Un octogénaire apprend à travailler avec un ordinateur

De la huitième Conférence de partage d'expérience par Internet pour les pratiquants en Chine

[Site clartés et Sagesse]

Écrit par Yuan Shen, un pratiquant du Falun Dafa de la province du Sichuan


Bonjour au Maître ! Bonjour aux compagnons de pratique !

J'ai été très enthousiaste de voir l'annonce concernant comment rassembler les textes pour la Huitième conférence de partage d'expérience. Lors des deux dernières conférences, ma notion humaine de penser qu'il me manquait de xiulian et que je n'avais rien d'extraordinaire à écrire m'ont fait rater cette occasion de rédiger un compte rendu au Maître. En parcourant les partages d'autres pratiquants, je me suis décidé à écrire des petits événements qui se sont présentés pendant ma cultivation et à les partager avec les compagnons de pratique et d'un faire un rapport pour notre grand Maître.

J'ai 80 ans et j'ai obtenu la Loi en juillet 1999. Pendant les douze dernières années, doté d'une croyance ferme en Maître et dans Dafa, j'ai été capable de cultiver jusqu'à ce jour. Avant de commencer la pratique du Falun Dafa, j'étais presque handicapé de ma jambe gauche et cela dû à de nombreuses maladies que j'avais subies et suite à cela, j'ai été pensionné assez tôt. Après avoir obtenu la Loi, toutes mes maladies, y compris un hyperplasie des os de la colonne vertébrale lombaire et cervicale, une accumulation de liquides dans mon rein de gauche, des calculs rénaux et tout cela a disparu. Pendant ces douze dernières années, je me suis retrouvé dans un sérieux danger à trois occasions (je suis tombé d'une grande hauteur et j'avais une multitude de fractures qui ont été guéries en vingt jours ; j'ai été heurté à deux reprises par une moto et je me suis retrouvé quatre mètres plus loin, mais je n'étais pas blessé du tout ; quelque chose est tombé d'un bâtiment en construction, mais il m'est arrivé de me pencher dans une autre direction, donc l'objet qui tombait est passé tout juste à côté de moi), mais le Maître m'a protégé et il m'a offert des deuxièmes chances. J'ai un énorme respect pour le Maître. En étudiant la Loi, mes perspectives sur la vie ont complètement changé. J'ai découvert le vraie but des êtres en tant qu'êtres humains, celui de retourner vers notre propre origine véritable. Je me suis décidé à suivre le Maître jusqu'au jour final. Des compagnons de pratique et moi sommes allés dans beaucoup de régions à la campagne pour répandre la Loi, et beaucoup de personnes avec des relations prédestinées ont commencé la pratique de Dafa. J'étais également un assistant volontaire à un site de pratique pour les exercices.

Le vingt juillet 1999, le Parti communiste chinois (PCC) a commencé à persécuter agressivement le Falun Gong. J'ai continué à croire en Maître et en Dafa. Je me suis encouragé à l'aide des enseignements du Maître et j'ai éliminé la notion de la peur. Le Parti pervers a dit qu'il allait arrêter le paiement de ma retraite. J'ai dit : « Il y a plus qu'un milliard de personnes dans le pays et il y en a un très petit pourcentage qui reçoit une pension. Tous les autres gens se nourrissent par leur travail. Pourquoi ne pourrais-je pas faire cela ? Si vous arrêtez vraiment ma pension, alors j'irai même jusqu'à aller ramasser des ordures, je veux tout de même cultiver jusqu'au bout. » Le Parti a fermé notre site de pratique, mais il n'a su m'empêcher de faire mes exercices sur mon balcon. Ils avaient installé de grands haut-parleurs qui émettaient des message pour diffamer, mais nous sommes plus que cent million de 'petits haut-parleurs' pour clarifier la vérité. Depuis ce moment, j'ai utilisé mon expérience personnelle pour répandre Dafa et pour clarifier la vérité. J'ai utilisé les faits pour exposer la perversité des mensonges du PCC pour expliquer aux gens que Dafa est vraiment bénéfique pour le pays et son peuple. Des pratiquants se sont rencontrés à toutes sortes d'occasions et à de nombreux endroits différents pour étudier la Loi en groupe afin que tous puissent partager entre pratiquants et échanger des documents. Nous avons également lancé des projets pour établir de nouveaux groupes d'étude de la Loi afin que nous puissions tous nous améliorer ensemble. Dans mon groupe d'étude de la Loi, nous sommes douze pratiquants, l'heure et le lieu de l’étude changent chaque semaine. Nous nous rencontrons une ou deux fois par semaine et cela sans interruption depuis le 20 juillet 1999. Grâce aux bons soins du Maître, nous n'avons pas trop souffert de la persécution. Chaque pratiquant de notre groupe prend une responsabilité comme distribuer des documents d'information, clarifier les faits, convaincre les gens à quitter le PCC, aller sur l'internet pour télécharger des documents, transférer les noms des gens qui ont quitté le PCC, tout cela selon nos propres aptitudes. Durant ces dernières années, nous avons convaincu plus que 20 000 personnes à quitter le PCC.

Depuis 2004, deux grands cas de persécution ont eu lieu dans notre région. Le site de production de documents a été fermé à deux reprises et plus qu'une douzaine de pratiquants a été envoyé à un camp de travail. Nos pratiquants dotés de capacités techniques ont été arrêtés et leur équipement a été confisqué. Suite à cela, nous avons subi un manque extrême de documents. Nous n'ont pas pu lire les nouveaux enseignements du Maître, nous n'avons pas pu lire les articles de partage du site web Minghui et nous ne savions pas où trouver les pamphlets et DVDs pour sauver les êtres. Nous avons cherché à l'intérieur et nous avons trouvé qu'un des problèmes principaux était celui de la notion de compter sur les autres. Nous n'avions pas suivi le principe de « avoir des sites de matériel fleurir partout » et la perversité en a profité. Plusieurs coordinateurs ont discuté de ce problème et nous avons demandé à tous les pratiquants capables de venir apprendre pour se lancer dans la production de documents. J'ai également assumé cette responsabilité.

Pour la fabrication des documents, la première chose à savoir est de savoir se servir d'un ordinateur. Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'était un ordinateur, et je me considérais trop âgé pour l'apprendre. Pourtant, la plupart des pratiquants ici sont d'un certain âge et très peu d'entre eux avaient été aussi longtemps à l'école que moi. Je croyais que le Maître avait arrangé pour moi d'aller longtemps à l'école quand j'étais petit et tout cela en fonction de maintenant. Donc, j'étais bien décidé à apprendre à utiliser un ordinateur. Le Maître a dit à la dernière page de Zhuan Falun ;

En fait, c’est ainsi. Une fois rentré chez vous, vous n’aurez qu’à essayer. Quand vous êtes vraiment en plein désastre ou au milieu des épreuves, essayez donc ; c’est difficile à endurer, endurez-le quand même ; lorsque cela vous paraît impossible à faire, ou si on dit que c’est difficile à faire, essayez donc pour voir si c’est vraiment impossible. Si vous pouvez vraiment y arriver, vous découvrirez qu’après avoir passé sous l’ombrage des saules, il y a l’éclat des fleurs et un autre village à l’horizon ! »

Les mots du Maître m'ont beaucoup encouragé. Avec les indices du Maître, j'ai sorti l'ordinateur que mon fils aîiné avait laissé à la maison et je l'ai branché à l'internet. Puis, j'ai demandé à mon petit-fils, qui était en enseignement secondaire de m'enseigner. Au début, je ne retenais pas les pas à prendre, donc j'ai demandé à mon petit-fils de faire des clics très lents avec la souris et j'ai noté chaque étape. Alors, j'ai essayé de le faire tout seul, par moi-même, à plusieurs reprises. En une demie journée, j'avais appris à comment aller sur les sites web des gens ordinaires. Alors, d'autres pratiquants sont venus installer le logiciel destiné à percer le blocus internet et ils m'ont montré comment aller sur le site web Minghui. Quand j'ai vu les articles du Maître pour la première fois, je ne savais pas comment les télécharger, ni comment les imprimer, donc je les ai copiés à la main. Pour ceux qui étaient courts, j'allais en écrire plusieurs à la main pour les offrir aux groupes d'étude de la Loi. Mais comment tenir le coup ainsi ? Finalement, le Maître a sorti un nouvel article qui était assez long. Je me rappelais qu'à la maison de mon petit-fils, il y avait une imprimante, donc, j'y suis allé et je lui ai demandé d'imprimer une copie. Je l'ai emmené au groupe d'étude de la Loi et un pratiquant qui connaissait quelqu'un a emmené cette copies à l'imprimerie afin d'en faire beaucoup de copies.

Pendant ce processus difficile, le Maître a vu mon cœur qui voulait sauver les êtres et a arrangé qu'un autre pratiquant m'enseigne à télécharger, à copier et à imprimer. Un coordinateur m'a également aidé à avoir un ordinateur portable et une imprimante. Un pratiquant qui était fort en technique, m'a aidé et j'utilisais ma vieille méthode de tout noter les étapes et puis j'essayais tout seul à plusieurs fois. Le plus dur pour moi était de taper les caractères, parce que nous devions noter tous les noms des personnes qui quittaient le PCC ainsi que des rapports avec de l'information locale. Je n'avais jamais appris le pinyin, mais j'étais bien décidé à l'apprendre, peu importait l'effort requis. Tout d'abord, j'ai essayé une méthode appelée 'Wubi', mais je ne la comprenais pas du tout. Alors, j'ai acheté un grand poster avec les lettres en pinyin et je l'ai collé sur le mur, afin que je puisse essayer de former les mots. Ceci ne fonctionnait pas non plus, et j'ai fini par utiliser un dictionnaire pour y chercher caractère par caractère. Ceci était trop lent, car je ne pouvais que faire très peu de caractères par jour ; plus tard, j'ai appris qu'il existait des cartons avec les caractères écrits à la main, donc, je suis allé directement à un magasin d'ordinateurs pour en acheter un. Cela a bien fonctionné après l'avoir installé et finalement, ce problème a été résolu.

Pendant les plusieurs mois d'apprentissage pour utiliser un ordinateur, j'ai appris la plupart des techniques pour télécharger, pour copier et pour imprimer l' Hebdomadaire Minghui ; copier les DVD et mettre les noms des gens qui avaient quitté le PCC. Les autres pratiquants m'ont également aidé à installer deux disques rigides dans un ordinateur et un logiciel pour créer des fichiers encryptés. Plusieurs douzaines de pratiquants dans la région ont tous acheté des lecteurs MP3 et MP4, donc j'ai pris la responsabilité de télécharger et installer les fichiers pour eux. Ainsi, ils pouvaient lire les nouveaux articles du Maître assez vite et entendre les voix de Minghui, et cela les aidait à cultiver et à sauver encore plus d'êtres. D'autres pratiquants ont également partagé la charge de fichier à copier, ils ont graver des DVD, ils ont fait des cartes, ils ont noté des messages sur l'argent en papier ( billets de banque ), etc. Graduellement, nous avons atteint le but « d'avoir des sites de pratique partout. »

Tout a vraiment été arrangé par le Maître, le fait que j'ai appris à travailler sur un ordinateur afin de pouvoir sauver des êtres. Chaque fois que je rencontrais des difficultés ou de l'interférence, le Maître m'a aidé et m'a donné des astuces, il m'a éclairé et il a résolu les problèmes. Chaque fois que je ne pouvais pas ouvrir la page d'un site web, j'y arrivais quand même avec l'aide du Maître et des pensées droites. Aussi longtemps que nous penserons à sauver les êtres, le Maître nous aidera.

J'ai rencontré toutes sortes de problèmes et je ne pouvais pas toujours déranger les pratiquants super doués en technique pour m'aider. Ainsi, j'allais à des magasins ou à des boutiques de réparation d'ordinateurs pour apprendre plusieurs choses, et ils m'ont aidé à résoudre tout aussi bien des problèmes compliqués. Maintenant, je suis capable de résoudre de petits problèmes.

Un site de production de documents a été récemment établi chez moi et il y existe toujours des problèmes. J'ai toujours beaucoup de notions humaines et je ne fais pas encore un bon travail dans la clarification des faits en devisant avec les gens. J'ai toujours beaucoup d'attachements comme celui d'avoir peur des souffrances, celui de vouloir faire des choses, l'impatience, une mentalité de compétition, l'attachement à la peur, etc. et certains parmi eux sont très graves. Pourtant, je suis bien décidé à les éliminer dans mon xiulian et de devenir un pratiquant de Dafa bien qualifié.


Traduit de l'anglais en Belgique

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2012/1/5/130525.html

Version chinoise:  http://minghui.ca/mh/articles/2011/12/3/249406.html