Créer des documents clarifiant la vérité de qualité destinés à la localité toute proche est un outil puissant pour exposer la persécution

De la huitième conférence de partage d'expériences par Internet pour les pratiquants en Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par Qingyu, un pratiquant de Falun Dafa à Hebei, Chine


Un an avant de commencer à participer dans le projet j'ai rencontré le pratiquant A chez le coordinateur local. Le pratiquant A avait en sa possession des documents contenant des renseignements sur la persécution de dizaines de pratiquants. Il m'a demandé de l'aider à préparer et à envoyer ces renseignements au site Minghui (site chinois de Clartés et Sagesse). Pour moi ce travail était d'une grande facilité et j'ai donc aidé sans la moindre hésitation. Une fois que j'ai commencé à travailler dans ce projet, je me suis rendu compte que les documents que j'aidais à faire publier sur Minghui étaient tous des documents précieux, ils donnaient des renseignements de première main, et que le pratiquant A jouait un rôle indispensable dans le projet. Après cela, nous avons travaillé ensemble en nous encourageant mutuellement quand les choses étaient difficile.

- de l'auteur

Bonjour vénérable Maître ! Bonjour compagnons de pratique !

Nous n'avons commencé à fabriquer des documents clarifiant la vérité pour exposer la persécution du Falun Gong dans notre propre localité que quand un pratiquant venu d'ailleurs nous a aidés à le faire. J'ai travaillé avec le pratiquant A pour interviewer des pratiquants qui avaient été persécutés et je notais les détails de chaque cas. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi nous faisions cela et je n'avais pas non plus la moindre idée sur comment procéder. Le coordinateur local m'a dit une fois ou deux que cela ne constituait pas un problème parce que d'autres pratiquants allaient m'aider. J'ai posé le question : « Pourquoi avons-nous besoin d'avoir une version locale des documents de clarification puisqu'il en existe tellement sur le site Minghui ? Est-ce que ça n'aurait pas de sens s'il n'y avait en fait pas d'informations locales dans notre version des documents ? Avons-nous les moyens de faire ce travail ? Y a-t-il des problèmes de sécurité attaché à ce travail ? » J'avais beaucoup de doutes et je n'ai pas promis mon aide au coordinateur.

Ma compréhension s'est améliorée après avoir échangé des idées avec d'autres pratiquants. Nous avons décidé de créer des documents pour notre localité en s'inspirant de la formule utilisée sur le site Minghui et de rendre compte de façon systématique de la persécution des pratiquants locaux. Nous voulions exposer ces actes pervers, arrêter la persécution et sauver les gens.

Le Maître a déjà dit en 2003 :

« Exposer les policiers malveillants et les mauvais individus et rendre public les méfaits qu’ils ont commis joue un très grand rôle pour secouer et restreindre ces individus malveillants dépourvus de rationalité, en même temps en clarifiant la vérité à la population locale on expose directement la persécution perverse en générant une prise de conscience, c’est aussi un bon moyen pour sauver les gens empoisonnés et dupés par les mensonges. J’espère que tous les disciples de Dafa et les nouveaux élèves en Chine continentale vont faire cela et bien le faire. » (Commentaire du Maître d’après l’article d’un élève – 15 novembre 2003)

Nos pensées droites ont été renforcées à travers l'étude des enseignements du Falun Dafa et nous avions la certitude que c'était cela que nous devions faire. Au début, nous ne savions pas comment procéder à l'interview d'un pratiquant qui avait été persécuté ni comment partager des expériences avec eux. Nous avons décidé qu'il fallait d'abord trouver ceux qui avaient une bonne compréhension des problèmes et qui étaient capable de progresser de façon diligente. Nous avons demandé au coordinateur de demander à ces pratiquants d'écrire un compte-rendu de leurs situations pour qu'ensuite nous puissions éditer leurs articles. Nous avons découvert des problèmes au cours de ce processus. Il y avait des pratiquants qui ne savaient pas écrire, d'autres avaient été persécutés de nombreuses fois et ne se souvenaient pas bien de la séquence des événements, certains autres ont omis des incidents typiques de la persécution, d'autres encore n'ont fait que noter la durée de leur incarcération et combien d'années ils avaient passées dans des camps de travaux forcés, mais avaient oublié de donner les noms des participants ainsi que des détails sur les tortures subies. Je ne connaissais personnellement que quelques uns de ces pratiquants et je devais compter sur le coordinateur pour vérifier les faits dans leurs articles. Parfois il fallait plusieurs voyages au coordinateur pour finir un seul article. J'avais toujours du retard pour la publication mensuelle. Je sentais une grande pression par rapport à la nécessité de trouver un moyen de changer cette situation.

J'ai étudié le Fa et regardé à l'intérieur où j'ai trouvé un fort attachement à la protection de mon propre ego et à ma propre sécurité. Je ne voulais pas entrer en contact direct avec ces pratiquants et je comptais sur le coordinateur pour leur rendre visite. J'avais un fort sentiment de culpabilité. Mes conceptions humaines bloquaient mon avancement et je voulais passer l'épreuve. Je savais que notre sagesse et notre sécurité venaient du Maître et de Dafa. Nous ne sommes en sécurité que quand nous agissons en nous basant sur le Fa. À la même époque, le Maître a publié « Enseignement de la Loi donné à la conférence de Loi marquant le dixième anniversaire de la création du site Internet Minghui ». La lecture de cette conférence m'a ouvert l'esprit et j'ai tourné mon attention vers Minghui.

Minghui est un trésor immense

J'ai téléchargé des articles depuis le site Minghui pratiquement tous les jours, mais je me servais rarement de son moteur de recherche. À une occasion, j'ai ouvert le site de la ville où je vis et j'ai trouvé toutes les informations concernant les cas de persécution de notre localité ! Les pratiquants locaux y affichaient les cas de persécution aussitôt qu'ils se produisaient. Toutes les précisions d'horaire sur Minghui étaient exactes et confirmées. Minghui est un trésor immense d'information et de soutien, le moteur de recherche est la clé dorée de la maison, emplie de la dévotion altruiste des pratiquants. J'ai entré les noms des pratiquants qui avaient été persécutés et j'ai téléchargé toutes les informations les concernant que le coordinateur m'avait donné, puis je les ai mis en ordre. Fort de cette information de première main en plus des renseignements de fond qui m'ont été fourni par le coordinateur, j'avais alors une très bonne compréhension des cas de persécution.

Il m'est arrivé de rencontrer ces pratiquants par hasard et j'en profitais pour faire un interview. Par exemple j'ai eu des renseignements sur la manière dont le Pratiquant X a été emmené dans un centre de détention où il a été torturé, mais je n'avais pas de renseignements concernant la suite de ce qui lui était arrivé. Ce pratiquant n'habitait pas en ville, alors j'ai demandé au coordinateur de m'aider à établir le contact avec lui, mais pendant longtemps rien ne s'est passé. Je n'avais jamais rencontré le Pratiquant X. Un jour, je suis allé chez un pratiquant où il y avait déjà plusieurs autres pratiquants réunis qui partageaient leurs expériences. Je me suis assis et j'ai écouté pendant un moment. Mon intuition me disait que l'un d'entre eux était bien X. Je ne pensais pas qu'il serait convenable de faire un interview devant tant de monde, j'ai donc attendu le moment où ils partaient, puis j'ai saisi l'occasion et me suis vu confirmer qu'untel était bien le Pratiquant X. Je lui ai dit : « J'ai vu le compte-rendu de ta persécution sur Minghui et maintenant nous faisons des documents de clarification pour exposer de manière systématique les actions pervers et la persécution dans notre localité. Est-ce que tu peux me donner des détails sur la persécution à laquelle tu as été soumis ? » Le pratiquant n'a fait aucune difficulté pour s’exécuter. « Bien sûr. Ma situation au centre de détention a été aussitôt rapportée sur Minghui, mais plus tard la police m'a arrêté et a essayé de me mettre dans un camp de travaux forcés. Je me suis trouvé dans l'obligation de quitter mon domicile et j'étais sans ressources... » Le Pratiquant X m'a tout raconté ce qui lui était arrivé pendant les années de persécution et j'ai pu finir l'interview rapidement.

D'après ma compréhension précédente concernant les informations sur le Pratiquant X, j'avais l'impression de le connaître dès l'instant où je l'ai rencontré et je savais ce qu'il fallait lui dire quand nous avons échangé sur nos expériences. J'ai découvert les miracles dont il avait fait l'expérience, comment il s'était échappé grâce à ses pensées droites et comment il a rectifié ses lacunes dans la pratique sur la base du Fa.

Le Maître a dit :

« Ce n’est pas que Minghui Net ne commette pas de fautes, mais, sur les points importants, les pratiquants doivent se référer à l’attitude de Minghui Net. Le but de la publication de ma photo et de l’article “ Le cœur est naturellement clair ” sur Minghui Net était d’édifier un website de confiance pour les pratiquants. » (« Un deuxième nouvel article authentique de Maître Li depuis le 22 juillet 1999 sera publié d'ici quelques jours » - http://www.clearwisdom.net/emh/articles/2000/6/15/8785.html)

En plus de faire des interviews auprès de ces pratiquants, je les ai aidés à installer des ordinateurs chez eux et je leur ai appris comment briser le blocus Internet afin d'accéder au site Minghui. J'ai réparé aussi les problèmes techniques. Je pensais qu'il était de ma responsabilité d'aider davantage de pratiquants à pouvoir accéder au site Minghui afin de lire les articles de partage.

Le processus systématique d'interviewer les pratiquants les ont aidés à améliorer leur cultivation, ce qui a éliminé grandement les forces mauvaises dans leurs espaces. Quand les pensées droites des pratiquants étaient renforcées et que la perversité était éliminée, cela créait un effet positif pour sauver les êtres. Nous avons continué à clarifier la vérité sur la persécution auprès de ceux qui avaient participé à la persécution des pratiquants de Falun Dafa. Les efforts soutenus pendant des années ont fait qu'ils étaient nombreux à cesser de participer à la persécution. Sans haine et le cœur pur, nous avons vérifié soigneusement les détails de chaque cas de persécution. Nous avons rendu compte objectivement et sans partialité des bienfaits obtenus par la pratique, comment les pratiquants ont suivi les principes d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans leurs vies de tous les jours, de leurs actions empreintes de bienveillance, et de la répression sans raison faite par le régime du Parti communiste chinois (PCC) et comment les êtres mauvais ont torturé les pratiquants. Généralement nous n'utilisions pas les termes de « personne perverse » ou « policier mauvais », mais nous avons clairement exposé tous les actes mauvais perpétrés par ceux qui participaient à la persécution.

Nos documents de clarification ont été distribués largement dans notre localité par l'entremise du site Minghui. Les descriptions frappantes des faits de la persécution les ont poussés à passer en revue leurs actes et leur ont fourni l'occasion d'abandonner leurs activités perverses et de choisir la droiture. Ils ont commis le crime de diffamer le Fa de Bouddha et de torturer des pratiquants, et ils n'auront aucune place dans l'avenir s'ils ne rattrapent pas ce qu'ils ont fait. Les documents donnaient la possibilité aux non-pratiquants de voir la beauté du Falun Dafa et la perversité du PCC, leur donnant la possibilité de faire le bon choix. Maintenant la plupart des gens prêtent plus d'attention aux événements locaux. Certains ont lu les documents, puis ils abordent le sujet de la persécution quand ils rencontrent des personnes qui ont été maltraitées par les autorités. Ces pratiquants clarifient ouvertement et loyalement les faits de la persécution en donnant d'autres détails. Ceci a généré beaucoup d'effets pour sauver les gens. Avec l'aide du Maître et de Dafa, notre travail produit de plus en plus de résultats. Nous savons que ce travail est indispensable.

Les arrangements du Maître

Le Maître a dit :

« En fait, lorsque Shifu veut voir quelque chose fait d’une certaine façon, ce n’est pas simplement qu’il a pensé à quelque chose, et alors c’est fait. Je dois faire une énorme quantité de préparatifs, que vous ne pouvez pas voir, et toutes ces divinités y travaillent aussi. Chaque chose a été préparée, tout ce qui manque c’est que vous l’exécutiez. Pourtant vous n'arrivez pas à avancer d’un pas. Comment faire pour travailler sur le courant principal de la société ? Vous ne savez pas comment faire ! » (« Les disciples de Dafa doivent impérativement étudier Fa » – Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de Washington DC 2011)

Selon le Fa, nous savons que rien dans notre cultivation n'arrive par hasard. Tous les arrangements du Maître sont faits pour que nous fassions des progrès du début jusqu'à la fin de notre cultivation. Tout ce que nous faisons nous arrive avec des éléments de cultivation et est arrangé par le Maître. Par exemple, un an avant de commencer à participer dans le projet, j'ai rencontré le pratiquant A chez le coordinateur local. Le pratiquant A avait en sa possession des documents contenant des renseignements sur la persécution de dizaines de pratiquants. Il m'a demandé de l'aider à préparer et envoyer ces renseignements au site Minghui. Pour moi ce travail était d'une grande facilité et je l'ai donc aidé sans la moindre hésitation. Une fois que j'ai commencé à travailler dans ce projet, je me suis rendu compte que les documents que j'aidais à faire publier sur Minghui étaient tous des documents précieux, ils donnaient des renseignements de première main, et que le pratiquant A jouait un rôle indispensable dans le projet. Après cela, nous avons travaillé ensemble en nous encourageant mutuellement quand les choses étaient difficile.

Nous devons améliorer la qualité de notre éveil et ne jamais laisser des conceptions humaines bloquer nos chemins de cultivation et dérailler ainsi des arrangements compatissants du Maître.

Pendant le déroulement de ce projet, j'ai éliminé les attachements à la paresse, au fait de compter sur les autres et de me protéger moi-même. Mon xinxing a continué à s'élever et je suis devenu de plus en plus rationnel et mûr. À travers le travail avec les autres pratiquants, j'ai senti profondément à quel point le Maître chérit et protège chaque pratiquant. Le Maître a tout arrangé pour nous afin d'éliminer nos conceptions et établir notre vertu majestueuse au cours du processus de l'aide que nous lui apportons pour la rectification de Fa. Il n'existe pas de mots pour exprimer ma gratitude envers le Maître. Tout ce que je peux faire est de progresser avec diligence sur mon chemin.

Prière de signaler s'il y a quelque chose qui ne soit pas approprié.


Traduit de l'anglais en France

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2012/1/21/130857.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2011/12/11/249507.html