L'importance de coopérer comme un seul corps

De la huitième conférence de partage d'expérience par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de la province du Hunan


Je me souviens encore de deux pratiquantes qui ont commencé à apprendre le Falun Gong en 2005. L'une de ces personnes avait la charge de son petit-fils, quant à l'autre, sa famille ne soutenait pas sa pratique du Falun Gong. L'une et l'autre étaient présentes au groupe d'étude de Fa, qu'importe le temps. Une autre pratiquante avait 70 ans et était illettrée. Malgré son illettrisme, elle a appris à lire avec le groupe bien que ce fût très lentement. Certains des pratiquants locaux ne voulaient pas venir au groupe d'étude de Fa à cause d'elle, mais ils ont rectifié leur pensée quand ils se sont rendu compte que tout devait être mesuré à l'aune du Fa. Cette pratiquante âgée couvrait une longue distance en allant chez une autre pratiquante pour apprendre à lire afin de ne pas affecter la vitesse de lecture de son groupe d'étude. En moins d'une année, elle a usé plusieurs paires de chaussures. Avec sa ferme croyance dans le Maître et Dafa, elle a rapidement rattrapé la vitesse de lecture du groupe de sorte que le groupe d'étude de Fa a été stabilisé. Nous ne nous faisions plus de souci et notre foi en Falun Dafa était indestructible comme le diamant.

de l'auteur

Bonjour Maître bienveillant ! Bonjour compagnons de pratique du monde entier !

Le temps s'enfuit. Une année est passée dans un clin d’œil. Pour cette huitième conférence de partage d'expérience sur internet des pratiquants en Chine, nous désirons partager certaines expériences qui ont aidé des pratiquants en Chine à coopérer et à s'élever comme un seul corps.

Instaurer un groupe d'étude de Fa

En tant que véritables pratiquants de la période de la rectification de Fa, nous comprenons tous clairement l'importance que revêt l'étude de Fa. Faire partie d'un groupe d'étude de Fa est un cadeau du Maître aux pratiquants.

Le groupe d'étude de Fa a été instauré par trois pratiquants, moi y compris. Ayant étudié le Fa et en partageant entre nous, nous avons obtenu une meilleure compréhension des principes de Fa. Dés que des pratiquants proches ou lointains ont appris l'existence du groupe d'étude de Fa, ils se sont joints à nous. Malgré un environnement très hostile à cause de la persécution sans précédent, des pratiquants ont offert leur domicile comme lieu de rencontre pour l'étude de Fa. Six groupes d'étude de Fa ont été mis en place et ils ont opéré selon les conditions de chaque région respective. Les groupes étudiaient deux fois par semaine. Des groupes d'étude de Fa ont été mis en place dans différents bourgs selon les conditions locales.

Les pratiquants ont mesuré leurs actes et activités à l'aune du Fa, ce qui leur a permis de découvrir leurs failles. Ils ont donc rectifié leurs paroles et leurs actes en accord avec Fa. La bonne volonté manifestée par les pratiquants dans l'étude soutenue de Fa nous a encouragés en tant qu'un seul corps.

Je me souviens encore de deux pratiquantes qui ont commencé à apprendre le Falun Gong en 2005. L'une de ces personnes avait la charge de son petit-fils, quant à l'autre, sa famille ne soutenait pas sa pratique du Falun Gong. L'une et l'autre étaient présentes au groupe d'étude de Fa, qu'importe le temps. Une autre pratiquante avait 70 ans et était illettrée. Malgré son illettrisme, elle a appris à lire avec le groupe bien que ce fût très lentement. Certains des pratiquants locaux ne voulaient pas venir au groupe d'étude de Fa à cause d'elle, mais ils ont rectifié leur pensée quand ils se sont rendu compte que tout devait être mesuré à l'aune du Fa. Cette pratiquante âgée couvrait une longue distance en allant chez une autre pratiquante pour apprendre à lire afin de ne pas affecter la vitesse de lecture de son groupe d'étude. En moins d'une année, elle a usé plusieurs paires de chaussures. Avec sa ferme croyance dans le Maître et Dafa, elle a rapidement rattrapé la vitesse de lecture du groupe de sorte que le groupe d'étude de Fa a été stabilisé. Nous ne nous faisions plus de souci et notre foi en Falun Dafa était indestructible comme le diamant. Ceci était fondamental pour que nous puissions sauver les êtres. Nous avons rattrapé le processus de la rectification de Fa du Maître. Cela nous a aidés à tenir nos promesses et à poursuivre sérieusement notre mission de sauver les êtres.

Des sites de production de documents fleurissent partout

Avant 2005, le site de production de documents de la ville fournissait les documents de clarification du Falun Gong. Le voyage qu'il fallait faire pour aller chercher les documents prenait entre cinq et six heures. Avec les progrès de la rectification de Fa et les avancées des pratiquants dans leur assimilation aux principes de Fa, les grands sites de production de documents n'arrivaient plus à suivre la demande de notre région. Afin de réduire le poids du travail des sites importants, la pratiquante A de notre canton a suggéré que nous fassions nous-mêmes nos documents. Des pratiquants de la ville nous ont apporté l'équipement nécessaire pour notre site de production. En juin 2005, le premier site de production a été mis en place dans notre canton. À ce moment-là, la pratiquante A n'avait aucune formation dans le chargement ou l'impression des documents, mais elle avait une foi inébranlable dans le Maître et le Falun Dafa. Puisque Dafa est tout-puissant, la sagesse des pratiquants est également toute-puissante. En tant que particules de Dafa, le Maître nous donne assurément le pouvoir dont nous avons besoin.

C'est avec une gratitude profonde que nous nous souvenons des difficultés et du processus de cultivation de nos cœurs. Dès que nous manquions de renforcer nos pensées droites et que nous oubliions de nous conduire en pratiquants à tout moment, nous nous trouvions face à des conflits et des problèmes. Quand il y avait un problème avec l'équipement et que nous étions capables de regarder en nous et d'éliminer nos attachements humains, les principes du Fa se manifestaient. En comprenant ces principes, la pratiquante A a maîtrisé tous les savoir-faire nécessaires pour imprimer les articles récents du Maître, l'Hebdomadaire Minghui ainsi que des documents de clarification. Elle a appris à faire des DVD de clarification, à produire des brochures des Neuf commentaires sur le Parti communiste, à fabriquer des « porte-bonheur » (1), à imprimer des messages du Falun Gong sur des billets de banque. La pratiquante A a plus tard également appris à installer des systèmes informatiques, comment clarifier les faits par téléphone et comment produire des livres de Falun Dafa. Pendant tout ce temps, la pratiquante A ressentait vraiment que le Maître était tout le temps à ses côtés. Bénéficiant de l'aide donnée sans compter de ses compagnons de pratique, la pratiquante A, bien qu'elle n'ait fait que des études secondaires, a été en mesure de maîtriser tous les savoir-faire nécessaires pour faire fonctionner un site de production en un temps très court. Cela a vraiment manifesté le miracle et le pouvoir surnaturel de Dafa.

La pratiquante A était coordinatrice pour les pratiquants locaux, donc il lui fallait produire les documents tout en remplissant son rôle de coordinatrice. En tant que pratiquante, il lui fallait également étudier Fa et faire les exercices. Elle n'avait tout simplement pas assez de temps. Parfois, elle n'avait même pas le temps ni de manger ni de dormir. Il y avait une pression immense. Mais nous devons sauver les êtres et déployer au maximum le potentiel de chaque pratiquant. À travers les partages sur le Fa et les rencontres fréquentes des groupes d'étude de Fa, les pratiquants ont élevé leur xinxing et leur compréhension des principes de Fa. Nous avons assigné des tâches et avons expliqué à chaque pratiquant les projets dans lesquels nous étions impliqués pour qu'ils puissent contribuer selon leurs compétences et leur situation familiale. Les pratiquants âgés se sont vu confier les tâches de reliure et de gravage des DVD. Le pratiquant B avait la charge d'imprimer les fourres des DVD. Le pratiquant C a imprimé des messages de clarification sur des billets de banque, tandis que les pratiquants A et D étaient responsables de l'impression des Neuf commentaires ainsi que des livres de Dafa. Une pratiquante a appris a réparer les imprimantes et à produire des documents. Beaucoup d'autres pratiquants ont appris à faire des coups de téléphone de clarification de la vérité ou envoyer des SMS. De nombreux pratiquants ont endossé divers autres projets selon leurs compétences et conditions. De ce fait, tous les pratiquants ont pu non seulement étudier Fa, faire les exercices, émettre les pensées droites, mais aussi sauver les êtres de manière plus efficace. Au cours de ce travail, nous nous sommes renforcés, nous avons accepté de prendre des responsabilités, nous avons amélioré notre coopération et joué un meilleur rôle comme un seul corps. Des sites de production ont fleuri partout dans notre région.

Une coordinatrice qui avait près de 70 ans n'avait jamais touché un ordinateur auparavant. Elle a aussi appris à surfer sur Internet, a enregistrer les articles récents du Maître depuis le site Minghui et à produire des documents.

Parfois elle voyageait deux à trois heures de temps pour aller dans les campagnes afin de coopérer de façon inconditionnelle. S'il y avait quelque chose qui ne marchait pas dans l'équipement et qu'on n'arrivait pas à le réparer, elle portait cet équipement lourd à la ville et demandait à d'autres pratiquants de le réparer. Elle était vraiment formidable. Nous en étions touchés et par la même occasion, cela nous aidait à voir nos propres lacunes.

Coopérer comme un seul corps afin de sauver les êtres

Émettre les pensées droites est une des trois choses que le Maître nous a demandé de faire. Je me suis éveillé au fait qu'émettre les pensées droites était également une manifestation du Fa de Bouddha dans le monde humain. L'émission des pensées droites élimine toutes les vies mauvaises et facteurs qui interfèrent avec la rectification de Fa et font obstacle au salut des êtres. Les pratiquants doivent donc y prêter attention. Les pratiquants dans notre canton ont commencé à émettre les pensées droites pendant 30 minutes chacun son tour en plus des quatre fois que les pratiquants émettent les pensées droites ensemble autour du monde. Ceci était fait afin d'éliminer toutes les vies mauvaises et facteurs qui interfèrent avec la rectification de Fa dans notre région ou qui faisaient obstacle au salut des êtres.

Afin de sauver les êtres de notre région, nous nous sommes séparés en deux groupes pour faire la distribution des documents de clarification. Le groupe extérieur était composé de jeunes pratiquants et le groupe intérieur de pratiquants âgés. En fait, le nombre de pratiquants de notre canton qui pouvaient participer était limité. Les jeunes pratiquants avait la responsabilité de distribuer les documents dans les bourgs où il n'y avait aucun pratiquant. Le groupe intérieur devait distribuer les documents aux personnes ayant une affinité prédestinée aux quatre coins du canton.

Un pratiquant du groupe intérieur a dit avoir gardé chez lui tous les documents qu'il avait reçu chaque week-end pour être distribué. Il n'osait pas les distribuer et ne l'avait pas dit aux compagnons de pratique. Tous ces documents qui s'accumulaient devenaient un poids difficile à supporter. Un jour, il a eu cette pensée : « Ces documents sont des outils du Fa, je ne peux donc pas les laisser tout simplement à la maison. » Ce pratiquant avait le permis de conduire, ce qui l'a amené à penser qu'il pourrait louer une voiture et prendre tous ces documents qui s'étaient empilés chez lui et les distribuer à des gens qui avaient une affinité prédestinée. Puisqu'il avait un tel souhait, les pratiquants du groupe externe lui ont demandé de les aider à distribuer les documents à un endroit bien précis. Mais en montant dans la voiture, ils se sont rendus compte qu'ils n'avaient pas préparé le moindre document. Ce pratiquant a pris tout ce qui était empilé chez lui et avec l'aide des autres pratiquants, il a tout distribué à des personnes qui avaient une affinité prédestinée. Il était très ému et il s'est éveillé au fait que ça devait être un arrangement du Maître. Cet arrangement astucieux lui a montré que le Maître était à nos côtés et nous a aidés à nous éveiller au principe de Fa :

« La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître. » (Zhuan Falun)

Quand les dépliants et les affiches autocollantes sur lesquels était publié l'article « Feux d'artifice et célébration », tous les pratiquants de notre canton se sont mobilisés ensemble. Ils l'ont fait pour coopérer avec le processus de la rectification de Fa et c'était destiné à envoyer Jiang Zemin, l'ancien président de la Chine, en enfer. C'était aussi en vue de nettoyer les vies perverses et les facteurs qui font obstacle au salut des êtres dans d'autres dimensions et le poison des spectres malfaisants communistes. Les pratiquants de notre canton ont bien coopéré comme un seul corps.

Ceci est ma compréhension limitée. Il y a encore tant à dire sur notre coopération comme un seul corps, mais l'espace est limité. Pour toutes choses que je n'ai pas bien faites, je vous prie de commenter et de corriger comme bon vous semblera.

Note : (1) Porte-bonheur :En Chine les pratiquants clarifient parfois la vérité en donnant une petite chose aux gens à porter ou à chérir sur lequel il y a des paroles qui rappellent la bonté de Dafa.


Traduit de l'anglais en France

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/29/130387.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/26/249186.html