Cultiver chaque pensée et s'élever dans la Loi
De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de Chine


Bonjour, Maître bienveillant!

Bonjour, compagnons de pratique autour du monde!

En me rappelant mon expérience de cultivation au cours des dernières années, j'ai fait beaucoup de percées, merci à la compassion illimitée du Maître et la vertu puissante de Dafa. J'en ai choisi quelques unes en particulier pour partager avec vous.

En mars cette année, une semaine avant le festival de Qingming (un festival traditionnellement observé pour adorer et entretenir les tombes des ancêtres), nous avons constaté qu'une branche d'un arbre de Phoenix juste à l'opposé de la chambre centrale (d'une maison traditionnelle chinoise sans étage se composant de plusieurs chambres à la suite) était en fleur. Il n'y avait aucune fleur fleurissant dans les arbres de Phoenix autour.

Il faisait froid dans l’air, car c'était le début du printemps, alors pourquoi y avait-il une branche en fleur et faisant face à la chambre centrale? Était-ce par hasard? Les pratiquants et moi avons pensé: «Est ce que c’est le Maître qui nous donne un conseil, qui veut que nous améliorions notre qualité d'éveil, de s'assimiler à Dafa et de traverser vers un niveau plus haut?»

Plus tard, nous avons remarqué que les fleurs sur cette branche ont fleuri une semaine plus tôt que les fleurs de tous les autres arbres de Phoenix.

De la personne qui ne pouvait rien faire, à une personne capable de tout

Je coopérais avec les pratiquants à un site de traitement de documents de Dafa. J’étais présent sur l'emplacement toute l'année et j’étais responsable de traiter les documents et de fournir le support technique. Parfois, j'ai dû me séparer du monde extérieur pour des questions de sûreté. Après que des lieux de production de documents surgissent et fleurissent partout, notre site a semblé de ne pas être aussi occupé que dans le passé, mais ma responsabilité est demeurée la même. Afin de s'assurer que les pratiquants locaux cultivent bien pendant la partie restante du voyage et maintiennent l'environnement que nous avions créé, nous ne devions pas nous relâcher ou abaisser notre garde dans notre cultivation et pratique.

Cependant, comme j'avais plus de temps et d'énergie, beaucoup d'attachements humains et l’égoïsme, qui n’avaient pas eu l'occasion de faire surface quand j'étais très occupé, sont tous apparus.

En fait, d'autres pratiquants avaient plus d'ennuis que moi; je suis seulement resté prêt aux ordres sur le site de documents. Je ferais quoi que le corps uni me demande de faire sans conditions. J'ai commencé à sentir que je n'étais bon à rien, alors j'avais souvent le coeur lourd.

J'ai essayé dur de me contrôler et de maintenir la qualité de mon étude de la Loi, mais c'était très difficile de maintenir cela. Parfois, mon état était meilleur que les autres, mais le problème n'était pas fondamentalement résolu et, en conséquence, il a affecté d'autres pratiquants sur le site.

De leur travail à l'emplacement de documents pour une longue période, les pratiquants ont eu un consensus que si nous voulions avancer de façon constante avec le site, il était très important que chaque pratiquant maintienne un bon état de cultivation et forme un corps uni sans séparation.

Parfois après avoir travaillé dur toute la journée, les pratiquants voulaient lire ensemble les enseignements de Falun Dafa avec des esprits calmes. Cependant, puisqu'ils étaient inquiétés de mon état, ils ont dû passer du temps pour me parler. Ils ont dit que si je sentais que je ne pouvais plus rester dans le site, alors je pouvais envisager de partir, car mon état de cultivation n’était pas bon pour l'environnement. Si les forces anciennes en profitaient, cela apporterait des ennuis ou même des pertes pour le corps entier.

Par de longues discussions avec les pratiquants, je me suis rendu compte que notre Maître compatissant avait déjà donné un conseil à un des pratiquants au sujet de mon état pendant sa méditation. Prenant mon état comme miroir pour regarder en soi, cela a aidé d'autres pratiquants à prêter attention à la question. Ils m'ont aidé à creuser et déraciner toutes sortes d'attachements, ils ont partagé avec moi selon la perspective de la Loi, ils ont sérieusement pointé mes problèmes et m'ont donné des avertissements.

Pendant ce processus déchirant le cœur et insoutenable de faire face à tous mes attachements et de les enlever, je me suis rappelé encore une fois le chemin que j’avais pris au site de traitement avec les pratiquants pendant les périodes difficiles. Nos expériences me sont toutes revenues en vif détail. J'étais capable de sortir de cette période très difficile, alors pourquoi ne pouvais-je pas sortir du piège du fort sens de moi-même? J'ai recherché dans mon coeur pour une réponse. L'existence d'un site de traitement de documents de Dafa n'était-il pas une nécessité dans la rectification de Fa locale? J'étais très clair là-dessus dans mon coeur, alors ma réponse a semblé raisonnable.

Au cours des années, l'existence même du site de documents de Dafa a fait face à beaucoup de forces perverses. Pendant l'interférence et le sabotage répétés par les forces anciennes de notre corps uni, les pratiquants du site ont maintenu la Loi et un corps uni dans nos coeurs, ce qui a considérablement réduit les pertes. Les forces anciennes n’étaient pas disposées à être détruites, alors elles ont gardé des yeux avides sur l'emplacement, espérant le fermer. Cependant, elles n'ont pas atteint leur but. Elles ont alors voulu m'influencer; ceci présentait une situation très dangereuse. Quand le Maître a demandé aux pratiquants de faire quelque chose, il voulait que nous le fassions jusqu’à l'accomplissement. Nous, les pratiquants qui travaillons ensemble, ne devons pas abandonner à mi-chemin le site que nous avons soutenu, ni ne devons abandonner notre responsabilité et saboter notre propre mission.

Bien que je ne puisse pas abandonner les mauvais éléments d'un seul coup, j'étais déterminé à les traverser. Je savais que tant que je voulais traverser cette tribulation, le Maître m'aiderait.

Nous avons beaucoup étudié les enseignements de Falun Dafa et simultanément lutté contre les forces perverses; mon état de cultivation s'est graduellement amélioré. Peut-être que notre Maître compatissant a vu ma détermination inébranlable et m'a donné des conseils pour augmenter ma capacité et tolérance. Le Maître m'a donné des conseils pendant ma méditation et m'a montré un coeur immense avec deux petits coeurs à l'intérieur. J'ai pensé que le Maître me disait que j'étais sans enthousiasme [c-à-d seulement avec la moitié du coeur - ndt] ou borné, ce qui m'empêchait de coopérer de tout coeur avec d'autres pratiquants.

Un jour quand j'ai fini d’imprimer des livres pour les pratiquants d’une région, j'ai essayé très dur de remettre l'équipement à sa place. Une pensée a clignoté dans mon esprit – qu’il était ennuyeux de déplacer l'équipement en avant et en arrière, alors j'ai parlé en passant: «La prochaine fois, quand vous voyez les pratiquants de cette région, veuillez leur dire que s'ils ont besoin quels que documents que ce soit, ils doivent nous indiquer de combien ils ont besoin en même temps. S'ils veulent en ajouter plus tard, nous ne le ferons pas pour eux.» J'étais étonné de m'entendre dire cela. Est-ce que je fais du travail de Dafa, ou bien je suis comme une personne ordinaire qui s'inquiète des profits et des pertes personnels et qui veut négocier? Un pratiquant travaillant à côté de moi a dit: «Qu’est-ce que tu as dit? Était-ce un attachement humain?»

J'ai soudainement réalisé cela, oui, j’avais démontré de l'égoïsme au cours de cette période. Quiconque m'affectait ou me tracassait, me rendait malheureux. Ils sortaient tous pour faire le travail de Dafa, mais ils me laissaient derrière à attendre des ordres. N’était-ce pas une grande perte pour moi? «Je prévoyais d'étudier la Loi, mais vous avez voulu que j'imprime des documents, perturbant mon plan.» N’était-ce pas cet égoïsme qui m'a causé tous ces ennuis et m'a séparé du corps uni et même de la Loi? Cela m'a mené à croire que je n'avais rien à faire avec le travail de Dafa et il semblait que je faisais les choses pour les autres. En plus, cela a également produit beaucoup d'autres mauvais attachements. Le plus apparent était l'attachement à la jalousie.

Le Maître a dit:

«Quand cette personne voit que des pouvoirs de gong apparaissent chez les autres, elle devient encore plus impatiente.» (Zhuan Falun)

La persécution contre le Falun Gong n’a pas arrêté. Quand les pratiquants de Dafa coopèrent bien en tant qu'un seul corps, ils ont parfois également besoin d'un soutien important. Prenons l'exemple de la formation d'une pyramide humaine – comme la pyramide humaine devient plus haute, les personnes en bas ne sont-elles pas encore plus essentielles et vraiment indispensables?

Le Maître veut que nous considérions d'abord les autres afin d'atteindre l'éveil droit de sans égoïsme et de l'altruisme. Si tous les pratiquants montrent de l'égoïsme pendant leur coopération, alors quelle différence y a-t-il entre les pratiquants et les forces anciennes? Ceci ne répond même pas aux critères du nouvel univers, encore moins pour aider le Maître pour rectifier le Fa et pour sauver les êtres, ainsi que former un seul corps. J’ai révisé cette Loi dans mon esprit encore et encore, et je suis devenu plus clair sur la direction que je devais prendre.

En se rappelant le processus de faire les documents de Dafa, parfois nous étions occupés à travailler comme une machine, alors quand des états impurs apparaissaient, c'était difficile pour nous de les détecter, et en conséquence, certains des attachements ont été dissimulés. En fait, les pratiquants du site m'ont rappelé maintes fois que, bien que nous fassions la même chose, le degré de dévouement était différent. Cependant, je ne me suis pas amélioré à cet égard. Quand l'environnement était détendu, beaucoup de points faibles dans ma cultivation et pratique étaient exposés. Si je ne suis pas déterminé à les éliminer, c'est très dangereux.

Quand mon esprit véritable a été réveillé, les mauvais éléments ont été éliminés et je pouvais me concentrer sur mon étude de la Loi, me fusionner dans le corps uni et devenir un seul coeur avec les autres pratiquants. La racine de l'égoïsme avait été détruite, ainsi le sentiment que rien ne pourrait me satisfaire a également disparu. Maintenant, je peux gérer n'importe quelle situation.

Quand chacun dans le groupe s'est assimilé à la Loi et a coopéré les uns avec les autres avec des coeurs purs, c'était vraiment très puissant. Tout en effectuant des tâches ensemble, nous nous sommes sentis comme si nous pouvions pousser en avant avec un élan irrésistible et obtenir deux fois les résultats avec la moitié d'effort. En même temps, notre confiance a été renforcée. J'ai senti que tout était très facile, les cieux étaient clairs, le corps cosmique transparent et l'univers rectifié.

Traiter l'environnement qui nous entoure avec des pensées droites

Dans le processus de m'entendre avec mes voisins, j'ai rencontré deux incidents grâce auxquels je me suis rendu compte qu'il était très important de prêter l'attention à nos pensées à tout moment et de bien se cultiver.

Concernant le premier incident, l'endroit que nous avons loué et la maison devant la cour avant appartenaient tous deux au même propriétaire. Il y avait deux maisons contiguës avec des toits plats. L'échelle pour monter sur le toit a été construite sur la cour avant. Peut-être lorsque le propriétaire a construit la maison, a-t-il voulu avoir la possibilité de sécher des choses au soleil sur les maisons contiguës.

Après que nous ayons déménagé, les résidants de la cour avant sont souvent montés sur notre maison pour sécher des choses au soleil. Au début, les pratiquants et moi n’y avons pas vraiment prêté attention, pensant que comme pratiquants, nous ne devions pas avoir de conflits avec les voisins. En plus, l'échelle était de leur côté et facile à accéder. Plus tard, ils sont montés sur notre maison plus souvent, même plusieurs fois par jour. D'autres fois, ils ont même flâné sur le toit comme si c'était leur propre maison. Cela nous a gênés, parce qu'ils pouvaient tout voir dans notre partie de cour. Notre site de traitement de documents exigeait que nous entrions et sortions des consommables. Par conséquent, c'était dangereux que nos voisins montent sur le toit de notre maison.

Au début, nous avons simplement émis des pensées droites pour éliminer les forces perverses qui les influençaient. Cependant, la situation ne s'est pas améliorée, alors nous avons essayé de les arrêter de monter sur le toit de notre maison. Nous sommes même allés voir le propriétaire et avons espéré qu'il pourrait résoudre le problème pour nous. Cependant, le propriétaire n’est pas venu et nos voisins utilisaient toujours notre toit pour sécher des choses au soleil.

Pourquoi nos pensées droites n’ont-elles pas marché? Pourquoi n’avons-nous pas arrêté les personnes ordinaires dans ces actions? Plus tard, nous avons regardé en nous et sommes arrivés à la même opinion: «Qu'il était juste de ne pas les laisser utiliser notre toit. Si les forces anciennes profitent d’eux et notre site de traitement est endommagé, ils commettront un crime.» Cependant, notre mentalité n'était pas pure et nous avions même compté sur le propriétaire, un non-pratiquant, pour résoudre le problème. Par exemple, quand ils sont venus pour sécher des choses au soleil, nous ne leur avons jamais dit bonjour. Cela ne montre-t-il pas du ressentiment? Avons-nous vraiment pensé à la sûreté des êtres avec compassion, ou leur avons-nous parlé avec compassion?

Nous avons pris une décision après le partage: «Si nous continuons à essayer de les arrêter, alors ce principe ne changera pas. À la place, nous devons travailler plus dur pour élever notre xinxing et traiter les êtres avec compassion. Nous ne devons laisser aucune lacune dont les forces perverses profitent et leur permettent de persécuter les êtres.»

J'ai découvert beaucoup d'attachements qui étaient profondément enterrés. Au début, j'étais un peu effrayé parce que j'avais peur d’offenser les voisins. C'était parce que notre voisin nous avait rapportés une fois. Nous étions sous la garde compatissante du Maître, nous avions bien traversé cette difficulté et le site de documents n’avait pas souffert de pertes. Cependant, cette expérience m'avait laissé avec une ombre de soupçon que je ne pouvais pas abandonner. En conséquence, j'étais hostile envers l'environnement et je n'arrivais pas à positionner correctement mon rapport avec eux. Je devais utiliser cette occasion pour rectifier chaque pensée.

Y avait-il quelque chose de fortuit? Peut-être que tout cela a été arrangé il y a longtemps. Naturellement, les forces anciennes avaient l’intention de créer des interférences et de persécuter les êtres. Le Maître utilise tous ces événements pour nous fournir des occasions pour nous élever. Si nous ne faisons pas bien, alors nous donnerons aux forces anciennes des excuses pour nous faire du mal ainsi qu'aux voisins.

Je n’ai pas osé baisser ma garde autour de mes pensées et j’éliminais immédiatement chaque mauvaise pensée. J'ai pensé: «Nous sommes les pratiquants du Maître Li Hongzhi et nous n’accepterons aucun arrangement de qui que ce soit d'autres.»

Ce processus m'a aidé à apprendre énormément et à éliminer beaucoup d'attachements humains qui était difficile à détecter. Comme ces attachements venaient et partaient comme un flash, je ne pouvais pas les détecter, mais maintenant ils étaient exposés l’un après l'autre. Je les éliminais résolument. J'ai senti que mes pensées droites devenaient plus fortes. J'ai lu les commentaires du Maître sur l'article «Qu’est-ce que c’est la vraie bonté?» et réalisé ce qu’elle signifie. C'était le résultat naturel du monde des pratiquants.

Pendant le processus où nous avons regardé en nous, notre xinxing s'est amélioré et nos voisins ont également changé. Graduellement, le nombre de fois qu'ils sont montés sur le toit a diminué. Même lorsqu'ils l'ont fait, ils montaient et descendaient silencieusement. Chaque fois qu'ils sont passés, peu importe le pratiquant qui les rencontrait, nous leur parlions avec compassion, mais sérieusement. Afin d'éliminer toutes les lacunes pour les forces anciennes, nous les avons résolument arrêter de continuer à monter sur le toit. Il n'y avait aucun argument, mais les forces perverses ont été par la suite désagrégées. Les voisins ont également été émus par la grande compassion des pratiquants et ont arrêté de monter sur le toit.

Un autre incident était qu'un de nos voisins a souvent monté le volume de sa télévision, nous créant beaucoup d'interférence.

Il ne regardait pas la télévision quand nous étions occupés, mais il l'allumait chaque fois que nous voulions étudier la Loi avec des esprits calmes et tranquilles. Même lorsque nous commencions à faire les exercices le matin ou à émettre les pensées droites, il allumait la télévision. Nous avons émis les pensées droites pendant toutes ces années et à chaque heure pour nettoyer notre environnement. Nous avons ajouté plus d'heures pour émettre les pensées droites visant l'interférence de ce voisin. Cependant, le résultat a varié; parfois bon et parfois pas aussi bon. Nous n'avons pas complètement éliminé l'interférence venant de lui.

Pendant le processus de regarder en moi, j'ai trouvé que chaque fois que mon voisin allumait la télévision, je me sentais un peu nerveux. Au moment d’émettre les pensées droites, je pensais au volume de la télévision tourné vers le bas. J'avais du ressentiment envers ce voisin et j'espérais qu’il déménage. En raison de mon attachement, les forces perverses m'ont même montré quelques signes que mon voisin déménageait, mais c'était faux.

J'ai pensé à ce que le Maître a dit:

«Mais en général, l'état d'un esprit très calme est tel qu'il est toujours serein face à des interférences, il n'est pas affecté par les émotions humaines ordinaires comme être excité ou se sentir injustement traité, etc. Il est très calme et n'affectera pas ce que les disciples de Dafa doivent faire.» («Enseignement de la Loi à San Francisco, 2005»)

Je savais que je n'arrivais pas à me maintenir impassible ou avoir un esprit calme, confronté à l'interférence. Au lieu de cela, mes attachements humains continuaient à surgir en raison de l'interférence.

Le Maître a dit:

«Car celui qui sauve les gens n’impose aucune condition, aucun prix, il n’exige aucune rétribution et ne fait pas ça pour la gloire; il est bien plus noble que les personnages cités en exemple dans la société humaine ordinaire, il le fait uniquement par compassion.» (Zhuan Falun)

Ces personnes qui sont devenues les voisins des pratiquants n'avaient-elles pas une affinité prédestinée avec les pratiquants? Nous sommes tous venus pour la Loi. Si j'étais malheureux en raison de l'interférence, j’échouais alors de le considérer en tant qu'être. Les forces perverses n'allaient-elles pas l’interférer ou le persécuter?

J'ai trouvé les points faibles dans ma cultivation et pratique ainsi que les attachements humains, et ce n'était alors pas difficile de les éliminer. Une fois que nous avons élevé nos niveaux, l’interférence de notre voisin a également cessé.

Ces deux incidents ont laissé une impression profonde sur moi. Nous avions échoué en émettant les pensées droites parce que nous avions oublié de regarder en nous. Le Maître nous a dit à plusieurs reprises de regarder en nous en rencontrant des problèmes. Cependant, dans la situation réelle, nous avons oublié la Loi du Maître et négligé notre propre cultivation, prolongeant de ce fait le temps requis pour résoudre le problème.

Percer dans l'étude de la Loi

J'ai eu une très grande lacune dans l'étude de la Loi pendant beaucoup d'années: en étudiant les nouveaux articles du Maître, ils allaient directement dans mon coeur, mais pas du tout en étudiant le Zhuan Falun. Je pouvais périodiquement m'éveiller à quelques principes de la Loi, mais j'étais toujours loin derrière les exigences du Maître. Plus tard, j'ai commencé à mémoriser la Loi et mon état s'est alors beaucoup amélioré. Plus tard, je suis devenu à l'aise en mémorisant la Loi, pourtant mon esprit s’évadait toujours.

Quand j'étais à l'école primaire, mon esprit s’évadait toujours en classe ou en faisant mes devoirs. Toute ma vie scolaire était ainsi, alors je trouvais que c'était très dur que mon esprit cesse de s’évader.

Je me suis rendu compte plus tard que tout était arrangé par les forces anciennes, donc je ne devais pas les reconnaître. Je ne pouvais pas continuer comme cela, particulièrement après la lecture d'un dépliant de Minghui: «Étudier la Loi avec un esprit calme» Si je ne pouvais pas suivre l'étude de la Loi, ma cultivation serait en retard, je ne pourrais pas répondre aux exigences, ni suivre la rectification par la Loi et plus tard, je ne serais pas compétent pour effectuer le travail du site de documents. Ceci pourrait même affecter d'autres pratiquants. Dafa peut tout, alors il doit pouvoir m'aider à faire un changement fondamental.

J'ai prêté attention à comment j'étudiais la Loi. J'ai commencé par respecter le Maître et la Loi, et je me suis assis tout droit en lisant la Loi. J'ai essayé de mon mieux de m'asseoir en lotus complet, ou en simple lotus quand je ne pouvais plus garder le lotus complet.

Graduellement, j'ai constaté que la raison la plus importante pour laquelle je ne pouvais pas étudier la Loi avec un esprit calme, était une sorte de mauvais élément, peut-être le karma de pensée. J'étais toujours pressé en lisant la Loi et je lisais à toute vitesse. Je me sentais mal à l'aise si je ralentissais. Par conséquent, j'ai essayé de ralentir la vitesse à laquelle je lisais et je lisais chaque mot clairement. En ralentissant, je pouvais noter chaque fois que mon esprit s’évadait et je me rattrapais moi-même. Je vérifiais la pensée pour déterminer ce qu'était l'attachement. Alors je pensais que, en tant que pratiquant, je ne devrais pas avoir ces mauvais éléments et je les éliminais immédiatement. Parfois, j’arrêtais de lire, j'émettais les pensées droites, je pensais qu’ils mouraient et ensuite je continuais à lire. Pendant le processus, je me protégeais de la mentalité de craindre des difficultés. Parfois, quand il était temps d'étudier la Loi, j'avais de l'appréhension et ressentais les difficultés, alors je ne voulais vraiment plus lire. Je savais qu’il y avait quelques rares pratiquants qui avaient cette mentalité, alors j'étais déterminé à ne pas être intimidé ou commandé. En fait, la pensée n'était pas de moi. Comment les difficultés pourraient-elles être liées à l’étude de la Loi? L'étude de la Loi et l'assimilation à la Loi sont les choses les plus heureuses dans nos vies. Je me suis pressé et je n’ai rien laissé m'arrêter, et alors j’ai fait une percée.

Avant, quand j'étudiais la Loi, je ne pouvais pas trouver l’endroit où je m'étais arrêté précédemment sans le marque-page. Cela a maintenant complètement changé et, graduellement, ce que je lis entre dans mon coeur.

Sous le soin compatissant du Maître et les conseils de la Loi au cours de la dernière année environ, j’ai vraiment senti que j'étais dans la cultivation et pratique tout le temps, et que chaque pensée faisait partie du processus d'élévation. Pensant à la branche de l'arbre de Phoenix en fleur, j'ai eu une meilleure compréhension de la grâce infinie de Bouddha.

La rectification par la Loi du Maître approche plus près de la surface de nos corps humains, alors notre cultivation approche de même plus près de la surface. Les pratiquants de notre site de traitement de documents et moi savons clairement que plus on approche de la fin, plus on doit être vigilant. Nous devons suivre les enseignements actuels du Maître et être plus diligents. Nous devons bien mener notre mission jusqu’à la fin, afin d'accomplir nos grands voeux.

Merci Maître et merci compagnons de cultivation!


Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/9/129988.html
Version chinoise: http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/20/249100.html