Les pensées doivent être droites et non humaines

De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clarté et Sagesse]

Raconté par une pratiquante de la Chine continentale et compilé par une compagnon pratiquant


Je suis une pratiquante qui a obtenu le Fa en 1998 et j'ai cultivé au cours de ces années en traversant des hauts et des bas. Je voudrais maintenant partager mon expérience dans la cultivation avec tout le monde. Puisque je ne sais pas lire, ni écrire, je dois avoir un compagnon pratiquant qui compile mon récit à ma place.

Je croyais en des êtres divins avant 1998. Mais deux mois après que mon mari soit mort dans un accident de voiture, mon fils aîné est mort à un jeune âge. Après cela, je ne croyais à rien d'autre qu'au destin.

Obtenir le Fa

En août 1998, sur les recommandations d'une connaissance, je suis allée à une conférence de partage des pratiquants du Falun Gong. Lors de la conférence, ils ont fait jouer toute la journée, les conférences du Maître. Après les avoir écoutées durant plusieurs jours, je me suis sentie malade. À cette époque, je n'ai pas compris que c'était le Maître qui nettoyait mon corps. Je suis rentrée à la maison sans avoir terminé d'écouter toutes les conférences.

À la fin de l'année, mon examen médical montrait que j'avais des problèmes à chaque numéro d'index et aucun n'était bon. J'ai demandé à une connaissance de m'acheter certaines médicaments à un prix modeste. Le résultat fut qu'il m'a, lui aussi, pressée de pratiquer le Falun Gong. Je suis donc allée à un site de pratique le lendemain.

Deux ou trois mois plus tard, il y a eu une conférence de la Loi [Fa] et nous avons fait les exercices tôt dans la matinée. J'utilisais deux béquilles depuis un accident de voiture. Tout en faisant les exercices, j'ai senti qu'un Falun était en train de nettoyer mon corps dans la région blessée. Le lendemain, j'ai pu rattraper mes collègues pratiquants en marchant. Depuis ce jour, peu importe, si je suis occupée ou combien les conditions météorologiques sont mauvaises, je n'ai jamais manqué les exercices, ni manqué d'aider à propager le Fa avec mes compagnons pratiquants.

Pensées droites

La persécution des pratiquants de Falun Dafa a commencé en 1999. Une fois, mon fils et moi sommes allés à Yunnan. Il ne m'a pas permis de faire les exercices. Durant la nuit, après qu'il se soit endormi, j'ai émis des pensées droites et j'ai senti comme l'ombre d'une personne venant spécifiquement interférer avec moi. Mes pensées droites ont été très fortes. L'ombre devait être, un être pervers, interférant avec moi. J'ai eu un rêve. Dans le rêve, la pièce que je partageais avec mon petit-fils était pleine de gros asticots, très gros et ils y en avaient partout. Durant ces quelques jours, l'environnement était plein de danger et d'êtres pervers, mais j'étais déterminée à cultiver. Par la suite, j'ai pu ressentir à l'avance la publication des nouveaux jingwen du Maître avant de les obtenir.

À l'été 2000, j'ai été arrêtée et emmenée dans un centre de détention pour avoir protesté contre la persécution dans la capitale de ma province. J'ai crié : « Falun Dafa est bon ! » et j'ai clarifié les faits à propos du Falun Dafa et j'ai partagé ma propre expérience. Je n'ai pas collaboré durant les interrogatoires. J'ai émis des pensées droites quotidiennement et j'ai ainsi senti le champ devenir plus droit. La persécution est devenue moins sévère.

Avant 2000, j'avais développé des symptômes d'un accident vasculaire cérébral, y compris un malaise au cœur, des maux de tête et de la nausée. Ma fille m'a demandé d'aller passer un examen médical. Les résultats ont indiqué que j'avais beaucoup de maladies. Ma fille a voulu obtenir des ordonnances. J'ai dit non. J'ai pensé que j'avais le Maître et le Fa, qu'il s'agissait d'une illusion et que je ne devais pas l'accepter. J'ai récité les enseignements du Maître dont je me rappelais et j'ai reçu l'aide de compagnons pratiquants, ce qui a renforcé mes pensées droites. Par conséquent, je suis redevenue normale après deux jours.

En 2009, j'ai visité un compagnon pratiquant qui vivait à la campagne, alors que je souffrais d'une épreuve du karma de la maladie. J'avais de la difficulté à uriner et ma situation s'était aggravée après le voyage. J'étais incapable de contrôler mon urine. Parfois, c'était contrôlé, parfois, c'était fréquent et l'urine était grisâtre et laiteuse. De plus, mes jambes étaient tellement endolories que je ne pouvais pas marcher. J'ai pensé que je devais avoir des pensées droites, lire le Fa et réciter le Fa plus souvent.

Le Maître dit :

« La Loi peut briser tous les attachements,

la Loi peut briser toutes les perversités,

la Loi peut briser tous les mensonges,

la Loi peut affermir la pensée juste. »

( «Éliminer la perversité» dans Points essentielles pour un avancement diligent II)

Le problème est disparu en trois jours et demi.

Mettre de côté l'attachement à la sentimentalité

Les épreuves de xinxing sont beaucoup plus difficiles que celles qui affectent le corps. Mon fils et sa belle-fille, une fois se dirigeait vers un divorce. Puisque mon mari et mon fils aîné étaient déjà décédés, j'ai eu à gérer tout cela moi-même. Cela a ciblé mes attachements. J'ai emmené ma belle-fille à une station de bus. J'ai pensé que je ne devais pas laisser mon esprit être dérangé. J'ai également demandé à mon fils si son esprit était perturbé. Il m'a dit non. Le troisième jour, quand ils étaient censés signer les documents pour le divorce, la tante de ma belle-fille a demandé une réconciliation. Mon fils n'y est pas allé, mais j'y suis allée. La tante a demandé: « Si c'était votre fille que feriez-vous ? » Je lui ai clarifié la vérité et j'ai discuté sur comment gérer la relation d'une mère et sa belle-fille du point de vue d'une pratiquante. La tante a déclaré : « Oh ! Je ne suis pas capable de faire comme cela ! Vous avez bien fait avec droiture. » La dispute s'est arrêtée.

Plus tard, une autre fois, j'ai reçu un appel de mon fils. Il a dit désespéré : « Maman, viens m'enterrer ». J'ai pensé que cela survenait encore pour que je puisse mettre de côté mon attachement, car il était le seul fils qui me restait. J'ai émis des pensées droites lorsque j'étais en route vers son domicile : « Personne peut avoir d'influence sur moi excepté le Maître. » Mon fils s'est étendu sur le lit après avoir changé d'idée en entendant seulement quelques mots de ma part. J'ai discuté avec lui en utilisant les principes du Fa et lui ai dit qu'il allait trouver des mers et des ciels sans limites quand il prendrait un recul dans un conflit avec son épouse. Plus tard, il a réfléchi et s'est réconcilié avec son épouse.

Lorsque je suis arrivée dans la ville où vivaient mon fils et ma fille, tous deux avaient leurs propres maisons. Mais, au lieu de m'inviter à vivre chez eux, ils m'ont demandé de louer mon propre appartement en raison de ma pratique du Falun Gong. J'ai vraiment été attristée. Je savais qu'ils étaient habituellement filiaux et cela ciblait mes attachements et je me sentais mal à l'aise à ce sujet. Je me suis dit que je devrais éliminer mon attachement à l'affection. Ma fille a même dit que cette maison était celle de mon fils et que l'autre était celle de ma fille. Où était la mienne ? C'était vraiment difficile à abandonner. J'ai finalement pu mettre cela de côté mon attachement en étudiant le Fa. Quand j'ai pu bien passer l'épreuve de xinxing, j'ai facilement été capable de faire deux heures de méditation et mon niveau s'est de toute évidence amélioré.

Étant donné que mes pensées droites étaient fortes, même si je suis analphabète, les compagnons pratiquants aiment me parler. Je leur ai dit qu'ils devaient utiliser la pensée droite et non la pensée humaine. Une pratiquante ne pouvait pas passer une épreuve concernant sa fille et son gendre. Je lui ai dit que ces évènements ciblent nos attachements. Nous devrions abandonner nos attachements même si nous pensons que cela est impossible. Si elle pouvait traiter son gendre comme sa fille, elle le passerait. Une autre pratiquante soupçonnait son mari d'avoir une liaison. Je lui ai directement dit qu'elle se discréditait elle-même et projetait des pensées impures et de mauvaises choses dans le champ de son mari. Même une personne ordinaire ne discréditerait pas sa propre famille. Après qu'elle ait amélioré son xinxing, elle a passé l'épreuve .

Une fois, après avoir distribué ouvertement des documents de clarification de la vérité dans la rue, un compagnon pratiquant a dit qu'il y avait des caméras de surveillance dans la rue. Mon esprit a été perturbé et j'ai commencé à avoir peur. J'ai brûlé de l'encens pour le Maître. L'encens était fade. Je savais que mon attachement à la peur était ciblé. C'est arrivé au moment même où notre région devait changer les cartes d'identité des citoyens. Mon fils m'a dit que je devais aller faire prendre une photo au poste de police. J'ai alors pensé à la possibilité que les caméras de surveillance aient pu me prendre en photo. J'ai pensé que cela allait m'attirer des ennuis, mais je ne pouvais pas le dire à mes enfants. Mon attachement était très fort. J'ai commencé à émettre des pensées droites et j'ai senti que mes pensées droites devenaient de plus en plus fortes. Lorsque je suis arrivée au poste de police, j'ai senti que mes pensées droites étaient très solides et je me suis alors dit qu'ils leur seraient impossible de me prendre en photo. Les agents ont, en effet, essayé à trois reprises, mais ils ont échoué, disant que mes cheveux blancs reflétaient la lumière. J'ai plus tard abandonné mon attachement. Quelques mois plus tard, je suis allée de nouveau à la station de police. Ils ont pris ma photo avec succès du premier coup.

Clarifier la vérité de personne à personne

Une fois, j'ai voulu aller clarifier la vérité au sujet du Falun Dafa sur une place publique. J'ai émis des pensées droites et le Maître à arrangé que les personnes ayant des relations prédestinées, viennent à moi. Un couple de personnes âgées s'est assis sur le banc de pierre en face de moi. Après qu'ils aient entendu ce que je leur ai dit, ils ont décidé de quitter le parti communiste chinois et ses organisations affiliées, et cela même si je ne me souviens pas ce que j'ai dit. À plusieurs reprises, lorsque des gens me remettaient des documents de publicité, je leur disais que j'étais analphabète, mais puisqu'ils m'avaient remis ces choses pour mon bien, je leur dirais quelque chose pour leur bien en retour. Ensuite, je leur parlais à propos de quitter le PCC. Certaines personnes ne quittaient pas. Je leur ai dit de se rappeler « Falun Dafa est bon » et de quitter plus tard quand ils auraient une autre chance. Au début, je suis devenue anxieuse quand des gens ne quittaient le parti. Maintenant, mon xinxing s'est amélioré et je ne me sens plus mal à l'aise. Au début, je ne voulais pas distribuer des DVD de Shen Yun de personne à personne. J'ai abandonné ma peur avec le temps.

Je dis souvent aux pratiquants qui rencontrent des interférences en raison de leurs conditions physiques lorsqu'ils font les trois choses : « Ne reconnaissez pas ce genre de persécution. Éliminez-la avec des pensées droites lorsqu'elle est sur le point de commencer. Si je ne peux pas l'éliminer, les divinités droites derrières les élimineront. En plus, nous avons l'aide du Maître. » Les pratiquants ont dit que j'avais dit cela avec plein de confiance et une puissance forte.

Maître a dit :

« Lorsque vous-mêmes agissez droitement, le Maître peut tout faire pour vous. Si vos pensées droites sont vraiment très puissantes, si vous pouvez abandonner la vie et la mort, être inébranlable comme le diamant, alors les perversités n'auront pas le cran de vous toucher. Parce qu'elles savent que cette personne à part la tuer, toutes les persécutions contre elle seront inutiles, les perversités n'ont qu'à la laisser tomber. Si dans ce genre de situation, les perversités veulent encore la persécuter, alors Maître ne se gênera plus, Maître a d'innombrables Fashen, de plus encore d'innombrables divinités droites qui m'aident à agir peuvent aussi éliminer directement les perversités. Auparavant n'ai-je pas dit qu'à côté de chaque disciple de Dafa il y a huit régiments de dragons célestes pour défendre la Loi, c'est seulement parce que vous n'avez pas suffisamment bien fait, que les divinités sont restreintes par le principe de loi de l'ancien univers et s’inquiètent sans rien pouvoir faire. » ( Tournée en Amérique du Nord )

Je sais que j'ai encore beaucoup d'attachements tels que l'impétuosité. Mais rien ne peut rester caché si nous regardons à l'intérieur, éliminons nos attachements et renforçons nos pensées droites.

Il s'agit de mes compréhensions personnelles. Veuillez me signaler toutes lacunes.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/4/129851.html

Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/23/249155.html