Un élève de collège assidu à bien faire les trois choses

De la huitième conférence de partage d'expériences sur Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un jeune pratiquant en Chine


Salutations, Maître!

Salutations, compagnons de pratique!

Je suis un élève de sixième et j'ai commencé à cultiver quand j'avais quatre ans, et maintenant j'en ai 12. Je me discipline pour faire les trois choses selon l'exigence du Maître.

Il y a un camarade de classe qui est avec moi depuis la première année de primaire. Nous sommes de grands amis et avons une relation clairement très prédestinée. Cependant, je ne lui avais jamais clarifié la vérité au sujet du Falun Gong, parce que j'avais peur et j'ai négligé l'importance de sauver les gens. Un jour je lui ai parlé d'une prophétie, mais je n'avais pas l'intention de l'utiliser pour clarifier la vérité. Il était très intéressé. Je lui ai alors donné le sens de cette prophétie et lui ai mentionné le Falun Dafa. Il m'a alors demandé de lui apporter des documents. Le lendemain, après avoir lu les documents, il a dit : « Ceci est opposé au Parti, et je ne peux pas accepter ces choses. » Je lui ai dit que le Parti n'était pas bon et je lui ai expliqué le contenu des Neuf Commentaires sur le Parti communiste. Il était stupéfait et a voulu quitter les Jeunes pionniers. Il m'a demandé s'il y avait un danger de quitter en ligne. J'ai dit qu'il n'y en avait pas, alors il a quitté en ligne. Il m'a fallu une journée entière pour le persuader de quitter le Parti. Après quelques jours, il m'a dit qu'il voulait lire le Zhuan Falun et d'autres livres de Dafa. Je lui ai ensuite apporté des livres à l'école. J'ai appris de cette expérience que sauver les gens est une question urgente, comme tant de personnes n'ont pas encore appris la vérité.

Une autre fois, j'ai pris un taxi pour aller chez mon grand-père. Le chauffeur avait une petite photo de Mao (Tsé-Toung) dans la voiture. Je lui ai demandé : « Croyez-vous à Mao ? » Il a répondu que oui. J'ai demandé : « Croyez-vous dans le Parti ? » Il répondu que oui. J'ai demandé à nouveau : « Croyez-vous dans le Falun Gong ? » Il a répondu : « Non ». Quand j'ai demandé pourquoi, il s'est référé à l'auto-immolation. Ainsi, je lui ai parlé des faits sur la place Tiananmen et de la mise en scène de l'auto-immolation et du PCC et de Mao. Enfin, il a dit : « Je comprends maintenant. Aide-moi à quitter le Parti ! »

Une fois quand j'étais un élève de quatrième année de primaire, maman m'a demandé de donner des informations à un homme debout près de la route. Il a pris le document, l'a ouvert et a dit : « Je suis un officier de police. À quelle école vas-tu ? Est-ce que ton instituteur sait que tu distribues ces documents ? » Je n'ai pas répondu. Ma mère m'a retrouvé figé là-bas, elle s'est approchée et a dit calmement à l'officier : « Quel est le problème ? Je lui ai donné ce document afin qu'il vous le donne. » Il a regardé ma mère et est parti rapidement. J'ai commencé à avoir peur de la police à partir de cet incident. Maître nous a enseigné :

Si tu as peur elle t'attrapera

Quand les pensées sont droites la perversité s'écroule

Ceux qui cultivent et pratiquent sont remplis de la Loi

En émettant la pensée droite les diables pourris explosent

Divinités dans ce monde validez la Loi

Le 29 février 2004(« Qu'y a-t-il à craindre ? » Hong Yin II)

Grâce à l'étude de la Loi, je me suis progressivement cultivé loin de cette peur même lorsque je vois des officiers de police ou leurs véhicules. Je pense que les policiers sont aussi des êtres dignes d'être sauvés.

Récemment, des cafards sont apparus dans notre maison. Nous avons essayé de communiquer avec eux, mais ils ne voulaient toujours pas partir. Nous avons été forcés de les tuer. Plus tard, il y a une semaine j'ai arrêté de regarder la chaîne de jeux à la TV parce que j'étais trop occupé avec le travail scolaire et les projets pour valider Dafa. Cette semaine il y avait très peu de cafards et ils étaient très petits. Ma mère et moi avons finalement compris la raison pour laquelle nous avions des cafards, c'était mon attachement à des jeux. Je savais que la plupart des jeux étaient des jeux pour tuer, et j'ai dû arrêter d'y jouer.

J'ai aussi constaté que si l'on néglige d'envoyer des pensées droites pendant les quatre heures mondiales, le mal va se glisser dans notre dimension et interférer. Une fois j'ai manqué de temps et plus tard j'ai vu le mal affluer à travers mes failles. Ils étaient une foule sombre et il était très difficile de les nettoyer. J'ai aussi vu un démon gigantesque, il m'attaquait avec deux couteaux pliés. Je me suis défendu avec une arme de Fa et finalement je l'ai éliminé avec beaucoup d'effort. Après cette expérience, j'ai essayé de ne pas manquer l'émission des pensées droites.

Étudier la Loi est également très important. Nous gérons un centre de production de documents dans notre maison. Parfois, ma mère et moi étions trop anxieux de faire ce travail et nous avons négligé l'étude de la Loi, et alors il y avait des problèmes de qualité ou notre équipement fonctionnait mal. Plus tard, nous nous sommes assurés d'étudier la Loi en premier et ensuite, de travailler sur les documents, et nous avons obtenu de bons résultats de cette façon.

Ce qui précède est mon expérience. S'il vous plaît, indiquez-moi avec compassion s'il y a quoique ce soit d'inapproprié. Heshi!


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/3/129827.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/28/249200.htm