Aller sur le site de Minghui sans avoir accès à l'internet
De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa de Dalian en Chine


Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa en septembre 2004, Maître m'a donné une nouvelle vie. Je n'ai plus de maladies maintenant. Cependant, quatre ans se sont écoulés avant que je réussisse à passer le test de la maladie. En étudiant Fa (Loi), j'ai cessé d'y prêter attention et je ne sais même pas quand elles ont disparu.

En 2005, j'ai installé un site de production de documents à la maison. La fabrication de documents de clarification de la vérité peut être ardue et prend beaucoup de temps, mais en tant que nouvelle pratiquante, je savais que je ne pouvais pas me relâcher dans la cultivation. Une fois, l'imprimante s'est coincée le jour où j'étais censée avoir tous les documents prêts. J'avais beau la nettoyer et émettre des pensées droites, rien n'y faisait. Afin que les pratiquants puissent lire promptement l'hebdomadaire de Minghui, je suis allée l'imprimer chez un autre pratiquant. Cependant, je ne pouvais pas ouvrir le dossier que j'avais copié sur ma clé usb. Je ne savais pas quoi faire parce que le pratiquant n'avait pas accès à l'Internet. Je n'avais qu'une seule pensée, «aller sur l'Internet.» J'ai cliqué sur la petite icône de ma clé usb et j'ai vraiment accédé au site de Minghui (la version chinoise de Clartés et Sagesse)! Je suis allée sur le site de Minghui sans accès à l'Internet!

- De l'auteur

Salutations au Maître!


Salutations aux compagnons de cultivation!

C'est la première fois que j'écris un partage d'expérience pour une conférence de la Loi. Je n'ai jamais pensé que je pourrais écrire un partage d'expérience parce que je n'ai que trois ans d'éducation d'école primaire et je ne connais pas beaucoup de caractères. Cependant, quand les pratiquants de mon groupe d'étude de Fa (Loi) ont mentionné que nous devrions sauter sur cette occasion pour faire un bilan au Maître et avec leur encouragement, j'ai décidé de «prendre la plume.» Miraculeusement, j'ai pu noter beaucoup [de caractères chinois], mon esprit était clair, et j'ai fini le brouillon en une nuit. Je sais que c'est grâce à l'aide et à la sagesse du Maître, données par Dafa, que j'ai pu écrire cet article. Merci, Maître!

1. Chanceuse de pratiquer Dafa, avancer diligemment et solidement

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa en septembre 2004, Maître m'a donné une nouvelle vie. Je suis maintenant en bonne santé mais il m'a fallu quatre ans pour passer le test du karma de maladie.

Peu de temps après avoir commencé à pratiquer, une bosse rouge est apparue d'un côté de mon mollet. Tout d'abord je n'y ai prêté aucune attention. Puis ça s'est aggravé et la peau a commencé à s'infecter et à se décomposer. J'ai pensé que c'était du karma que je devais payer, je l'ai donc supporté en silence. Cependant, quatre ans se sont écoulés avant que ça disparaisse. Au cours de ces quatre années, la décomposition de la peau est devenue si grave qu'on pouvait voir l'os et il y avait toujours du sang et du pus autour. Bien que je me trouvais dans cet état, ceci n'affectait pas mon étude de Fa ou mon travail pendant la journée. Cependant, le soir, j'étais fiévreuse, j'avais des démangeaisons et cela me faisait mal. Je me réveillais souvent à cause de la douleur et je pleurais. Tout en pleurant, je me rappelais que j'étais une pratiquante et j'émettais donc des pensées droites pour essayer de résoudre le problème avec des pensées bienveillantes, mais en vain. Ça ne marchait pas parce que je n'étais pas bienveillante en émettant des pensées droites, mais j’étais fâchée, «Si vous ne me laissez pas tranquille, je vous désagrégerai!» Sans d'autre alternative, j'ai prié le Maître de résoudre le problème d'une façon bienveillante pour moi.

En étudiant Fa, j'ai cessé d'y prêter attention et je ne me suis même aperçue quand elle a disparu. Une pratiquante m'a demandé comme allait ma jambe et voulait y jeter un coup d’œil. Je me sentais mal à l'aise et embarrassée de la montrer puisque j'avais ce problème depuis longtemps. Cependant, elle a insisté, je lui ai donc montré ma jambe. Elle l'a regardée et a dit, «Ça va maintenant n'est-ce pas?» J'ai regardé et j'avais de la peine à y croire: ma jambe se portait très bien! J'ai éclaté en larmes et j'ai remercié le Maître.

En 2005, un groupe d'étude de Fa a été formé chez moi. Le pratiquant A a dit, «Tes conditions de vie ici sont vraiment bonnes – tu vis toute seule dans une si grande maison.» Après que tout le monde soit parti, j'ai pensé, «Est-ce que c'est pour que je puisse faire des documents?» Je savais que le pratiquant A avait aidé beaucoup de personnes à installer un site de production de documents à la maison. Le jour suivant j'ai dit au pratiquant A, «Je peux faire des documents à la maison, mais je n'ai pas beaucoup d'éducation, et j'ai peur de ne pas pouvoir apprendre comment faire.» Le pratiquant A a répondu, «Une pratiquante de 80 ans a appris comment. Tu as à peine plus de 50 ans. Penses-tu vraiment que tu ne peux pas apprendre?» Ainsi le site de production a été installé. Au cours de tout le processus d'installer le site de production de documents jusqu'à aujourd'hui, je sais que le Maître a toujours été à mes côtés. Quand je rencontrais des difficultés, j'étudiais Fa, j'émettais des pensées droites et je regardais à l'intérieur. Si je ne pouvais vraiment pas résoudre le problème, je demandais l'aide du Maître. Sous la protection bienveillante du Maître, j'ai fait l'expérience de nombreuses choses miraculeuses et extraordinaires qui ont renforcé ma croyance dans le Maître et en Dafa encore plus. Le site de production continue à fonctionner sans risque. Je fais fonctionner non seulement les machines mais je répare également l'imprimante. Je communique également souvent avec elles, car ce sont des instruments de la Loi qui m'aident à aider le Maître dans la rectification par la Loi.

La fabrication des documents peut être ardue et prend beaucoup de temps mais en tant que nouvelle pratiquante, je sais que je ne peux pas me relâcher dans la cultivation. Même si je suis occupée, je prend le temps d'étudier Fa et de faire les exercices. Même si je participe à la pratique des exercices le matin (presque chaque jour), je fais de toute façon à nouveau les exercices le soir chez moi. Quand d'autres pratiquants lisent une conférence de Zhuan Falun par jour, mon critère est de lire trois conférences par jour. Comme nouvelle pratiquante, je dois bien gérer mon temps pour bien faire afin de rattraper la vitesse de la rectification par la Loi puisque les anciens pratiquants ont déjà passé l'étape de la cultivation individuelle avant 1999. Je peux seulement prendre du temps sur mon sommeil et j'étudie souvent Fa, fais les exercices et émet des pensées droites toute la nuit avec d'autres pratiquants. En conséquence, ma cultivation personnelle s' améliore rapidement.

2. Croire dans le Maître et en Dafa, surmonter les épreuves avec des pensées droites

Un après-midi au mois de décembre 2009, je suis sortie pour accrocher des banderoles de clarification de la vérité mais j'ai été signalée aux autorités par des personnes qui ne connaissaient pas la vérité et j'ai été arrêtée.

Au commissariat de police, j'ai clarifié la vérité aux policiers. Cependant ils n'ont pas tenu compte [de ce que je disais] car ils étaient profondément trompés par la propagande du Parti communiste chinois (PCC). Ils ont fouillé mon sac et mes poches en me tirant par les cheveux et en me frappant. Cependant,je n'avais pas peur et j'ai continué à leur parler de la bonté de Dafa et de la persécution des pratiquants par Jiang. Je leur ai demandé, «N'avez-vous pas également des parents, des frères, et des sœurs? Qu'est-ce que je vous ai fait pour que vous me traitiez de cette façon?» Puis ils ont cessé de me frapper. Quand ils m'ont demandé mon nom et mon adresse, je ne leur ai rien dit, ils ont donc pris une photo de moi et ont cherché en ligne, mais n'ont rien trouvé. Ils m'ont emmenée à un centre de détention après 23 heures. Cependant, le centre de détention n'a pas voulu m'accepter parce que je n'avais pas passé l'examen physique. La police m'a alors emmenée à un hôpital pour un autre examen et on leur a dit que ma tension artérielle était très élevée. Ils devaient téléphoner à ma famille pour qu'ils viennent me chercher. C'était minuit passé et avant que ma famille n'arrive, la police m'avait déjà ramenée au commissariat de police. Là, je me suis assise par terre pour émettre des pensées droites: «Ne laissez pas la perversité fouiller mon domicile ou leur permettre de prendre ne serait-ce qu'un morceau de papier. Maître, éveillez s'il vous plaît leurs côtés bienveillants.» Plus tard, un policier m'a apporté une chaise et m'a demandé de m'asseoir. J'ai alors fait la méditation assise sur la chaise.

Le jour suivant, le chef de la police a amené plus de personnes pour feindre de me poser des questions. Ils m'ont demandé mon adresse en disant qu'ils me renverraient chez moi. J'ai répondu, «Je vis chez ma mère, demandez à ma mère de venir me chercher.» Il a demandé, «Quel âge a votre mère?» J'ai dit, «Presque 80 ans.» Il a alors dit, «Elle a presque 80 ans, je ne vais pas la déranger et l'inquiéter. Je vous garantis sur ma vie que nous vous renverrons à la maison.» J'ai vu sa bonté et j'ai dit, «Vous êtes une bonne personne, alors j'aimerais vous dire de vous rappeler que 'Falun Dafa est bon' et démissionnez du PCC et de ses organismes affiliés pour avoir un bel avenir.» Il n'a rien dit et est parti. Après un moment, un policier est venu prendre ma tension artérielle. Vers midi, ils m'ont envoyée à un centre de détention.

Au centre de détention, j'ai dit aux gardes la vérité au sujet de Dafa et des trois retraits. L'un d'entre eux a dit, «Nous savons tous que Dafa est bon, nous vous laisserons tranquille. Maintenant c'est comme lors de la révolution culturelle où les bonnes personnes sont arrêtées et où on ne tient pas compte des cas graves.» Les gardes qui avaient compris la vérité me traitaient bien et ne me forçaient pas à travailler. Au lieu de cela, ils me faisaient asseoir près d'un radiateur en face d'une grande horloge. Je pouvais émettre des pensées droites chaque heure et réciter Fa. Je pouvais également clarifier la vérité aux gardes et à d'autres détenues.

Le 13ème jour au centre de détention, ils m'ont appelée pour descendre vers 5 heures du matin et un chef du commissariat m'a menottée. J'ai demandé, «Qu'est-ce que vous faites?» Ils ont répondu, «Votre cas est grave ; nous devons vous transférer au camp de travaux forcés de Masanjia pour deux ans.» J'ai dit, «Vous ne pouvez pas décider, seul mon Maître peut décider.» Ils ont dit, «Votre Maître est aux États-Unis.» J'ai répondu, «Mon Maître est près de moi!» Ils ont commencé à dire des choses désagréables, je leur ai donc dit, «Taisez-vous!» Ils se sont immédiatement tus et sont restés tranquilles. J'ai su que j'étais une véritable pratiquante. Le Maître a dit:

«Je suis enraciné au plus profond de l’univers; si quelqu’un était capable de s’en prendre à vous, c’est à moi qu’il s’en prendrait et pour le dire carrément, il s’en prendrait à l’univers.» (Zhuan Falun)

En chemin j'ai émis des pensées droites et récité les poèmes de Hong Yin et Hong Yin II que je connaissais,

«...un cœur sans agitation, peut dominer dix mille agitations.» («Éliminer le dernier attachement» dans Points essentiels pour un avancement assidu II)

Tandis que je passais un examen physique à l'hôpital de Masanjia, j'ai émis des pensées droites envers le médecin et j'ai demandé au Maître d'éveiller son côté bienveillant. En conséquence, le médecin a été très poli avec moi. Après avoir pris ma tension artérielle, il m'a demandé, «Comment se fait-il que votre tension artérielle soit si élevée? Souffriez-vous d'hypertension auparavant?» J'ai répondu, «Oui, mais je suis très bien maintenant.» Il a demandé, «Quels médicaments vous ont guérie?» J'ai répondu, «Je prenais beaucoup de médicaments auparavant mais je n'ai pas été guérie. Après avoir pratiqué Dafa, j'ai été guérie sans prendre aucun médicament.» Il a dit, «Tous les pratiquants disent cela.» J'ai répondu, «Dafa est miraculeux.» Alors le policier a dit, «Elle fait semblant, elle allait très bien dans la voiture.». Je lui ai répondu gentiment, «S'il vous plaît, ne dites pas cela, ce n'est pas bon pour vous. Ne croyez-vous à la médecine?» À ce moment, le chef de la police a dit, «Laissez-la se reposer.» Après que je me sois reposée, il a de nouveau pris ma tension artérielle mais elle était encore élevée. Après avoir pris ma tension artérielle à trois reprises, le médecin a fait appel au chef du personnel. J'ai émis des pensées droites envers lui et j'ai demandé au Maître d'éveiller son côté bienveillant. Le chef du personnel a pris ma tension artérielle et a fait un électrocardiogramme. Il a eu peur et a dit, «Votre cœur bat très rapidement!» Il a immédiatement dit que le camp de travaux forcés ne pouvait pas m'accepter. Quand le chef de la police a échoué à me faire entrer au camp de travaux forcés de Masanjia, il a dit vulgairement que je les avais menés en bateau.

Sur le chemin du retour, j'ai émis des pensées droites sans interruption pour désagréger la perversité. En conséquence, le chef de la police avait mal à la tête et des vertiges et il se sentait très mal. Arrivés au commissariat, il a dit à bout de souffle à un policier, «Vite, laisse-la partir. Ne la gardons pas ici une minute de plus.» Je suis alors rentrée à la maison.

3. Les miracles se produisent après avoir regardé à l'intérieur pour m'améliorer

J'utilise mon ordinateur depuis cinq ou six ans. Il y a quelques mois, un pratiquant a dû m'aider à le réinstaller parce qu'il ne marchait plus. Cependant, il s'est de nouveau arrêté quelques jours plus tard. J'ai demandé au pratiquant de vérifier mon ordinateur, et il a dit, «Ton ordinateur a de graves problèmes et ne peut pas être réparé.» Il a passé un long moment à essayer de le réparer tandis que j'émettais des pensées droites. J'ai demandé l'aide du Maître et l'ordinateur s'est remis à fonctionner normalement. Auparavant j'avais utilisé une copie pour copier des disquettes et la qualité de la copie affectait directement la nouvelle disquette. Un pratiquant est venu m'enseigner comment copier des disquettes en miroir, mais il n'a pas réussi à mettre en marche l'ordinateur. Il a essayé de rallumer l'ordinateur mais toujours rien. Nous avons alors trouvé un autre pratiquant avec plus d'expérience en technologie, mais ce pratiquant n'a pas réussi à mettre l'ordinateur en marche non plus. Il se faisait tard et le pratiquant a dit, «Je l'apporterai à un magasin d'électronique pour le faire réparer demain.»

Après le départ des pratiquants, j'ai commencé à regarder à l'intérieur. Je me suis demandée si j'avais un attachement à faire le travail. Je me suis agenouillée et j'ai prié le Maître. J'ai dit, «Maître, les pratiquants vivent tous loin et n'ont pas beaucoup de temps. S'il vous plaît, aidez-moi à mettre en marche l'ordinateur, ne permettez pas à la perversité, aux démons pourris de faire obstacle pendant que je fais la chose la plus droite. Même si j'ai une lacune, elle peut seulement être rectifiée par Fa.» En conséquence, l'ordinateur s'est remis en marche. Mes yeux se sont remplis de larmes. Le Maître est à mes côtés! J'ai dit, «Merci Maître, merci Maître.» J'ai immédiatement téléphoné au pratiquant et lui ai dit qu'il n'avait pas besoin d'aller à l'atelier de réparations le jour suivant puisque je pouvais mettre en marche mon ordinateur. Le pratiquant était surpris, «Vraiment?» J'ai fermement répondu, «Oui, vraiment.» Depuis lors, mon ordinateur marche bien.

Un jour, un pratiquant et moi sommes allés chercher quelque chose chez un autre pratiquant. Le propriétaire a dit, «Ma Canon 4500 n'imprime plus et ne peut que copier des disquettes. Vous pouvez la donner à quelqu'un qui la trouvera utile.» J'ai dit, «Donnez-la moi s'il vous plaît. La 4500 est mon équipement favori.» Je l'ai rapportée à la maison de très loin.

À la maison, j'ai communiqué avec l'imprimante et lui ai dit, «Machine 4500, tu es venue chez moi de si loin. Nous devons jouer nos rôles et suivre la progression de la rectification par la Loi.» Alors je l'ai branchée et j'ai commencé à imprimer des documents. La première liste imprimée avaient des caractères tordus, j'ai continué à communiquer avec la machine, «Nous devons avancer ensemble et choisir un brillant avenir.» La machine a en effet joué son rôle et a commencé à imprimer très clairement. J'étais très heureuse et j'ai commencé à imprimer des documents de clarification de la vérité. J'ai raconté l'histoire aux pratiquants le lendemain et ils pensaient que c'était vraiment miraculeux.

Après avoir imprimé pendant deux jours, l'imprimante a cessé d'imprimer les caractères. J'ai pensé qu'il pouvait y avoir une obstruction quelque part et j'ai nettoyé la tête de l'imprimante. Cependant, ça n'a pas réglé le problème. J'ai alors pensé, «Laisse-la se reposer.» J'ai essayé d'utiliser ma propre imprimante pour imprimer, mais la même chose s'est produite - pas un seul caractère a été imprimé. Je me suis impatientée parce que les pratiquants attendaient les documents. Qu'est-ce que je pouvais faire? J'ai appelé un pratiquant pour m'aider. Il est allé acheter une nouvelle tête pour l'imprimante et me l'a apportée. Je ne voulais pas ouvrir l'emballage de la nouvelle tête pour l'imprimante parce que c'était très difficile à trouver, car l'imprimante 4500 n'était plus sur le marché.

Puis j'ai pensé, «Pourquoi les deux imprimantes avaient-elles le même problème? Est-ce que mon xinxing en était la cause?» J'ai commencé à regarder à l'intérieur et j'ai trouvé l'attachement à l'exaltation et à se faire valoir. J'ai dit au Maître, «Maître, je dois abandonner ces attachements et cesser de gaspiller de l'argent. Veuillez m'aider et permettre à la tête de l'imprimante de fonctionner.» J'ai alors dit à l'imprimante 4500, «Les pratiquants de Dafa épargnent de l'argent pour faire le travail de Dafa. Imprimante et tête de l'imprimante, vous devez faire votre travail. Je suis peu disposée à vous remplacer ni l'une ni l'autre et j'aimerais que vous ayez un brillant avenir.» J'ai sorti les deux têtes des deux imprimantes et je les ai encore nettoyées. Les imprimantes ont alors fonctionné normalement. En effet, c'est comme le Maître a dit, «Pour un pratiquant, regarder à l'intérieur est un trésor de la Loi.» («Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009»)

J'ai regardé correctement à l'intérieur et les imprimantes fonctionnent bien sans arrêt depuis tout ce temps.

J'avais lu un article sur Minghui en 2006 au sujet d'un pratiquant ayant une fuite d'eau. Le pratiquant avait regardé à l'intérieur et trouvé une lacune, avait amélioré son xinxing et la conduite d'eau avait fonctionné très bien de nouveau sans avoir été réparée. J'ai pensé, «C'est paranormal.» Deux jours plus tard, mon tuyau d'eau chaude coulait. Comment était-ce possible? Les tuyaux et le système d'eau chaude étaient neufs et venaient juste d’être installés. J'imprimais les Neuf commentaires sur le Parti communiste à la maison et n'avais pas le temps de trouver quelqu'un pour le réparer. Je savais que le Maître était à mes côtés, j'ai donc demandé l'aide du Maître. Un miracle s'est alors produit - le tuyau a tout de suite arrêté de couler. J'étais tellement contente et ne pouvais trouver de mots pour exprimer ma reconnaissance mais je voulais courir dans la rue et crier, «C'est un miracle!»

Une fois, l'imprimante s'est coincée le jour où j'étais censée avoir tous les documents prêts. J'avais beau la nettoyer et émettre des pensées droites, rien n'y faisait. Afin que les pratiquants puissent lire promptement l'hebdomadaire de Minghui, je suis allée l'imprimer chez un autre pratiquant. Cependant, je ne pouvais pas ouvrir le dossier que j'avais copié sur ma clé usb. Je ne savais pas quoi faire parce que le pratiquant n'avait pas accès à l'Internet. Je n'avais qu'une seule pensée, «Aller sur l'Internet.» J'ai cliqué sur la petite icône de ma clé usb et j'ai vraiment accédé au site de Minghui (la version chinoise de Clartés et Sagesse)! Je suis allée sur le site de Minghui sans accès à l'Internet! Le pratiquant et moi avons vu la photo du Maître regardant le monde assis tranquillement dans les montagnes et nous avons éclaté en sanglots. C'était la première fois que ce pratiquant allait sur le site de Minghui. Nous étions tellement contents!

4. Chérir les gens et les sauver

Je suis à la retraite depuis plusieurs années. Mon ancien lieu de travail est dans une région de développement et les employés à la retraite doivent y retourner pour signer une fois par an. Comme c'est une grande compagnie, il y a beaucoup d'employés à la retraite et la compagnie offre trois jours pour que les employés retraités aillent signer. Chaque fois que je suis allée signer, j'ai parlé à d'anciens collègues et leur ai demandé de faire les trois démissions. Puis je suis repartie à mes propres affaires.

Plus tard, lors d'une étude de la Loi, une conférence du Maître m'a éveillée:

«Alors, en tant que disciples de Dafa de quelque région que ce soit, vous êtes pratiquement l’espoir de salut pour les êtres de cette région, et qui plus est vous êtes leur seul espoir. Les êtres là-bas ont besoin d'entendre la bonne nouvelle, ils ont besoin de vous entendre leur clarifier la vérité, afin de comprendre ce qu'est Dafa. Voilà pourquoi la responsabilité des disciples de Dafa est d'une importance capitale.» («Enseignement de la Loi à la conférence de Loi internationale à New York» 2004)

Dans un monde si grand, nous avions été des collègues pendant des dizaines années. C'était une relation prédestinée importante car je suis leur espoir d'être sauvés. Depuis lors, je passe la totalité de ces trois jours de signature sur place. Quand ils font la queue pour signer leurs noms, je remonte la queue pour clarifier la vérité. Ceux qui ont entendu et ont compris la vérité m'aident à expliquer et certains m'ont aidé à noter les noms des personnes qui démissionnent du parti. En trois jours l'année dernière, 276 personnes ont démissionné. Beaucoup m'ont remerciée à plusieurs reprises par la suite. Leur sincérité était profonde parce qu'elle provenait de leur nature véritable qui savait qu'ils avaient été sauvés.

Quand le directeur de l'usine est venu voir les ouvriers retraités, je lui ai également expliqué la vérité et lui ai demandé de quitter le parti. Il a dit, «Êtes-vous retraitée? Vous venez chaque jour.» J'ai répondu, «Je fais sincèrement ceci pour votre propre bien. Les fonctionnaires du PCC ont démissionné, plus de 90 millions de personnes ont fait les trois démissions. Ne faite pas naufrage avec le PCC.» Il était tellement content, «D'accord, je démissionne, je démissionne.» Je lui ai donné un exemplaire des Neuf commentaires et il l'a accepté avec joie. J'ai persuadé trois directeurs de l'usine à démissionner du PCC l'un après l'autre et ils ont également accepté les documents de clarification de la vérité.

Pour des raisons familiales cette année, je n'y suis allée qu'une journée. Les gens qui me connaissent bien disent tous que j'ai changé – je suis plus jolie et j'ai l'air plus jeune. Ils peuvent voir la splendeur de Dafa. Certains qui avaient démissionné du PCC auparavant continuaient à me remercier, je leur ai dit, «Ne me remerciez pas. Si vous voulez remercier quelqu'un, alors remerciez mon Maître.» Ils étaient tous d'accord. Quand j'ai dit la vérité et parlé des trois retraits à un vieil artisan, il a dit tout content, «J'ai démissionné. Nous ne pouvons pas être ses otages, nous devons rompre avec lui.» Cette fois, c'était encore plus facile de clarifier la vérité. Davantage de gens comprennent maintenant la vérité et beaucoup comprennent plus en profondeur et 58 autres personnes ont démissionné en un jour.

Quand j'ai commencé à pratiquer, un autre pratiquant a dit, «Elle appartient au prochain groupe de pratiquants.» Je ne me préoccupe pas dans quel groupe je me trouve. Je sais seulement que Dafa est bon. Je crois dans le Maître et dans Dafa et je dois agir selon les paroles du Maître. Je sais que le Maître est à mes côtés, m'aide et me protège, donc je peux surmonter toutes les épreuves. Maintenant je peux dire aux pratiquants avec confiance et prêter serment au Maître, «Je suis une disciple de Dafa de la période de la rectification par la Loi. J'aide le Maître dans la rectification par la Loi!

Heshi! Merci Maître! Merci compagnons pratiquants!


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2012/1/5/130526.html
Version chinoise: http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/25/249446.html