Dissoudre les attachements émotionnels et saisir les occasions pour clarifier la vérité

De la huitième conférence de partage d'expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par Lianhua, une pratiquante de la province du Chongqing


Extrait :

Quoi qu'il en soit, il ne voulait pas se calmer. Tandis que nous marchions, je pensais, « Je ne le déteste pas, ni ne lui reproche rien. Tout ce que j'ai fait pour lui a été pour son propre bien. Mais il est toujours bouleversé, même après que je lui ai dit de ne pas me rembourser, et il a insisté pour divorcer. Pourquoi ? » Enfin, il m'est apparu que tout ce qu'un pratiquant rencontre est lié à sa cultivation. « Pourquoi a-t-il insisté pour que j'aille avec lui à la cour pour signer les documents du divorce ? À quoi bon le divorce ? » J'ai réalisé que le Maître voulait que je clarifie la vérité sur le Falun Gong à la cour. Quand nous sommes arrivés au tribunal, il y avait beaucoup de gens. Certains d'entre eux venaient du Bureau de la Justice et il y avait les procureurs populaires. Ils ne viennent pas ici pour résoudre mon problème de mariage, ils sont venus pour découvrir des faits sur le Falun Gong. J'ai demandé au Maître de m'aider et de m'accorder la sagesse pour que je puisse bien faire.

Quand j'ai réfléchi sur le processus d'élever son xinxing, j'ai compris un principe de la Loi, « Quand nous faisons les choses en nous basant sur nos émotions, nos intérêts ou gains personnels, même si c'est quelque chose que nous abandonnons, c'est toujours basé sur l'attachement de la sentimentalité. C'est seulement lorsque nous abandonnons l'ego et faisons les choses pour les autres sans aucun but personnel et sans notions, alors, que l'attachement aux attachements émotionnels disparaît complètement. »

--De l'auteur

Salutations au Maître! Salutations aux compagnons pratiquants !

Je m'appelle Lianhua. J'ai 73 ans et j'ai commencé à pratiquer le Falun Gong le 23 juillet 1996. Au cours des quinze dernières années de cultivation-pratique du Falun Dafa, j'ai connu douze années de persécution par le Parti communiste chinois (PCC). S'il n'y avait pas eu la protection bienveillante du Maître, je ne me serais pas rendue jusqu'à aujourd'hui. Bien que je n'aie pas été diligente, j'ai beaucoup de choses que j'aimerais partager. Afin de ne pas perdre de temps, je vais brièvement partager mon expérience de sauver les êtres vivants dans la société ordinaire. Voici mon partage. Je serais reconnaissante envers vous tous de m'indiquer toute compréhension inappropriée.

Saisir l'occasion pour clarifier la vérité quand mon mari m'a emmenée à la Cour pour demander le divorce

Mon mari est plus âgé que moi de plusieurs années. C'est un fonctionnaire retraité de niveau intermédiaire du Parti. Il ne m'était jamais venu à l'idée qu'il irait à la dérive en suivant le courant des valeurs morales corrompue de la société d'aujourd'hui en Chine, où les jeunes et les vieux sont engagés dans des activités inappropriées.

Une fois, il est allé dans un bordel et a été arrêté par la police dès qu'il est entré dans l'établissement. Il a été condamné à une amende de 5000 yuans. La police lui a dit de rentrer chez lui et de chercher l'argent pour payer l'amende, ou bien ils allaient le retenir. Il avait déjà dépensé son chèque de retraite mensuel et n'avait pas d'épargne. Où allait-il trouver l'argent ? Sa tension artérielle a augmenté alors qu'il quittait le bordel, et il s'est évanoui dans une ruelle. Quelqu'un a trouvé une liste de numéros de téléphone dans sa poche et m'a téléphoné. J'ai pris un taxi pour aller le chercher. Il avait l'air pathétique, gisant sur le sol. Que faisait-il loin de la maison dans une ruelle silencieuse ? Jusque-là, je ne savais pas ce qu'il faisait.

Comme je suis une pratiquante, je n'étais pas en colère quand j'ai découvert ce qu'il faisait. Je pensais que c'était de ma faute si une personne âgée comme lui faisait de telles choses. La responsabilité me revenait de le sauver, et je ne faisais pas bien. J'ai retiré l'argent de mon compte bancaire et je l'ai accompagné pour payer l'amende. Nos enfants ont grandi et ne vivent plus avec nous. Ainsi, mes économies étaient utilisées pour payer nos factures mensuelles. Comme j'avais pris 5000 yuans, il n'y avait pas d'argent pour payer les dépenses mensuelles. J'ai discuté avec lui et il a accepté de rembourser 1000 yuans par mois. Cependant, quand il a reçu son chèque de retraite, il a refusé de me rembourser. Non seulement, a-t-il refusé de me rembourser, mais il était furieux et voulait me faire aller au tribunal avec lui pour déposer une demande en divorce.

Il ne voulait pas se calmer, peu importe ce que je pouvais lui dire. Alors je l'ai laissé marcher devant moi et je l'ai suivi. Tout en marchant je pensais, « Je lui ai expliqué beaucoup de choses. Je ne le hais pas, ni ne lui reproche rien. Tout ce que j'ai fait pour lui a été pour son propre bien. Mais il était encore bouleversé, même après que je lui ai dit de ne pas me rembourser, et il insistait pour le divorce. Pourquoi ? » Enfin, il m'est apparu que tout ce qu'un pratiquant rencontre est lié à sa cultivation. « Pourquoi insistait-il pour que j'aille au tribunal avec lui pour signer les documents du divorce ? Il avait presque 80 ans. À quoi bon le divorce ? » J'ai réalisé que le Maître voulait que je clarifie la vérité sur le Falun Gong à la cour, et j'ai voulu saisir l'opportunité. « Le vieil homme veut divorcer, et je veux sauver les êtres. » Une fois que j'ai réalisé cela, je me suis sentie plus grande et plus immense, et mon cœur s'est ouvert et mon esprit est devenu clair. Je n'avais aucune autre idée en tête que de sauver les gens. J'ai rattrapé mon mari et nous sommes arrivés à la cour.

Beaucoup de gens se sont présentés dès que nous sommes arrivés, comme s'ils attendaient quelque chose. Certains d'entre eux étaient du Bureau de la Justice et les autres étaient des procureurs populaires. Ils n'étaient pas venus ici pour résoudre mon problème de mariage, ils étaient venus pour découvrir les faits sur le Falun Gong. J'ai demandé au Maître de m'aider et de m'accorder la sagesse pour que je puisse bien faire.

Quelqu'un a demandé : « Et vous deux, que faites-vous ici ? » Mon mari a répondu : « Nous sommes ici pour demander le divorce. » La personne a demandé : « Pourquoi voulez-vous divorcer l'un de l'autre ? » Mon mari a dit, « Parce que mon épouse pratique le Falun Gong. » J'étais abasourdie. Pourquoi avait-il dit cela ? Il savait toujours quoi dire et quoi ne pas dire. Tout d'un coup j'ai compris : « Maintenant, je suis obligée de parler du Falun Gong, même si nous sommes à la cour. Je n'ai pas l'option de choisir qui je sauverai parce que je suis ici pour sauver les êtres vivants. »

Une fois que les gens ont entendu qu'un pratiquant de Falun Gong cherchait à divorcer, ils sont tous devenus intéressés et ont commencé à me critiquer, « Pourquoi pratiquez-vous Falun Gong ? Le vieil homme veut divorcer de vous et il a raison ! Vous avez ruiné une belle famille. C'est pathétique ! »

Je n'ai pas paniqué et je n'ai pas eu peur. Je me suis levée et j'ai dit gravement : « Vous avez tous tort. La raison pour laquelle nous voulons un divorce c'est parce que mon mari s'est rendu dans un bordel. » Les gens ont été choqués et se sont retournés pour regarder mon mari, attendant qu'il réagisse. Il ne s'attendait pas à ma réponse et était bouche-bée. Après avoir décrit ce qui s'était passé, les juges ont fait des excuses pour mon mari comme, « Il a un problème personnel, et le vôtre est une question politique. Les deux sont différents. »

J'ai commencé à leur clarifier la vérité, « Donc qui a ruiné la famille ? Avant la pratique, je souffrais de nombreux types de maladies. Je faisais également de l'asthme bronchique grave qui m'empêchait de prendre soin de moi. J'ai cherché des traitements médicaux, mais les médecins ont dit que la maladie était incurable. Mes collègues et voisins étaient au courant de mon mauvais état de santé. Après avoir pratiqué le Falun Gong moins de six mois, les maladies ont disparu et je suis devenue en bonne santé. J'ai commencé à faire les tâches ménagères et ma famille était heureuse. Ma famille est devenue harmonieuse, car je pratiquais le Falun Gong. Comment suis-je politique ? »

« Mon mari, d'autre part, se conduisait mal et méprisait notre vie familiale. Je ne lui tenais ni rancune ni haine, et j'étais bonne avec lui. Quand il a été retrouvé au bordel et devait payer une amende de 5000 yuans, j'ai pris l'argent sur mon compte pour payer l'amende. Il est vieux et malade et reste parfois à l'hôpital pour des traitements. Je paie pour ses traitements avec mes économies et je prends bien soin de lui. Ne pensez-vous pas que je suis une bonne personne ? Alors, comment suis-je impliquée dans les questions politiques ? »

« Beaucoup d'entre vous ici occupent des postes importants et ont des enfants aussi. Seriez-vous capables de faire ce que j'ai fait dans des situations similaires ? Vous êtes dans le domaine de l'application de la loi, mais vous ne pouvez pas dire qui a raison et qui a tort, et ne pouvez même pas être justes. N'est-ce pas un triste état de choses pour notre pays ? Alors, comment pouvez-vous appliquer la loi en conséquence ? Pas étonnant que tant de fonctionnaires ont des maîtresses et des employés du gouvernement utilisent les services des prostituées. Interdire ces comportements a été un échec répété. Le gouvernement est de plus en plus corrompu. »

J'ai remarqué que ces gens n'avaient pas leur propre idée et ne faisaient que suivre le courant. Quand une personne disait du mal du Falun Gong, les autres disaient de même et ne savaient même pas qu'ils calomniaient la Loi de Bouddha. Je les ai pris en pitié et j'avais de la peine pour eux. J'ai ajouté : « Veuillez ne pas calomnier, diffamer, ou persécuter les pratiquants. Je n'aurai pas de mal si vous essayez de me blesser, mais vous allez souffrir de graves conséquences. Nous nous conduisons selon les principes de « Authenticité-Compassion-Tolérance » pour être de bonnes personnes et nous pratiquons les exercices pour devenir en bonne santé. Nous ne frappons pas lorsqu'on nous frappe, et ne répondons pas lorsque l'on nous méprise. Ce que vous avez entendu dire du Falun Gong ne sont que des mensonges et des rumeurs fabriquées par la machine de propagande employée par Jiang Zemin. Le PCC a orchestré l'incident de l'auto-immolation et la chaîne CCTV fabrique des nouvelles concernant le Falun Gong. » Je leur ai aussi raconté à quel point le PCC persécutait brutalement les pratiquants, je leur ai demandé de ne pas croire les mensonges, de ne pas entretenir de haine et de ne pas persécuter les pratiquants. Je leur ai expliqué que, une fois qu'on a persécuté de bonnes personnes, on commet un crime grave et on recevra un châtiment. J'ai ajouté qu'il n'était pas trop tard pour changer leur sort, et que le seul moyen était de réciter sincèrement « Falun Dafa est bon », et « Authenticité- Compassion-Tolérance est bon », et de traiter les pratiquants avec gentillesse.

Je leur ai parlé pendant deux heures et ils ont écouté silencieusement. Enfin, une femme policière s'est levée et a dit : « Vous êtes en effet une bonne personne. S'il vous plaît retournez chez vous et continuez à pratiquer. » Elle s'est retournée et a dit à mon mari : « Pourquoi cherchez-vous à divorcer ? Vous avez une femme merveilleuse ! Rentrez chez vous et remboursez-lui 1000 yuans par mois. »

Nous avons quitté le tribunal avec le sourire et nous avons fait des courses. Mon mari a acheté pour 100 yuans de marchandises. C'était comme si rien ne s'était passé.

Clarifier la vérité aux organismes gouvernementaux

Je suis déterminée à faire les trois choses. J'étudie la Loi le matin et je parle aux gens dans les rues au sujet du Falun Gong. Sauver les êtres est la mission des pratiquants. Ainsi, je saisis toutes les occasions de bien faire à cet égard.

Il n'y a pas tellement longtemps, le PCC mettait en place des sessions de lavage de cerveau pour persécuter les pratiquants. Le responsable de mon unité de travail m'a informée qu'une agence gouvernementale voulait me parler. Mes enfants m'ont dit que de nombreux responsables gouvernementaux me cherchaient, et que je ne devrais pas y aller car ils étaient en train d'utiliser cela comme excuse.

Il était souvent très difficile de se rendre dans les agences gouvernementales. C'était particulièrement le cas ces quelques années avec les nombreux conflits entre les citoyens et le PCC. Les agences gouvernementales ont fermé leurs portes aux citoyens. N'était-ce pas une grande opportunité pour clarifier la vérité ? Indépendamment de leurs titres, ils attendaient d'être sauvés par Dafa. Le Maître a dit que la terre n'était qu'un grain de poussière. Les êtres vivants nous attendent. Où pouvais-je trouver des occasions comme celle-ci ? Je devais les sauver.

Je suis arrivée à l'heure à l'agence pour le rendez-vous. Beaucoup de gens étaient venus et se sont présentés. Ils semblaient tous occuper des postes importants. Ils étaient du centre de lavage de cerveau de la commission scolaire et des « experts » formés à Pékin et à Chongqing pour « transformer» les pratiquants. Beaucoup d'entre eux semblaient menaçants, comme de petits diables de l'enfer. Je ne me suis pas soucié de leurs actes et je savais que les forces anciennes étaient responsables de tout cela. Bien qu'ils aient dit qu'ils étaient là pour inspecter, ils utilisaient des êtres vivants pour éliminer les pratiquants. J'avais pitié de ceux qui étaient venus ici pour me parler. Ils ne savaient même pas qu'ils commettaient des crimes que leurs petits enfants allaient devoir rembourser. Leurs vies étaient entre mes mains. Si je suivais leur arrangement, tout le monde qui y avait participé, y compris leurs parents et amis auraient commis le crime. Mon seul choix était de nier l'arrangement des forces anciennes afin qu'ils puissent être sauvés. J'ai dit au Maître que je voulais les sauver.

Je leur ai clarifié ce fait, « Vous devez avoir beaucoup de choses à me dire si vous m'avez fait venir ici. Alors s'il vous plaît parlez un à la fois et je ne vais pas interrompre. Après, je vais commencer à parler. S'il vous plaît, ne m'interrompez pas, et ne chahutez pas. Si vous êtes tous d'accord, alors nous allons commencer. Qui est le leader du groupe ? S'il vous plaît allez-y et parlez. » L'un d'eux a dit : « La raison pour laquelle nous vous avons demandé de venir est pour vous inviter à la classe de transformation. » Je lui ai demandé pourquoi et il a répondu : « Parce que vous pratiquez le Falun Gong. » J'ai demandé si quelqu'un d'autre voulait parler et personne n'a répondu. Alors j'ai commencé à parler : « Je suis une femme âgée et je ne vais assister à aucune classe de transformation. Je suis venue ici pour vous rendre visite parce que vous avez été trompés par la propagande de Jiang. Vous ne savez même pas ce que sont les pratiquants. Alors beaucoup d'entre vous sont venus ici aujourd'hui pour me dire qu'une vieille femme comme moi a besoin d'assister à une classe de transformation. Ne trouvez vous pas ça drôle et ridicule ? C'est très comique ! »

J'ai ajouté : « Ceux qui pratiquent le Falun Gong sont de bonnes personnes. Nos pensées et nos actions sont fondées sur les principes de l' « Authenticité-Compassion-Tolérance », et nous ne frappons pas lorsqu'on nous frappe, et ne nous ne répondons pas lorsque l'on nous méprise. Nous sommes un groupe de personnes altruistes. Vous avez mis en prison des centaines de milliers de bonnes personnes et avez tué plus de trois mille d'entre eux. Il y a 100 millions de pratiquants en Chine qui ne nourrissent ni rancune ni haine. Avez-vous entendu parler d'un pratiquant qui cherchait à se venger ces dix dernières années ? Voulez-vous vraiment transformer de bonnes gens en menteurs et en criminels ? Vous ne devriez pas faire une telle sottise. »

« Vous avez dit que nous étions politiques. N'y a-t-il pas un livre intitulé Neuf Commentaires sur le Parti communiste ? Il y a un principe dans le cosmos, et qui est : « le bien et le mal ont leurs conséquences. » Quand une personne, groupe ou organisation poursuivent de mauvaises actions, ils seront rétribués par des représailles. Ainsi, il y a la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort dans la vie d'un être humain, et les changements de dynasties dans l'histoire. Ce principe s'applique au PCC aussi. Le PCC a tué 80 millions de vies et s'est créé beaucoup de karma. C'est une dette qui doit être remboursée. L'énorme quantité de karma ne se rapporte pas à un seul individu, mais à toute l'organisation collective. Tous les membres du PCC endossent une part du karma. Le karma est si énorme que leurs proches ne peuvent même pas rembourser. La seule solution est de quitter le PCC et ses organismes affiliés, et souvenez-vous que « Falun Dafa est bon, et Authenticité-Compassion-Tolérance est bon. » Qui peut connaître la gravité de ce problème ? Les Neuf commentaires a été publiés pour permettre aux membres du PCC de comprendre la vérité et de choisir pour eux-mêmes. »

« Nous voulons seulement vous expliquer ce principe. Autrement dit, le crime qui consiste à persécuter de bonnes personnes est impardonnable par les cieux. Je voudrais aussi faire une déclaration - je ne suis pas venue ici pour me quereller avec vous et voir qui gagnera l'argument. Conformément à la loi en Chine, nous sommes innocents, et il est illégal de nous persécuter. »

« Qui a le pouvoir de faire des lois et de les interpréter ? Est-ce Jiang Zemin, le tribunal, le procuratorat ou le ministère de la Sécurité publique ? Selon la 'Constitution' et la 'législation' de Chine, l'Assemblée populaire nationale promulgue les lois et les interprète. Autrement dit, les paroles de Jiang, chacun des documents, des circulaires et les avis des ministères ne sont pas la loi. Jusqu'à présent, aucune loi dans le pays stipule que le Falun Gong est illégal. Les activités des pratiquants sont dans la légalité de notre Constitution. Ainsi, nous n'enfreignons pas la loi. »

« L'appel du 25 avril à Zhongnanhai n'était pas illégal. Selon l'article 41 de la Constitution, les citoyens ont le droit de critiquer, suggérer, se plaindre, d'accuser et poursuivre les agences gouvernementales et leurs employés. L'appel des pratiquants de Falun Gong à l'autorité du gouvernement central était une forme de plainte, qui indiquait que les pratiquants de Falun Gong exerçaient leurs droits constitutionnels en tant que citoyens en racontant les faits au sujet de la pratique. L'incident de l' « auto-immolation » a été réalisé par le comité politique pour diffamer le Falun Gong et pour tromper le monde. Ce fut une pure fabrication. Selon l'article 35 de la Constitution, les citoyens de la République populaire de Chine (RPC) ont le droit à la liberté d'expression, de presse, de réunion, d'association, de cortège et de manifestation. Toutes les activités auxquelles les pratiquants ont participé étaient légales. La liberté religieuse est un droit « constitutionnel » qui nous est donné. Nous n'avons pas tort de croire en l' « Authenticité-Compassion-Tolérance. » Qui a tort, alors ? Vous et le personnel de la police, le procuratorat et le tribunal sont les véritables criminels. Vous devriez faire retour arrière et étudier les articles 35, 36 à 41 de la Constitution, et les articles 13 et 14 du droit pénal. En persécutant les pratiquants, vous êtes coupables d'agression et de calomnies, d'agression volontaire, d'homicide volontaire, d'abus de pouvoir, de privation illégale du droit des citoyens de croire dans leurs religions, de fausses accusations, d'interrogations atroces, de collecte de preuves par la force, de parjures, et ainsi de suite. Notre nation a déjà établi la loi pour mettre les persécuteurs en justice. Tous ceux qui persécutent les pratiquants de Falun Gong ont été documentés par les pratiquants. Ils déposent des plaintes contre eux devant la cour. Dans un proche avenir, vous serez témoins des conséquences de persécuter de bonnes personnes. »

« Bien que j'aie dit beaucoup de choses, je veux juste souligner que simplement reconnaître que nous sommes de bonnes personnes n'est pas suffisant. Vous devez étudier les lois de notre nation et les utiliser pour vérifier votre comportement envers les pratiquants, pour voir si vous n'avez vraiment commis aucun crime et le degré de l'infraction s'il y a lieu, et arrêtez de nous persécuter. C'est tout ce que je veux dire, que mes paroles vous servent de conseils ! »

Je me suis levée et je suis partie après avoir fini de parler. Peu importe l'importance de leur position, aucun d'eux n'a été en mesure de me faire quoi que ce soit sous les lois célestes. Ils m'ont tous regardé partir.

Dissolution de l'attachement aux attachements émotionnels

J'ai acquis beaucoup d'expérience en clarifiant la vérité à deux reprises à des organismes gouvernementaux. Le Maître m'a donné la sagesse pour que je puisse parler avec aisance et facilité. Ceux qui étaient présents ont été surpris par ma capacité de parler et personne n'a rétorqué.

Malgré cela, je savais que je n'avais pas bien fait. Les mauvais facteurs ont continué à créer des difficultés pour me persécuter, et j'ai saisi l'occasion pour clarifier la vérité pour sauver les êtres. Bien que j'aie nié la persécution en clarifiant la vérité, j'étais aussi dans le processus de réussir des tests de xinxing. Je savais que je n'avais pas bien fait la cultivation de mon xinxing, et que je n'avais pas été en mesure d'éliminer de forts attachements. Les mauvais facteurs ont profité de ces lacunes et m'ont créé beaucoup de tribulations.

Quand j'ai entendu dire que le comité du Département des politiques et du droit et les autres voulaient me parler, j'ai partagé avec les autres pratiquants. Un pratiquant a souligné qu'il fallait que j'élimine l'attachement aux attachements émotionnels. J'ai catégoriquement refusé d'y penser, disant : « Comment pourrais-je avoir ces attachements émotionnels ? Mes enfants ne vivent pas avec moi et je n'ai pas pris suis pas occupée d'eux depuis une longue période. Je n'ai donc pas à m'en soucier. Je n'ai pas beaucoup de sentiments envers mon mari depuis que j'ai découvert qu'il s'était rendu dans bordel en cachette. Qui sont vos fils et vos filles et qui est votre mari ? Chaque personne a sa propre vie, alors comment pourrais-je avoir de tels attachements ? »

Le jour où je suis allée à l'agence du gouvernement, mon cœur battait fort. Quand j'ai vu le chef de l'unité, je me suis plainte de sa persécution envers ses subordonnées. Quand je voyais des pratiquants, je leur disais constamment quoi faire, et d'émettre la pensée droite pour éliminer les mauvais facteurs. En clarifiant la vérité, j'ai commencé à pleurer en pensant à la manière dont je prenais soin de mon mari et à combien de difficultés j'avais dû supporter. Je ne pouvais pas m'arrêter de pleurer. J'ai été surprise et je me suis demandé pourquoi je pleurais ?

Je n'ai pas arrêté de penser à ce sujet sur mon chemin. J'ai finalement réalisé que c'était à cause de mon attachement. Le Maître a dit :

« Les êtres humains ne vivent que pour ces émotions: les liens familiaux, l’amour entre un homme et une femme, l’amour filial, l’affection, l’amitié, les égards, tout est affaire de sentimentalité, dans aucun domaine les gens ne parviennent à se séparer de leurs émotions; vouloir faire quelque chose, ne pas vouloir faire quelque chose, être content, ne pas être content, aimer, détester, tout sans exception dans toute la société humaine provient des émotions. » (Zhuan Falun)

J'ai traité la question avec des conceptions humaines que je n'avais pas abandonnées. Au lieu de cela, j'ai ré-organisé mon attachement, j'ai transformé l'amour en haine et je l'ai repoussé loin de moi. Mon attachement était très profond. Le Maître a vu mon attachement et a mis en place certaines épreuves pour m'aider à m'en débarrasser. Aller au tribunal pour demander le divorce fut la première épreuve. Bien que j'aie clarifié la vérité aux gens, je ne me suis pas cultivée pour me débarrasser de l'attachement. Ainsi, j'ai été éprouvée immédiatement pour la deuxième fois.

Au début, le Maître a utilisé les paroles de pratiquants pour me faire comprendre certaines choses, mais je n'ai pas compris. Ce ne fut que lorsque mon cœur battait très fort que j'ai réalisé l'ampleur de mon attachement.

Est-ce que l'attachement cesserait d'exister du moment que je voulais m'en débarrasser et l'abandonner ? Non, car ce n'était pas une affaire simple. J'ai pensé à la transformation de mon attachement et j'ai réalisé un principe de la Loi, « Quand nous faisons des choses en nous basant sur nos émotions, ou sur des intérêts ou des gains personnels, même si c'est quelque chose que nous abandonnons, c'est toujours basé sur l'attachement à la sentimentalité. C'est seulement lorsque nous abandonnons notre ego et faisons les choses pour les autres sans aucun but personnel ou conceptions préconçues que l'attachement disparaît complètement. Cependant, j'étais celle qui a permis à l'attachement de croître. Alors pour m'en débarrasser, cela signifiait que je devais l'endurer. Ceci ne fonctionnerait pas non plus. Une tribulation peut durer longtemps et elle utilise le karma pour aider à élever le xinxing. Regarder vers l'intérieur est la clé pour élever son niveau de xinxing. »

Faisant retour arrière sur mon chemin de cultivation : le mauvais comportement de mon mari a été pour m'aider à me débarrasser de mon attachement. La douleur qu'il m'a infligée a été pour m'aider à éliminer mon karma. Je réalise maintenant que le Maître a arrangé ma famille pour m'aider à cultiver. Je devrais penser à eux et à leur avenir ! Maintenant, mon cœur n'est pas ému quand mon mari me crée des problèmes. Quand mes enfants sont têtus, je ne les repousse pas. Au lieu de cela, je regarde vers l'intérieur et je trouve mes lacunes, alors je peux passer le test avec facilité. Je vis vraiment maintenant sans rancune, regrets, soucis, et complexes. Je me sens heureuse et insouciante, comme vivre la vie d'un immortel taoïste. Plus tard, les gens de l'agence gouvernementale sont venus me chercher deux fois pour me convaincre d'assister à la session de lavage de cerveau. Comme j'ai abandonné mon ego, je n'ai ressenti aucune pression du tout. Je me suis sentie ouverte et détachée, et mon esprit, à l'aise. J'ai vraiment senti cet état d'esprit « quand une personne est à l'aise, elle sent qu'elle s'est assimilée au ciel et à la terre. » Être dans cet état d'esprit est un sentiment merveilleux. Un sentiment qui est indescriptible !


Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/7/129901.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/27/249400.html