Mon expérience de coordination avec les autres pratiquants pour parler aux gens du Falun Gong

De la huitième Conférence de partage d'expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa dans la province du Liaoning


J'ai obtenu le Fa en 1997. Durant la conférence de partage sur Internet, je voudrais parler de mon expérience personnelle de parler du Falun Gong aux gens face à face.

Pendant la clarification de la vérité aux cours des années, j'ai rencontré toutes sortes de personnes. Certains qui avaient entendu parler du Falun Gong étaient extrêmement reconnaissants et ont exprimé leur gratitude. Certains m'ont maltraité verbalement, certains ont même menacer de me battre. Certains m'ont menacé de me dénoncer à la police. D'autres ont dit que si je leur donnais de l'argent, ils renonceraient à leur appartenance au Parti communiste chinois (PCC). Quand nous parlons à des gens différents, je sens que leur réactions sont des reflets de nos attachements et c'est directement lié à si nous maintenons des pensées droites quand nous leur parlons.

Bien étudier le Fa est la garantie de bien clarifier la vérité

Une fois, alors que je pressais une dame de renoncer à son appartenance au parti, je lui parlai pendant un long moment. Elle a dit : « J'ai été membre de toutes les organisations du parti, aussi je ne renoncerai pas à mon appartenance. Cependant, j'ai pitié du Falun Gong. » Je me sentais tellement triste. J'ai pensé dans mon cœur : « Je t'offre la plus grande opportunité de salut, comment peux-tu avoir pitié de moi ? » Je sais qu'en tant que pratiquant, chaque incident est une opportunité pour regarder à l'intérieur. Je m'examinai pour voir si je ne lui avais pas clarifié la vérité clairement ou si j'avais un attachement à avoir un nombre plus grand de gens qui renonce à leur appartenance au parti, pour voir ainsi si ma base fondamentale était impure ou pas droite.

Quand je retournai à la maison, j'étudiai le Fa et émis aussi les pensées droites. Les disciples de Dafa sont l'espoir des êtres pour être sauvés. Plus tard, je rencontrai encore cette dame. Je lui racontai ce qu'était le Falun Gong. Pourquoi elle devait renoncer à son appartenance au PCC et pourquoi le parti pervers persécute le Falun Gong. Après m'avoir écouté, elle a dit : « Cette fois-ci, je comprends. Aidez-moi à renoncer à mon appartenance à toutes les organisations affiliées du PCC. Vous, les Falun Gong, êtes de bonnes personnes. » Pendant qu'elle parlait, je pouvais voir des larmes dans ses yeux.

Coopérer avec les pratiquants pour clarifier la vérité

Pendant la clarification de la vérité, j'ai remarqué à quel point il était bon de coopérer avec un autre pratiquant et de travailler en équipe. Une personne parlait du Falun Gong, tandis que l'autre émettait les pensées droites. Si le premier pratiquant ne se faisait pas assez comprendre, l'autre pouvait compenser les lacunes. La plupart du temps, la personne que nous essayions de sauver voulait renoncer à son appartenance au parti.

Une fois, deux pratiquants pressaient une dame de renoncer à son appartenance au parti, mais elle n'était pas réceptive. Je me mis donc à côté et j'émis tranquillement les pensées droites. Je voulais éradiquer les mauvais éléments qui interféraient avec sa compréhension des faits. Les pratiquants lui expliquèrent beaucoup, mais elle ne voulait toujours pas renoncer à son appartenance. Quelques minutes après que les deux pratiquants soient partis, je me dirigeai vers elle et demandai : « Ces deux personnes voulaient vous faire renoncer à votre appartenance au PCC ? » Elle répondit oui et dit qu'elle était irritée. Je dis : « Ils vous ont dit que le Falun Dafa est bon et qu'Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon parce que se rappeler de ces bons mots sont la meilleure chose pour se tenir loin des tribulations et des désastres. Trop de gens se soucient seulement d'eux et trompent les autres pour l'argent et leurs biens. Pourquoi quiconque essaierait de vous aider et de garantir votre sécurité vous irrite-t-il ? » Je parlais calmement et rationnellement d'une manière pacifique et discutai avec elle un long moment, je lui donnai aussi un DVD de Shen Yun Performing Arts. Elle dit immédiatement : « Je veux renoncer à mon appartenance ! Dans ma jeunesse, j'avais rejoint les Jeunes Pionniers. » Elle me remercia aussi avec profusion. Je savais que c'était parce que les deux pratiquants avaient établi une fondation.

Utiliser notre sagesse pour clarifier la vérité

Une fois, je suis allé dans une organisation pour distribuer les Neuf commentaires sur le Parti communiste. Parce que les fenêtres du bureau étaient teintées, nous ne pouvions pas voir de l'extérieur s'il y avait des gens à l'intérieur. On mit donc le livret sur le rebord de la fenêtre. Juste quand je m’apprêtais à partir, la fenêtre s'ouvrit et un officier cria : « Qu'est-ce que vous venez faire ici ? Êtes vous des pratiquants de Falun Gong ? » Le pratiquant à côté de moi dit qu'il faudrait qu'on coure. J'étais très calme. Je me dis en moi-même : « Nous sommes venus ici pour sauver les êtres. Puisque nous avons été vu en train de distribuer des documents, cela a dû être arrangé par le Maître pour que nous parlions à l'officier. » Pendant que j’émettais les pensées droites, je souriais et je marchais vers la fenêtre. « Je suis un pratiquant de Falun Gong. Je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un dans le bureau. Si j'avais su que vous étiez dans le bureau, je serais entré et vous aurais donné le livret en main propre. Ce livre contient des faits historiques révélant la vrai nature du PCC. Vous devriez le lire d'un bout à l'autre et je vous garantis que vous en bénéficierez grandement. » Il vit que j'étais calme et souriant et il se détendit. Il dit : « Vous pouvez partir. » De cette façon, nous nous sommes échappés d'une situation potentiellement dangereuse.

Nous devons démontrer l'attitude d'un pratiquant de Falun Gong de la manière décrite ci-dessus. J'utilise l'image noble d'un pratiquant de Dafa pour valider Dafa. Quand nous faisons face à de nombreuses personnes dans des situations différentes, utiliser les pensées droites est le moyen le plus efficace pour ouvrir le cœur des êtres. D'après le Fa, je comprends que le pouvoir de compassion est le plus grand. C'est vraiment le Maître et Dafa qui dissolvent les tribulations et sauvent les êtres.

Les gens prédestinés

Quand j'ai commencé la clarification de la vérité et pressé les gens à quitter le parti, je pensais toujours aux enseignants de la garderie de mon fils. Les deux, le mari et la femme, étaient membres du parti. Je voulais les persuader de quitter le parti. Un jour, je les rencontrai dans l'autobus. Je leur racontai les merveilles de Dafa et leur parlai de quitter le parti. Après avoir compris les faits, les deux quittèrent le parti. Le mari était rempli de gratitude et de remerciements. J'étais si touché que j'avais les larmes aux yeux. Au plus profond de mon cœur, je voudrais remercier le Maître pour sa peine et ses arrangements remplis de compassion. Il a arrangé que je rencontre quelqu'un que je n'avais pas vu depuis vingt ans, juste pour qu'il puisse entendre la vérité.

Quand nous clarifions la vérité et que les gens ne désirent pas quitter, nous ne devrions pas paniquer. Ceci nous donne une opportunité pour regarder à l'intérieur et aussi nous aider à augmenter notre patience et notre tolérance.

Durant le processus de presser les gens à quitter le parti, j'ai rencontré de nombreuses personnes qui ont vu la vraie nature du parti pervers. Ils ont exprimé leur dégoût et voulaient tous renoncer à leur appartenance. Certains m'ont remercié abondamment et se sont exclamés : « Falun Dafa est bon ! » Certains voulaient même me payer pour le DVD de Shen Yun. Certains m'ont dit au revoir de la main avec des larmes dans les yeux.

Le processus de clarifier la vérité est aussi un processus pour cultiver nos cœurs et augmenter notre capacité de cœur. Remémorons-nous l'enseignement du Maître dans « Enseignement de la Loi à la ville de Los Angeles » 2006 : « Surtout ne vous laissez pas aller. Vous ne devez pas vous relâcher et vous ne devez pas tomber dans l'apathie. »

Veuillez me mentionner tout ce qui n'est pas approprié. Merci Maître ! Merci aux compagnons de cultivation !


Traduit de l'anglais au Canada

version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/11/130030.html

version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/12/6/249451.html