Cultiver tout en clarifiant la vérité aux patients dans mon lieu de travail

Huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une pratiquante de Dafa dans la province du Jiangxi


Extrait :

Quand j'ai commencé mes activités de clarification de la vérité à l'hôpital, j'ai choisi les personnes que je pouvais aider à démissionner du Parti communiste chinois. Des patients de différents milieux et situations financières viennent faire des traitements à l'hôpital. L'hôpital où je travaille donne des soins aux employés du gouvernement et à ceux des sociétés de l'État. La plupart des gens qui travaillent dans le milieu judiciaire s'habillent en civil quand ils viennent à notre hôpital. Je ne leur ai jamais adressé la parole et par conséquent j'ai raté de nombreuses personnes ayant l'affinité prédestinée. Le Maître m'a donné des indices plusieurs fois jusqu'à ce que je me sois finalement rendu compte que je devais éliminer cette grande insuffisance. Je me suis calmée et j'ai regardé à l'intérieur.

En étudiant le Fa diligemment et en émettant la pensée droite, j'ai éliminé ce qui me retenait de faire ce qu'un disciple dans la période de la rectification de Fa est chargé de faire. À l'hôpital je peux maintenant dire les faits sur le Falun Gong clairement à chaque patient et le conseiller de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. J'essaie de ne pas manquer une seule personne ayant l'affinité prédestinée. Ce n'est que lorsque nous demeurons dans le Fa, avec la pensée droite et un comportement droit, que nous pouvons sauver des gens. Et c'est la meilleure façon.

de l'auteur

Bonjour vénérable Maître !

Bonjour compagnons de cultivation !

J'ai commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998. Je suis entrée dans la cultivation non pas pour guérir la maladie ni pour obtenir un corps en bonne santé, mais pour rechercher un havre spirituel. En me remémorant mes plus de dix années de cultivation, sans la bienveillante protection et aide du Maître, je ne serais pas arrivée là où je suis aujourd'hui. Les mots ne peuvent exprimer ma reconnaissance envers le Maître. Je ne peux qu'être plus diligente et bien faire les trois choses.

Cultiver fermement malgré les tribulations

Moins d'un an après que j'aie commencé à cultiver et pratiquer, le PCC a lancé sa persécution du Falun Dafa et de ses pratiquants. Il s'est vanté qu'il détruirait le Falun Gong en l'espace de trois mois. Je ne pouvais plus rencontrer les pratiquants aux points de pratique des exercices ou d'étude du Fa. Je connaissais seulement quelques pratiquants et je ne pouvais pas communiquer avec eux. Je me sentais seule et confuse. Je ne savais pas comment dire aux gens que tout ce que le PCC a dit sur le Falun Gong était des mensonges. À cause de la terreur rouge communiste, je n'osais pas parler publiquement du Falun Gong, alors j'ai seulement dit à mes amis, ma famille, mes collègues et camarades de classe en privé que toutes les affirmations du PCC concernant le Falun Gong à la télévision, la radio et dans le journal n'étaient que des mensonges. Le Falun Gong enseigne aux gens à être bons. C'est une Grande Loi et très vertueuse. Quand ma famille ne voulait pas que je pratique le Falun Gong, je leur ai dit : « Tout ce que j'ai m'a été donné par le Maître. Je ne trahirai pas mon Maître ni Dafa. Je cultiverai fermement. »

Après avoir étudié diligemment le Fa, j'ai finalement compris la signification du Fa du Maître dans le Zhuan Falun :

« Réfléchissez tous. Comment pourrez-vous cultiver et pratiquer si nous écartons tous les obstacles de votre chemin de cultivation et de pratique ? Précisément, c’est lorsqu’il y a des démons qui vous perturbent que l’on peut savoir si vous pouvez poursuivre votre cultivation, si vous pouvez réellement vous éveiller à la Voie, si vous pouvez ne pas vous laisser perturber par les interférences et si vous pouvez persévérer dans cette école de Loi. Les grandes vagues lavent le sable, voilà justement ce que sont la cultivation et la pratique, seul ce qui reste est de l’or véritable. »

Je savais que c'était un test, un grand test. J'ai partagé ma compréhension avec mes camarades de classe pratiquants. Nous avons décidé d'aller à Pékin et de faire appel pour que justice soit rendue au Falun Gong.

Après notre retour de Pékin, j'ai été illégalement emprisonnée. Sous la bienveillante protection et aide du Maître, j'ai été relâchée après avoir fait une grève de la faim pendant huit jours.

Distribuer des documents de clarification de la vérité pour sauver les gens

Après notre retour de Pékin, l'hôpital où je travaillais a reçu beaucoup de pression du bureau du gouvernement qui le supervise. Il a tenu une réunion à laquelle tout le personnel de l'hôpital devait obligatoirement assister pour annoncer que j'étais une pratiquante et demander à tous de dénoncer le Falun Gong et d'écrire un rapport. Beaucoup de gens ont été empoisonnés. Certains collègues ont dit de mauvaises choses sur moi. Certains ont même évité de me contacter ou m'ont ignorée. Ils avaient peur du dernier mouvement politique du PCC et n'osaient pas me parler. Je trouvais que c'était très difficile de clarifier la vérité sur le Falun Gong pour les sauver.

Je n'avais pas d'autre choix que d'étudier le Fa davantage chez moi. Je vivais selon les principes d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour démontrer le comportement extraordinaire d'un disciple de Dafa. Après avoir maintes fois étudié les articles du Maître publiés après le 20 juillet 1999, date du début de la persécution par le PCC, je me suis rendu compte que valider le Fa et sauver les êtres font partie de ma mission historique et responsabilité. Les gens proches de moi ont la plus grande affinité prédestinée avec moi. Je devais les sauver en premier. Le Maître a dit :

« Utiliser la raison pour prouver la Loi, utiliser la sagesse pour clarifier la vérité, utiliser la compassion pour que la Loi soit immensément répandue et pour apporter le salut aux gens de ce monde » (« Rationalité », dans Points essentiels pour un avancement diligent II)

J'ai parlé du Falun Gong à mes connaissances que je pouvais atteindre. Aux autres, y compris ceux que j'étais incapable d'atteindre, je leur ai expédié des lettres parlant du Falun Gong. Je me suis rendu compte que je devais sauver davantage de personnes, pas seulement mes collègues.

J'ai commencé à distribuer des documents de clarification de la vérité et coller des autocollants. À l'époque, de tels documents étaient rares. Dès que je pouvais avoir des autocollants de clarification de la vérité, je les affichais tout de suite. Même si j'allais bientôt accoucher, j'ai marché dans les rues et collé les autocollants sur chaque porte malgré le vent froid. Aussi, j'ai mis des autocollants sur chaque poteau électrique, boîte à lettres et panneau de signalisation. S'ils étaient arrachés, je les collais de nouveau afin que les gens sachent que les disciples de Dafa n'ont pas cédé au PCC et qu'ils utilisent une approche rationnelle pour dire aux gens les faits sur le Falun Gong et pour qu'ils sachent que « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon et Falun Dafa est le Fa droit ».

La première fois que j'ai distribué des documents d'information dans une zone résidentielle dans le voisinage, j'avais peur. Je me suis hâtée de descendre les escaliers après avoir poussé les dépliants sous la porte. Si une personne me regardait, je pensais qu'elle me surveillait. J'ai pris beaucoup de détours sur le chemin du retour pour m'assurer que je n'étais pas suivie. Je savais que c'était de la peur résultant de l'égoïsme, et je devais éliminer cet attachement. J'ai étudié le Fa davantage et émis la pensée droite pour éliminer ma peur. Avec le Maître et Fa, de quoi devrais-je avoir peur ? Nous sommes le seul espoir pour que les gens soient sauvés. Depuis, j'ai toujours récité : « Qu'y a-t-il à craindre » (Hong Yin (II)) en distribuant de la documentation.

Une fois des pratiquants et moi sommes partis à vélo pendant trois heures afin de distribuer des documents dans un village. Le ciel était noir avec des éclairs, l'orage et la pluie. Nous avons continué à réciter « Livrer bataille » (Hong Yin (II)) et à émettre la pensée droite pendant le voyage. Nous avons demandé au Maître de nous renforcer afin que la pluie cesse dès notre arrivée au village. Il bruinait encore lorsque nous sommes arrivés, mais quand nous avons commencé à distribuer les documents, la pluie a cessé et la lune brillait pour nous.

Nous nous sommes égarés dans un village et nous avons tourné pendant plus de trente minutes, mais nous ne pouvions toujours pas trouver le chemin de la sortie. Tous les chiens dans le village aboyaient. Nous étions inquiets. Soudain, nous avons vu une lumière brillant devant nous. Nous l'avons suivie. La lumière nous a dirigés vers la sortie du village et vers la rue principale. Puis elle a disparu. Nous avons regardé autour de nous, mais nous n'avons vu personne. Nous savions que le Maître nous protégeait. Nous avons remercié le Maître et sommes partis.

Former un seul corps

Après ma libération du camp de travaux forcés, je m'occupais de mon enfant et j'allais travailler tous les jours. J'ai utilisé mon temps libre pour étudier le Fa et faire les exercices. J'ai passé des moments difficiles pour abandonner mes attachements au confort, à mon intérêt personnel, à la peur et à la luxure. Mon état de cultivation était tantôt bon tantôt mauvais. Je ne pouvais pas faire bien les trois choses et rattraper la progression de la rectification de Fa. J'étais inquiète, mais je n'arrivais pas trouver un moyen pour faire une percée. Je sais qu'en étant une disciple de Dafa, la seule façon était de s'assimiler à Fa et de faire partie d'un seul corps. Je partageais rarement avec les pratiquants locaux, alors j'ai pensé que c'était important de naviguer sur le site Minghui (version française de Clartés et Sagesse), mais je ne savais pas comment le faire. Le Maître nous a demandé de mettre sur pied des centres de production de documents partout. Je me suis dit : « Je vais mettre sur pied un centre de production de documents chez moi. » Je crois que Dafa est paranormal et ouvre ma sagesse. Aussi, j'ai le Maître pour me protéger. De quoi devrais-je avoir peur ?

Puisque je ne pouvais pas trouver un pratiquant qui connaissait les ordinateurs, j'ai demandé de l'aide à un ami non-pratiquant. Plus tard j'ai téléchargé de Minghui les « Instructions techniques pour mettre sur pied un centre de productions de documents en partant de zéro ». Je l'ai suivi pour acheter de l'équipement et installer le logiciel. Maintenant, je peux naviguer sur Internet, télécharger, imprimer et installer un logiciel utilitaire. Je peux aussi réparer des erreurs d'impression courantes.

La première fois que j'ai installé le logiciel anti-virus, je ne pouvais pas lire le message de guidage parce qu'il était tout en anglais. J'ai demandé à un ami non-pratiquant de l'aide, mais il ne pouvait pas l'installer non plus. J'ai émis la pensée droite pour éliminer l'interférence. Le logiciel ne marchait toujours pas. En regardant à l'intérieur, j'ai vu que je n'avais pas une totale croyance envers le Maître et Dafa, alors j'ai utilisé des méthodes humaines pour résoudre des problèmes et j'avais oublié que j'étais une disciple de Dafa. J'ai demandé pardon au Maître et j'ai promis que je garderais la pensée droite et un comportement droit. Puis j'ai travaillé sur l'installation. Je ne sais pas où j'ai cliqué la souris, mais l'ordinateur a indiqué que l'installation était terminée. Évidemment, en surface, nous faisons quelque chose, mais, en fait, tout est fait par le Maître, même les choses sans importance. J'ai senti profondément que si le Maître ne s'était pas occupé de moi et ne m'avait pas protégée, je ne serais pas là où je suis aujourd'hui. Maître, même si j'utilisais tous les mots du langage humain, je ne pourrais quand même pas exprimer ma gratitude envers vous.

Les disciples de Dafa devraient non seulement rattraper la progression de la rectification de Fa par le Maître, mais former aussi un seul corps dans leur région. Dans chaque conférence de Fa, le Maître nous dit d'étudier le Fa davantage et, peu importe combien nous sommes occupés, que nous devons étudier le Fa. L'étude de Fa en groupe est la forme de cultivation que le Maître nous a donnée. C'est la garantie principale de nous élever. J'ai cherché un centre d'étude de Fa en groupe de nombreuses fois, mais je n'ai pas pu en trouver un. Voyant que je voulais être diligente, le Maître a arrangé pour qu'une pratiquante âgée qui vivait près de mon domicile me trouve. Nous avons ensuite mis sur pied un centre d'étude de Fa chez elle. En sus de l'étude de Fa en groupe et le partage une fois par semaine chez elle, nous avons aussi mis sur pied un centre de production de documents de clarification de la vérité dans son domicile. Cette pratiquante, une septuagénaire, peut naviguer sur Internet, télécharger et imprimer les articles du Maître, les documents de clarification de la vérité, les jaquettes des CD, l'Hebdomadaire Minghui, etc. Cela a réduit le fardeau des autres centres de production de documents. Nous avons bien collaboré entre nous.

Dire aux gens les faits et les conseiller de démissionner du PCC

Je suis introvertie et je ne suis pas bonne pour parler ou faire des amis, mais j'aime lire. Parfois, je ne dis pas plus d'une phrase pendant toute une journée. Le Maître a enseigné aux disciples de Dafa de bien faire les trois choses. C'était difficile pour moi de dire aux gens les faits sur le Falun Gong. Mais je sais que c'est une des trois choses que nous devons faire. C'est la responsabilité et la mission d'un disciple de Dafa et c'était inclus dans nos vœux préhistoriques. En sus d'étudier davantage le Fa, j'ai lu de plus en plus d'articles de partage d'expériences sur Minghui et partagé avec des pratiquants qui étaient bons dans la clarification de la vérité. Ensuite j'ai commencé à parler à mes proches sur le Falun Gong.

Premièrement j'ai parlé à ma sœur aînée pendant plus de trente minutes sans arrêt. J'ai dit que le PCC était un spectre pervers qui est venu de l'Occident à la soi-disant « longue marche » du PCC. J'ai expliqué que le PCC n'a pas combattu les Japonais, mais a commencé une guerre civile, et c'est comme ça que le PCC a pris le pouvoir en Chine. J'ai parlé des mouvements politiques, du lavage de cerveau et de la corruption en cours. Puis je lui ai parlé de la persécution du Falun Dafa et de la loi céleste de la rétribution karmique. Je ne me suis pas arrêtée là, mais je lui ai dit que les gens démissionnent du PCC pour sauver leur propre vie. J'ai dit : « Sœur, tu as fait un vœu pour te joindre à la Ligue de la Jeunesse et des Jeunes Pionniers. Tu es membre de l'organisation du PCC. Maintenant, le ciel va l'éliminer. Ce n'est qu'en annonçant ta démission que tu peux annuler ton vœu du début et sauver ta propre vie. » Elle a continué à sourire alors qu'elle m'écoutait. Elle a dit que j'étais devenue une personne différente. « Aide-moi à démissionner, je t'en prie. Et fais attention à toi également. » J'étais si soulagée. Je me suis dit : « Ce n'est pas si difficile de conseiller les gens de démissionner du PCC. »

Puis, j'ai persuadé sa fille de démissionner du PCC et de ses affiliations. Malheureusement, son mari a refusé. « Tu es impliquée dans la politique. Tu es utilisée. » Peu importe ce que je disais, il a refusé de démissionner du PCC. J'étais triste. Je pensais qu'il était gentil et juste, mais pourquoi ne pouvait-il pas faire la bonne chose au moment crucial ? Le Maître a dit dans « Enseignement de Fa à la conférence de Fa à l'Est des États-Unis » :

« Quand vous rencontrez un problème, réfléchissez sur vous-mêmes et vous pourrez peut être trouver la cause du problème. »

J'ai regardé chacune de mes pensées et actions. J'ai découvert que j'étais remplie de la joie du succès, de sentiments, de l'esprit de compétition et de la mentalité de se faire valoir. Par conséquent, la perversité a exploité cette insuffisance et empêché les gens d'être sauvés. J'ai émis la pensée droite pour éliminer ces attachements, ainsi que la perversité qui interférait et empêchait les êtres d'obtenir le salut. À cette époque, chaque fois que j'allais au domicile de ma sœur, j'apportais des documents de clarification de la vérité, des CD et les Neuf commentaires sur le Parti communiste. J'ai aussi installé un logiciel anti-blocage sur son ordinateur. Puis quand je lui ai parlé concernant la démission du PCC, son mari a accepté.

Dès que j'ai aidé tous mes proches, amis et camarades de classe avec qui j'étais en contact à démissionner du PCC et de ses affiliations, j'ai commencé à aider des gens au travail et ceux qui habitaient près de moi. Je traite des patients dans un hôpital. J'ai pensé que j'avais choisi de travailler là-bas avant ma naissance. J'ai utilisé mon environnement de travail pour clarifier les faits sur le Falun Gong parce que je me suis rendu compte que conseiller aux gens de démissionner du PCC et de ses affiliations et sauver les gens ayant l'affinité prédestinée faisait partie de mon chemin de cultivation.

Dans « Enseignement de la Loi à San Francisco, 2005 », le Maître dit :

« Si d'ordinaire vous pouvez utiliser les conditions de votre travail, ou bien lorsque vous êtes en contact avec des gens vous vous souvenez de clarifier la vérité et de sauver les êtres et que vous faites ce qu'un disciple de Dafa doit faire, que vous étudiez la Loi comme d'habitude et que vous faites toutes les trois choses, alors vous êtes un disciple de Dafa. »

Quand j'ai commencé mes activités de clarification de la vérité à l'hôpital, j'ai choisi les personnes que je pouvais aider à démissionner du Parti communiste chinois. Des patients de différents milieux et situations financières viennent faire des traitements à l'hôpital. L'hôpital où je travaille donne des soins aux employés du gouvernement et ceux des sociétés de l'État. La plupart des gens qui travaillent dans le milieu judiciaire s'habillent en civil quand ils viennent à notre hôpital. Je ne leur ai jamais adressé la parole pour ma propre sécurité, car j'ai été illégalement emprisonnée plusieurs fois. J'attendais toujours jusqu'à ce que je sache où ces patients travaillaient, puis je commençais à leur dire des faits sur le Falun Dafa et leur conseillais de démissionner du PCC. Par conséquent, j'ai raté de nombreuses personnes ayant l'affinité prédestinée. Je pensais que c'était plus prudent. Mais, en fait, ce n'était pas du tout plus prudent.

On m'a rapportée plusieurs fois. Chaque fois, grâce à la protection du Maître, j'ai évité qu'on me fasse du mal. Le Maître m'a donné plusieurs fois des indices jusqu'à ce que je me rende compte finalement que je devais éliminer une grande insuffisance. Je me suis calmée et j'ai regardé à l'intérieur. Et c'est alors que j'ai découvert beaucoup de mes attachements, dont l'égoïsme, faire des différences entre les gens selon leur emploi, la peur, la haine, l'attachement à la renommée et aux intérêts personnels, l'esprit de compétition, la recherche du confort, etc. Je pensais que j'avais éliminé ces attachements.

Retenir ces nombreux attachements humains pendant que je faisais du travail de Dafa a permis à la perversité de profiter de moi. Le Maître sauverait même des espions, mais je choisissais les gens que j'étais destinée à rencontrer. J'avais honte face au Maître quand j'ai pensé que je n'étais pas digne d'être appelée disciple de Dafa. Aussi, je n'avais pas satisfait les attentes des êtres. Le Maître nous a dit que les gens de ce monde sont tous des êtres chers au Maître. Ils viennent tous de hauts niveaux et étaient des rois et seigneurs dans le ciel avant de descendre sur terre. Ils sont tous venus pour le Fa et correspondent à d'immenses groupes d'êtres. Chaque personne qu'un disciple de Dafa rencontre est une personne ayant l'affinité prédestinée que le Maître a arrangé pour que nous la rencontrions. Ce sont les personnes visées pour être sauvées. Comment puis-je laisser ces personnes perdre leur chance d'être sauvées à cause de mes propres attachements humains ?

Le Maître a dit :

« Même quand dans ce monde humain vous passez vers quelqu’un tellement vite que vous n’avez pas le temps de prononcer ne serait-ce qu’une parole, vous devez quand même laisser cette personne avec votre compassion. Ne laissez pas tomber celui qui doit être sauvé, à plus forte raison celui qui a une affinité prédestinée. » (« Enseignement de la Loi à la conférence de Loi à Atlanta 2003 »)

En étudiant le Fa diligemment et en émettant la pensée droite, j'ai éliminé ce qui me retenait de faire ce qu'un disciple dans la période de la rectification de Fa est chargé de faire. À l'hôpital, je peux maintenant dire les faits sur le Falun Gong clairement à chaque patient et le conseiller pour démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. J'essaie de ne pas manquer une seule personne ayant l'affinité prédestinée. Ce n'est que lorsque nous demeurons dans le Fa, avec la pensée droite et un comportement droit, que nous pouvons sauver des gens. Et c'est la façon la plus sûre.

Une fois notre chef de section a accouru et a dit : « La présidente de l'hôpital veut te voir dans son bureau. » « Qu'est-ce qui se passe ? » « Il semblerait qu'une personne t'ait rapportée, et tous les directeurs t'attendent. Ils veulent que je t'amène immédiatement. » J'ai continué à émettre la pensée droite alors que nous marchions et j'ai demandé au Maître de me renforcer. Dans le bureau, la présidente a dit : « Nous avons eu une réunion et avons décidé de vous transférer dans le groupe de soutien des opérations. Qu'en pensez-vous ? » « Pourquoi ? », ai-je demandé, « Si c'est en raison du Falun Gong, je n'irai pas. » J'étais ferme. Je savais que j'étais une disciple du Maître. Seul le Maître pouvait décider de ma situation. Même si j'avais une lacune et que j'avais des attachements, la perversité ne devrait pas me persécuter. La présidente qui avait écouté au début les faits sur le Falun Gong a déclaré : « Nous aussi nous ne voulions pas le faire. Mais c'est le Bureau qui a émis cette directive. Ils ont subi beaucoup de pression. Les personnes du Comité politique et juridique ont dit que vous faisiez la promotion du Falun Gong et demandiez aux gens de démissionner du PCC. Le Bureau a décidé de vous réprimander, j'ai aussi été critiquée. Il y a tant de pression que je n'en peux plus. Alors, veuillez coopérer avec nous. »

J'ai pensé que je devais lui clarifier davantage la vérité, alors j'ai demandé de la rencontrer en privé. Je lui ai dit : « Je pratique le Falun Gong pour être une bonne personne. Je dis aux patients les faits sur le Falun Gong pour leur propre bien afin qu'ils ne croient pas les mensonges concernant le Falun Gong et perdent leur précieuse vie. Il y a beaucoup de choses paranormales qui se produisent. Par exemple, la « roche avec des mots gravés » dans le bourg de Zhangbu, canton de Pingtang, province du Guizhou, a des mots écrits dessus concernant la fin du PCC. Cela a été décidé par le Ciel et personne ne peut changer cela. La Ligue de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers font tous partie du PCC. Quiconque ne démissionne pas du PCC et ses affiliations sera détruit avec le PCC, parce que son vœu de sang fait au PCC n'a pas été annulé. Cela s'applique même à vous, la présidente de cet hôpital. Ce que je fais est la chose la plus bienveillante. Si vous me transférez à un autre poste, cela équivaut à me réprimer et me persécuter. » Elle a répondu : « Ça va si vous voulez rester où vous êtes, mais vous devez promettre de ne pas parler du Falun Gong au travail. » J'ai dit : « Je ne peux pas faire cela. J'ai subi une injustice, et vous ne me permettez pas de faire appel ?Je ne vous ferai aucune promesse. Je fais des promesses seulement à mon Maître. » Ensuite elle a déclaré : « Votre fille est encore très jeune. Même si vous ne nous prêtez pas attention, vous devriez penser à elle. Vous devez être prudente. » « Je le serai. Pour le bien de ma fille, pour le bien de toutes les bonnes personnes qui se soucient de moi, je ferai en sorte de faire mieux. » Avec l'aide du Maître, cet incident s'est terminé positivement. Je suis toujours au même poste où je peux rencontrer et sauver des gens ayant un lien d'affinité.

Un jour dans l'ascenseur, une de mes collègues a dit que j'avais l'air jeune. Une patiente a déclaré : « Vous n'avez pas changé depuis dix ans. Rien n'a changé. » Je l'ai regardée, mais je ne me souvenais pas d'elle. Alors que nous sortions de l'ascenseur, elle a dit : « Vous ne vous souvenez probablement pas de moi. J'étais une de vos patientes il y a dix ans. Vous aviez souvent des problèmes. Est-ce que vous pratiquez toujours le Falun Gong ? » « Oui », ai-je répondu, « Pourquoi ne dois-je pas pratiquer une si bonne pratique ? Laissez-moi vous poser une question. Êtes-vous membre du Parti ? » Elle a fait un signe affirmatif de la tête. « Alors vous avez certainement rejoint la Ligue de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers. Avez-vous entendu parler des démissions du PCC pour rester en vie ? » « Non. » « Laissez-moi vous dire ceci : Le PCC est très corrompu. Il est anti-univers, anti-bouddha et anti-Tao. Par conséquent, le Ciel l'éliminera. Quand vous êtes devenu membre, vous avez fait un vœu avec votre sang. Maintenant, vous devez faire une déclaration pour vous retirer. Cela annulera votre vœu de sang et vous aidera à échapper à la catastrophe. Quel est votre nom de famille ? » « Li. » « Laissez-moi utiliser Li XX comme votre nom pour annoncer que vous démissionnerez du PCC. » « Bien sûr. Faites cela pour moi. » « Il y a beaucoup de désastres et d'erreurs humaines de nos jours. Tante, à chaque fois que vous êtes en danger, vous pouvez répéter « Falun Dafa est bon et Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » dans votre cœur. Des pouvoirs supérieurs vous protégeront. » Cette patiente m'a regardée avec gratitude : « Merci. Vous êtes toujours aussi bonne. Merci ! Merci ! » La regardant partir, j'ai senti que les gens cherchaient la vérité.

Une autre fois, pendant que je traitais une patiente, elle a dit que je devrais avoir un titre supérieur. « Vous êtes si talentueuse, pourquoi n'avez-vous pas eu une promotion ? » « Parce que je pratique le Falun Gong. L'hôpital ne veut pas me donner de promotion. » Puis je lui ai dit les faits sur le Falun Gong : « Le Falun Gong est une très bonne pratique. Il enseigne les gens à devenir bons. Il aide les gens à obtenir une bonne santé. Des personnes dans plus de 100 pays pratiquent le Falun Gong. Le PCC persécute le Falun Gong et diffuse beaucoup de mensonges. Le cas de l'« auto-immolation de Tiananmen » est un coup monté. Je suis médecin. Je peux vous l'expliquer du point de vue médical. Quand un reporter du programme Focus a interviewé Liu Siying après son opération, elle n'a pas porté de masque, ni changé de vêtements et elle a parlé directement au microphone, tout cela aurait pu causer une infection. De plus, elle a parlé clairement et à haute voix quatre jours après l'incision de sa trachée. Dans la vie réelle, une personne ne peut faire que quelques sons dix jours après une telle incision.

« La Commission internationale sur le développement de l'Éducation des Nations Unies est arrivée à la conclusion que l'« auto-immolation de la Place Tiananmen » était un stratagème pour diffamer le Falun Gong. Il y a une roche dans le bourg de Zhangbu, canton de Pingtang, province du Guizhou, ayant les caractères « Parti communiste chinois éliminé » inscrits dessus. Des experts disent que cela a été formé naturellement il y a 27 millions d'années. Le ciel éliminera le PCC. Tous ceux qui ont rejoints le Parti, la Ligue de la Jeunesse, et/ou les Jeunes Pionniers doivent démissionner pour sauver leur propre vie. Avez-vous rejoint n'importe laquelle de ces organisations du PCC ? » « J'ai rejoint la Ligue de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers. » « Alors, laissez-moi vous donner un pseudonyme pour annoncer votre démission afin que votre vie soit en sécurité lorsque le PCC sera éliminé. D'accord ? » La patiente a accepté avec joie.

Parce que je vois un patient pendant trente minutes au moins, je clarifie souvent les faits sur le Falun Gong bien et clairement. Ils comprennent que le Falun Gong est bon et subit une injustice, alors la plupart d'entre eux acceptent de démissionner du PCC et de ses affiliations. Attirés par l'argent, certains médecins volent des patients. Au début, je n'y prêtais pas beaucoup attention. Je pensais que c'était pour que je me débarrasse de mon attachement à l'argent. Mais pendant un certain temps je n'avais presque pas de nouveaux patients. J'ai compris que c'était une interférence, alors j'ai émis la pensée droite pour éliminer les vies et facteurs pervers qui empêchaient les gens de comprendre la vérité et de démissionner du PCC, pour renforcer chaque personne ayant l'affinité prédestinée qui venait dans notre section, et j'ai parlé à leur côté conscient au sujet d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance afin qu'ils soient amenés dans ma salle pour entendre les faits sur le Falun Gong. Aucun être n'est autorisé à venir ici ou à interférer avec eux. Ensuite j'ai commencé à avoir beaucoup de patients. Quand je me relâche ou si ma pensée droite n'est pas forte, il y a moins de patients. Nous luttons vraiment contre les forces anciennes pour les gens.

En comparaison avec les pratiquants qui cultivent diligemment, j'ai encore de grosses insuffisances. Je dois me rattraper. Dès maintenant, je serai plus diligente, j'étudierai davantage le Fa, je m'assimilerai au Fa afin que j'aie la pensée droite et un comportement droit pour mieux sauver les gens et être digne du titre de disciple de Dafa.

Veuillez me signaler les insuffisances que je peux encore avoir.

Merci Maître !

Merci, compagnons de cultivation !


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2012/1/25/130962.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/12/4/249423.html