Progresser du podium à une route lumineuse retournant à ma nature originelle
Tiré de la Huitième Conférence de Partage d'Expérience par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une disciple dans la province du Gansu en Chine


Un professeur est supposé être un modèle qui transmet le Tao, enseigne des compétences professionnelles et résout toutes les questions. Un professeur doit remplir sa mission d'éducation des élèves à travers la vertu et l'éloquence. Depuis l'enfance, j'ai été élevée avec ces valeurs traditionnelles à la maison, ce qui m'a aidée à prendre légèrement le succès et la fortune et à souhaiter endurer des pertes et des injustices plutôt que de prendre avantage sur les autres. Après avoir obtenu la Loi [Fa] et avoir commencé à pratiquer la cultivation, le Maître a préservé ce qui était bon en moi et a enlevé ce qui était mauvais, à l'intérieur et à l'extérieur à travers des couches et des couches de mon corps. Ce qui a fait de moi une meilleure personne. Je suis convaincue d’être devenue quelqu'un de meilleur qu'une personne ordinaire je suis en mesure de tirer parti de l'avantage de ma carrière, que le Maître a arrangée pour moi, afin d'avoir le temps de clarifier les faits et de sauver les êtres.

Salutations, Vénéré Maître!

Salutations, compagnons de pratique!

Je suis une enseignante d'école élémentaire d'environ 40 ans et je vis dans un village dans les montagnes. En 1996, j'ai obtenu le Fa. J'étais très jeune en ce temps-là et en bonne santé. J'avais un travail agréable et une famille heureuse. Bien que j'étais satisfaite de ma vie, je ressentais toujours que quelque chose me manquait. Je ne savais pas trop pourquoi je vivais, d'où je venais et où j'allais. Une collègue à l'école pratiquait des exercices chaque jour, et plusieurs collègues et moi-même lui avons demandé quelle pratique elle faisait. Elle a dit: «Falun Gong». Je l'ai accompagnée et j'ai commencé à pratiquer et je n'ai jamais cessé de pratiquer depuis. J'ai alors lu le Zhuan Falun. Le Maître a immédiatement ouvert ma mémoire qui avait été scellée depuis une éternité. J'ai ressenti la magnificence des exercices et des enseignements du Falun Gong. Ma vie a pris un nouveau tournant.

I. Établir une fondation solide pour valider le Fa en étudiant et en mémorisant Fa

Après avoir obtenu le Fa, je pouvais ressentir que chaque conférence de la Loi du Maître et chaque mot dans les conférences portaient une puissante énergie, avec le pouvoir pénétrant qui bouleverse le cœur des gens. J'ai étudié avec enthousiasme. Mon travail en tant qu'enseignante d'école élémentaire était très lourd. Je n'avais pas beaucoup de temps libre. Je devais compresser le temps pour l'étude de Fa. Quand les élèves étaient en étude le matin, j'étudiais et mémorisais le Fa. Quand j'étais en forme, je pouvais me concentrer et étudier comme si j'étais toute seule. Ces jours-là, je pouvais mémoriser une douzaine de pages. En vacances, j'allais en ville avec les compagnons de pratique pour l'étude de Fa en groupe, ce qui augmentait davantage mes compréhensions du Fa. Ceci a perduré ainsi plusieurs années. Avant juillet 1999, j'avais mémorisé le Zhuan Falun et les Points Essentiels pour un avancement assidu trois fois. Après le 20 juillet 1999, je récitais chaque nouvel article dès que je l'avais. J'ai par la suite mémorisé Hong Yinet Hong Yin Volume II. Après une étude de Fa intensive, mon esprit et mon âme étaient purifiés et mes pensées droites dans Dafa étaient renforcées. Dafa m'avait façonnée de nouveau, ce qui a établi la fondation pour faire les trois choses plus tard.

II. Créer des opportunités pour sauver les êtres en établissant un site de production de matériel en famille

Mon enfant est né au deuxième semestre de l’année1999. Ce n'est pas avant le premier semestre 2003 que je me suis efforcée de distribuer de la documentation de clarification de la vérité. Les documents étaient difficiles à trouver à l'époque. De temps à autre, nous allions en ville, à 50 kilomètres voir plus, afin d'obtenir des nouveaux documents. À notre retour, nous faisions plus de copies de manière à en avoir suffisamment à distribuer. J'avais un attachement plutôt fort à la peur et je n'osais pas sortir seule la nuit. J'ai demandé à mon mari de m'accompagner. Après avoir fait cela quelque temps, j'ai ensuite élargi mon secteur et augmenté ma fréquence de distribution. Il y avait souvent un manque de documentation et au lieu d'attendre plus de documents, j'ai décidé d'établir un site moi-même.

Début 2007, j'ai emmené mon vieil ordinateur en ville afin qu'un compagnon de pratique m'installe un système opérationnel à partir de rien. Après l'avoir transportée sur un tracteur, la machine ne voulait plus démarrer après que je l'ai ramenée à l'école. Quelqu'un qui s'y connaissait en ordinateur a jeté un œil et a trouvé que certaines parties étaient cassées suite aux secousses durant le voyage. J'ai fondu en larmes. J'en ai parlé avec d'autres pratiquants et nous avons compris qu'établir un site de production de documentation renforcerait notre clarification de la vérité et bouleverserait les forces anciennes, lesquelles feraient tout pour le saboter. Si nous échouions à commencer avec des pensées droites et ne nous purifions pas nous-mêmes, nous laisserions des failles. En cherchant à l'intérieur, j'ai découvert mes attachements à l'anxiété, un sens humain de l'accomplissement, la haine et un manque de minutie. Je me suis rappelée de garder les pensées droites tout le temps. Quand je me suis améliorée, les choses ont changé comme le Maître avait bien arrangé toute chose. Un pratiquant de la ville m'a acheté un nouvel ordinateur, avec une imprimante laser. J'ai rapidement appris à me servir du nouveau système, à me connecter à Internet, à télécharger des contenus, à imprimer et à copier des DVD.

Durant le premier semestre 2007, plusieurs sites de documents de clarification dans la ville ont été sabotés par la police et les compagnons de pratique ont été arrêtés. J'ai pris volontairement la responsabilité de fournir des documents à la ville. Malgré le lourd fardeau, j'ai gardé les pensées droites et les actions droites grâce à l'attention bienveillante du Maître et les choses se sont déroulées plutôt bien.

III. Clarifier la vérité et sauver les gens à travers les avantages de ma carrière

Un professeur est supposé être un modèle qui transmet le Tao, enseigne des compétences professionnelles et répond à toutes les questions. Un professeur doit remplir la mission d'éduquer les élèves à travers la vertu et l'éloquence. Depuis l'enfance, j'ai été élevée avec ces valeurs traditionnelles à la maison, ce qui m'a aidé à prendre le succès et la fortune avec légèreté et à souhaiter obtenir des pertes ou des injustices plutôt que de prendre avantage sur les autres. Après avoir obtenu la Loi et commencé la cultivation et pratique, Maître a préservé ce qui était bon en moi et a enlevé ce qui était mauvais, à l'intérieur comme à l'extérieur, à travers des couches et des couches de mon corps. Ceci m'a rendue meilleure. Je suis certaine d'être devenue meilleure qu'une personne ordinaire et je peux utiliser les avantages significatifs de ma carrière, que Maître a arrangés pour moi, afin de saisir le temps de clarifier les faits et de sauver les gens.

Au début, en faisant face aux vastes mensonges et calomnies de la propagande du Parti communiste chinois (PCC), j'ai commencé avec mes collègues, ma famille et mes amis et je leur ai clarifié la vérité. Plus tard, quand le mouvement de démissions des organisations du PCC a débuté, j'ai pu persuader la plupart d'entre eux de quitter le PCC et ses organisations affiliées.

Au même moment, j'ai aussi clarifié la vérité en classe. Le PCC a écrit, dans les livres scolaires, des chapitres qui répandent le mensonge de la mise en scène de l'auto-immolation de la Place Tienanmen. Certains pratiquants qui étaient enseignants ont choisi de sauter ces chapitres et laissaient les élèves les lire par eux-mêmes. Je pensais que cette approche d'évitement n'aidait pas les élèves à appréhender les faits et que les mensonges blessaient leurs jeunes esprits. Je devais présenter les faits clairement et complètement. Au début de la leçon, je disais: «Nous allons commencer par une expérience aujourd'hui.» Je mettais alors le feu à un journal et j'enflammais une bouteille de Seven up en plastique, qui prenait immédiatement feu et fondait. Je demandais ensuite: «N'était-ce pas facile pour cette bouteille de prendre feu ?» Les élèves répondaient à l'unisson: «Oui!» Ils étaient alors prêts à accepter la vérité. Je leur expliquais comment l'immolation était une mise en scène, comment un journal pouvait brûler la bouteille, pourquoi cela n'était qu'une mise en scène puisque la bouteille de Seven Up sur les genoux de la personne qui se faisait appeler Wang Jindong était restée intacte après qu'il ait pris feu et s'être aspergé d'essence. Même une bouteille faite en or aurait été noircie par la fumée. J'écrivais alors «Vérité-Compassion-Tolérance» sur un côté du tableau et «mensonge-perversité-violence» de l'autre côté. Je demandais aux élèves de quel côté ils voulaient être. Ils voulaient tous être du côté de «Vérité-Compassion-Tolérance». Je leur disais que Vérité-Compassion-Tolérance est exactement ce que Falun Dafa nous enseigne, tandis que des décennies de campagnes politiques du PCC ont persécuté et tué des Chinois innocents et que c’est seulement en quittant les Jeunes Pionniers que nous pourrions nous séparer de «mensonge-perversité-violence». Quand je demandais qui voulait quitter, tous les élèves levaient la main. Au cours des dernières années, tous les élèves des classes où j'enseignais ont démissionné des Jeunes Pionniers. En 2009, j'ai été invitée à enseigner pour le compte d'un professeur qui avait des pensées justes. Les élèves dans cette classe ont également quitté les Jeunes Pionniers. Sur les six classes de l'école élémentaire, cinq d'entre elles ont quitté les organisations affiliées du PCC. Je suis également restée en contact avec des élèves qui ont obtenu des diplômes. Certains m'ont dit qu'ils avaient été contraints de rejoindre la Ligue de la Jeunesse communiste et je leur ai conseillé de ne pas le faire quoi qu'il arrive. Une fois compris, ils ont refusé de céder à la pression.

Je suis également allée aux alentours de l'école afin de diffuser les faits. On nous demande de rester à l'école tout le temps. Pendant les vacances, j'ai saisi l'opportunité, en faisant les courses ou en allant au marché chez les fermiers, pour clarifier les faits et convaincre les gens de quitter les organisations du PCC. Un jour alors que je prenais un bus, je me suis tout d'abord calmée et j'ai émis des pensées droites. J'ai ensuite parlé des faits sur le Falun Gong avec le passager à côté de moi. Ce dernier a rapidement été d'accord pour quitter la Ligue de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers. Après avoir fait cela encore et encore, j'ai acquis de l'expérience. Aussi longtemps que je laissais aller les attachements humains, la plupart des gens acceptaient de quitter les organisations du PCC. Dans la première moitié de cette année, un compagnon de pratique m'a acheté un téléphone portable afin d'envoyer des messages vocaux. Ce téléphone est vraiment efficace. Il peut mémoriser une vingtaine ou plus de numéros de téléphone. Il va simplement composer chaque numéro successivement. Si quelqu'un raccroche avant qu'il ou qu'elle ait écouté le message vocal, le téléphone composera le numéro suivant. Je sais qu'il remplit sans relâche sa mission.

IV. Mieux me cultiver afin de faciliter l'environnement du salut des gens

Maître a dit dans le poème «Cultiver réellement» dans Hong Yin:

«Apprendre la Loi, obtenir la Loi,

Comparer l'étude, comparer la cultivation,

Pour chaque chose on se réfère à la Loi,

Arriver à faire ainsi, c'est la cultivation.»

Après près de 16 ans de cultivation, je suis maintenant strictement l'exigence du Maître d'être une bonne personne au travail, à la maison et avec les voisins. Même quand je rencontre des étrangers, j'essaie de laisser derrière moi la compassion et un sourire. Je respecte mes parents et mes beaux-parents, j'aide mon mari et je prends soin de nos deux enfants et je suis les valeurs traditionnelles en agissant comme une bonne épouse et une bonne mère. Bien que mon mari et nos enfants ne pratiquent pas le Falun Dafa, ils me soutiennent dans ma validation de Fa. Quand je vais dehors pour distribuer des brochures, mon mari ne se soucie pas si je vais loin ou pas. Lui et les enfants m'aident à plier et emballer le matériel. Mon beau-père a plus de 70 ans. Il a été hospitalisé en 2009 suite à une attaque cardiaque. Mon mari et moi, nous nous sommes relayés pour l'accompagner à l'hôpital. Il était membre du PCC et profondément endoctriné par la propagande du PCC. J'ai essayé de le persuader chaque année de quitter le PCC, plus de 20 fois sans succès. Il était reconnaissant que je prenne soin de lui et a, en fait, été d'accord pour quitter toutes les organisations du PCC. Après l'avoir libéré du contrôle pervers, sa bonne nature s'est complètement manifestée. Il est heureux de réciter «Falun Dafa est bon!» «Authenticité-Compassion-Tolérance est bon!» tout le temps. Plus tard, des examens médicaux ont indiqué que sa thrombose avait complètement disparue. L'année dernière, ma belle-mère est tombée. Elle a été hospitalisée durant plus de trois semaines. Je me suis occupée de ses repas, je la baignais chaque jour et vidais sa bassine. Les médecins, les infirmières et les autres patients l'enviaient et pensaient que j'étais sa fille. Quand ils ont su que j'étais sa belle-fille, ils se sont montrés encore plus surpris. Après que ma belle-mère est rentrée à la maison, elle est restée alitée, mais aucune des cinq sœurs de mon mari n'a voulu prendre soin d'elle. J'ai dû l'emmener vivre dans mon école. Elle est restée là pendant près un mois et demi avant qu'elle ne puisse sortir du lit et marcher avec des béquilles.

Chaque année au temps de la moisson, je retournais toujours chez mes beaux-parents afin de les aider dans leur travail à la ferme. Certains villageois disaient: «Regardez! Cette belle-fille est non seulement éduquée mais aussi bonne à la ferme. Quand on recherche une belle-fille, il faut en chercher une qui pratique le Falun Gong.» À l'école, j'enseigne plus de 20 leçons par semaine. Les classes que j'enseigne compte parmi les plus élevées du canton. J'ai gagné le respect du directeur, qui respecte aussi mes croyances. Il n'est pas rare pour lui de faire l'éloge de mon travail. Ses paroles ont circulé dans le village: «Elle n'est pas seulement une bonne enseignante, mais aussi une bonne belle-fille. Elle est mariée depuis plus de 20 ans et n'a pas eu une seule dispute avec son mari ou sa belle famille. Seul le Falun Gong peut accomplir cela. Je n'ai jamais vu une autre personne comme elle de toute ma vie.»

Aussi longtemps que je me cultive bien et que je marche avec droiture sur le chemin selon les exigences de Dafa, la puissance majestueuse de la Loi de Bouddha est sans limite et Maître peut tout faire pour moi en résolvant les tribulations. En 2009, je suis allée avec deux compagnes de pratique dans un camion afin de distribuer des documents de clarification de la vérité dans un canton voisin. Il faisait noir et nous ne connaissions pas les routes. Le camion est tombé dans un fossé. Une des pratiquantes a été éjectée et mes jambes ont été coincées, dans un craquement, entre le véhicule et la remorque avec la moitié de mon corps suspendu en dehors du camion. Toutes les trois étions sans connaissance. La pratiquante éjectée à l'extérieur sur le sol est finalement revenue à elle. Elle a essayé de me tirer, mais j'ai dit que ma jambe était coincée. Elle m'a dit que le résultat était la conséquence d'une seule pensée et que nous avions la bénédiction du Maître. Elle a tiré ma jambe par-dessus la remorque et je suis tombée sur le sol. C'est alors que la conductrice a aussi repris ses esprits. Nous avons appelé des connaissances dans un canton voisin pour tirer notre véhicule hors du fossé et ils nous ont ramené chez nous. Au matin, j'ai pensé à retourner à l'école afin de faire la classe. Les pratiquants étaient surpris de voir du sang sur moi. Ils ont vu que j'avais une profonde coupure à l'arrière de la tête. Le sang avait sali mes vêtements dans le dos ainsi que mon pantalon. J'ai essayé de les persuader que ce n'était rien. Ils ont insisté sur le fait qu'il fallait au moins arrêter les saignements. Ils m'ont emmené à la clinique de la commune. Les médecins nous ont sermonné pour ne pas avoir pris la situation au sérieux après avoir perdu autant de sang. Le docteur a insisté pour recoudre la plaie. Je suis rentrée chez moi pour me reposer juste deux jours avant de reprendre mes cours. Le troisième jour, j'ai senti une petite douleur sur mon cuir chevelu. Mon mari a regardé la coupure et a vu 13 points de suture. Il s'est inquiété, mais je lui ai assuré que tout allait bien, ce qui s'est finalement avéré être le cas. Ma famille a encore été témoin du miracle de Dafa.

Une nuit, toutes les trois sommes de nouveau sorties pour distribuer de la documentation. Nous avons roulé jusqu'à un village. C'était un vaste endroit avec des routes cabossées. Nous n'étions jamais allées là-bas auparavant et nous avons regretté de n'avoir pris que 800 brochures. Je me suis souciée que nous n'aurions pas assez à distribuer. Une compagne de pratique nous a dit qu'elle avait demandé au Maître de nous renforcer et d'augmenter le nombre de brochures. Nous y sommes allées et les avons distribuées à toutes les familles. Lorsque nous sommes parties, il nous en restait une douzaine et nous les avons données dans un autre village. Nous étions remplies de joie car nous avions distribué plus de 1000 copies. J'ai fréquemment rencontré des miracles tels que celui-ci. Ils sont trop nombreux pour en dresser la liste.

C'est la première fois que j'écris un partage pour la conférence de partage d'expérience sur Internet. Les compagnons de pratique disent qu'un bon article, c'est de la cultivation et non pas de l'écriture. C'est un compte-rendu de sa propre cultivation. Je sais que je suis loin de bien me cultiver, mais je suis déterminée à écouter les paroles du Maître afin d'utiliser le temps limité qui reste pour abandonner mes attachements à la peur, au paraître, au confort et aux loisirs et de remplir ma mission pour honorer mes vœux préhistoriques et ne garder aucun regret dans ma cultivation et atteindre les exigences de Maître. Veuillez pointer toute chose inappropriée.

Merci Maître! Merci compagnons de pratique!Heshi.


Traduit de l'anglais en France

Version anglaise: http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/12/5/129869p.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/24/249179.html