Devenir mature dans le Falun Dafa (1e partie sur 3)
De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa du nord de la Chine


Pendant un cours d'anglais au lycée, un des articles que nous avons étudié, parlait du rêve de quelqu’un qui s’est réellement produit beaucoup d'années plus tard et qui a servi d'instrument pour surmonter une épreuve. Je n'étais pas différent des autres étudiants, tous influencés par l’éducation athée du Parti communiste chinois (PCC). Je ne pouvais pas comprendre qu’une chose pareille puisse vraiment se produire et cela semblait comme quelque chose de mijoté par l’imagination de quelqu’un. Environ un ou deux mois après que nous ayons étudié l'article, j'ai commencé à étudier le Fa et j'ai éprouvé plus de dix rêves impressionnants, dont je parlerai plus tard dans cet article.

- De l'auteur

Bonjour vénérable Maître! Bonjour compagnons de pratique!

Je suis un jeune disciple de Dafa qui a perdu son travail au gouvernement en raison de la persécution du Falun Gong. Bien que j'aie perdu mon travail et que j'aie été persécuté et harcelé, je n’ai pas arrêté d'avancer sur mon chemin de cultivation. En fait, je pense que tant que nous cultivons, le Maître arrangera tout pour le meilleur.

Je veux remercier le site Minghui (version chinoise de Clartés et Sagesse) de fournir une occasion de partager des expériences. Je voudrais partager certaines des choses étonnantes que j'ai éprouvées depuis que j'ai commencé à cultiver.

Des expériences mystérieuses avant et après apprendre Dafa

On m'a introduit au Falun Dafa quand j’étais un étudiant dans une grande ville près de ma ville natale en mai 1995.

Perplexe au sujet de l'athéisme

Pendant mes premières années de lycée, j'ai lu des histoires chinoises courtes, ainsi que des histoires des pays étrangers. Ces histoires ont mentionné quelqu'un ayant un rêve, qui s'est alors réellement produit exactement comme la personne avait vu dans le rêve. J'ai pensé que ces incidents doivent se produire accidentellement, ou plus probablement ce n’était pas vrai. En raison de mon esprit empoisonné par le PCC depuis l'enfance, l’athéisme était quelque chose auquel je souscrivais. À partir du moment où j'ai pu raisonner, j'ai pensé à la mort et senti que c'était très triste. Cela m'a fait sentir comme s’il n'y avait aucun espoir. J’étais aussi peureux. Les années passant, mes sentiments au sujet de la mort se sont intensifiés. Jusqu’au point où j'étais constamment inquiet et j'avais des difficultés pour manger et dormir.

Plus tard, j’ai entendu dire qu'une personne pouvait devenir un fantôme après la mort. J'ai écarté cette pensée et j'ai pensé que ce n’était pas vrai. Après tout, ma pensée était gérée par l'athéisme. Comme j'ai entendu d'autres personnes discuter de ceci, détaillant leur expérience personnelle, l'expérience dans la famille ou d’amis, j'ai commencé à croire qu'il pouvait y avoir de la vérité là derrière. À partir de ce jour, je me suis senti réellement un peu plus heureux et je me disais que les gens pouvaient continuer de vivre après la mort et pouvaient ne pas vraiment mourir. Puis, en jetant un coup d'oeil dans une bibliothèque, j'ai regardé plusieurs livres qui parlaient de choses surnaturelles du Zhou Yi et de cultivation. J'ai pensé qu'après mes 40 ou 50 ans, après m'être occupé des affaires des gens ordinaires, j'irais dans une montagne éloignée, ou bien je trouverais un travail comme gardien de la porte de la montagne et je passerais le reste de ma vie à étudier de manière approfondie le Zhou Yi. Je rechercherais la cultivation et comment devenir un immortel, un bouddha ou un tao. J'ai pensé que ce serait magnifique si j'avais l'occasion de réaliser ce souhait à l'avenir.

Des rêves étranges

Je pense que c'était dans ma deuxième année de lycée, en 1990, quand j'ai eu le même rêve plusieurs nuits de suite. Je me suis rappelé de ce rêve très clairement, mais je ne l’ai pas compris. Dans le rêve, un petit signe en plastique pendait d'une corde courte sur ma poitrine. Quand le vent a soufflé, le signe a été soufflé vers la gauche, frappant un petit badge que je portais. Je me suis inquiété qu'il raye le badge. Je l'ai vérifié soigneusement pour voir s'il était rayé. Il avait le symbole du Taiji dessus, mais il n'était pas noir et blanc. Au lieu de cela, c'était rouge, bleu et noir. Étrangement, je n'avais jamais vu un tel badge auparavant, mais cela ne semblait pas étrange dans le rêve, et après que je me sois réveillé, j'ai senti que c'était très normal et j’ai été très impressionné.

Un ou deux ans plus tard au lycée, je suis souvent allé à la bibliothèque pour lire des magazines et des journaux, et une fois, j’ai soudainement eu envie de lire un magazine de qigong. Dans le premier magazine que j'ai sélectionné, il y avait des articles de fond sur Maître Li et le Falun Gong. L'article présentait le Falun Gong, disant qu'il n'y avait aucun frais pour suivre un cours et que Maître Li avait plus de dix-mille disciples. J'ai pensé que c'était une pratique ancienne et j’avais hâte de l'apprendre. Plus tard, j’ai cherché dans plusieurs grands parcs de ma ville, mais je n'ai pas pu trouver de site de pratique. Alors je suis allé à la bibliothèque plusieurs fois, mais je perdis l'intérêt de lire les magasins de qigong.

Peu de temps avant cela, probablement en 1992, je me suis réveillé un matin, mais j’ai décidé de ne pas encore me lever. J'étais réveillé et à moitié endormi, quand le noir devant mes yeux s'est soudainement ouvert. J’ai vu beaucoup de fleurs sur des branches tout près et puis une statue en pierre plus loin. À ma surprise, la statue se déplaçait vers moi. Quand elle fut près de moi, elle s'est transformée en une personne dans des vêtements jaunes, et elle a commencé à bouger. J'étais effrayé, mais je me suis rappelé que j'étais un rêve! J'ai pensé que puisque j'étais conscient que c'était un rêve, la scène disparaîtrait certainement. Je dois m'être immédiatement réveillé et j'ai ouvert les yeux, mais la scène devant moi n’avait pas disparu. La personne était assise là, les bras et les mains bougeant lentement et doucement, avec le bras droit soulevé au-dessus de la tête parfois. J'ai observé et après un bon moment, les mouvements se sont arrêtés, puis l'image a disparu. J'ai ouvert les yeux. Je me suis rappelé très clairement à ce moment-là, mais je n’ai pas compris ce qui s'était produit. Je l'ai mentionné à un camarade de classe ensuite, mais il ne pouvait pas non plus l'expliquer.

Dans la deuxième moitié de 1994, je suis allé à l'école dans une autre ville. Quand je suis retourné après le Nouvel An chinois de 1995, j'étais devenu très intéressé au qigong et je voulais l'apprendre. Après que je sois retourné des vacances de mai, un samedi, j'ai remarqué que des étudiants présentaient le Falun Gong à l'entrée d'une autre école. Après avoir écouté l’introduction du pratiquant, je suis allé au site de pratique pour apprendre les exercices.

Quelques jours plus tard, nous avons regardé les conférences du Maître sur une vidéo. Ensuite, j'ai vu la vidéo où le Maître enseigne les exercices. Après avoir regardé le Maître faire les gestes des mains, je me suis soudainement rappelé mon rêve. C'était la même chose, seulement la couleur de la fleur et de l'image de Bouddha était légèrement différente! J'étais bouleversé.

Quelques jours plus tard, j'ai vu un ancien pratiquant porter un emblème du Falun qui me semblait familier. J'ai demandé si je pouvais en avoir un et puis je l'ai porté. À ce moment-là, mon école avait des règles strictes que les étudiants doivent porter un badge. Au début, il était attaché par un clip, mais il se cassait facilement, alors ils nous ont donné une cordelette jaune et nous pouvions accrocher le badge autour du cou. Je me suis alors souvenu du rêve que j'avais eu plusieurs jours de suite! En fait, je craignais que le badge de l'école ne raye l'emblème du Falun!

Pendant un cours d'anglais au lycée, un des articles que nous avons étudié, parlait du rêve de quelqu’un qui s’est réellement produit beaucoup d'années plus tard et qui a servi d'instrument pour surmonter une épreuve. Je n'étais pas différent des autres étudiants, tous influencés par l’éducation athée du Parti communiste chinois (PCC). Je ne pouvais pas comprendre qu’une chose pareille puisse vraiment se produire et cela semblait comme quelque chose de mijoté par l’imagination de quelqu’un. Environ un ou deux mois après que nous ayons étudié l'article, j'ai commencé à étudier le Fa et j'ai éprouvé plus de dix rêves impressionnants, y compris les deux que j’ai mentionnés ci-dessus.

Par exemple, une fois, je rendais visite à mon grand-père dans une autre ville. Cependant, lui et grand-mère n'étaient pas à la maison, ils étaient à la maison d'un oncle. Je suis allé à la maison de mon oncle pour les voir et je suis resté la nuit. Après le dîner, nous avons causé et c’était une scène que j'avais rêvée plusieurs années avant. Les meubles étaient aux mêmes endroits, chacun était assis dans la même position et la manière dont grand-mère fumait, était juste comme dans mon rêve. J'ai été très impressionné quand je me suis rendu compte que j'avais vu cela dans mon rêve. Une autre scène était quand je jouais au zoo. Même les mots que j'ai dits au tigre étaient les mêmes que dans mon rêve. Il n'y avait aucune différence avec le rêve, bien que tellement d'années aient passé. Il est absolument impossible d'expliquer les rêves avec l'athéisme.

Mon père a été profondément empoisonné par l’athéisme du parti pervers. Par son influence sur moi, j'ai gagné de bons points dans les études politiques et j'étais profondément affecté par l'athéisme. Les rêves qui sont devenus vrais m'ont aidé à abandonner l'athéisme quand j'ai commencé à étudier le Fa. Il a renforcé ma confiance dans le Falun Gong et m’a aidé à réaliser que tout ce que le Maître a dit, était la vérité. Après que j'aie étudié le Fa, j'ai compris ce qui arrivait dans la vie réelle et dans les rêves.

Fier de pratiquer le Falun Dafa

Quand j'ai commencé à étudier le Fa, j'ai ressenti une joie profonde dans mon coeur. J'ai appris que les humains ne peuvent pas mourir. J'ai appris qu'il y avait une origine plus profonde et que les gens cultivent pour atteindre une destination merveilleuse! Les humains peuvent vraiment devenir des immortels! Il est notre chanceuse opportunité éternelle d'apprendre le Falun Dafa. J'ai abandonné le désir pour l'accomplissement pour le privilège de cultiver. Dans la vie quotidienne, je voulais traiter les autres avec bonté, ce qui est incompatible avec la façon dont la société interagit. Cela me tracassait et je suis devenu déprimé. Après avoir appris le Falun Dafa, j'ai compris que les humains doivent traiter les autres avec bonté. Ceci m'a rendu si heureux, parce que je pouvais ouvertement, honorablement et avec droiture être une bonne personne! Et plus important, j'ai appris que les humains pouvaient vraiment devenir des immortels et cultiver pour devenir des divinités. Avant de pratiquer le Falun Dafa, dû à une forte pression pour réaliser de bons points, je souffrais d'insomnie et il me fallait souvent une heure pour m'endormir. Après que je sois devenu un pratiquant, ce problème a immédiatement disparu et je m'endormais en très peu de temps après être allé au lit.

J'ai passé tout mon temps disponible pour la pratique du Falun Dafa. J'étais diligent en étudiant le Fa, en pratiquant les exercices, en présentant Dafa au public et en partageant les expériences. Il y a eu par la suite cinq à six pratiquants dans mon école. Une université voisine avait plus de pratiquants, alors nous mangions rapidement nos repas et nous allions là-bas pour pratiquer les exercices, puis nous courrions pour revenir étudier par nous-mêmes la nuit. Nous aimions vraiment beaucoup cela.

Je suis retourné à la maison pendant les vacances d'été 1995 et j'ai cherché partout les sites de pratique. J'en ai finalement trouvé un dans un parc après plus d'un mois de recherche. Ils avaient juste commencé à présenter le Falun Gong dans ce parc quelques jours auparavant. Dès que je les ai vus, je me suis senti si proche d’eux, comme si je les connaissais depuis longtemps. Tout en faisant les exercices avec les pratiquants dans le parc, je me suis senti plusieurs fois très inconfortable dans la méditation assise et j’étais sur le point de mettre mes jambes en bas. Mais j'ai persisté et senti une énergie intense remplir mon corps.

Je suis revenu dans ma ville en 1996 et j'ai commencé à travailler. Comme nous présentions la pratique partout, le nombre de pratiquants a rapidement augmenté. J'ai activement participé à l'étude du Fa en groupe, pratiqué les exercices et présenté Dafa au public. Je suis allé pratiquer les exercices tôt le matin. Les gens posaient parfois des questions sur Dafa ou des pratiquants partageaient leurs expériences. Je restais là jusqu'à ce qu'il était temps d'aller travailler et je n'avais pas de temps pour le petit déjeuner. Un groupe d’étude du Fa où des personnes âgées participaient commençait à 18heures, trente minutes après que j'aie fini le travail. J'allais là-bas directement du travail. Après l'étude du Fa, des pratiquants voulaient continuer les partages. Comme les magasins d'alimentation étaient fermés au moment où je rentrais à la maison, je n’avais pas de dîner, j'avais souvent seulement un repas par jour – à midi à la cafétéria. D'autres avaient trois grands pains cuits à la vapeur. J'en avais habituellement six, mais j'étais toujours très maigre.

Je travaillais dans un département gouvernemental très puissant. Les personnes ordinaires m'enviaient ma carrière. Afin de propager Dafa, j'ai souvent porté mon uniforme pour rejoindre des activités, des conférences de Fa et des partages d’expériences. J'espérais que cela aiderait d'autres à rejoindre la pratique et que cela montrerait aux autres que le Falun Gong est différent des autres pratiques de qigong, et que les gens de toutes les conditions sociales pouvaient apprendre le Falun Gong.

(À suivre)


Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2012/1/5/130516.html
Version chinoise: http://minghui.ca/mh/articles/2011/12/4/249484.html