Les divinités dans les cieux ne paniquent pas – la véritable cultivation implique que toutes les actions se conforment intimement à Dafa
De la huitième conférence de partage d'expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par Shuang Hu de la province du Shandong


Mon mari (un pratiquant) se plaignait constamment de mon gaspillage d'eau quand je lavais le sol; de faire tomber des choses par terre lorsque je cuisinais; de laisser des nouilles et de la farine tomber par terre; de faire une nourriture de piètre qualité, etc. Au départ, ces plaintes m'ennuyaient et je lui fis part indirectement que c'était un rouspéteur. Plus tard, je l'ignorais simplement, mais je me sentais vraiment mal avec ses commentaires. Je pensais à tort que je pratiquais la tolérance.

Le Maître dit souvent que tous les attachements doivent être éliminés. Mon impétuosité était un attachement – pas étonnant que j'aie fait autant de mauvaises choses au cours des derniers jours. Quand je préparai un manuscrit, je fis des erreurs d'orthographes pour certains mots importants et j'envoyai le manuscrit avec des fautes. Je n'avais pas apporté le paquet que j'étais sensé remettre, et j'avais mis mes vêtements sens dessus-dessous. Assurément, je n'agissais pas comme une pratiquante. Le Maître arrangea qu'un compagnon de pratique me dise: «Les divinités dans les cieux n'agissent pas dans la panique.» Après avoir entendu ces mots, je réalisai mon problème.

- par l'auteur

Vénérable Maître! Compagnons de cultivation!

Le Maître a dit:

«Car si vous cultivez et pratiquez véritablement, vous devez vous conformer au critère du xinxing dont nous parlons; vous devez élever vraiment votre xinxing, alors seulement ce sera une cultivation et une pratique véritables.» (Zhuan Falun, chapitre 3, «Je considère tous les élèves comme des disciples»)

Je cultive depuis plus de dix ans et j'entends souvent les compagnons de cultivation demander: «Tous les jours nous entendons parler de cultivation véritable. Qu'est-ce que c'est réellement?» Dans le passé, je pensais que c'était une question posée par ceux qui ne savaient pas comment cultiver. Aujourd'hui, j'ai commencé à écrire cet article et je réalise que je n'ai pas non plus parfaitement compris ce terme. En fait, j'ai plusieurs questions là-dessus.

Je n'ai vraiment pas eu assez d'auto-discipline pour suivre les enseignements de Dafa ou une attitude suffisamment sérieuse envers Dafa. Cela est arrivé parce que je ne comprenais pas complètement que la cultivation est très sérieuse. Par exemple, quand je faisais les exercices, je ne maintenais pas la même cadence que la musique et mes mouvements n'étaient pas justes. Des problèmes similaires arrivaient quand j'étudiais le Fa. Pendant que je lisais, mon esprit vagabondait. Par conséquent, je n'ai pas vu d'amélioration notable dans mon caractère, bien que j'aie lu le Zhuan Falun à de nombreuses reprises. De plus, je n'agissais pas comme une pratiquante lorsque je faisais une tâche, et j'ignorais les commentaires faits à mon encontre pour mon travail bâclé. Mon mari me rappelait constamment que je faisais du mauvais travail. Je gaspillais de l'eau quand je lavais le sol, je laissais goutter des choses par terre lorsque je cuisinais, je laissais les nouilles et la farine s'éparpiller sur le sol, et les plats préparés étaient de piètre qualité, etc.

Au premier abord, je pensais que c'était mon mari qui était ennuyant et rouspéteur. Plus tard, je l'ignorais simplement, mais je me sentais vraiment mal avec ses commentaires. Je pensais à tort que je pratiquais la tolérance. Aujourd'hui en lisant l'enseignement «Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa», j'ai remarqué ces mots:

«Certaines personnes, dès qu’elles rencontrent des problèmes concrets, ne veulent pas les surmonter, elles veulent seulement être contentes, elles ne cherchent pas à l’intérieur d’elles-mêmes dans les conflits, elles ne reconnaissent pas leurs erreurs même si elles en ont commis.»

J'ai compris que ces mots me concernaient. Je commençai à étudier sérieusement le Fa et à regarder à l'intérieur. Je compris aussi que je m'étais emportée; un attachement sérieux qui doit être enlevé. Je reconnus que je ne pouvais pas atteindre la plénitude parfaite avec cet attachement. Le Maître dit souvent que tous les attachements doivent être éliminés. Mon impétuosité était un attachement – pas étonnant que j'aie fait autant de mauvaises choses au cours des derniers jours. Quand je préparai un manuscrit, je fis des erreurs d'orthographes pour certains mots importants et j'envoyai le manuscrit avec des fautes. Je n'avais pas apporté le paquet que j'étais sensé remettre, et j'avais mis mes vêtements sens dessus-dessous. Assurément, je n'agissais pas comme une pratiquante. Le Maître arrangea qu'un compagnon de pratique me dise: «Les divinités dans les cieux n'agissent pas dans la panique.» Après avoir entendu ces mots, je réalisai mon problème.

J'étais anxieuse et je faisais impatiemment mon travail. Je voulais finir une tâche au plus vite sans prêter attention à la qualité, ce qui créa de nombreuses erreurs. Les gens ont diverses sortes de caractères. Certains sont attentionnés, certains inattentifs, certains patients, d'autres impatients. La clé est de ne pas aller aux extrêmes. Autrement, ils pourraient y avoir des pertes significatives. Le Maître a dit:

«Les êtres humains pensent qu’ils décident pour eux-mêmes: «C'est moi qui veux faire telle chose», en vérité, ce ne sont que des habitudes et des attachements issus des préférences personnelles formées dans cette vie postnatale, ils recherchent les sensations, c’est tout; alors que les facteurs derrière «je veux faire telle chose» qui sont véritablement à l'œuvre utilisent ces choses comme les habitudes, les attachements, les conceptions et les désirs de la personne pour prendre effet.» («Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa»)

Bien sûr, comme le Maître le dit, je cherchais des résultats rapides, et ça c'est une conception humaine.

Une personne impatiente pourrait ne pas penser clairement et serait inapte à anticiper ce qui pourrait arriver ou comment les gens pourraient réagir à ce qu'elle fait. Des problèmes peuvent arriver lorsqu'on clarifie les faits. En recevant une remarque négative, ou en étant rejeté, un pratiquant impatient pourrait monter le ton de sa voix ou agiter ses mains. Ce genre de réaction est négative et est en accord avec les arrangements des forces anciennes. Le Maître a dit:

«Quand une personne n’est pas rationnelle, qu’elle s’emporte, les facteurs négatifs vont alors exercer des effets sur elle. Tous sont des êtres vivants, celui-ci est la malveillance, celui-ci le désir, celui-ci la haine, ce sont justement des choses différentes, alors chacun joue naturellement son rôle.» («Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa»)

Durant le printemps de cette année, je parlais à une femme devant un panneau d'affichage sur le trottoir. C'était une employée retraitée d'une compagnie qui était tombée en faillite. Nous nous entendions très bien et je pensais qu'il serait aisé de la sauver. Cependant, quand je lui parlai de démissionner du Parti communiste chinois (PCC), de la Ligue de la jeunesse et des Jeunes Pionniers, elle devint contrariée et dit d'une voie forte: «Vous dites que ce parti est mauvais, mais il me paie. Vous aimez cultiver, vous pouvez le faire à la maison. Ne dites pas des choses contre le parti hors de chez vous.» Je devins aussi contrariée et haussai le ton pour argumenter avec elle. À cet instant, je remarquai un homme grand avec un téléphone portable essayant de s'approcher de moi, je baissai immédiatement la voix. Un peu après, un véhicule de police arriva et un officier de police sortit et se mit devant moi. Je réalisai que l'homme grand m'avait dénoncée à la police. Je changeai immédiatement de sujet sur la vente de maisons. La femme fut obligeante et collabora avec moi. Je réalisai alors que je n'avais pas tort de clarifier les faits. Les forces anciennes ne pouvaient s'y opposer. Je changeai mon attitude négative. Ainsi, l'esprit pervers ne pouvait me faire du tort. L'officier de police n'avait rien à dire et partit. J'appelai alors tranquillement la dame et je la conseillai de se retirer du PCC et de ses organismes affiliés. Je suis vraiment reconnaissante envers le Maître pour m'avoir protégée. Le Maître a dit:

«La cultivation dépend de soi-même, le gong dépend du maître.» (Zhuan Falun)

Bien sûr que c'est le Maître qui contrôle tout.

L'incident ci-dessus a révélé mon impatience, qui a fait se manifester mon côté mauvais. Ce côté négatif a presque détruit ma mission sacrée de sauver les êtres. Le Maître nous a dit:

«Je dis souvent que si quelqu’un peut ne prendre que le profit d’autrui comme objectif, et ne garder aucun but personnel ni aucune compréhension personnelle, ses paroles pourront faire pleurer ses interlocuteurs. Je ne vous ai pas seulement enseigné Dafa, mon comportement est aussi destiné à vous être laissé, au cours du travail la manière de parler, le cœur de bonté ajouté à la raison peuvent changer le cœur des gens, mais un ordre n’y arrivera jamais! Les autres ne se soumettent pas au fond du cœur, mais n’obéissent qu’en apparence, alors quand on ne les verra pas ils agiront quand même à leur guise.» («Lucidité» dans Points essentiels pour un avancement diligent)

J'ai maintenant une compréhension plus profonde des déclarations ci-dessus. Elles indiquent quel état d'esprit nous devrions avoir quand nous clarifions les faits. Par exemple, nous devrions ne pas essayer de le faire comme un travail, en nous concentrant pour sauver plus de gens ou en essayant d'accroître notre vertu, etc. À la place, nous devrions avoir plus de compassion, parler d'une manière plus amicale et raconter aux gens seulement les faits qu'ils peuvent accepter. C'est ainsi que nous devrions les sauver. Si nous voulons sauver plus de gens, nous devrions étudier le Fa et améliorer notre caractère. Ceci est la vraie cultivation, nécessaire pour sauver les gens.

Dans le processus de clarifier les faits, mes conceptions humaines apparaissaient souvent comme des facteurs négatifs. Dans les premières années, je regardais les chrétiens de haut, ce qui faisait qu'ils réagissaient mal à ce que je leur disais. Le résultat final est que je m'énervais et j'agissais tout comme une personne ordinaire. Le Maître nous a enseigné que pour sauver une personne, nous devons tenir compte de ses attachements. Toutes les conceptions humaines tendent à nous empêcher d'avancer. Nous devons seulement demander aux gens qu'ils se retirent du PCC et de ses organismes pour enlever la marque de la bête, et de réciter sincèrement: «Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. Falun Dafa est bon.» Plus tard, quand je rencontrai des chrétiens, je leur disais: «Croire en Dieu est bien. Jésus-Christ est un dieu droit. Cependant, ses enseignements ont été déformés par l'homme. Votre Bible dit: «Mon peuple devra enlever la marque de la bête. Parce que les gens ayant cette marque seront punis et brûleront en enfer.»» Je leur expliquai alors ce qu'était la marque de la bête. Je leur disais aussi qu'ils avaient la liberté de croire en ce qu'ils voulaient. Cependant, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est la caractéristique la plus fondamentale de cet univers, et elle contrôle chacun. S'ils violent cette caractéristique, cela ne leur servira à rien de prier Dieu. Certains chrétiens se sont éveillés. Ils avaient été chrétiens durant de nombreuses années, mais leurs maladies restaient. Ils étaient épuisés, et je leur ai dit qu'ils devaient se retirer du PCC et de ses organismes affiliés.

La manière dont nous agissons et cultivons dans nos vies quotidiennes aura un effet sur le maintien d'une vie familiale équilibrée. C'est important, car cela peut apporter un environnement harmonieux pour la cultivation ou de nombreux conflits qui pourraient aussi affecter notre cultivation. Dans le passé, j'utilisais des conceptions humaines lorsque j'étais confrontée à des problèmes familiaux, ce qui amena des conflits entre mes fils et mes belles-filles. J'avais de nombreuses distractions dans ma cultivation. J'ai une grande famille, composée de deux fils, leurs femmes et deux petit-fils. Les deux belles-filles ont un caractère fort et ont tendance à faire de la compétition entre elle, ce qui a généré tellement de conflits qu'elles ne se parlent plus. Elles doivent communiquer par mon intermédiaire. Quand c'était le moment de célébrer le Nouvel An ou un jour férié, elles le faisaient de leur coté. Mon mari et moi ne savions pas quoi faire.

Même si ces conflits étaient entre mes belles-filles, je savais que ce n'était pas par hasard et que certains changements étaient nécessaires dans ma cultivation. En regardant à l'intérieur, je remarquai que j'avais parlé d'un des défauts de ma belle-fille avec l'autre belle-fille, les faisant se regarder de haut. Je n'ai pas réussi à gérer le problème avec équité, ce qui fit qu'elles commencèrent à être en compétition plutôt qu'à coopérer entre elles. En fait, c'était moi qui devais changer.

J'invitai mes fils et leur familles à venir dîner pour mon anniversaire et je m'assurai qu'ils n'apportent aucun cadeau. Lorsque nous fûmes à table, je leur dis: «Les conflits que vous avez, c'est moi qui les ai causés. Je n'ai pas réussi à suivre ce que le Maître a dit et j'ai causé de l'incompréhension entre vous. À partir de maintenant, nous devrions nous concentrer sur nos propres défauts et sur les forces des autres. En tant que frères, vous devez essayer de vous comprendre et prendre soin les uns les autres, comme ça si un problème se présente, vous saurez à qui demander de l'aide. Je ne vais plus servir d'intermédiaire. Nous devons avoir une famille harmonieuse. Une famille de pratiquants devrait être admirée et non moquée par les gens. Je devrais être la première à appliquer ce que j'ai dit.» Ma belle-fille dit: «Maman! Ne t'inquiète pas. Nous n'avons pas bien fait, mais nous allons changer.» Leur conflit a disparu après cela, et depuis lors elles sont amicales entre elles. Mon mari et moi avons été capables de nous concentrer sur l'étude de Fa et faire les exercices sans être dérangés. Ceci est le résultat d'une vraie cultivation.

Dans «Abandonner le cœur de l'homme ordinaire et persister à cultiver solidement» de Points essentiels pour un avancement diligent, il est écrit:

«Le Xiulian est immensément glorieux et sérieux, pouvoir ou non abandonner votre cœur de singularité des gens ordinaires, constitue pour vous une grande épreuve très difficile à passer et que vous devez cependant absolument passer.»

Je pense que le processus de cultivation exige d'abandonner toutes les conceptions humaines. Durant des millénaires nous sommes restés enchaînés à nos conceptions humaines. C'est notre côté humain qui nous a gardé à l'intérieur des Trois Mondes. Durant la cultivation, la première pensée est la plus importante, parce qu'elle reflète notre monde intérieur. Un pratiquant devrait appliquer le Fa pour examiner si sa première pensée est alignée avec le Fa et immédiatement la corriger si nécessaire. Une personne ordinaire jugera ses actes selon les critères humains. Ainsi, il continuera à s'accrocher aux conceptions humaines. Des pratiquants égarés pourraient utiliser les mots du Maître pour défendre la raison pour laquelle ils s'accrochent aux normes humaines.

«... il faut alors absolument cultiver et pratiquer en se conformant au maximum à la société des gens ordinaires...» («Dafa est parfait et harmonieux» dans Points essentiels pour un avancement diligent II)

Le site Minghui a publié un article s'appelant «Acheter des feux d'artifices et les allumer». Quand je l'ai lu, ma première pensée fut d'attendre que les médias annoncent la mort de Jiang Zemin pour allumer les feux d'artifices. Pourtant, il n'y eut aucune annonce et nous ne voulions pas que les gens pervers disent que nous répandions des rumeurs. Quelques pratiquants acceptèrent cet argument. Après avoir partagé, je reconnus que tout cela découlait de la logique humaine et que ce n'était pas aligné sur le Fa. Le Maître veut que nous désintégrions immédiatement la perversité, parce que la rectification du Fa n'attend personne! Donc, avant d'organiser un grand groupe, mon mari et moi allâmes acheter des feux d'artifices pour les allumer. Nous le fîmes trois fois et l'effet fut bon. Mon caractère s'était amélioré, j'avais acquis une plus grande sagesse et je fus inspirée pour écrire plus d'article.

Ma compréhension est limitée. Veuillez me signaler tout ce qui est inapproprié.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/27/130353.html
Version chinoise: http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/25/248932.html