Le Maître me guide sur le chemin vers la divinité (2e partie sur 2)

[Site Clartés et Sagesse] (Suite)

Écrit par Fasheng, une pratiquante de Chine continentale


1er partie : http://www.vraiesagesse.net/news/1202/09/E130160_20121216_FR.html

S’opposer aux arrangements des forces anciennes

Un soir, en distribuant des tracts à l'intérieur d'un bâtiment, je suis tombée dans les escaliers. J'ai immédiatement pensé: «Je suis ici pour sauver les gens. Aucune perversité n'est autorisée à me persécuter.» J'ai essayé de me lever, mais j’avais trop de mal pour marcher. Après avoir demandé de l’aide au Maître, j'ai de nouveau essayé et j’ai été capable de marcher lentement jusqu’à la maison. Comme j’émettais des pensées droites à minuit, mes pieds étaient gravement enflés et ressemblaient déjà à de grosses miches de pain. Je suis sortie du lit, mais c’était trop pénible à supporter. Je pensais que je devrais juste rester couchée pendant plusieurs jours et étudier Fa. Puis j'ai réalisé que si je reconnaissais la blessure, ne serait-ce pas suivre les arrangements des forces anciennes? J'avais encore besoin de faire des choses que j'avais prévues, donc je suis sortie de mon lit, je me suis approchée doucement et lentement vers la porte, et j’ai mis une chaussure. J'ai alors dit à l'autre chaussure, «S'il te plaît, travaille avec moi afin que je puisse sortir aujourd'hui et sauver les gens.» Après plusieurs essais, j'ai été capable de la mettre. J'ai alors demandé l'aide du Maître pour que je puisse marcher. Quand j’ai lentement descendu les escaliers, mes voisins m'ont demandé ce qui s'était passé et je leur ai expliqué. Ce jour-là, j'ai pris un taxi et j’ai aidé plus de 30 personnes à quitter le PCC et ses organisations affiliées après leur avoir clarifié la vérité. Dans les deux semaines suivantes, j'ai continué à faire les trois choses, comme si je n'étais pas blessée. En fait, les résultats de mes efforts de clarification de la vérité pendant cette période ont été les meilleurs que j'aie jamais connu. Un mois plus tard, mes pieds étaient totalement revenus à la normale. J'ai dit à mes voisins que ma guérison rapide était due à ma pratique du Falun Dafa. Surpris par ce qu'ils ont vu, la plupart d'entre eux ont accepté de quitter le PCC.

Chaque fois que je voyage en train ou en avion, je prends un grand sac de documents de clarification avec moi. Lorsque j’ai pris un vol pour mon domicile pendant les Jeux olympiques, j'avais un lecteur MP3 avec des livres électroniques de Dafa dans mon bagage à main. Lors de la vérification de la sécurité, la fille devant moi a dû tout sortir de son sac à main pour inspection. Lorsque ce fut mon tour, j'ai mis le sac sur le tapis et j’ai émis des pensées droites. L'agent de la sécurité a poussé mon sac en avant et a dit au jeune homme derrière moi, «Suivant». Je suis reconnaissante pour l'aide du Maître. J'ai réalisé que, lorsque nous maintenons des pensées droites et agissons avec droiture, tout va bien.

Laisser aller les attachements à l'égoïsme et à la renommée

Les pratiquants m’ont beaucoup aidée quand j'ai déménagé. Je me suis rendue à pied dans de nombreux endroits, du service de police à la zone résidentielle des représentants du gouvernement, pour parler aux gens les faits sur le Falun Dafa. Le Maître nous a dit d'étudier davantage Fa et de regarder à l'intérieur. Bien que j'étudiais Fa chaque jour, en lisant, je pensais toujours à l'endroit où je distribuerais des documents le lendemain. Ainsi je n'ai pas été en mesure de me concentrer entièrement et de me plonger dans Fa. Dans «Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier la Loi,» le Maître a déclaré:

«Quand certaines personnes lisent le 'Zhuan Falun', la pensée n’est pas concentrée, elles pensent à d’autres choses, elles ne peuvent pas se focaliser sur le Xiulian. Cela revient à gaspiller le temps, non seulement le temps est gaspillé, mais au moment où elles devraient s’élever, elles utilisent leur esprit pour penser à certains problèmes, certaines choses auxquelles elles ne devraient pas penser. Elles ne se sont pas élevées, au contraire elles ont régressé. Si vous ne pouvez pas bien étudier Fa, beaucoup de choses ne seront pas bien faites.»

Après avoir quitté notre ancienne maison, le frère cadet de mon mari s'y est installé. Estimant que, en tant que pratiquante, je devrais me concentrer sur les trois choses, j'ai voulu abandonner l'attachement. Cependant, je ne pouvais pas calmer mon cœur même quand j'étudiais Fa. Un jour, après avoir réfléchi rationnellement, j'ai été capable de laisser aller cet attachement. Quand j’ai fait la méditation assise, ce soir-là, je me suis sentie très légère, comme si j'étais assise très haut dans les airs.

Après avoir été en mesure de lâcher les intérêts matériels, l'attachement à la sentimentalité a commencé à interférer. Ma fille a divorcé. Comme j'avais élevé mon petit-fils et qu’il était un jeune pratiquant, j'ai refusé de le donner à son père. Un jour, mon gendre et sa mère sont venus voir mon petit-fils, et j'ai accepté de les laisser l'emmener pour une visite. Le lendemain, mon gendre m'a appelée, disant qu'il avait emmené mon petit-fils dans sa ville natale. J'étais en colère, j’ai pris un bus, et je me suis rendue à son lieu de travail. Dans le hall, j'ai dit aux gens les mauvaises actions qu'il avait faites. Après mon retour à la maison, cependant, j'étais remplie de regrets. Dans Zhuan Falun, le Maître dit: «Si vous vous bagarrez comme une personne ordinaire, vous serez donc une personne ordinaire, mais si vous y mettez encore plus de zèle qu'une personne ordinaire, vous vaudrez encore moins.» Deux mois plus tard, nous avons reçu le jugement disant que mon petit-fils ainsi que la propriété appartenaient à mon gendre. Il avait soudoyé le juge et diffamé Dafa, afin de gagner sa cause.

J'ai lu le jugement et j’ai remarqué que plusieurs choses étaient incorrects, donc j’ai fait appel. Je voulais aussi profiter de l'occasion pour clarifier la vérité et émettre des pensées droites. Lorsque je me suis rendue dans des cabinets d'avocats, j'ai distribué de nombreuses brochures de clarification de la vérité. Néanmoins, j'avais toujours un attachement à la sentimentalité envers mon petit-fils. Le Maître m'a donné alors un indice dans un rêve. J'ai réalisé que mon petit-fils ne m'appartenait pas. Après avoir lâché l'attachement à la sentimentalité, je me suis sentie soulagée.

L'année dernière, j'ai découvert où mon petit-fils demeurait et j’ai décidé d'y aller et de sauver les gens. Alors j'y suis allée avec un sac de DVD. Mon gendre a su que je venais et il a emmené mon petit-fils ailleurs. Je n'étais pas émue et j’ai logé dans un hôtel durant la nuit. J'ai clarifié la vérité au personnel de l'hôtel et ils ont accepté de quitter le PCC ainsi que ses organisations affiliées. Je suis aussi allée à la zone résidentielle à proximité et j’y ai distribué des DVD. J’ai de nouveau rendu visite à mon petit-fils plus tôt cette année. J'ai eu de la compassion dans mon cœur et j'ai essayé de prendre soin de mon gendre comme par le passé. Son attitude a changé et il a permis à mon petit-fils de rester avec moi pendant une soirée. Ce soir-là, je suis allée faire des courses avec mon petit-fils, j’ai clarifié la vérité aux caissiers, et je leur ai donné des DVD. Quand mon petit-fils m'a demandé ce que je faisais, je l'ai aidé à se souvenir du temps où nous sortions ensemble pour distribuer des documents. Il se souvenait des conférences du Maître et il était donc, de nouveau, lié à Dafa.

Tout en faisant les trois choses, j'ai aussi essayé d'étudier davantage Fa et de m’assimiler à Fa. Le Maître a dit:

«Il continua de s'améliorer constamment durant ses 49 ans d'enseignement de la Loi. Chaque fois qu'il accédait à un niveau supérieur, regardant en arrière, il découvrait que la Loi qu'il avait enseignée était complètement fausse. Quand il faisait à nouveau des progrès, il découvrait encore que tout ce qu'il avait enseigné était faux.» («Zhuan Falun»)

J'ai réalisé que mes attachements se manifestaient différemment à différents niveaux. Plus notre niveau est élevé, plus hautes seront les exigences que nous aurons à relever. En mars, j'ai rencontré un autre type d'interférence. Mon enfant a arrêté de me donner une allocation. J'ai été bouleversée à ce sujet et je n’ai pas réalisé que c'était lié à la persécution financière par les forces anciennes.

Grâce à des discussions avec les autres pratiquants, j'ai identifié plusieurs de mes attachements. Une pratiquante âgée m'a demandé de l'aider en étudiant Fa avec elle. Nous avons accepté de nous rencontrer chez moi les lundis et mercredis. Toutefois, elle n’est pas venue, ni le lundi, ni le mercredi. Quand je lui ai demandé pourquoi, elle a dit qu'elle avait dormi le lundi et avait oublié pour le mercredi, donc j’ai suggéré que nous nous rencontrions chez elle le samedi. J'y suis allée le samedi et j’ai sonné à la porte pendant longtemps, mais personne n’a ouvert la porte. Quand je lui ai parlé quelques jours plus tard de ce sujet, elle m'a dit de regarder à l'intérieur. J'ai été très bouleversée et je ne voulais plus étudier Fa avec elle. Ce jour-là, je suis allée à une zone d'habitation militaire pour distribuer les Neuf Commentaires sur le Parti communiste. Quelqu'un m'a signalée à la police et j'ai été emmenée au poste de police. Je n'ai pas cédé et le Maître m'a aussi aidée. Ma tension artérielle s'est avérée être à 220 et je suis rentrée chez moi le jour même. Après mon retour, j'ai commencé à étudier davantage Fa et j'ai émis de fortes pensées droites. J'ai aussi partagé des compréhensions avec d'autres pratiquants et trouvé beaucoup de mes attachements, y compris une mentalité à la renommée, à la compétitivité, etc Peu de temps après, mon fils a vu de nombreuses fleurs d'Udumbara dans notre cour. Encouragée par cela, ma fille a commencé à faire les exercices avec lui. Après mon retour, j'ai vu beaucoup de fleurs d'Udumbara aussi Je savais que le Maître m'encourageait.

Résumé

La vérité est que je n'ai pas bien fait dans ma cultivation et le Maître m'a aidée à chaque étape du chemin. Dans «Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier la Loi,» Le Maître a dit:

«Les gens qui auraient dû être sauvés l'année dernière, ont pourtant perdu l'occasion pour toujours. Parce que Zhengfa avance sans cesse impétueusement, étape par étape, lorsqu'il arrive à une couche, ce sera pour les hommes de cette couche, et en haut, lorsqu'il atteint tel royaume céleste, ou une certaine couche de corps célestes, ce sera le moment pour les gens de cette couche de venir voir le spectacle, et la prochaine fois, ce siège sera pour quelqu'un d'autre et ne sera plus pour eux.»

Je sais que je dois faire mieux.

Ici, je veux terminer cet artcile avec les paroles du Maître, que nous pouvons tous bien faire les trois choses:

«Vous êtes tous très clairs sur un point, si l’histoire de ce monde a pu se dérouler jusqu’à aujourd’hui, c’est précisément pour que les disciples de Dafa sauvent les êtres, cette période de l’histoire n’existe que pour que les disciples de Dafa réussissent et accomplissent leur serment. Bien entendu, il ne s’agit pas uniquement de votre serment ni de devoir réaliser votre promesse, cela est lié à la rectification par la Loi et aux innombrables êtres de l’Univers, il s’agit d’une affaire d’une telle ampleur. Si vous faites bien ce que vous devez faire, tout ce qui se trouve dans les Trois Mondes sera bien accompli, les interférences sur le Maître dans la rectification par la Loi seront moindres.» («Avancer encore plus diligemment»)


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/17/130179.html
Version chinoise:
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/12/2/250085.html