Une employée du gisement pétrolier de Liaohe dans un état critique après avoir été torturée dans la prison pour femmes du Liaoning

[Site Clartés et Sagesse]

Par un correspondant de la province du Liaoning, Chine


Nom: Hu ZheHui (胡哲辉)
Genre: Féminin
Âge: 46 ans
Adresse: Rue Xinglong, district de Xinglongtai, ville de Panjin
Profession: Employée de la Compagnie du Gisement de pétrole de Liaohe
Date de la dernière arrestation: 3 août 2005
Dernier lieu de détention: Prison pour femmes de la province de Liaoning (
辽宁女子监狱)
Agglomération: Panjin
Province: Liaoning
Persécution endurée: Lavage de cerveau, condamnation illégale, passages à tabac, emprisonnement, torture, gavage, contrainte physique, détention

La pratiquante de Falun Gong Mme Hu Zhehui est dans un état critique après avoir été torturée dans la prison pour femmes du Liaoning. Elle mesure 1m 65 et ne pèse plus que 40 Kilos.

Après que Mme Hu ait commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996, elle a éprouvé de grandes améliorations physiques et mentales. Plusieurs de ses maladies ont disparu sans traitement médical, dont des problèmes de cœur et des rhumatismes articulaires. Son caractère a également commencé à s'améliorer. Elle considérait autrui dabord et travaillait dur sans se plaindre, ne s'attachant pas à ses pertes ou profits personnels. Sa famille, ses parents, ses voisins, et ses collègues ont été témoins de ces améliorations.

Pour éviter la persécution du Parti communiste chinois (PCC), Mme Hu a dû quitter sa maison. Le 3 août 2005, elle est retournée chez elle pour rendre visite à sa fille, mais elle a été suivie et arrêtée. Les policiers l'ont sévèrement battue et l'ont torturée par toutes sortes de moyens. Quand elle a commencé une grève de la faim pour protester son arrestation illégale, elle a été brutalement gavée. Elle a été étirée et attachée à un lit toute la journée pendant 39 jours, sans pouvoir bouger ni ses bras ni ses jambes. Elle était à l’article de la mort après la torture à long terme.

Simulation de torture: lit de la mort

Le 12 septembre 2005 au matin, Mme Hu a été amenée au tribunal et légalement jugée en dépit de sa condition physique. Elle a été condamnée à 15 ans de prison puis emmenée dans la première salle de la prison pour femmes de la province de Liaoning après avoir maintenu sa grève de la faim pendant plus de 70 jours. L'ancienne chef de la salle de prison, Sun Dexue, et l'ancienne chef du premier groupe, Wu Hong, l'ont soumise au lavage de cerveau. Ils ont également affecté quatre détenues à sa surveillance vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Mme Hu a été attachée à un lit et gavée. Elle a été forcée de se mettre à genoux pour regarder des vidéos et lire des livres calomniant le Falun Gong. Elle n’était autorisée à parler à quiconque, et était constamment battue; elle avait des contusions partout sur le corps. Les détenues au travail ont souvent entendu des cris perçants provenant la salle utilisée pour la «transformation» des pratiquantes.

Plus tard, la nouvelle chef de salle, Xia Ru, et la nouvelle chef de groupe, Chen Ying ont soumise Mme Hu à une persécution bien plus brutale. Chen Ying a incité des détenues à persécuter Mme Hu. La nourriture et les provisions apportées pour elle par sa famille ont été partagées entre les détenues. Mme Hu a été forcée de passer le nouvel an chinois avec ses seuls sous-vêtements. Quand elle s'y est opposée, elle a été battue, ce qui l'a fait saigner du nez et de la bouche. Les détenues lui ont fourré des chaussettes dans la bouche et l'ont forcée à nettoyer le sang par terre.

Les détenues ont versé de l'eau bouillante sur Mme Hu, et ses bras ont été brûlés et se sont infectés. Quand Mme Hu l'a rapporté à Chen Ying, Chen l'a accusée de vouloir monter un coup contre les autres. Une détenue est intervenue pour essayer de démontrer que Mme Hu avait été battue. Chen lui a giflé le visage devant les autres détenues, disant que c'était pour l'aider à se rappeler. Chen a été choisie comme «gardienne modèle» à travers toutes les prisons de la province du Liaoning et s'est vue attribuer un mérite par les autorités. Le premier groupe de la prison a été choisi comme «Unité d’excellence.» Pour ses «résultats remarquables,» Chen a été transférée au «bureau 610» de la prison pour être responsable de la persécution de toutes les pratiquantes emprisonnées.

Mme Hu a refusé de se "transformer"et elle a été persécutée à plusieurs reprises. En décembre 2010, la détenue Ding Hua a sévèrement battu Mme Hu avec l'excuse qu'elle était trop lente à se laver. Ding avait battu Mme Hu plusieurs fois auparavant. Mme Hu a commencé une autre grève de la faim pour protester de la persécution. Le huitième jour de sa grève de la faim, la garde Liu Xiaohan et les détenues Bing Guoying et Cheng Lihua l'ont emmenée de force à l'hôpital et l'ont gavée. Le sixième jour du gavage, Cheng a pleuré après avoir été témoin du gavage et entendu les cris perçants. Après un mois d'hospitalisation, Mme Hu est revenue à la prison soutenue par deux détenues. Elle est devenue très émaciée et faible.

Mme Hu n’était pas autorisée à utiliser librement les toilettes. Elle était battue si elle restait trop longtemps. Elles lui versaient souvent de l'eau froide sur elle et elle n’était pas autorisée à parler aux autres. Souvent elle n’était pas autorisée à manger, elle a souvent reçu des coups de pied et été battue, et elle a été fréquemment giflée au visage.


Traduit de l'anglais en Europe

Version anglaise: http://www.clearwisdom.net/html/articles/2012/1/16/130770.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2012/1/4/251466.html