Le dentiste Liu Shuming et son épouse, du canton de Weiyuan, province du Sichuan, ont été arrêtés

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Sichuan, Chine


M. Liu Shuming, pratiquant de Falun Gong et dentiste de la ville de Yanling, du canton de Weiyuan et son épouse sont de bonnes et aimables personnes. Les agents du Parti communiste chinois (PCC) ont installé une vidéo de surveillance à l’extérieure de leur maison quelques jours avant qu'ils ne les arrêtent. Les policiers du département de police de Weiyuan, de la ville de Neijiang, province du Sichuan, les ont arrêtés, en soirée, le 11 février 2012.

M. Liu Shuming a été arrêté par les policiers du département de police de Weiyuan plusieurs fois. Il a été enfermé au centre de détention de Weiyuan et il a été sauvagement battu. Il a été mis dans la prison de Deyang et persécuté pendant plusieurs années. Wang Yurong a été arrêtée par la police du canton de Weiyuan et elle a été persécutée au camp de travaux forcés du temple de Nanmu, dans la province du Sichuan. La police du canton de Weiyuan a secrètement extorqué plusieurs dizaines milliers de yuans à sa famille.

Le PCC persécute le Falun Gong depuis 12 ans. Pendant cette période, les fonctionnaires et la police dans le canton de Weiyuan ont arrêté un grand groupe de pratiquants de Falun Gong et les ont envoyés dans des centres de lavage de cerveau et des camps de travaux forcés. Ils ont forcé des pratiquants à faire du travail dur, les ont humiliés et les ont physiquement tourmentés, torturés et ils leur ont injecté des drogues, dans les hôpitaux psychiatriques, lesquelles ont endommagé leur système nerveux central. Les fonctionnaires ont reçu une bonification de 30.000 yuans pour leurs actions.

La police du canton de Weiyuan a persécuté cinq pratiquants de Falun Gong à mort, y compris Tang Jianping, Li Hui, Lin Deming et Zhang Congming. Tang Jianping a été envoyé au centre de détention du canton de Weiyuan, après avoir été arrêté. La police et les prisonniers l'ont empêché de dormir pendant 10 jours. Ils ont arraché tous ses poils pubiens et l’ont forcé à manger des choses dégoûtantes, telles que des mégots de cigarette et des peaux de pastèque couvertes d'excréments. Entre 10 et 20 criminels, à tour de rôle, l'ont battu sauvagement. Ensuite, ils l'ont envoyé au camp de travail de Xinhua, où ils ont continué de le persécuter. Il crachait du sang et il avait du sang dans ses selles. Après avoir été gardé dehors pendant 3 jours, il est mort tragiquement après avoir été libéré, en liberté conditionnelle médicale. La police du canton de Weiyuan a surveillé et suivi de près les membres de sa famille quand ils ont fais les arrangements pour son enterrement.

M. Li Hui était sur le point de mourir après avoir été arrêté par la police du canton de Weiyuan et persécuté pendant trois jours. Un policier en civil du bureau de la sécurité d'État du canton de Weiyuan l'a emmené sur la route Huangshanqiao, ville de Gaoshi, et l'a jeté dans un fossé à eau qui n’avait même pas 10 centimètres de profondeur. Ils ont simulé un faux « suicide par la noyade » à cet endroit. Ensuite, ils l'ont transporté tandis qu'il était encore vivant et ont prélevé ses organes pour en faire du profit. Liu Renpin, un policier, a dit à la famille qu'ils avaient effectué une autopsie et il a extorqué plus de 1.000 yuans à son père.

M. Zhang Congming, un pratiquant âgé plus de 60 ans, a dit à Miao Yongli, le secrétaire de la ville, que le Falun Gong lui avait donné une bonne santé et qu'il continuerait à pratiquer. Miao Yongli a alors commencé à lui donner des coups de pied èa la tête et l'a fouetté avec sa ceinture en cuir. Puis, Li Gang, un policier, l’a arrêté et emmené au centre de détention du canton de Weiyuan et a continué de le persécuter. Il est mort un peu plus tard. Les actions de Miao Yongli ont été exposées au monde sur le site Web de Minghui. Il a fait des arrangements en privé avec la famille de Zhang Congming et il leur a donné 300 yuans comme en compensation.

Ceng Yunzhong, secrétaire du canton de Weiyuan : 86-832-8232805 (bureau)

Zeng Lingpeng, maire du canton de Weiyuan : 86-832-823906886-13890587887 (portable)

Zhou Yong, directeur du département de police de Weiyuan : 86-832-8239599.86-13990599666 (portable)

Zhang Bin, de la division de sécurité domestique : 86-832-8297078 (maison), 86-832-822719286-13696062818 (portable)

Xiong Anlu, directeur du bureau de prévention de culte : 86-832-823561 (maison), 86-832-823085386-13890541988 (portable)


Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2012/2/27/131785.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2012/2/14/253029.html