Entrer dans Dafa pendant la persécution, dissoudre le ressentiment et sauver les êtres
De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa de Henan, Chine


Mon mari et moi avons été heureusement mariés pendant très longtemps, mais après que j'aie commencé à pratiquer le Falun Gong, il a soudainement semblé chercher les ennuis. Un jour, il m'a dit: «Tu marches en pensant que tu es spéciale juste parce que tu pratiques le Falun Gong. Je ne peux pas le supporter, je veux divorcer.» Il a commencé à jouer à des jeux d'argent et a refusé d'abandonner. Il a également eu une affaire avec une femme qu'il a rencontré par la danse de salon, qui lui a donné un enfant en dehors du mariage.

J'ai pensé que rien n'est fortuit et que je devais regarder en moi et m'élever. Non seulement je n'ai pas lutté avec mon mari, je l'ai traité lui et ma belle-famille encore mieux. Par mes efforts, sa famille entière de presque 40 personnes a compris la vérité concernant le Falun Gong et ils ont tous démissionné du Parti communiste chinois pervers et de ses organismes affiliés. En conséquence, ils ont eu la bonne fortune. Pour finir, mon mari a eu un revirement. Il a dit: «Je suis sincèrement convaincu que le Falun Gong est bon. La femme avec qui j'ai eu l'affaire, a su que tu es une pratiquante. Mais quand elle a vraiment compris quelle sorte personne tu es, elle m'a dit qu'elle veut également pratiquer le Falun Gong. Elle m'a finalement dit qu’elle pensait que tu es une bonne personne, mais que je ne le suis pas.»

- de l'auteur

Bonjour Maître! Bonjour compagnons de pratique!

La huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine a commencé et je suis contente de rejoindre cette grande réunion avec un coeur reconnaissant et le désir de faire un compte rendu au Maître et aux compagnons de pratique.

1. Une affinité prédestinée avec Dafa

J'ai entendu parler la première fois du Falun Gong en regardant les nouvelles de l'après-midi le jour même où le Parti communiste chinois a commencé sa campagne de persécution. Je me suis demandé ce que c'était et pourquoi tant de personnes le pratiquaient. Je me suis également demandé pourquoi je n'avais jamais entendu parler du Falun Gong. Les reportages étaient très négatifs et en ce temps-là, je ne me suis pas rendu compte du fait que la plupart étaient fabriqués pour calomnier le Falun Gong. Tout de même, plus j'écoutais, plus je sentais que le Falun Gong était formidable et j'avais une admiration sincère pour le Maître.

Un an et demi après, un matin au milieu de l'hiver, j'ai rencontré une ancienne camarade de classe que je n’avais pas vue depuis de nombreuses années. Elle a expliqué la vérité de la situation concernant le Falun Gong et m'a donné une copie du Zhuan Falun. J'étais très excitée et j’ai commencé à lire le livre dès que je suis arrivée à la maison. Plus je lisais, plus je sentais une familiarité profonde avec. C’était comme si j'avais lu le livre il y a très très longtemps. Contrairement à ce que j'avais entendu dans les reportages des médias, le livre enseignait aux gens comment être bons. Le PCC avait dit des mensonges. Dans le Zhuan Falun, le Maître a dit:

«Zhen-Shan-Ren est le seul critère pour juger si quelqu’un est bon ou mauvais.»

Dès que j'ai lu cela, je me suis soudainement sentie claire sur le sens plus profond d'être un être humain et je me suis rendue compte pourquoi je devais dès lors être une bonne personne.

Au troisième jour de lecture du livre, j'ai revu ma camarade de classe et je lui ai dit: «C'est ce que j’ai recherché toute ma vie.» Elle a dit: «Tu dois avoir une affinité prédestinée.» Elle m'a également dit que le livre appartenait avant à un de ses collègues qui avait pratiqué le Falun Gong, mais qui avait arrêté en raison de la menace de la persécution. Il était effrayé de garder le livre chez lui, alors il lui avait donné le livre. Bien que j'aie commencé à pratiquer le Falun Gong à l'apogée de la persécution du PCC, je ressentais fortement que les mensonges du PCC ne pourraient pas empêcher la diffusion de la vérité, car la force ne peut pas écraser ceux qui ont encore une conscience.

Le PCC persécute le Falun Gong depuis 12 ans maintenant et je pratique depuis 11 ans. Quand j'ai commencé, je n’avais pas une compréhension très mûre sur la façon de cultiver. Maintenant, je peux évaluer les choses sur la base du Fa, être une bonne personne et avoir de fortes pensées droites. Je suis renée au cours de ces 11 ans. Après que ma parenté ait vu les changements en moi et ait été capable d'écouter la vérité, l'un d'entre eux a également décidé de devenir un pratiquant en octobre 2010. C’est comme le Maître a dit:

«Les gens vraiment doués d’affinité prédestinée qui peuvent s'éveiller, se succèdent, entrent dans le Dao et obtiennent la Loi. Ils font la distinction entre le juste et le mauvais, obtiennent les vrais écrits, allègent leur corps, enrichissent leur sagesse, remplissent leur coeur, ils prennent tranquillement le bateau de la Loi.» («Éveil» dans Points essentiels pour un avancement diligent)

2. Dissiper la pensée empoisonnée

La propagande du PCC a profondément empoisonné le peuple chinois et ma famille ne faisait pas exception. Le 23 janvier 2001, le PCC a présenté le soi-disant «incident d'auto-immolation» sur la place Tiananmen afin de souiller le Falun Gong et inciter les gens à le détester.

À cette période, je pratiquais depuis seulement un peu plus d'un mois. Mon mari est rentré à la maison un jour et dès qu'il a franchi la porte, il m'a lancé son poing dans la figure. Il a dit: «Tu es tellement fière d'apprendre le Falun Gong, mais regarde ce qui s'est produit sur la place Tiananmen aujourd'hui.» Je n'avais pas regardé la télévision, alors je ne savais de quoi il parlait. J'ai répondu: «Qu’est-ce que la place Tiananmen a à faire avec ma lecture du livre? Si tu lisais le livre, tu saurais qu'il demande aux gens à être bons.» Mon fils, qui était en deuxième primaire, a entendu beaucoup de choses négatives des instituteurs et était très effrayé. C'était juste le début des tribulations que j’ai rencontrées sur mon chemin de cultivation.

Mon mari et moi avons été heureusement mariés pendant très longtemps, mais il a soudainement semblé chercher les ennuis. En trois occasions séparées, il a proposé que nous divorcions. La troisième fois, il était très direct: «Tu marches en pensant que tu es spéciale juste parce que tu pratiques le Falun Gong. Je ne peux pas le supporter, je veux divorcer.» Il a commencé à jouer à des jeux d'argent et a refusé d'abandonner. Il a également eu une affaire avec une femme qu'il a rencontré par la danse de salon, qui lui a donné un enfant en dehors du mariage. La femme est même venue chez moi pour créer des ennuis et allait ouvertement l'attendre à son lieu de travail, et il allait dormir chez elle. Je lui ai demandé de lire le livre, mais il a refusé et a même encouragé un de nos enfants à déchirer la photo du Maître dans le livre, accumulant de ce fait bien plus de karma pour sa mauvaise action. Je lui ai dit les faits, mais il n’a pas voulu écouter. Quand le DVD des Neuf commentaires sur le Parti communiste fut disponible, je l'ai regardé en entier avec lui, mais à la fin, il a simplement dit que c'était trop politique. J'ai toujours clarifié la vérité aux autres et distribué les documents ou le DVD, mais il s'est toujours opposé à moi et est devenu fâché.

Je pensais que rien n'est fortuit et que dans chaque tribulation douloureuse que je traversais, je devais regarder en moi et trouver les attachements en moi à la luxure, au zèle, à la jalousie et à la mentalité de faire étalage de soi. Mon mari avait toujours le souci de sauver la face et il avait l'habitude de parler dans le dos des gens. Si je n’avais pas été une pratiquante, je n'aurais pas su comment gérer ces situations et chercher les attachements à l'intérieur de moi qui causaient mes tribulations. Le Maître a utilisé ces situations pour m'aider à élever mon caractère et à m'éclairer sur les principes de Fa. J'ai changé de toujours regarder les défauts des autres à chercher mes propres défauts. J'ai trouvé en moi les racines de la haine et de la jalousie, et j’ai diligemment travaillé pour être sans égoïsme et tolérante envers les autres. J'ai eu une compréhension plus profonde de la mission que les disciples de Dafa endossent et je me suis sentie très chanceuse d’être une disciple de Dafa de la période de la rectification de Fa dans la période de la fin de Fa.

Non seulement je n'ai pas lutté avec mon mari, je l'ai traité lui et ma belle-famille encore mieux. Par mes efforts, sa famille entière de presque 40 personnes a compris la vérité concernant le Falun Gong et ils ont tous démissionné du Parti communiste chinois pervers et de ses organismes affiliés. En conséquence, ils ont eu la bonne fortune. Pour finir, mon mari a eu un revirement. Il a dit: «Je suis sincèrement convaincu que le Falun Gong est bon. La femme avec qui j'ai eu l'affaire, a su que tu es une pratiquante. Mais quand elle a vraiment compris quelle sorte personne tu es, elle m'a dit qu'elle veut également pratiquer le Falun Gong. Elle m'a finalement dit qu’elle pensait que tu es une bonne personne, mais que je ne le suis pas.»

Quand les autres se sont indignés sur le comportement de mon mari, j’ai répondu: «Peut-être que si je ne pratiquais pas le Falun Dafa, je ne traiterais pas cette affaire ainsi. Peut-être que j'aurais déjà perdu la vie. Mais c'est le Falun Dafa qui m'a rendue capable de m'élever et de devenir une bonne personne. Maintenant, je tiens beaucoup à ma vie et ma capacité à donner est tellement plus grande aujourd'hui. Le Maître du Falun Dafa m'a sauvé la vie et m'a en même temps donné une nouvelle vie.»

3. Un nouveau site de production de documents

Après que j'aie appris Dafa et réalisé combien il était précieux, chaque fois que je voyais des personnes qui avaient été empoisonnées par les mensonges du PCC, je ressentais la responsabilité de leur dire la vérité. Avec l’aide des pratiquants, j'ai commencé à coller des autocollants clarifiant la vérité, à distribuer des documents et à clarifier la vérité aux gens par des lettres, des appels téléphoniques ou bien directement.

Quand un nouvel article du Maître était publié, nous nous le passions les uns les autres pour le lire. Une fois, j’ai reçu un article qui faisait 80 pages, et comme je voulais le relire, je suis allée dans un magasin de photocopie pour faire une copie. Alors que l'employé du magasin copiait la dernière page, il a remarqué ce que c'était et m'a dit avec crainte: «Si vous m'aviez dit plus tôt que c'était des documents de Falun Gong, je ne l'aurais pas accepté. Je pourrais perdre mon affaire pour cela – il doit être détruit.» Je lui ai dit: «Rappelez-vous que Falun Dafa est bon et cela vous apportera la bonne fortune.» Il a refusé d'écouter et a demandé 5 yuans. Je l’ai payé, mais il ne voulait quand même pas rendre l'original. Après un peu plus de persuasion cependant, et avec l'aide du Maître, il a finalement rendu l'original. Je suis partie sans autre incident. Quand je suis arrivée à la maison, j'ai regardé en moi et j'ai vu que j'avais eu peur et que je n'avais pas émis les pensées droites. En conséquence, la perversité a profité de la lacune et a incité une personne ordinaire à commettre un péché contre Dafa.

J'ai pensé: «Si le magasin ne veut pas me faire des copies, je devrais essayer d'acheter ma propre photocopieuse.» Le Maître a vu mon souhait et un an après, nous étions en train d'installer des sites de production de documents partout en Chine. J'ai pensé que c'était l'occasion parfaite et j’ai offert ma maison comme site de production en 2006. J'ai tellement appris depuis lors. Tout d'abord, je ne savais même pas comment allumer et éteindre l'ordinateur. Maintenant, je suis capable d’aller sur Internet, de télécharger ce que j'ai besoin, d’imprimer des copies, faire des DVD, etc. À travers des hauts et des bas, j'ai persisté dans mes fonctions et je suis graduellement devenue plus stable et mature. Un vendeur de photocopieuse m'a dit que mon équipement était de très haute qualité et pouvait faire plus de trois fois le volume d'une photocopieuse normale. J'ai acheté une nouvelle imprimante cette année. Elle a une mission sacrée, tout comme moi: aider le Maître dans cette période de rectification de Fa, établissant ainsi la vertu majestueuse.

4. Coopérer les uns avec les autres et sauver les compagnons de cultivation

En mars 2011, un pratiquant local a été arrêté alors qu'il distribuait des documents de clarification de la vérité et sa maison a été fouillée par quatre policiers la division de la sécurité domestique de la ville. Cette nuit-là, le pratiquant a été détenu au centre de détention. Quand j'ai entendu ce qui s'était produit, j'ai immédiatement exposé la persécution sur notre site Minghui. J'ai également parlé à la famille du pratiquant sur la façon dont nous allions le sauver. Nous avons reçu un appel téléphonique du département de la sécurité de son employeur nous avisant qu'il était détenu au centre de détention numéro 2. Quand nous sommes arrivés là, le gardien à la porte nous a dit qu'il devait voir des papiers du commissariat de police local. Le jour suivant, la mère du pratiquant et moi sommes allées au commissariat de police et avons demandé à voir la personne responsable du cas. On nous a dit de revenir plus tard l'après-midi, car cette personne n’était pas disponible le matin. Nous les avons finalement atteints par téléphone et ils nous ont dit qu'ils n'avaient rien à faire avec le cas et que nous devions demander Li de la division de la sécurité domestique. Le troisième jour, nous avons finalement eu un rendez-vous avec Li. Dès que nous avons mentionné le nom du pratiquant détenu, son attitude est devenue indifférente. Il m'a accusée d'essayer de noter des numéros de téléphone qui étaient sur son bureau et a exigé de fouiller mon sac. Pour finir, avec la protection du Maître, nous sommes parties saines et sauves. Je savais que Li se sentait menacé parce qu'il savait que ce qu'il faisait était mauvais. La mère du pratiquant avait des pensées droites très fortes et a patiemment expliqué la vérité à ceux qui écoutaient. Elle a envoyé une lettre ouverte à l'employeur et aux collègues du pratiquant, ce qui a eu un bon effet, et a encouragé certains d'entre eux à s'associer à l'effort de libération.

Entre-temps, le pratiquant détenu avait commencé une grève de la faim afin de protester de la persécution. Quand ceci a été exposé sur Minghui, ils ont cessé de lui injecter des drogues. Ils essayaient toujours de tenir un procès illégal. Nous avons également exposé cela sur Minghui et mis les numéros de téléphone et les informations de contact de ceux qui organisaient le procès. Les pratiquants ont émis les pensées droites pour désagréger la perversité, et les pratiquants hors de Chine ont fait des appels téléphoniques et envoyé des texto aux personnes impliquées. En conséquence, les autorités ont été effrayées et le procès a été annulé par crainte d'être davantage exposés sur Minghui.

«L’essentiel c’est que vous devez bien coopérer, c’est seulement en coopérant bien entre vous que les choses peuvent être bien faites.» («Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa»)

Actuellement, le pratiquant est encore emprisonné. D'autres pratiquants font face à des situations semblables, ce qui exige de nous d'encore mieux coopérer afin de désagréger complètement la perversité derrière ceux qui persécutent les disciples de Dafa. Ayons tous des pensées et des actions droites, et accomplissons ensemble notre mission historique pour aider le Maître dans la rectification de Fa, achever la cultivation et retourner à la maison avec le Maître.

Merci, vénérable Maître! Merci, les compagnons de pratique!


Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2012/2/1/131097.html
Version chinoise: http://minghui.ca/mh/articles/2011/12/5/249514.html