Dafa m'a changée

De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une pratiquante de la province du Shandong


Un jour je clarifiais la vérité à un professeur dans mon village. Il m'a dit : « Vous dites que le Falun Gong est bon. Si vous pouvez empêcher M. A d'injurier les gens, je vous admirerai. » M. A avait la mauvaise réputation d'injurier les gens. Je n'avais pas été gentille envers lui. Après l'étude de Fa, j'ai compris que les pratiquants ne devraient pas être comme les gens ordinaires. Nous devrions faire tout selon les enseignements du Maître. Je devrais abandonner mon attachement à le détester. Je l'ai contacté et à plusieurs reprises je lui ai demandé de se rappeler « Falun Dafa  est bon» et « Authenticité-Bienveillance-Patience sont bons, » et il serait béni. Je lui ai dit que que frapper ou injurier les gens fait perdre le « De » ...... il m'a demandé pourquoi personne ne lui avait dit ces principes auparavant et a dit qu'il aimait m'écouter parler. Il a accepté de se retirer du PCC et a demandé deux fois des amulettes (la deuxième fois qu'il a demandé était pour son fils.). Depuis lors nous ne l'avons plus entendu injurier qui que ce soit. Il y avait une autre dame qui injuriait tout le monde et injuriait même son vieux père. Après qu'elle ait appris les faits du Falun Gong, elle a cessé d'injurier les gens et a commencé à apprendre le Falun Gong. C'est la puissance de Dafa.

---L'auteur

Salutations au Maître ! Salutations aux compagnons de cultivation !

Ma santé se rétablit après avoir obtenu Dafa

Avant de commencer à pratiquer le Falun Gong, j'attrapais souvent froid, je toussais et j'avais des glaires. Je me sentais malheureuse. J'avais un problème cutané et ma peau m'irritait sur tout le corps. Les médicaments restaient sans effets mais toutes mes maladies ont disparu peu de temps après avoir pratiqué les exercices de Falun Gong et étudié Fa. Je sais que le Maître doit avoir beaucoup souffert pour moi et a dissout beaucoup de mon karma. Je ne prends plus de médicaments depuis. Le Maître m'a redonné la santé et j'ai décidé dans mon cœur de suivre le Maître, de m'imposer des critères élevés, d'améliorer mon xinxing et de répandre Dafa.

Répandre Dafa en montrant le bon exemple

Il y a plusieurs années le gouvernement du bourg percevait un impôt sur l'agriculture et sur le grain. Le grand public y résistait tandis que nos pratiquants payaient les impôts sans retard. Avant de commencer à pratiquer le Falun Gong, quand je payais l'impôt sur le grain, je ne donnais que le blé avec du sable et des cailloux et je pensais être gagnante. En étudiant Fa, j'ai compris le principe de la perte et du gain. Le Maître nous enseigne à être de bonnes personnes selon les principes de « Authenticité-Bienveillance-Patience. » J'ai lavé le blé et tamisé le sable et l'ai alors donné au gouvernement du bourg. Je n'aurais jamais fait cela avant de commencer la cultivation.

J'étais très introvertie et timide. J'essayais de faire de mon mieux pour éviter toutes critiques. Je ne m'entendais pas bien avec ma belle-famille à cause de conflits sur les taches ménagères. Je les détestais et j'avais décidé de ne pas bien les traiter à l'avenir. Après l'étude de Fa, j'ai compris qu'il y avait des relations de cause à effet qui faisaient que les gens me traitaient bien ou mal. Le Maître nous demande de ne pas avoir de haine et de ne pas nous plaindre et de prendre les difficultés comme de la joie. Comment se fait-il que je m'inquiétais toujours qu'ils aient raison ou tort ? J'ai changé mon attitude envers eux et les ai très bien traités et pensais à eux d'abord. Je leur ai demandé de garder à l'esprit que « Falun Dafa est bon et que l'Authenticité-Bienveillance-Patience sont bonnes ». Ils ont été très émus et me faisaient des compliments devant toutes les personnes qu'ils rencontraient.

Clarifiez la vérité pour sauver les êtres

Le 20 juillet 1999, le régime de Jiang a méchamment diffamé Dafa et notre Maître, incitant le grand public à la haine. Comment pourrais-je être là à ne rien faire face à cette diffamation ? Ne devrais-je pas dire une bonne parole pour Dafa ? Des pratiquants et moi-même sommes allés lancer un appel pour la justice pour le Falun Dafa à Pékin. Nous avons été renvoyés. Nous avons dit aux fonctionnaires du gouvernement local que Dafa nous enseigne à être de bonnes personnes. La police a essayé de nous forcer à écrire des déclarations de garantie pour abandonner la cultivation de Dafa, nous menaçant qu'autrement ils ne nous libéreraient pas. Dans ma déclaration, j'ai écrit que j'étais déterminée à apprendre Dafa. Mais à cause de ma compréhension limitée du Fa, j'ai ajouté que « je n'irai plus à Pékin lancer un appel pour la justice pour le Falun Gong. » C'est mon grand regret.

Nous sommes allés à Pékin une deuxième fois. Nous avons été arrêtés par la police mais nous avons crié « Falun Dafa est bon » et « rétablissez la réputation de notre Maître. » Les fonctionnaires du gouvernement local sont allés à Pékin pour nous ramener. Nous avons été détenus pendant un mois. Les amis, les parents et les voisins disaient toutes sortes de choses. Certains d'entre eux ont dit que si le gouvernement ne nous laissait pas pratiquer Dafa, nous devrions pratiquer Dafa à la maison si nous pensions que c'était bon et que nous ne devrions pas sortir pour dire aux gens les faits sur le Falun Dafa et que nous ne gagnerions jamais contre le gouvernement. A ce moment-là, je pensais qu'en tant que pratiquante, je ne devrais pas abandonner quand c'est difficile. J'ai commencé à dire les faits sur le Falun Gong à mes parents et aux personnes autour de moi et comment le Falun Gong enseigne aux gens à être bons et comment l'incident de l'auto-immolation sur la Place Tiananmen était un coup monté par le gouvernement. Après avoir clarifié la vérité de façon incessante, mes parents, ma belle-famille, mes sœurs et mes frères ont tous une attitude très positive envers Dafa maintenant.

Un jour je clarifiais la vérité à un professeur dans mon village. Il m'a dit : « Vous dites que le Falun Gong est bon. Si vous pouvez empêcher M. A d'injurier les gens, je vous admirerai. » M. A avait la mauvaise réputation d'injurier les gens. Je n'avais pas été gentille envers lui. Après l'étude de Fa, j'ai compris que les pratiquants ne devraient pas être comme les gens ordinaires. Nous devrions faire tout selon les enseignements du Maître. Je devrais abandonner mon attachement à le détester. Je l'ai contacté et à plusieurs reprises je lui ai demandé de se rappeler « Falun Dafa est bon» et « Authenticité-Bienveillance-Patience sont bons, » et qu'il serait béni. Je lui ai dit que que frapper ou injurier les gens fait perdre le « De » ...... il m'a demandé pourquoi personne ne lui avait parlé de ces principes auparavant et a dit qu'il aimait m'écouter parler. Il a accepté de se retirer du PCC et a demandé deux fois des amulettes (la deuxième fois qu'il a demandé était pour son fils.). Depuis lors nous ne l'avons plus entendu injurier qui que ce soit. Il y avait une autre dame qui injuriait tout le monde et injuriait même son vieux père. Après avoir appris les faits du Falun Gong, elle a cessé d'injurier les gens et a commencé à apprendre le Falun Gong. C'est la puissance de Dafa.

Une de mes voisines a dit que son mari souffrait d'une douleur au bas du dos pendant l'hiver et ne pouvait pas aller travailler. J'ai appris qu'il souffrait d'une hernie du disque lombaire. Je lui avait déjà clarifié la vérité auparavant et je lui avais demandé de quitter le PCC pour assurer sa sécurité mais il avait refusé. Je ne voulais plus lui parler. Mais dans les conférences, le Maître nous a demandé de nous dépêcher et de sauver les êtres. Comment pourrais-je ne pas lui parler ? Je suis donc allée chez lui en apportant des informations. Je lui ai dit que l'incident de l'auto-immolation de Tiananmen était un coup monté pour diffamer Dafa. Le Falun Gong enseigne aux gens à être de bonnes personnes selon les principes de « Authenticité-Bienveillance-Patience. » Le PCC pervers sera puni parce qu'il persécute de bonnes personnes. Je lui ai demandé de se retirer du PCC et de réciter sans arrêt « Falun Dafa est bon et Authenticité-Bienveillance-Patience sont bons. » Je lui ai dit qu'il récupérerait bientôt. Il a dit que si cela fonctionnait, ce serait fantastique. Je lui ai demandé de se retirer du PCC. Quelques jours plus tard, je l'ai vu acheter un fouet à un marché. Je savais qu'il avait été récompensé. Depuis lors, il porte toujours une amulette de Dafa sur lui.

Un jour je suis allée acheter des pommes. Quand j'ai clarifié la vérité à un propriétaire de magasin, je lui ai demandé s'il avait rejoint les organismes du PCC. Il a dit qu'il était membre du Parti et a demandé si j'étais une pratiquante de Falun Gong et a dit que le gouvernement ne permet pas aux gens d'apprendre le Falun Gong. Il a ensuite levé la main droite, commençant à jurer que « j'ai consacré ma vie entière au communisme. » Je lui ai dit que ce n'était pas bon qu'il dise cela. Le Falun Gong enseigne aux gens à être bons. Les fonctionnaires communistes font toutes sortes de mauvaises choses tels que détourner de l'argent, fréquenter des prostitués, parier et n'ont aucun sens de la justice. Ils persécutent de bonnes personnes. Je lui ai dit que le ciel les éliminera à cause de cela. Je lui ai dit : « Quand je vous demande de quitter le PCC c'est comme être sur un bateau qui va échouer et quand je vous demande de descendre de ce bateau, c'est pour vous sauver. » Il n'a pas répondu. Je lui ai dit du fond du cœur : « S'il vous plaît, rappelez-vous, 'Falun Dafa est bon et Authenticié-Bienveillance-Patience sont bons' ; nous voulons vraiment que vous ayez un bel avenir. » Peut-être a-t-il été touché par ma bonté. Il a dit immédiatement : « Je veux quitter le Parti. J'ai également rejoint les jeunes pionniers. » J'ai dit : « Votre nom de famille est Seng. Je vous aiderai à quitter le PCC avec le nom d'emprunt de Boss Seng. » Il a hoché la tête. Un autre être a été sauvé.

Regarder à l'intérieur est un outil magique

Soumise au lavage de cerveau de la culture du Parti, j'avais formé l'habitude de trouver toutes sortes d'arguments peu importe ce que les gens disaient. Quand j'étais en conflit avec mon mari ou des pratiquants, je leur disais toujours de regarder à l'intérieur et je pensais que c'était l'autre personne qui avait tort. Je ne tolérais pas la critique. J'avais tout le temps des conflits avec eux. Dans « Enseignement de la Loi dans la ville de Los Angeles » le Maître a dit;

« Certains sont devenus comme des allumettes – il suffit d'un seul coup pour qu'ils s'enflamment. Ils sont comme des mines terrestres – un pas et ils explosent. « Vous ne pouvez pas me critiquer. Je ne permets pas qu'on me critique. » Ils restent sourds à n'importe quelle expression de désapprobation ou de désaccord qu’elle soit faite de bonne ou de mauvaise foi, avec ou sans intention; ils rejettent tout en bloc, ils se remettent encore moins en question. La situation est très grave. Je ne vous fais pas de reproches, mais dorénavant vous tous, vous devez faire attention à cela. Vous devez arriver à accepter la critique, peu importe de qui elle provient. Si elle est fondée, vous devez vous corriger, sinon vous devez y être attentifs. Si votre cœur peut rester imperturbable face à la critique et aux reproches, alors vous êtes en train de vous élever. »

L'enseignement du Maître me ciblait directement. J'ai eu honte. J'ai décidé de me débarrasser de ces mauvaises habitudes et de regarder en moi lors d'un conflit. Après cela, mon mari a perdu patience plusieurs fois. Je ne l'ai pas grondé ou je ne me suis pas plainte. Il s'est corrigé rapidement.

En automne 2008, quand les pommes étaient mûres pour la récolte, mon cuiseur à riz avait une fuite. Nous avons dépensé cinquante yuan pour en acheter un neuf. Quelques jours plus tard, il y a eu à nouveau une fuite. L'endroit où ça fuyait était presque le même. J'ai demandé à mon mari pourquoi ça fuyait si rapidement. Mon mari a dit qu'il demanderait à la personne qui l'avait fabriqué et il lui demanderait de le remplacer. Quand il est revenu, il a dit que le dépanneur n'avait jamais rencontré un tel problème. Alors j'ai pensé que rien n'est accidentel pour une pratiquante. Alors j'ai récité, « Falun Dafa est bon et Authenticité-Bienveillance-Tolérance sont bons. » En même temps j'ai regardé en moi pour voir si je n'avais pas une lacune. Quand j'ai regardé, j'ai découvert qu'il y avait en effet quelques lacunes. En cueillant les pommes, j'avais été jalouse en voyant que les pommes de notre voisin étaient plus grosses que les nôtres. J'ai blâmé et j'ai grondé mon mari pour ne pas avoir bien géré la récolte. Je n'arrêtais pas de regarder ces grosses pommes et je ne me suis pas rendue compte de ma jalousie et de mon cœur à rechercher le gain. Dès que j'ai réalisé cela, le cuiseur à riz a arrêté de fuir. J'ai fait l'expérience du miracle de regarder à l'intérieur.

Croire dans le Maître et dans Dafa, abandonner l'attachement aux intérêts personnels

Le Maître exige que nous abandonnions nos attachements à la renommée, à l'intérêt et au qing. Je suis déterminée à m'en débarrasser et à écouter le Maître. Un jour en allant au marché, j'ai vu qu'un rouleau d'argent avait tombé de la poche de quelqu'un. Je n'y ai pas touché. Je connais le principe de « la perte et le gain » que Maître nous enseigne. Le Maître a dit dans « Cultiver réellement » (dans Hong Yin)

Apprendre la Loi, obtenir la Loi

Comparer l'étude, comparer la cultivation

Pour chaque chose on se réfère à la Loi

Arriver à faire ainsi, c'est la cultivation

Au cours du processus de clarifier la vérité et de sauver les êtres, j'ai fait ma part mais j'ai encore beaucoup de chemin à faire pour rattraper les pratiquants diligents et pour remplir les exigences du Maître. J'ai encore beaucoup d'attachements et je ne sens pas l'urgence dans mon cœur de faire les trois choses. J'ai peu de patience et beaucoup de notions humaines et jusqu'ici je ne peux toujours pas m'asseoir en position du lotus. Je dois être à la hauteur des exigences du Maître et du titre de disciple de Dafa.

Quelle que soit la durée du chemin de cultivation, j'essayerai de me cultiver de mon mieux avec Fa comme guide, de m'élever, de bien faire les trois choses et de sauver davantage d'êtres.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/31/130421.html

Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/12/5/249561.html