Regarder à l'intérieur et progresser dans ma cultivation

De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par Xinyuan, une pratiquante de la province du Shandong


--Par l'auteur

Salutations à notre grand compatissant Maître !

Salutations aux compagnons de cultivation du monde entier !

Comment le temps file ! C'est la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine. Comme la rectification de Fa progresse rapidement sous la direction bienveillante du Maître et avec l'aide des pratiquants et les articles de partages d'expérience motivants du site de Minghui, j'ai avancé péniblement et graduellement pendant 12 ans. J'ai commencé à cultiver le Falun Dafa en 1999. Avant la pratique, je souffrais de nombreuses maladies, telles que les colites, l'inflammation des reins et la spondylose cervicale, qui étaient toutes chroniques et revenaient sans cesse. Aussi incroyable que cela paraissse, j'ai été guérie de toutes mes maladies un mois après avoir commencé à cultiver. Je suis convaincue que le Maître a purifié mon corps et Dafa mon esprit. C'est notre vénérable Maître qui m'a sauvée et purifiée. Sous la bénédiction illimitée du Maître, je peux continuer de cultiver et devenir la personne la plus heureuse au monde et la plus chanceuse dans le cosmos.

Cependant, j'ai pris un long chemin et j'ai éprouvée la joie et la douleur à travers les tests. Tout s'est amélioré quand j'ai amélioré mon xinxing. Ce qui suit sont quelques unes de mes expériences au cours du processus de cultivation au fil des années. Je voudrais le rapporter au Maître et aux compagnons pratiquants.

1. Élever mon Xinxing

Élimination le désir pour l'intérêt personnel

Je m'étais livrée aux poursuites des choses de ce monde au cours de mes réincarnations. Dans la société, où les désirs sont partout, ma vraie nature était ensevelie et chaque cellule de mon corps baignait dans le désir pour la réputation, l'intérêt et les sentiments. J'ai un grand attachement à l'intérêt. Parfois quand je pense avoir abandonné quelque chose, il s'avère qu'il me reste encore un long chemin à parcourir.

Par exemple, une fois lors des négociations d'un petit projet, une personne qui avait toujours été très amicale a, tout à coup, changé son attitude, sans explication et elle m'a abruptement demandé 2.000 yuan. J'étais sous le choc et j'ai eu un blanc de mémoire. J'ai essayé de ne pas me disputer avec lui, mais j'étais déstabilisée et j'étais très fâchée même après être arrivée à la maison. J'ai dit à mon collègue de ne pas donner d'argent à l'homme, qui nous dupait évidemment. Cependant, l'homme insistait pour qu'on le paie et il a même essayé de nous faire du chantage au téléphone. Je me suis calmée et j'ai pensé : « Je suis une pratiquante, pas une personne ordinaire. Rien ne se produit par hasard et ce qui m'arrive est pour m'aider à abandonner mon attachement. » Je me suis évalué selon le Fa et j'ai regardé à l'intérieur pour voir si j'avais encore un désir à l'intérêt dont je ne m'étais pas débarrassée. L'homme m'aidait seulement à améliorer mon xinxing. Si j'avais une dette envers lui, ne devais-je pas la payer ? Un disciple de Dafa devrait penser aux problèmes basés sur le Fa plutôt que de le voir du point de vue des gens ordinaires. Après çà, je n'étais plus fâchée. À la place, j'ai senti une gratitude dans mon cœur. Je lui ai immédiatement payé les 2.000 yuan. Je me sentais parfaitement calme et clair d'esprit et j'ai ressenti le vrai bonheur qui vient après avoir élever son xinxing.

Comme pratiquants, il y a une raison qui est étroitement lié à notre propre cultivation pour toutes les choses qui nous arrivent.

Le Maître a dit :

« Alors désormais, quand vous rencontrerez des conflits, ne les voyez plus comme des événements fortuits. Car lorsqu’un conflit se produit, il apparaît peut-être subitement, mais il n’existe pas par hasard, il a été préparé pour élever votre xinxing. Tant que vous vous considérerez comme un pratiquant de gong, vous pourrez bien le régler. «  (Zhuan Falun)

2. Regarder à l'intérieur pendant un conflit et éliminer l'adversité

À mesure que la rectification par la Loi progresse, il y a des exigences plus strictes selon le Fa. Comme j'étais toujours franche avec les autres pratiquants, j'entretenais habituellement des relations harmonieuses. Cependant, un jour, un pratiquant m'a dit : « Quelqu'un du notre groupe d'étude de Fa a tenu une réunion derrière ton dos et tu as été remplacée comme coordonnatrice. Ceci a causé un conflit entre plusieurs pratiquants. » En entendant cette nouvelle, je ne me sentais pas à l'aise. Ce pratiquant avait essayé de me marginaliser par vengeance parce qu'on ne s'entendait pas toujours. J'ai immédiatement senti l'attachement à me protéger, monter en moi. J'ai expliqué que le pratiquant qui avait agi ainsi avait des idées préconçues à mon sujet. Après être arrivée à la maison, j'ai étudié le Fa, regardé à l'intérieur et je me suis rendue compte que j'avais tort. La première notion que j'avais eue en entendant cette nouvelle était une notion de personne ordinaire. En tant que pratiquants, nous devrions regarder à l'intérieur lors d'un conflit et nous améliorer. Pourquoi est-ce que je me concentrais souvent sur les insuffisances des autres pratiquants ? Est-ce que l'amélioration d'un autre pratiquant pourrait remplacer mon amélioration ? Le Maître ne nous enseigne-t-il pas de regarder à l'intérieur ? Pourquoi suis-je affectée par de telles choses ?

Le Maître a dit :

« Aux yeux des divinités, lorsqu'elles voient un pratiquant dans ce monde humain, le fait que vous ayez raison ou tort n'a aucune importance, enlever les attachements de l'esprit humain est par contre important, c'est précisément comment vous éliminez ces attachements de l'esprit humain quand vous cultivez et pratiquez qui importe. (Applaudissements) Aussi grandes que soient les injustices, vous arrivez à les traiter avec un cœur tranquille, vous arrivez à rester inébranlable et vous n'essayez pas de vous trouver des excuses, pour de nombreuses choses vous n'avez même pas besoin d'en débattre. C'est parce que rien n'arrive par hasard sur votre chemin de cultivation et pratique. Peut-être que dans vos discussions avec les autres, les facteurs qui vous touchent ou bien qui touchent vos intérêts et provoquent des conflits sont amenés par le Maître. (« Enseignement dela Loi donné à Manhattan »)

Le Maître me rappelle d'améliorer mon xinxing chaque fois que j'ai un conflit avec d'autres pratiquants. Sans conflit, les occasions d'améliorer le xinxing n'existeraient pas et mes attachements ne seraient pas exposés. Comment puis-je m’améliorer ? Peut-être que le pratiquant n'a pas réalisé ceci et nous avons éprouvé le xinxing l'un de l'autre, ce qui a pavé un chemin pour notre cultivation et qui est une bonne chose. J'ai identifié les défauts de l'autre pratiquant lors de cet incident et j'ai regardé à l'intérieur et me suis rendue compte que j'avais beaucoup d'attachements à éliminer. Par exemple, quand nous n'étions pas d'accord, plusieurs de mes attachements étaient exposés, comme de trouver les défauts des autres pratiquants , avoir peur d'offenser les autres, me protéger, la jalousie, manquer de bonté et de compassion. Ces attachements n'appartenaient pas à ma vraie nature, elles étaient plutôt des notions formées en grandissant et arrangées par les forces anciennes. Je me suis dit que je ne devrais pas les accepter et que je devrais m'en débarrasser.

En tant que disciples de Dafa, nous avons suivi le Maître et sommes descendus d'un monde incomparablement splendide dans le monde humain. Nous avons une mission historique et faisons partie d'un seul corps. Nous pourrons sauver plus d'êtres seulement si nous coopérons bien les uns avec les autres . Nous nous cultivons et avons donc des lacunes ainsi nous devrions être tolérants les uns envers les autres. Nous devons regarder les qualités des autres, chérir les relations prédestinées et nous corriger selon Fa. De cette façon, le conflit entre le pratiquant et moi a été éliminé. Mon impression du pratiquant a changé et tout ce que je pouvais voir était ses qualités. J'ai pensé au temps où nous avions bien coopéré en faisant les trois choses que des disciples de Dafa sont censés faire. Il était sérieux, responsable et se consacrait entièrement au projet. Il avait contribué en argent, en énergie et de son temps. Par exemple, il était resté debout une nuit entière pour récrire des articles et il faisaient très bien les tâches. Au cours du processus de cultivation qui a suivi, je devrais bien coopérer avec les autres pratiquants, apprendre de leurs points forts, regarder à l'intérieur et cultiver vraiment.

Devenir bienveillante en clarifiant la vérité en tête à tête

1. Éliminer les attachements en clarifiant la vérité

Après que l'article du Maître « Dépêchez vous d'expliquer » a été publié, j'ai essayé de clarifier la vérité en tête à tête. Certains acceptaient facilement ce que je disais et écoutaient et signaient les « Trois démissions. » J'en étais heureuse, cependant, certains ne me croyaient pas, ne voulaient pas écouter et même disaient de mauvaises choses. Ils ont essayé de me rapporter aux autorités ce qui m'a attristée. Je me disais : « êtes-vous incapable de différencier le bien du mal ? Voyons voir. À l'avenir quand vous souffrirez du châtiment, ce sera trop tard. » Au lieu d'être bienveillante envers les êtres, je cherchais la l'approbation pour ce que je disais. Je regardais et agissais avec les autres à travers mes attachements. Par exemple, une fois quand je suis allée dans une autre ville par affaire, j'ai rencontré un jeune homme attendant quelqu'un sur le bord de la route. Je suis allée lui parler, lui ai clarifié la vérité et je l'ai persuadé à faire les « Trois retraits ». Au début il était calme et a dit qu'une partie de sa famille croyait dans la religion et dans la cultivation. Puis il a changé son attitude et a dit que le Parti communiste chinois (PCC) contrôlait le monde entier et que c'était mieux de lui être obéissant et qu'il ne croyait pas que de signer les « Trois retraits » le garderait en sécurité. Quand il a terminé, je lui ai dit que le Falun Gong s'était répandu dans plus de cent pays à travers le monde et que le ciel éliminerait le PCC. Alors il a dit en blaguant : « Ne me dites pas ceci. Je suis un policier et je vais appeler mon département. » Je n'ai pas reculé. J'ai dit : « Jeune homme, si vous faites ceci, vos actions vous nuiront. Vous payerez pour votre comportement. » Il était désagréable et a dit : « Je te ferai payer. » Puis, un autre jeune homme m'a encouragée à partir aussi vite que possible, ce que j'ai pris pour être un conseil du Maître. Alors je suis partie à vélo. J'ai commencé à émettre des pensées droites, et j'ai immédiatement regardé à l'intérieur. Je me suis rendue compte que lorsque je lui clarifiais la vérité, j'essayais seulement de le persuader et oubliais d'être bienveillante, j'ai donc été incapable de le persuader. Les attachements ne peuvent jamais sauver une personne, mais en revanche, ils peuvent soulever des éléments négatifs.

Le Maître a dit dans « Enseignement de la Loi donné à Manhattan  » :

« Ce que cela signifie, c'est que rien de ce que vous rencontrez alors que vous allez sauver les êtres et valider la Loi n'est là par hasard. Que ce soit quelque chose qui semble mineur, les pensées que quelqu'un a, ou la grande diversité de gens et de choses que vous rencontrez quand vous clarifiez la vérité, rien de tout cela n'est si simple. Mais ça peut aller seulement quand vous agissez avec un cœur de compassion. Ne vous souciez pas de l'attitude des gens ordinaires et s'ils comprennent mal. Quand vous agissez seulement pour sauver la personne, pour sauver les êtres, alors je pense que l'impact de cela peut tout changer. Si cependant, quand vous clarifiez la vérité, votre esprit est affecté par les attachements humains ordinaires, alors vous n'arriverez pas à faire quoi que ce soit. »

J'ai regardé à l'intérieur et constaté que je n'étais pas assez bienveillante. Je ne prenais pas à cœur cette personne mais je pensais plutôt à la position élevée que j'occupais. « Regardez moi, je suis une disciple de Dafa, je vous clarifie la vérité et je vous sauve mais vous ne le savez pas. » Mon manque de bonté a irrité son côté négatif. Comment est-ce que je pouvais sauver des gens avec des attachements à me faire valoir et à la compétition ? Plutôt que de sauver les gens, je les éloignais. J'ai appris une bonne leçon de mon expérience. Je me suis calmée et j'ai bien étudié le Fa parce que je pensais que la bienveillance vient du Fa. De plus, j'ai pris l'habitude de clarifier la vérité d'un ton paisible, de me mettre à la place de la personne et d'éviter de dire certaines choses et les résultats de ma clarification de la vérité se sont améliorés.

La bonté est inclue dans la compassion. Je pense que la vraie signification de « bonté » n'est pas juste de parler gentiment et de bien traiter quelqu'un. La « bonté » reflète naturellement le niveau d'un disciple et s'acquière par une cultivation assidue. Quand j'étudie Fa sérieusement, je fais des percées en clarifiant la vérité. Je prends le temps de clarifier la vérité chaque jour et ne manque jamais une occasion quand je sors par affaires. Je clarifie la vérité à toutes sortes de personnes : des marchands de légumes ambulants , des passants, des gens se tenant sur le bord de la route, des chauffeurs de taxi, etc. Je clarifie également la vérité à des personnes de tous âges, des vieillards de plus de 80 ans jusqu'aux adolescents. En clarifiant continuellement la vérité, en étudiant Fa et en partageant des expériences, je m'améliore constamment. Je reçois également beaucoup d'aide en lisant les articles de partages d'expériences de pratiquants sur le site de Minghui. Je sens très fort que je dois bien étudier le Fa et émettre des pensées droites avant de sortir pour clarifier la vérité. De cette façon, je peux obtenir de bons résultats. Comme j'ai de fortes pensées droites, ce que je dis a la puissance du Fa.

2. Sauver les gens sans porter de jugement

Je clarifie la vérité aux vétérans. Je clarifie patiemment la vérité quand je rencontre les vétérans de l'armée rouge ou les gens âgés qui sont engagés dans l'éducation. Ils sont la génération qui a été la plus gravement empoisonnée par le PCC et ils ont beaucoup souffert des mouvements précédents lancés par le PCC. Nous devons vite les sauver. Je leur parle pour apprendre ce qu'ils pensent. Je mentionne le mouvement contre les « trois démons » et les « cinq démons », la révolution culturelle, le massacre de Tiananmen et la corruption du PCC. D'habitude ils sont très clairs au sujet du comportement du PCC et ils sont bien disposés envers le Falun Gong et veulent faire les « Trois retraits ». Une fois j'ai rencontré un vieil homme qui était un enseignant à la retraite. Je lui ai dit : « Avec tant de monde autour, j'ai la chance de vous rencontrer et j'ai quelque chose de bien à vous dire. « Démissionner du PCC peut vous offrir un bel avenir, parce que le ciel éliminera le PCC. » Au début il était choqué et a alors dit avec enthousiasme : « Merci de me dire ceci avec une telle confiance ! Dans mon cœur, je sais que c'est vrai et je sais quoi faire. »

Une fois j'ai rencontré un jeune homme promenant un chien dans un parc. Après lui avoir parlé pendant un moment, je savais qu'il était un policier. Je lui ai demandé : « Ayez-vous déjà eu affaire à des personnes qui pratiquent le Falun Gong ? » Il a dit : « Non ! » par la suite, je lui ai clarifié la vérité et je l'ai persuadé de faire les « Trois retraits. » Je lui ai dit : « N'oubliez pas de vous sauver en vous retirant du PCC. » Il n'a rien répondu. Alors je lui ai dit, « je pense que vous et moi sommes considérés comme de bonnes personnes. Puis-je vous aide avec les « trois retraits » en vous donnant un nom d'emprunt ? » Il a souri et a dit, « Bien sûr ! » En fait, le Maître pave le chemin pour nous. Le Maître peut tout faire pour nous à condition que nous gardions des pensées droites et sauvions les gens avec bienveillance.

Le Maître nous dit ceci :

« La compassion peut faire fondre Ciel et Terre en printemps

Les pensées droites peuvent sauver les gens de ce monde »

« La Loi rectifie l’Univers » de Hong Yin II)

Maintenant quand je rencontre des gens qui refusent d'écouter la vérité, je ne suis plus fâchée, j'ai pitié d'eux. Parfois quand je vois la foule de gens qui se presse dans la rue, luttant pour avancer dans leur carrière pour une soi-disant « meilleure vie », et luttant pour la réputation, l'intérêt et la gloire dans l'avenir, je suis désolée pour eux du fond de mon cœur. Les gens sont perdus dans le monde humain et ont totalement oublié leur vrai but. Ils ont besoin d'un disciple de Dafa pour réveiller leur coté bon et juste. À ce moment critique, le Maître nous demande d'épauler une mission historique. Nous devons nous dépêcher de sauver les gens et de les retirer de la prise des forces anciennes afin qu'ils puissent se rappeler la promesse qu'ils ont faite dans un temps avant l'histoire. Confronté à une mission aussi colossale et accompagné de la confiance du Maître, nous n'avons aucune excuse pour ne pas bien faire. Les êtres s'attendent à ce que nous fassions bien. Pendant la dernière étape de la rectification par la Loi, nous devrions être diligents dans la cultivation et éliminer nos insuffisances, faire fermement les trois choses que les disciples de Dafa sont censés faire, avancer fermement et avec droiture, accomplir notre mission historique tout en étant dignes du salut bienveillant du Maître. Le Maître nous demande d'être aussi diligents que lorsque nous avons commencé à cultiver Fa. Nous devons suivre les enseignements du Maître.

Mon niveau de cultivation est limité. Veuillez svp souligner avec bonté toute chose inappropriée. Heshi.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/9/129990.html

Version chinoise: http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/30/249213.html