Regarder à l'intérieur est la clé

De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de la province du Hebei en Chine


Salutations au vénérable Maître, salutations aux compagnons de pratique !

Je voudrais rendre compte au Maître ainsi qu'aux compagnons de pratique du cheminement de mon groupe d'étude de la Loi et du mien à propos de la façon dont nous regardons constamment à l'intérieur pour trouver et éliminer les attachements, rectifier nos manques et croire en Maître et en Dafa à cent pour cent. Je vous prie de m'indiquer toute chose qui serait inappropriée.

1. Bien étudier la Loi (Fa) et établir une fondation solide pour constamment regarder à l'intérieur sur tout

Le Maître nous a enseigné dans dans de nombreuses leçons de la Loi à regarder à l'intérieur quand nous faisons face à des conflits. Le Maître nous a aussi dit : « …regarder à l'intérieur est un trésor de la Loi. » (Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009) Mais au cours des présentes tribulations, beaucoup de pratiquants n'ont pas pu retrouver leur calme et regarder à l'intérieur pour trouver leur propres attachements. Ils se retrouvent souvent menés par le conflit et l'apparence des choses. Ils ne font que regarder les faiblesses des autres ; ils ne pensent pas aux attachements qui ont pu attirer ces conflits. Quand les pratiquants les montrent du doigt pour qu'ils regardent à l'intérieur, ils essaient encore d'expliquer avec de la colère : « C'est clair que c'est la faute de l'autre personne, pourquoi devrais-je regarder à l'intérieur? » Toutes ces choses se produisent parce que nous n'avons pas bien étudié la Loi. J'étais aussi dans cet état auparavant : Je suis dans un très bon état d'esprit quand j'étudie la Loi, mais c'est encore difficile pour moi de me contrôler quand je fais face à des conflits.

Le Maître nous a dit dans « Éliminer les interférences » : « La Loi peut briser tous les attachements, la Loi peut briser toutes les perversités, la Loi peut briser tous les mensonges, la Loi peut affermir la pensée juste. » (Points essentiels pour un avancement diligent II) En réalisant l'importance d'étudier la Loi, nous avons rapidement repris notre étude de la Loi en groupe. Tous ceux qui ont participé à l'étude de la Loi en groupe ont rapidement vu des améliorations et ont appris comment regarder vers l'intérieur. Je ne suis plus angoissé et je ne me concentre plus sur les défauts des autres. Maintenant je regarde vers l'intérieur quand je vois les faiblesses des autres.

Mais avec le temps c'est devenu une formalité et nous n'étions plus capable de mettre la Loi dans nos cœurs pendant l'étude de la Loi. En nous concentrant sur ce sujet nous avons trouvé plusieurs attachements fondamentaux en regardant à l'intérieur. Par exemple, l'attachement au temps de la rectification par la Loi. Avec la prolongation de la rectification par la Loi, nous avons commencé à penser que nous devrions prendre notre temps en validant la Loi et que nous devrions porter attention à la vie de tous les jours d'abord. En conséquence, nous sommes graduellement devenus moins diligents. Notre attachement au gain personnel a grandi et il y avait plus de pratiquants attachés au confort. Alors que nous faisions toujours les trois choses en surface, notre dévouement était compromis.

Par exemple, récemment un pratiquant de notre groupe a rencontré une interférence directe de la perversité après qu'il ait relâché la cultivation pendant une longue période. Ce pratiquant a aussi réalisé le sérieux de cet affaire mais il ne pouvait cependant pas passer au travers de cet état de relâchement. Ainsi, il n'était pas capable de mettre la Loi dans son cœur quand il étudiait, ne voulant pas clarifier la vérité et ne voulant pas se lever le matin pour faire les exercices. Les compagnons de pratique étaient tous inquiets pour lui et lui aussi était angoissé. Dans ses propres mots, c'était comme s'il ne pouvait plus être diligent, peu importe à quel point il essayait. En fait, ses mots montraient aussi son état dans l'étude de la Loi. Le Maître nous a dit : « En tant que disciples de Dafa, la pensée droite vient de la Loi,... » (« Avancer encore plus diligemment ») Si nous n'avons pas la pensée droite d'être diligent, c'est que ça indique exactement que nous n'avons pas bien étudié la Loi. En même temps, quand nous regardons à l'intérieur, nous établissons correctement une fondation pour étudier la Loi. Nous étudions la Loi non pas pour étudier, ni pour maintenir la forme d'apprentissage. L'étude de la Loi est un processus d'assimilation à la Loi. C'est un processus pour constamment identifier ses faiblesses en nous examinant nous même selon la Loi, rectifier les faiblesses et renforcer notre pensée droite. Après avoir clarifié cette relation, nous avons ajusté notre état d'esprit pendant notre étude de la Loi. Nous avons retiré notre attachement à la quantité quand nous étudions la Loi. À la place, nous mettons plus d'effort sur l'amélioration de la qualité de notre étude de la Loi. Maintenant nous essayons de notre mieux de faire face aux exigences du Maître pour étudier la Loi avec notre cœur et nous fondre dans la Loi.

Une fois à un groupe d'étude, quand nous avons commencé à lire la Loi, j'avais toutes sortes de pensées dans mon esprit que j'étais incapable d'éliminer, peu importe à quel point j'essayais. Je me suis souvenu que le Maître nous demande de nous fondre dans la Loi. Alors j'ai pensé : « Alors laissez-moi me fondre inconditionnellement dans la Loi ! » J'ai délibérément arrêté d'éliminer artificiellement ces pensées ; à la place je me suis davantage concentré sur fondre mon esprit dans la Loi. Quand mon esprit s'est graduellement fondu dans la Loi, les mauvaises pensées égoïstes ont été soit rectifiées, soit éliminées par Dafa et elles ont instantanément disparu.

2. Regarder à l'intérieur et m'améliorer graduellement par la coordination

Après le 20 juillet 1999 j'ai participé à coordonner le travail des compagnons de pratique. Initialement la persécution par la perversité était très sévère et j'avais un grand attachement à la peur. En tant que coordinateur je sentais aussi beaucoup de pression. J'étais inquiet de ne pas être capable de faire un bon travail, ce qui pourrait affecter d'autres pratiquants.

Le Maître a dit « la peur est une passe mortelle sur le chemin d’un être humain vers la divinité. » (« Sortir d'une passe mortelle ») « sans la peur, les facteurs qui vous font peur n'existeraient plus. » (« Éliminer le dernier attachement » dans Points essentiels pour un avancement diligent II. Par l'étude répétée des enseignements du Maître, j'ai été capable d'identifier l'origine de l'attachement à la peur en regardant à l'intérieur. L'attachement à la peur est un attachement d'égoïsme et un attachement à soi-même. C'est la peur de souffrir dans son corps, du gain personnel ou de la réputation. N'est-ce pas là protéger « la réputation, le profit et le sentiment » des gens ordinaires ? En réalisant ceci, mon esprit est toujours rempli par la Loi. Quand je maintiens la pensée droite, mon attachement à la peur est de plus en plus faible. Mais parfois, l'attachement à la peur refait encore surface. Par l'étude de la Loi et en regardant à l'intérieur, j'ai découvert un autre point, qui est la question de croire en Maître et en la Loi. Quand nous considérons la persécution comme étant des personnes qui persécutent d'autres personnes, nous manquons de confiance en Maître et en Dafa et nous rendons la persécution plus perverse en apparence. Le Maître nous a dit dans « Qu'y a-t-il à craindre » dans Hong Yin (vol. II) :

« Si tu as peur elle t'attrapera

Quand les pensées sont droites la perversité s'écroule

Ceux qui cultivent et pratiquent sont remplis de la Loi

En émettant la pensée droite les diables pourris explosent

Divinités dans ce monde validez la Loi »

Au cours de ces années de cultivation en tant que coordinateur, l'attachement le plus probable à que l'on va avoir est l'attachement à se faire valoir pour se valider soi-même. Par l'étude de la Loi et en regardant à l'intérieur, j'ai graduellement formé un mécanisme ou un processus pour regarder à l'intérieur. Quand le pratiquant A me dit que le pratiquant B n'est pas dans la Loi, je vais m'observer sur ce même problème ; quand j'apprends qu'un pratiquant a été persécuté, je vais examiner pour voir si ma première pensée est dans la Loi ; quand un pratiquant me dit que untel est toujours intéressé par les choses érotiques, je vais considérer ça comme un avertissement pour moi-même, etc.

En bref, regarder à l'intérieur est un outil magique que le Maître nous a donné. Nous devrions alors saisir cet outil magique et en faire bon usage. Quand nous pouvons réellement apprendre à regarder à l'intérieur et que nous regardons à l'intérieur, nous allons créer un corps comme un diamant qui n'a pas de canaux d'énergie ni de points d’acupuncture. Il sera vainqueur et la perversité périra.

3. Regarder à l'intérieur et élever sa croyance en Maître et en Dafa à cent pour cent

Au cours de plus de dix ans de cultivation, peu importe à quelles tribulations ou quels tests nous faisons face, nous sommes toujours testés sur le même point : croyons-nous en Maître et en Dafa ? Si nous avons un point de départ de croyance en Maître et en Dafa de cent pour cent, tous les conflits et les difficultés vont être résolus et tout va être rectifié et résolu d'une façon bienveillante par Dafa. La façon dont nous maintenons la pensée droite de croyance en Maître et en Dafa est un processus de cultivation pour nous retirer continuellement nos conceptions humaines et nous élever à croire à cent pour cent en Maître et en Dafa.

Il y a quelque temps, j'ai fait une chute alors que j'étais sur ma motocyclette, ce qui m'a causé une dislocation du poignet et une blessure à la poitrine. Après être rentré chez moi, mon poignet était sévèrement enflé et ça faisait très mal. Ma famille insistait pour que j'aille voir un médecin orthopédiste. Comme j'étais très attaché au confort à cette époque, je n'ai pas objecté à y aller. Quand nous sommes arrivés là-bas, le bureau de l'orthopédiste était fermé. J'ai commencé à me réveiller : Je suis un pratiquant de Dafa, pourquoi est-ce que je demande à une personne ordinaire de traiter ma maladie ? N'importe quel problèmes que j'ai devrait être rectifié par Dafa. Dafa n'est-il pas tout puissant ? Donc je me suis assis et j'ai commencé à regarder à l'intérieur. À part mes attachements évidents, le problème le plus fondamental que j'ai découvert est que je n'étais pas assez consacré à ma croyance en Maître et en Dafa. Au cours des moments critiques, je n'ai pas fait comme le Maître nous a dit; à la place j'ai utilisé la pensée des gens ordinaires. En réalisant ceci, j'ai changé d'idée. Maître a dit que les pratiquants n'ont pas de maladies. Alors je ne devrais avoir aucune maladie et je devrais retourner à ce que j'étais en train de faire. J'ai commencé à faire les exercices. J'ai ressenti une douleur intense et certains de mes mouvements n'étaient pas comme il faut. Je n'en n'ai pas tenu compte et j'ai continué à faire les exercices. Pendant que j'étais en train de faire le troisième exercice, j'ai clairement ressenti un inconfort dans le poignet disloqué et j'ai entendu du bruit venant de là. Donc, j'ai délibérément ralenti à chaque fois que je faisais « chong-guan » de façon à réduire la douleur. J'utilisais en fait la façon humaine pour faire face à ce problème. Au troisième « chong-guan » j'ai inconsciemment relâché cette conception humaine. Sans y faire attention, j'ai entendu un léger son et mon poignet disloqué a été replacé durant l'exercice. La douleur insupportable a disparu. Mes yeux étaient remplis de larmes de joie. J'ai pleuré; j'ai pleuré parce que j'étais indigne. J'avais honte de ne pas abandonner la renommée, le profit, le sentiment et la haine du monde humain, alors que je détient le brillant et tout puissant Dafa sans même le chérir.

En réalisant ceci, j'ai senti que la cultivation n'est pas vraiment difficile. Notre processus entier de cultivation est un processus continu de croire en Maître et en Dafa. Quand nous croyons en Maître et en Dafa à cent pour cent sur tout, sans hésiter, nous sommes déjà dans le monde des êtres éveillés à différents niveaux.

4. Regarder à l'intérieur à tout moment sur n'importe quel sujet et cultiver avec une diligence et une vitalité renouvelées

Regarder à l'intérieur est reflété sur tous les sujets de la cultivation. Quand nous nous sentons dérangés ou heureux, nous devrions regarder à l'intérieur. C'est garanti que nous avons des attachements quand nous sommes facilement perturbés par des conflits; autrement, rien dans la société ordinaire ne serait capable d'émouvoir nos cœurs. Bien sûr, nous cultivons dans le monde humain. Il est impossible de n'avoir aucun attachements humains ou conceptions. Alors, ce n'est pas si terrible d'avoir des attachements. Mais ce qui est inquiétant c'est quand nous avons des attachements mais que nous ne regardons pas à l'intérieur et ne nous cultivons pas. Pouvons-nous dire que nous sommes de vrais pratiquants ? Pouvons-nous avoir l'honneur d'être des pratiquants de Dafa, sans faire ce que nous devrions faire selon les exigences de Dafa ? Probablement que c'est la raison fondamentale pour laquelle les pratiquants de Dafa sont persécutés et ont des interférences.

Je me souviens que quand les pratiquants ont commencé à répandre les neuf commentaires sur le Parti communiste et à aider les gens à se retirer du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées, il y avait plusieurs esprits troublés. Alors nous avons rencontré toutes sortes de choses et d'interférences. Par exemple, après avoir lu les neufs commentaires, un fonctionnaire de notre village pensait que nous nous engagions en politique et a presque claqué la porte sur un compagnon de pratique.

Nous nous sommes concentrés sur cet incident pour partager nos compréhensions et nous avons sincèrement regardé à l'intérieur du point de vue du Fa. De nombreux pratiquants ont eu cette pensé : « Nous savions que ce que le Maître nous avait dit de faire était évidemment correct. Mais nous avions quand même des doutes : cela est-il s'engager en politique ? Est-ce que c'est relié à la cultivation? » Alors que nous faisions du travail de Dafa avec ces conceptions humaines, il n'est pas surprenant que les non-pratiquants disaient que nous nous engagions en politique. En fait, la réaction des gens ordinaires est provoquée par nos attachements. En réalisant ça, les pratiquants ont tous compris en même temps : ce sont nos attachements humains et nos conceptions qui empêchent les êtres d'être sauvés ! À cet égard, si nous ne nous cultivons pas bien, c'est aussi un obstacle pour sauver les êtres. Alors chaque pratiquant de Dafa est responsable. La principale raison est de ne toujours pas croire assez en Maître et en Dafa, en plus d'un manque d'étude de la Loi et d'étudier la Loi avec des attachements humains. Les forces perverses anciennes utilisent les attachements des pratiquants de Dafa pour créer de l'agitation. En plus, les esprits pervers du PCC manipulent les gens dans la société. Après avoir identifié ces choses, nous avons émis la pensée droite pour désintégrer les esprits pervers du PCC qui manipulaient et empêchaient les gens d'être sauvés. Peu de temps après j'ai rencontré ce fonctionnaire alors qu'il était en train de décharger un camion. Je suis allé l'aider et je lui ai demandé de se retirer du PCC et de ses organisations affiliées. Sans aucune interférence de la part des esprits pervers, il a joyeusement démissionné de l'organisation du PCC pervers.

Dans l'ensemble, mon expérience est que regarder à l'intérieur est vraiment un outil magique. C'est un outil magique que le Maître nous a donné pour éliminer les démons sur notre chemin de cultivation et cultiver avec une diligence et une vitalité renouvelée. Cet outil est invisible et intangible, mais il est toujours présent et il est partout. Aussi longtemps que nous apprenons à regarder vers l'intérieur et que nous utilisons toujours l'outil magique de regarder à l'intérieur sur tout, ça va marcher : peut-être que la persécution et l'interférence seront désintégrés; peut-être que les conflits seront résolus ; peut-être que les non-pratiquants colériques se calmeront et accepteront la vérité et seront sauvés ; peut-être que le corps malade deviendra libre de maladies et deviendra léger ; peut-être qu'un chemin sans issue et une porte fermée s'ouvriront, etc. Quand je fais face à une situation qui semble sans espoir et que je suis capable de regarder vers l'intérieur sur la base de la Loi, probablement qu'un monde de « qu’après avoir passé sous l’ombrage des saules, il y a l’éclat des fleurs et un autre village à l’horizon! » va apparaître. (Leçon 9 de Zhuan Falun)


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise : http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/28/130370.html

Version chinoise : http://minghui.ca/mh/articles/2011/12/11/249183.html