'avais aujourd'hui, m'avait été offert par la Loi et le Maître et que les trois choses doivent être faites basées sur la Loi. En outre, avec mon cœur rempli d'anxiété et avec les lacunes dans la cultivation des autres pratiquants, nous avons été attaqués par les anciennes forces et cela a créé des distances parmi nous. J'ai émis des pensées droites pour anéantir ces distances et j'ai communiqué avec les pratiquants qui m'entouraient concernant ce problème, mais nous n'avons pas pu le résoudre complètement, parce que je n'ai pas su enlever la racine de mon attachement humain dans mon cœur.

Peu de temps après, j'ai appris que certains pratiquants avaient répandu des rumeurs dans d'autres groupes de pratiquants.

Le Maître a dit en Zhuan Falun :

«  Mais normalement, quand un conflit surgit, si le cœur humain n’est pas piqué au vif, ça ne compte pas, ça n’a pas d’effet et on ne peut pas en recevoir d’élévation. »

Et cela était exactement le cas. J'étais tellement en colère que je voulais confronter les pratiquants qui avaient répandu ces rumeurs sur moi. Comme j'étais vraiement irrité, je n'ai pas pu me concentrer sur la lecture de la Loi cette-nuit-là. Alors, un paragraphe dans le Zhuan Falun a particulièrement attiré mon attention : 

« Le plus souvent, nous transformons le karma à travers des conflits de xinxing entre les gens, c’est ainsi que la transformation se fait la plupart du temps. La peine que nous ressentons dans les conflits et les tensions avec les autres dépasse même la douleur du corps. Je dis que la douleur physique est la plus facile à supporter, on serre les dents et ça passe. C’est dans les intrigues mutuelles que le cœur est le plus difficile à maîtriser. »

En lisant cela à plusieurs reprises, mon cœur a commencé à se calmer. J'étais fâché parce que je me sentais mal compris ; mais pourquoi ? C'était parce que je ne m'étais pas encore débarrassé de la poursuite de la renommé et de l'intérêt personnel. J'ai pensé que j'avais obtenu la Loi plus tard que les autres et pour cela j'avais connu moins d'occasions que les autres pratiquants pour établir ma vertu divine. Je voulais faire le travail de Dafa pour me faire valider et pour rechercher des bénéfices pour moi-même.

Le Maître a dit :

« Vous désirez obtenir quelque chose, est-ce seulement pour cela que vous êtes ici ? Dans un autre espace, mes Corps de Loi savent parfaitement quelles sont vos pensées. Les conceptions de l’espace-temps ne sont en effet pas les mêmes des deux côtés; observée des autres espaces, la formation de vos pensées est un processus extrêmement lent. Ils peuvent connaître vos pensées avant même qu’elles vous viennent à l’esprit, vous feriez donc mieux de vous débarrasser de toutes vos pensées qui ne sont pas justes. Dans l’école de Bouddha, on parle d’affinité prédestinée et c’est en raison de cette affinité prédestinée que vous êtes tous ici. S’il vous est possible d’obtenir cela, c’est sans doute que vous devriez l’obtenir, vous devez donc considérer cela comme quelque chose d’extrêmement précieux et n’avoir aucune intention de rechercher quoi que ce soit. » J'étais exactement comme le Maître avait expliqué dans « Aller vers la plénitude parfaite » dans « Points essentiels pour un avancement diligent (II) »

« Apprendre la Loi avec attachement n'est pas le Xiu véritable.»

Je me suis rendu compte du fait que mon comportement avait été irrespectueux envers Dafa et le Maître ; Comme mon cœur n'était pas pur, je n'étais pas entièrement en conformité avec la Loi quand je faisais les trois choses.

En plus, j'étais capable d'envisager les problèmes de la perspective du groupe. Comme nous avions tous fait les trois choses en correspondance avec notre propre perspective, et que nous avions insisté sur nos compréhensions personnelles, nous n'avions pas bien travaillé ensemble et ni agi en nous complétant mutuellement. Tout cela a mené vers de grandes écarts entre les pratiquants locaux et une affaiblissement du groupe, attiré la persécution. Deux pratiquants ont été arrêtés suite à cela. Quand j'ai entendu parler de ces rumeurs une troisième foi, j'ai su en prendre soin de façon rationnelle.

Quand vous rencontrerez tout à coup un problème, vous pourrez le régler correctement. Généralement, si vous avez toujours le cœur plein de bonté et de compassion, lorsqu’une difficulté surgit brusquement, vous aurez de la marge pour l’amortir et y réfléchir. Si votre esprit est toujours prêt à être en désaccord avec les autres et à lutter pour ceci ou cela, je vous le dis, vous allez vous prendre de bec avec les autres à chaque problème, c’est garanti. Alors quand vous rencontrez des conflits, je dis que c’est précisément pour transformer votre propre matière noire en matière blanche, pour la transformer en De. » (Zhuan Falun )

J'ai encore regardé à l'intérieur pour voir mes attachements comme l'esprit de compétition, le désir de la gloire et du bénéfice, l'intérêt à la luxure et des notions de discrimination. Pendant que je faisais face aux rumeurs qui me concernaient, j'ai appris comment les autres regardent vraiment à l'intérieur et j'ai cherché mes failles et j'ai cultivé sincèrement.

J'ai également supporté les autres pratiquants, y compris ceux qui avaient divulgué des rumeurs, et tout cela en émettant la pensée droite. Pour les deux pratiquants arrêtés, j'ai émis la pensée qu'ils ne seraient plus capables de se souvenir des noms de leurs compagnons de pratique pendant les interrogatoires de la police. En effet, ces deux pratiquants ont été relâchés plus tard parce que la police n'avait pas pu obtenir d'eux des informations sur les pratiquants locaux. Lors d'un partage plus tard, les deux pratiquants ont raconté aux autres qu'ils avaient senti que leur cerveau était vide et qu'ils ne pouvaient plus se rappeler quoi que ce soit sur les pratiquants locaux pendant l'interrogatoire de la police. À l'aide de cet événement, j'ai compris que chaque pensée et chaque action d'un pratiquant est très importante. Quand nos pensées ne sont pas en ligne avec la Loi beaucoup de problèmes peuvent surgir. Non seulement sommes-nous incapables d'assister le Maître dans la rectification par la Loi, mais nous retombons derrière, également au niveau de notre cultivation personnelle. L'état idéal des pratiquants de Dafa acomplissant les trois choses comme un corps un seul s'évanouira alors. En plus, j'ai aperçu un grand mur noir et solide dans une autre dimension entre les pratiquants qui étaient impliqués dans les rumeurs. Le mur était tellement robuste que cela m'a pris trois jours à l'éliminer à l'aide des pensées droites.

Maintenant, quand j'entends des rumeurs concernant d'autres pratiquants, mon cœur n'est plus inquiet du tout. Je vais toujours maintenir les pensées droites comme « Les pratiquants de Dafa doivent former un seul corps uni » Je ne jugerai pas les compagnons pratiquants, je vais chérir mes relations prédestinées avec eux, et je ne laisserai pas les anciennes forces construire des murs entre nous. Je ne serai pas touché et, au contraire, je vais essayer d'éliminer tous les facteurs pervers qui nuisent à la cultivation des pratiquants. Je ne vais pas parler, ni répandre des informations qui n'ont rien à voir avec la cultivation et, je ne vais pas fournir un environnement pour les rumeurs et, je dois bien faire concernant la cultivation de la parole. J'aurais bien pu avoir une autre approche, si je n'avais pas appris cette leçon lors de mon incident de rumeur et j'aurais pu transmettre ce que j'avais entendu des autres, j'aurais pu y ajouter mon opinion et mes critiques et avoir agi avec émotion.

Il est inévitable que les pratiquants de Dafa rencontrent des conflits et d'autres problèmes en faisant du travail de Dafa ensemble. Pourtant, si nous plaçons les trois choses comme la première priorité et non le gain et la perte personnelle, nous allons traiter ces conflits et les problèmes du point de vu de la Loi.

Quand j'ai établi le plan de cet article dans ma tête, j'ai vu que le Maître était en train d'enlever de mauvaises substances de mon champ d'énergie dans les autres dimensions. Je continue à chercher à l'intérieur afin de découvrir mes notions humaines et mes attachements, alors je les corrige ou je les élimine. Je fais de mon mieux pour ne pas écrire cet article de la perspective de me valider moi-même, mais de celui de valider la Loi.

Obtenir mon certificat d'études

La nuit après avoir terminé d'écrire cet article, j'ai rêvé que j'étais dans la dernière année du lycée ; le nouveau directeur de l'école de mon ancienne classe nous disait : « Tous mes étudiants ont été admis à Université de Tsinghua ou à l'Université de Pékin. J'espère que vous allez vous efforcer également à ces universités. » Plus tard dans mon rêve, mes compagnons de classe et moi avons participé à l'examen national pour être admis à l'université, puis nous sommes rentrés au Lycée pour recevoir notre certificat et nos lettres d'admission aux universités. Le directeur a crié mon nom et il a dit : « Mes félicitations pour votre admission à l'Université de Tsinghua ! » Alors, ils m'ont remis le certificat et la lettre d'admission et je les ai acceptés avec fierté et mes compagnons de classe m'ont applaudi. Pourtant, certains étudiants n'avaient été acceptés à aucune université et certains n'avaient même pas faits les examens jusqu'au bout ;

Je sens que ceci est l'encouragement du Maître pour moi. Le Maître ne veut pas perdre un seul étudiant de Dafa, donc cultivons-nous diligemment et avançons avec plus de zèle dans le processus de la rectification par la Loi.

Je suis reconnaissant pour le salut miséricordieux du Maître, car il nous a purifié le cœur et l'esprit par la Loi. Je veux également dire merci aux compagnons de pratique pour leur aide altruiste. J'ai su intercepter pas mal de mes carences et j'ai vu la disparité entre les pratiquants diligents et moi-même. Je vais continuer à coopérer avec les compagnons de pratique sur mon chemin de xiulian, je vais apprendre d'eux, je vais me rectifier et sauver les êtres.

Note (1) Amulettes : en Chine, les pratiquants clarifient parfois la vérité en donnant aux gens un petit objet à porter ou à chérir, ceci porte quelque mots qui les rappellent de la bonté de Dafa.


Traduit de l'anglais en Belgique

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/11/130028.html

version chinoise:  http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/20/249102.html