Crimes récents commis par Lu Yaqin et d'autres gardes du camp de travaux forcés pour femmes de la province du Hebei

[Site Clartés et Sagesse]

Par un correspondant de la province du Hebei, Chine


Dans le camp de travaux forcés pour femmes de la province du Hebei, six pratiquantes (Zhao Ye, Zhang Ni, Feng Ruixue, Qi Junling, Liu Suran et Lu Di) et d'autres femmes qui ont fait appel au gouvernement ont été battues à coups de matraques électriques par Yaqin Lu, le 15 août 2011. Yaqin Lu est une gardienne de la division # 3. Plus tard, Mme Ye a été battue par le chef de la Division 3, Liu Ziwei, avec une grosse matraque électrique. Ce jour-là, la main droite de Mme Ye est devenue gravement enflée et, par la suite elle avait de la difficulté à marcher et à monter ou descendre les escaliers. En raison des dommages au nerf principal de son bras droit, le muscle thénar de son pouce est devenu atrophié et elle ne pouvait plus tenir des baguettes avec sa main droite en mangeant. Pendant longtemps, elle a demandé d'aller à l'hôpital pour un traitement médical, mais sa demande a toujours été rejetée.

Lu Yaqin a utilisé une matraque électrique pour torturer Mme Feng Ruixue à la tête. Par la suite, Mme Feng était désorientée et elle ne pouvait reconnaître qui que ce soit. Mme Qi Junling a également été torturée avec une matraque électrique et elle a également été isolée, dans une cellule en solitaire, pendant longtemps. C'était durant les périodes les plus chaudes de l'été et, il faisait extrêmement chaud dans cette cellule solitaire. Mme Qi Junling, Mme Zhang Guozhen et Mme Yang Zhiying ont été privées de leur droit de faire des appels téléphoniques à leurs familles.

Le 25 août, un lavage de cerveau a été créé au quatrième étage appelé « classe de transformation ». Elle était dirigée par 20 personnes réaffectées de la division 2, 3 et 4, avec deux gardes de chaque division qui étaient en charge de la classe. Quelques-unes des gardes connues pour être responsables de la classe étaient : Hou Junmei, Ding Jiajia, Li Niu et Wang Weiwei. Leur but était de transformer à 100 % les pratiquants. Lu Yaqin a été l'une des initiatrices de cette action. Les pratiquantes du Falun Gong ont été forcées, comme forme de torture, de rester debout face au mur et on leur autorisait seulement deux heures de sommeil. Il leur était interdit de se rendre au rez-de-chaussée et leurs repas étaient amenés par les détenus affectés à les surveiller. Plusieurs détenus de ces divisions, qui ont pris le chemin de la perversité, ont aidé à transformer les pratiquantes. Sauf pour Mme Chen Lixin et Mme Feng Ruixue, plus de douze pratiquantes ont été transformées contre leur volonté. La classe de « transformation » a eu lieu jusqu'au 16 septembre.

Lu Yaqin était dans la trentaine. Elle était mince et, elle a dit une fois, qu'elle avait de nombreuses maladies. Selon elle, elle avait travaillé dans plusieurs camps de travaux forcés différents et elle avait abusé des pratiquants du Falun Gong depuis une décennie.

Le 15 août, Lu Yaqin a torturé six pratiquantes et elle a menacé tout le monde de la division 3 : « Votre quota de production de travail est doublé. Si vous ne pouvez pas terminer votre travail, vous ne pourrez pas vous reposer, ni dormir. » Elle a menacé les pratiquantes qui refusaient de chanter la chanson requise par le camp de travail avant les repas et elle a dit : « Ma tolérance a une limite ! » Elle a arrangé pour que les pratiquants mangent debout ou se tiennent avec un pratiquant. À 04:30 du matin, Mme Zhao Ye a été réveillée pour aller laver son visage et se brosser les dents. Dans la soirée, elle n'a pas été autorisée à le faire jusqu'à ce que tout le monde ai eu fini de le faire. Les pratiquantes n'étaient pas autorisées à se parler, ni à se rencontrer, pendant qu'elles se lavaient le visage, se brossaient les dents ou allaient aux toilettes.

Lu Yaqin est subitement disparue vers le 23 août et elle n'a pas été revue depuis longtemps. Plus tard, on a appris qu'elle avait eu un accident de voiture.

Tout au long des cinq mille ans de la Chine, les gens ont toujours reconnu le principe céleste que le bien est récompensé par le bien et le mal rétribué par le mal. Depuis l'antiquité, d'innombrables faits historiques ont confirmé ce principe. Les personnes devraient arrêter de suivre aveuglément le PCC, de nuire aux pratiquants innocents du Falun Gong et apprendre à mieux connaître ces gens aimables qui vivent selon le principe d'Authenticité-Compassion-Tolérance.


Traduit de l'anglais en Europe

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/31/130419.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/14/249259.html