Cultiver dans Dafa a dissipé mes idées fausses envers ma fille et j'en ai aussi bénéficié

Huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Raconté par une pratiquante de la province du Guangdong


J'ai une fille qui cultive le Falun Dafa. Après que le Parti communiste chinois (PCC) ait commencé à persécuter le Falun Gong, ma fille a été persécutée. À cette époque, ma fille était en âge de se marier. Pendant dix ans, de nombreux hommes lui ont été présentés aux cours de session de rencontres pour le mariage, mais aucun ne lui a plu. J'étais inquiète pour elle, mais incapable d'influencer la situation.

Je me demandais même si le Falun Gong avait des règles qui interdisaient aux pratiquants de se marier. À la fin, j'ai décidé de la suivre dans la cultivation du Falun Gong. Je voulais savoir ce qu'elle avait lu dans les livres de Falun Gong.

À ma première lecture du Zhuan Falun, ma fille m'avait conseillé de le lire chaque jour jusqu'à ce que je le termine. Après la première lecture, j'ai observé que ce livre enseignait aux gens à être bon. Ça ne disait pas que les gens ne devaient pas se marier. À la place, dans Zhuan Falun il était écrit :

« Dans notre école de Loi, on ne demande pas à ceux qui cultivent et pratiquent parmi les gens ordinaires de devenir des moines ou des nonnes, nos jeunes devront encore fonder une famille. »

Si tout le monde venait pratiquer Falun Gong, il n'y aurait plus de mauvaises personnes. Nous n'aurions plus besoin de verrouiller nos portes le soir. Ce serait sécuritaire d'aller dans les rues le soir. Ce serait tellement merveilleux ! J'ai vraiment souhaité que tout le monde puisse venir pratiquer le Falun Gong !

Le 20 juillet 1999, le PCC a commencé à persécuter le Falun Gong et ma fille a été persécutée. Toute notre famille était fréquemment harcelée et menacée par la police. À chaque moment où j'entendais les sirènes de police, je tremblais de peur. Auparavant, quand j'entendais les mots « Falun Gong », j'avais peur d'être impliquée. En lisant la littérature du Falun Gong, mes peurs ont disparu. Maintenant, peu importe qui me le demande, j'ai assez de courage pour répondre : « Le Falun Gong enseigne aux gens à être bon. Qu'y a-t-il de mal à ça ? »

J'ai réalisé que plus je lisais le Zhuan Falun, plus je voulais le lire. Parfois, j'étais réticente à poser le livre. Au cours du processus, j'ai fait l'expérience de plusieurs miracles. De cette façon, je me suis graduellement engagée sur le chemin de la cultivation.

Avant la cultivation, je devais prendre des tonnes de médicaments. Je haletais après avoir marché une courte distance. J'avais mauvais caractère et j'entrais fréquemment en conflit avec ma fille ou mon mari. Je trouvais que j'avais une vie difficile. Après avoir cultivé pendant quelques mois, je pouvais me débrouiller sans mes médicaments. Je n'avais aucune difficulté à marcher de longues distances et à monter les marches. Peu importe à quel point la tâche était fatigante, je me sentais pleine d'énergie après avoir fait les exercices. Après que j'aie commencé à cultiver, je faisais les exercices matin et soir. J'étais d'abord capable de méditer pendant seulement dix minutes. Avec le temps, j'ai été capable de m'asseoir pendant un heure de méditation.

Une chose étonnante m'est arrivée. Peu après que j'aie commencé la cultivation, j'ai été impliquée dans un accident de la route, alors que je conduisais mon vélomoteur. Je n'ai pas pu me ranger à temps et mes genoux ont frappé une moto arrivant en sens inverse. J'ai vu que mes pantalons étaient déchirés et j'étais blessée aux genoux. Je me suis dit que j'étais une pratiquante et que j'irais bien. Quand je suis rentrée chez moi, mes genoux blessés ne me faisaient pas mal si je n'y touchais pas. Plus tard ils ont guéri d'eux-mêmes.

À une occasion, pendant que je méditais, j'ai vu un énorme oeil juste en face de moi. Il me regardait avec beaucoup de curiosité. Il semblait très gentil et souriant. Il est venu de plus en plus près jusqu'à ce qu'il frôle mon visage. J'étais effrayée. Je n'ai pas pratiqué les exercices pendant un certain temps après ça. Plus tard ma fille m'a dit que le Maître avait dit :

« Une partie d’entre nous pourra sentir ou voir cet œil. Comme sa nature est la même que celle de l’univers, il est candide, et il est curieux, il regarde aussi en vous, il regarde si votre œil céleste est ouvert et s’il peut voir, il observe aussi votre intérieur. À ce moment-là, comme votre œil céleste est déjà ouvert et que lui est en train de vous regarder, vous le voyez tout à coup et vous sursautez de frayeur. » (Zhuan Falun)

Après avoir compris ceci, j'ai repris les exercices. Par la suite je n'ai plus vu cet œil.

Un après-midi alors que je conduisais ma motocyclette en descendant une pente, immédiatement après ça il y avait une autre pente. En descendant la pente, une force soudaine a poussé le guidon de la motocyclette vers la droite. Instantanément je suis tombée dans le talus le long de la route. Je suis tombée sur ma motocyclette. Je me suis relevée rapidement après être tombée. J'ai remarqué que je n'étais pas blessée, mais le rétroviseur de ma moto était endommagé. Le pare-brise était brisé. Toutefois, la moto était toujours en état de marche et je me suis rendue au domicile d'un parent qui vivait à proximité. Je lui ai parlé de l'accident. Lui et sa famille ont dit que j'avais été très chanceuse. Il a dit qu'il y avait fréquemment des accidents de véhicules sur cette section de route et qu'ils étaient en général très graves.

Une fois alors que je faisais frire quelque chose, je n'ai pas fait attention et j'ai mis ma main sur un ustensile d'acier inoxydable à côté de la cuisinière à gaz. J'ai entendu un son de crépitement et en un instant ma main était rouge et douloureuse. J'ai pensé dans mon coeur que j'étais une pratiquante et que j'irais bien. À ce moment, ma main a cessé de me faire mal. À un autre moment alors que je ne faisais pas attention, j'ai trempé ma main dans une casserole d'huile bouillante. Mais ma main allait bien. Un autre incident a impliqué une bouilloire que je tenais avec une serviette pour isoler ma main. Soudainement, la bouilloire a penché et l'eau bouillante s'est versée sur mon pied. Il y avait de l'eau tout autour de moi. J'ai retiré mon soulier et j'ai vu que mon pied allait bien.

Mon caractère s'est maintenant bien amélioré et ma famille est plus harmonieuse avec moins de conflits. Je dois bien me cultiver et répandre l'information aux autres à propos du Falun Gong afin de rembourser notre Maître bienveillant.

Après que j'aie commencé à cultiver, ma fille a commencé à me dire pourquoi elle était réticente à se marier : après le début de la persécution du Falun Gong, plusieurs familles ayant des membres pratiquant le Falun Gong ont toutes souffert à différents degrés de la persécution, incluant d'être arrêtés, d'avoir leur domicile fouillé et d'être harcelés. Les membres des familles des pratiquants ont eu à supporter beaucoup de pression. Plusieurs couples ont divorcé parce que l'autre ne pouvait pas supporter la sévérité de la pression. Ma fille a dit qu'elle ne souhaitait pas causer à une autre personne des inquiétudes à cause de sa cultivation. Maintenant je ne m'inquiète plus du statut marital de ma fille. Je vais laisser la nature suivre son cours.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/12/10/130014.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/22/249232.html