Valider la Loi dans un rôle de leadership au travail

De la huitième conférence de partage d'expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de la province du Shanxi


Avant que je ne puisse étudier les principes de Dafa en profondeur, la persécution a commencé et j'ai été nommé l'un des responsables d'un
bureau 610. Au début, je ne savais pas quoi faire. Puis, j'ai vite appris à envoyer les informations que je recueillais dans mon travail aux pratiquants de Dafa. Plus tard, à cause de mon manque de diligence dans l'étude de la Loi, j'ai été surveillé par les responsables communistes (je l'ignorais à l'époque). Ils m'ont tendu un piège. En 2003, plusieurs années plus tard, une société de service m'a demandé d'être leur directeur général. J'ai dit au propriétaire de la compagnie le type de persécution que j'avais vécu et j'ai ajouté : « Si vous n'avez pas peur d'être impliqué avec moi, je vais prendre le poste. » Il a répondu : « Tant que vous êtes en mesure d'assurer la rentabilité de cette entreprise, je n'ai rien à craindre. » Ainsi, j'ai obtenu le poste.

-Par l'auteur

Avant que je ne devienne pratiquant, j'étais gestionnaire de niveau intermédiaire dans une grande entreprise. Je travaillais également dans un département de presse pour le parti communiste. En août 1998, quand j'étais en train d'inspecter une unité de travail, l'un des travailleurs là-bas, m'a offert le livre Zhuan Falun. C'est alors que je suis devenu un pratiquant de Falun Gong.

Après avoir étudié le livre pendant un mois, j'ai compris beaucoup de principes et résolu de nombreuses questions dans mon esprit. De façon inattendue, les questions de santé, telles que la myopie, l'incontinence fécale, et des douleurs dans les jambes ont disparu.

Cependant, avant d'avoir pu étudier le livre en profondeur, la persécution a commencé et j'ai été nommé l'un des responsables d'un bureau 610. Au début, je ne savais trop quoi faire. Puis, j'ai rapidement appris à envoyer les informations que je recueillais à mon travail aux pratiquants de Dafa. Après avoir participé à une réunion qui planifiait des moyens pour persécuter Dafa, j'ai dit aux travailleurs dans les départements sous ma responsabilité de ne pas les mettre à exécution. Lorsque les surveillants au-dessus de moi sont venus inspecter notre travail, j'ai refusé de coopérer avec la persécution. Au lieu de cela, j'ai profité de toutes les occasions pour leur raconter les faits au sujet de Dafa. Pendant une importante réunion du Bureau 610, dans ma ville, je n'ai pas parlé du tout. A la fin de la réunion, j'ai essayé d'expliquer les faits au sujet de Dafa à ceux qui étaient présents.

Cependant, comme je n'avais pas été diligent dans mon étude de la Loi, les membres du Parti ont commencé à me suivre, écouter mes conversations téléphoniques, et ils m'ont tendu un piège (j'ignorais cela à l'époque). En décembre 2001, j'ai été accusé d'être un protecteur et défenseur de Dafa. Ma maison et le bureau ont été saccagés, mais aucune preuve utile n'a été trouvée. J'ai été arrêté illégalement de toute façon et envoyé à un centre de détention. Après avoir été libéré, j'ai été licencié de mon emploi et affecté à un travail dans une agence de bas niveau.

L'agence n'avais pas un emploi convenable pour moi, et les gens étaient compréhensifs par rapport à ma situation. Ainsi, j'ai eu la liberté de chercher un autre emploi. En 2003, une société de service m'a proposé un poste de directeur général. J'ai dit au propriétaire toute la persécution que j'avais vécue et j'ai ajouté : « Si vous n'avez pas peur d'être impliqué avec moi, je vais prendre le poste. » Il a répondu : « Tant que vous êtes en mesure d'assurer la rentabilité de cette entreprise, je n'ai rien à craindre. » Ainsi, j'ai obtenu le poste.

Cette entreprise comptait plus de 100 travailleurs et avait perdu plus de 4 millions de yuans. Quand j'ai rejoint l'entreprise, l'entreprise perdait de l'argent. Je n'avais aucune expérience antérieure avec des sociétés de service. Comment pouvais-je changer la situation financière de cette compagnie? J'ai pensé : « Si un gars avec des compétences ordinaires peut changer les choses, alors un pratiquant de Dafa devrait être capable de faire la même chose et davantage. » Par ailleurs, j'avais les principes de Dafa et les conseils de Maître pour m'aider. Il n'y avait rien que je ne puisse accomplir. Il était temps de montrer aux gens comment un pratiquant de Dafa peut mener une entreprise.

J'ai mis en place un plan en trois étapes afin d'améliorer l'entreprise : insister sur le profit, rembourser nos dettes, et étendre nos activités. À l'époque, seul le propriétaire et un autre employé de bureau étaient disponibles pour m'aider. Le reste des travailleurs de bureau gérait des questions financières. Ainsi, seul, j'ai eu à gérer presque toutes les questions liées à l'entreprise, notamment faire passer des entretiens et la formation des nouveaux travailleurs. Cependant, indépendamment de la façon dont j'étais occupé, j'étudiais toujours la Loi tous les jours, ce qui s'est avéré être d'une valeur inestimable, car à chaque fois que j'avais un problème difficile, soit il disparaissait, soit la solution devenait claire pour moi après avoir étudié la Loi. Quelles que soient les compétences dont j'avais besoin pour apprendre à faire le travail, j'apprenais rapidement. Je suis devenu capable de traiter des problèmes apparemment difficiles. Pour tout cela, je fus reconnaissant envers le Maître. J'ai compris que le Maître m'avait aidé parce que j'agissais comme un pratiquant doit le faire.

J'ai respecté avec sérieux les normes qu'un pratiquant doit avoir et j'ai utilisé la sagesse acquise lors de l'étude de la Loi pour diriger mon travail ordinaire. Quand il y avait un problème, je vérifiais en premier mes propres pensées. J'ai fait en sorte de n'utiliser que des pensées positives pour faire face aux problèmes et je me corrigeais si nécessaire.

En traitant avec d'autres travailleurs, je les traitais comme des égaux au lieu de mes subordonnés. Ce fut ma façon de leur montrer comment faire les choses. Je travaillais de 7h du matin à 20h à l'année et j'ai visité plus de 30 sites de notre entreprise. Ainsi, je me suis familiarisé avec chaque partie de l'entreprise et j'étais respecté par les travailleurs. Certains membres du personnel ont déclaré : « Les pratiquants de Dafa sont de bonnes personnes. » Je profitais de mes visites pour parler de Dafa aux travailleurs et je les conseillais de se retirer du Parti communiste chinois et de ses deux organismes associés.

Lors de la formation de nouveaux travailleurs, je leur parlais du principe universel, « Le bien est récompensé par le bien, et le mal est rétribué par des représailles. » Je leur ai parlé de la différence entre la culture traditionnelle chinoise et la culture du parti communiste. J'ai utilisé ce que j'avais appris du Fa pour éduquer les travailleurs.

Lorsque j'avais des relations avec des gens en dehors de notre société, j'essayais d'être gentil avec eux tous. J'ai refusé tous les pots de vin, sorties et invitations à dîner. Quand les gens voulaient me payer une prime pour les avoir aidés, je refusais cela aussi. Lorsque j'agissais avec mes supérieurs, je n'ai pas utilisé la corruption ou d'autres choses que d'autres personnes peu scrupuleuses auraient faites. J'ai profité de toutes les occasions pour expliquer les faits au sujet de Dafa et dire aux gens pourquoi ils devaient se retirer du Parti communiste chinois et de ses organismes affiliés. Toutes les personnes avec lesquelles je venais en contact savaient que j'étais un pratiquant de Dafa. Certains d'entre eux ont dit que notre société serait formidable si tout le monde était comme moi.

Au fil des années, j'ai mis en place un système viable pour notre société. Il s'agit d'un système de gestion qui s'adapte et peut être ajusté pour s'accorder avec les conditions actuelles. Des indicateurs ont été mis en place pour fournir une orientation pour la gestion, et notre entreprise est devenue un leader dans l'industrie. Nous sommes maintenant dans un mode d'expansion et employons environ 800 travailleurs. Notre entreprise est en croissance chaque année. Je sais que c'est grâce à ma foi en Maître et en Dafa, et un tel succès est une manifestation de la puissance de la pratique de Dafa.

Mes collègues et moi aimerions profiter de cette occasion pour remercier notre vénérable Maître !


Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/11/27/129724.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/9/248911.html