Seules les pensées droites sauvent les gens
De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Par un pratiquant de Dafa de Chine


Mon père avait fait l’expérience des nombreux mouvements politiques du Parti communiste chinois (PCC) et déchiré les livres de Dafa tant il était terrifié par la persécution du PCC. En voyant ma réussite en obtenant un emploi dans la fonction publique, qui est une véritable reconnaissance en Chine, il a été témoin des bénédictions de Dafa et ses pensées droites à propos de Dafa ont grandi. Aujourd’hui, lorsque je parle de Dafa il ne réfute plus mes propos. Il me soutient même lorsque je clarifie les faits à propos du Falun Gong à d’autres personnes.

de l’auteur

Voici dix ans, un membre de ma famille m’a présenté le Falun Gong et j’ai commencé à le pratiquer, peu enclin à manquer la précieuse opportunité de devenir pratiquant de Falun Gong de la période de la rectification du Fa (Loi ou principes- ndt). À présent, j’ai pris conscience que je ne vis dans ce monde que pour sauver les êtres vivants. Au cours de la dernière décennie, avec le pouvoir tout puissant de Dafa, le Maître a nettoyé les sentiments humains et les intérêts personnels que j’avais auparavant et a fait de moi un pratiquant de Dafa de la période de rectification de la Loi (Fa). Les grands changements manifestés en moi de l’intérieur à l’extérieur ne peuvent être décrits par le langage humain. Ayant bénéficié des bénédictions inestimables du Maître, je voudrais saisir l’opportunité de cette conférence de Fa pour partager avec mes compagnons mes expériences et compréhensions au cours de ma cultivation personnelle et du processus de sauver les êtres vivants. Veuillez gentiment indiquer quoique ce soit qui vous semble incorrect.

I. Renverser les notions humaines en pensées droites en cherchant un travail

En 2005 j’ai obtenu mon master. Dans la recherche de travail qui a suivi, j’ai raté de nombreuses opportunités à cause de mon attitude difficile. Cela a causé un impact significativement négatif sur les membres de ma famille et mon petit ami, qui m'avait été dévoué jusque-là mais m’a dès lors quittée. J’ai plus tard trouvé un travail dans une petite entreprise comme secrétaire. Avec la détermination d’être une bonne personne selon les principes de Dafa «Authenticité-Bonté-Tolérance», je me suis tenue à l’écart de la moralité dégénérée de la plupart des gens et j’ai refusé de rechercher à obtenir quelque chose via des relations personnelles dégradantes ou des pots de vin. Lorsque j’ai été sélectionnée pour une interview pour un poste de la fonction publique, des amis m’ont proposée de m’aider en faisant intervenir leurs relations avec des personnes preneuses de décisions. J’ai refusé et en résultat j’ai échoué à l’entretien. J’ai commencé par détester ces gens modernes qui pensaient que j’étais devenue folle en raison de ma pratique du Falun Gong. Ils m’examinaient du point de vue de mon niveau de cultivation d’alors. Je savais que ce n’était rien de plus qu’une opportunité d’abandonner mon attachement aux intérêts personnels. De nombreux pratiquants avaient dû abandonner des postes en vue lorsqu’ils avaient été persécutés pour leur pratique du Falun Gong sans engendrer le moindre regret. J’admirais leur détermination et leur fermeté. Je pensais que ce que j’avais fait était juste et j'ai finalement ignoré leur dédain. J’ai par la suite changé de travail plusieurs fois. Certains emplois étaient sous-payés mais croyant que tous mes emplois pouvaient être un arrangement du Maître, je n’ai jamais démissionné pour ne pas causer un changement dans ces arrangements comme je l'avais fait dans ma recherche d’emploi après mon diplôme. J’ai passé les examens de la fonction publique chaque année sans jamais prendre cela au sérieux, pensant que je devais laisser les choses suivre leur cours naturel sans être attaché à une recherche personnelle.

En étudiant le Fa davantage j’ai graduellement réalisé que ma condition pouvait avoir été un résultat de la persécution économique que les forces anciennes avaient arrangé pour moi, mais je n’ai rien fait pour changer la situation, pensant qu’elle pouvait être une manifestation de mon karma personnel et de mes insuffisances de xinxing (caractère, état d'esprit- ndt). Je l’ai simplement tolérée.

Quelques années plus tard, un membre de ma famille, qui était pratiquant, m’a parlé et conseillé de nier entièrement la persécution des forces anciennes. Il m’a même dit qu’il écrirait à Minghui pour demander à des pratiquants hors de Chine de demander au Maître comment résoudre mon problème. J’ai été vraiment stupéfaite de ses propos et pour l’immense confusion que je lui avais causé en raison de mon échec à bien me cultiver moi-même, en particulier ma négligence dans ma recherche d’emploi. Ce n’était en aucune façon un gros problème pour quelqu’un qui cultive, mais j’étais sur le point de demander au Maître une solution et de laisser le Maître cultiver à ma place, au lieu de traiter cela avec mes propres pensées droites. Je devais être tenue pour responsable de cela. Dès lors j’en suis venue à comprendre que j’avais besoin d’un emploi stable et décent, non pas pour mes intérêts personnels mais pour un environnement de cultivation stable me permettant de valider le Fa et renforcer les pensées droites des compagnons de pratique. Avec une pensée aussi ferme j’ai pris l’examen de la fonction publique au sérieux. Pour gagner du temps je me suis inscrite à un cours de formation consacrée à l’examen. Lorsque j’ai passé l’examen et ai été sélectionnée pour l'entretien, j'ai révisé à l’avance. J’ai pensé aux paroles du Maître: Bien sûr, certains ont dit: «Quoi que fasse le Maître c'est assurément le meilleur.» C’est vrai! Si ce n’était pas le meilleur, je ne l’aurais pas fait (Enseignement de Fa à la Conférence de Fa 2007 de New-York)

Avant l'entretien, des amis m’ont de nouveau promis qu’ils pouvaient m'aider grâce à leurs relations personnelles, mais j’ai poliment refusé sans créer d’incompréhensions avec eux tout en me conformant aux principes de Dafa en tant que pratiquante de Dafa. De nombreux compagnons de pratique ont émis des pensées droites pour moi avant l’entretien. Le jour venu, j’ai vu beaucoup d’autres candidats apparemment nerveux mais j’étais tout à fait calme sachant que mon chemin était préparé et que la seule chose que je devais faire était de bien jouer mon rôle selon les arrangements, tandis que les émotions de gens normaux et dans l’illusion sont contingentes à des choses qui pourraient ne pas leur appartenir. Lorsque j’ai vu les candidats entrer dans la salle d’entretien et que de moins en moins de gens attendaient, j’ai commencé à me sentir un peu nerveuse moi aussi. J’ai immédiatement réalisé le problème et ai commencé à émettre des pensées droites pour lâcher prise. Je me suis dit à moi-même: «Pourquoi es-tu assise ici maintenant? Tu es ici non pour toi-même mais pour démontrer aux gens l’éclat et la puissance de Dafa qui est manifestée en toi afin qu’ils puissent développer des pensées justes envers Dafa et être sauvés.» J’ai demandé au Maître de m’aider et je me suis calmée immédiatement. En conséquence, j’ai passé l’entretien en douceur et ai eu les notes les plus élevées.

Plusieurs choses miraculeuses se sont produites lors de mon entretien, qui m’ont fait percevoir que le Maître était à mes côtés m’aidant à tout moment. Lorsque je me suis inscrite à l’examen, la section du département des ressources humaines pour laquelle j'étais candidate a essayé de créer des ennuis et m’a dit que je ferais mieux de m’inscrire pour un autre département. Après que je sois allée travailler dans ce département, j’en suis venue à comprendre que le poste avait été arrangé à l’avance pour un parent d’un haut fonctionnaire du gouvernement, raison pour laquelle la section des ressources humaines devait contrôler l’enregistrement des candidats postulant à ce poste. Mais la personne avait échoué au test écrit. Cependant, leur contrôle de l’enregistrement avait fait qu’il y avait moins de candidats pour le poste. Ma note était juste un petit peu plus élevée et j’ai réussi avec une marge assez étroite. Mon chemin vers le succès n’était en réalité pas facile, les forces anciennes perverses essayant de l’entraver.

En me rendant à l’entretien en bus le chauffeur avait freiné violemment pour éviter un taxi lui coupant tout à coup le chemin et j’avais été éjectée de mon siège. Grâce à la protection du Maître, j'en suis sortie indemne.

Mon plus jeune frère a commencé à pratiquer le Falun Gong depuis tout jeune. En grandissant, il n’a pas bien étudié le Fa et ses attachements humains se sont aussi renforcés, tenant à aller dans une bonne université et devenir un homme important supérieur aux autres. J’ai partagé ma compréhension avec lui plusieurs fois mais il n’a pas changé d’opinion. Après que j’ai réussi à changer de travail, il a eu une nouvelle compréhension à propos de la relation entre être diligent et laisser les choses se faire naturellement et a été disposé à échanger avec moi sur la cultivation. Il a pris conscience de l’importance de bien étudier le Fa et de l’étudier davantage. Tous les changements m’ont convaincue que j’avais bien fait de passer l’examen du service civil. Voici certaines de mes compréhensions:

1. Les pratiquants de Dafa sont des rois et des seigneurs célestes descendus dans ce monde profane pour représenter leurs corps célestes: «Les disciples de Dafa sont le seul espoir de salut pour les êtres dans chaque région et pays» («Mes remerciements aux êtres vivants qui m’ont envoyé leurs vœux»). Notre comportement dans la société humaine devrait contribuer aux pensées droites des gens à l’égard de Dafa. Pour sauver les êtres vivants nous devons être dignes de confiance pour eux à travers nos positions sociales, niveaux et contextes éducatifs. Si nous nous comportons toujours nous-mêmes comme un groupe de gens victimisés et recherchant de l’aide, notre clarification de la vérité ne sera pas satisfaisante.

Voici plusieurs années certains compagnons de pratique, dont moi, croyions qu’abandonner notre attachement au renom et au gain signifiait que nous devrions accepter des emplois inférieurs et sous-payés tant que nous avions suffisamment de temps pour faire les trois choses. Cela pourrait aller à une certain niveau de notre cultivation. Mais Maître nous a enseigné à complètement nier la persécution des forces anciennes, y compris la persécution économique. Un compagnon de pratique avait parlé de la différence entre notre clarification de la vérité en BMW où à bicyclette. Mon succès en obtenant mon nouveau travail m’a convaincue qu’un emploi et un revenu stables qui se conforment à mon niveau d’éducation est d’une grande aide pour ma clarification des faits. C’est particulièrement vrai pour mes proches car leurs pensées droites envers Dafa se sont manifestés sans même que j’ai eu besoin de beaucoup parler.

2. Nous devons établir une base pour faire les choses. Dans ma précédente recherche d’emploi, j’étais très exigeante et insistais trop sur des heures qui me conviendraient. Maître a dit: «Quoi qu'on fasse dans n'importe quel métier, on peut cultiver et pratiquer», («Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à New York 2007»), mais je faisais la difficile s’agissant de ma profession en raison de mes notions humaines et n’ai pas réussi à me conformer aux exigences de Dafa. Lorsque j’ai changé mes notions et mis mon intention sur le fait de préserver Dafa et d’améliorer notre cultivation en tant que corps uni, les choses ont commencé à changer. À présent, j’ai une meilleure compréhension du Fa du Maître

«Si vous vous placez vous-mêmes en premier, alors il est très probable que beaucoup de choses ne seront pas bien faites et que des problèmes surgiront. Si vous voulez vraiment être responsable envers Dafa et votre propre cultivation et pratique, ce que vous faites sera bien fait.» («Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à New York 2007»)

II. Seules les pensées droites sauvent les gens

Je n’ai pas bien fait dans ma clarification de la vérité aux gens face à face. En raison de mes attachements à la peur et à sauver la face, je ne pouvais tout simplement pas ouvrir ma bouche pour parler. Mon état a changé à mesure que j’ai étudié le Fa davantage et j’en suis venue à comprendre que c’est la mission des pratiquants de Dafa de sauver les êtres vivants qu’ils rencontrent. Je me suis alors affranchie de la peur et ai essayé de faire ma part en sauvant les gens.

Je reste en contact avec une camarade de classe de lycée. En 2005, un an après que les Neuf commentaires sur le Parti communiste aient été publiés, j’ai pris l’initiative de lui demander d'effectuer les "trois retraits". À ce moment la persécution était très sévère. Par considération pour ma propre sécurité je lui ai parlé comme si je n’étais pas pratiquante. Je lui ai dit de nombreuses choses mentionnées dans les Neuf commentaires, comme «la Chine» représente en réalité la Grande Muraille, le Fleuve Jaune, le Fleuve Yangtzi et ses 5000 ans d’histoire et non le PCC. Elle a été d’accord avec moi mais je ne lui ai pas directement dit d'effectuer «les trois retraits». Lorsque je lui ai demandé si elle quitterait le PCC s’il devait être détruit dans le futur, elle a dit que oui. J’ai pris sa réponse comme son acquiescement aux «trois retraits.» Dans notre discussion, j’en suis venue à apprendre qu’elle recevait des appels téléphoniques de clarification des faits de pratiquants de l’étranger. Cependant, parce qu’elle était si profondément influencée par le poison des mensonges du PCC, elle avait beaucoup de ressentiment à l’égard du Falun Gong. Lorsqu’elle recevait les appels de clarification de la vérité elle décrochait simplement le combiné et le posait à côté sans écouter jusqu’à ce que l’appel se termine. J’ai été désolée qu’elle ait refusé d’écouter les faits à propos du Falun Gong, mais j’hésitais à lui faire savoir que je pratiquais le Falun Gong du fait de mes inquiétudes.

Elle est d’une famille aisée, est allée à l’université et a obtenu un master sans beaucoup d’efforts. Aux yeux d’autres personnes elle avait une vie vraiment enviable, mais elle n’était pas du tout satisfaite et était même un petit peu déprimée. Elle ne cessait de se plaindre auprès de moi des ennuis qu’elle avait rencontré au travail et de ses maux physiques. Voyant dans ses yeux qu’elle demandait de l’aide, j’ai réalisé que ma compassion n’était pas suffisante. Chaque fois que nous nous rencontrions j’éprouvais par la suite des regrets de ne pas lui avoir dit le caractère merveilleux de Dafa en tant que pratiquante. On m’a donné des indices que je devais avancer pour remplir les serments que j’avais fait avant l’histoire et accomplir ma mission d’aider le Maître dans la rectification de Fa et le salut des êtres vivants. Un jour, je me suis finalement résolue à lui dire que j’étais une pratiquante de Falun Gong. Je me suis d’abord excusée auprès d’elle «Tu me considères comme ton amie et me fais beaucoup confiance, mais j’ai gardé secrète une chose vraiment remarquable à cause de mon égoïsme.» Puis je lui ai dit toute l’histoire à propos du Falun Gong, y compris l’événement d’auto-immolation place Tiananmen, la dissémination du Falun Gong dans le monde, l’efficacité remarquable du Falun Gong et sa capacité à améliorer les standards moraux.

Ce faisant, j’ai abandonné mes considérations personnelles et lui ai donné la priorité. Le résultat a été qu’elle en est venue à comprendre les faits s’agissant du Falun Gong et notre amitié est devenue meilleure que jamais. Plus tard, nous avons regardé ensemble les VCD des Neufs commentaires sur le Parti communiste et lu de nombreuses brochures de clarification des faits. Elle est devenue une vie authentiquement sauvée. Étant une personne éduquée, sa compréhension du Falun Gong était rationnelle.

Un an plus tard, elle a commencé à pratiquer le Falun Gong.

J’ai clarifié les faits à propos du Falun Gong à ma camarade de classe de nombreuses fois. Chaque fois je lui apportais certaines informations à propos du Falun Gong qu’elle ignorait jusque-là et tout le processus a duré pas mal de temps. Cela m’a fait penser au célèbre poème chinois «La pluie de début de printemps nourrit les plantes en silence» Cela m’a donné une bonne leçon à apprendre: pour les personnes éduquées qui ont du ressentiment envers le Falun Gong, nous devons leur clarifier les faits avec plus de patience. Pour ouvrir les verrous dans leurs esprits nous devons leur clarifier la vérité plus complètement. Afin de bien le faire, nous devons être résolus. En écrivant cette partie, j’ai vraiment perçu combien il est difficile pour le Maître de sauver les êtres vivants. Merci Maître, pour vos arrangements laborieux et pour nous ramener de l’illusion de ce monde profane à nos véritables foyers.

Une autre de mes collègues, dont la mère avait été malade pendant de nombreuses années, se plaignait habituellement à moi de ses souffrances. J’ai saisi l’opportunité pour lui dire qu’elle demande à sa mère de réciter «Falun Dafa est bon» et «Vérité-Bonté-Tolérance est bon» et que sa mère pourrait obtenir des effets de guérison inattendus en le faisant. Elle m’a dit avec empressement: «J’ai reçu de nombreux documents clarifiant les faits dans le couloir du bâtiment où j’habite. Chaque fois, je les lisais attentivement. Je veux apprendre le Falun Gong. Sais-tu comment le pratiquer?» Jamais auparavant je n’étais tombée sur quelqu’un aussi empressé d’apprendre le Falun Gong. J’ai plus tard effectué les trois retraits pour elle et nous avons regardé la vidéo de démonstration des exercices et je lui ai donné une copie de Zhuan Falun. Elle a eu pas mal d’interférences en obtenant Dafa tels qu’un surcroît de tâches ménagères qui la tenaient constamment occupée, l’empêchant de trouver du temps pour faire les exercices et étudier le Fa. Mais quoiqu’il en soit, sa vie était déjà connectée à Dafa. Après que j’ai passé l’examen de la fonction publique j’ai eu beaucoup à faire et ne trouvais pas facilement de temps à lui consacrer. Elle me disait toujours: «Pourquoi ne m’as-tu pas parlé et ne m’as-tu pas enseigné le Falun Gong plus tôt?»

Ceci m’a fait réaliser que j’endosse une sérieuse responsabilité pour les êtres vivant et que je devrais toujours traiter cette mission sacrée avec des pensées droites. Sans quoi, je ne pouvais pas imaginer ce à quoi feraient face ces vies que je n’avais pas réussi à sauver simplement du fait de mes inquiétudes le jour où le Fa commencerait à rectifier le monde humain. Ce serait mon plus grand regret.

Mes deux amies ont décidé de pratiquer le Falun Gong après qu’elles aient appris les faits. Je sais que c’était une inspiration du Maître visant à me permettre de voir l’empressement des gens à être sauvés, donc j’ai mis de côté mes inquiétudes personnelles pour sortir clarifier la vérité face à face. Les pensées droites des pratiquants de Dafa peuvent dissoudre le mal et sauver les êtres vivants perdus dans l’illusion.

Alors que j'écrivais cet article de partage le nouveau Jingwen du Maître a été publié «Qu’est-ce qu’un disciple de Dafa?» Disciple de Dafa est le titre le plus glorieux dans le cosmos. Maître a rendu clair que nous sommes des pratiquants qui endossent la responsabilité d’assister le Maître dans la rectification de Fa et le salut des êtres vivants. Bien que Maître ait fait l’éloge des pratiquants de Dafa en Chine comme «faisant de mieux en mieux», je sais que j’ai encore beaucoup à cultiver, comme abandonner les attachements au confort et à me disputer avec les autres. À la dernière étape où nous sauvons les êtres nous devons bien nous cultiver nous-mêmes de sorte que nous puissions accomplir la mission que Maître nous a conférée, tout comme «Les pensées authentiques dissolvent tout, le ciel entier est clair.» («Remué par la réflexion»)

Compagnons de pratique coopérons plus étroitement, abandonnons les cœurs humains et chérissons le chemin que nous avons parcouru. Accomplissons bien l’étape finale avec les meilleurs statuts de pratiquants de Dafa.


Traduit de l'anglais en Europe

Version anglaise: http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/12/20/130229.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/12/9/249499.html