Policier: Avancer sur le chemin des divinités (Partie 1 de 3)

De la Huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par Chunxin, policier et disciple de Dafa en Chine


Salutations au Vénérable Maître!

Salutations aux compagnons pratiquants!

Je voudrais profiter de cette occasion de la conférence pour partager mes expériences de cultivation.

1. Tomber dans le monde humain

J'ai commencé à pratiquer Dafa en mai 1995. J'étais un policer qui travaillaient dur et qui avait remporté de nombreux honneurs et louanges au fil des ans.

Cependant, plus de 20 années de travail acharné m'avaient laissé avec toutes sortes de maladies, telles que des maux de tête soudains qui me rendaient agité en plus de la douleur. Je sentais également de la faiblesse dans mes pieds lorsque je marchais et j'avais des évanouissements. J'ai essayé une variété de médicaments mais je n'ai connu aucune amélioration. Si je mangeais quand je n'avais pas vraiment faim, je vomissais.

Pour trouver des options pour guérir ma maladie, j'ai acheté des écritures bouddhistes et taoïstes et le Ching. Après plusieurs années de visite dans des temples bouddhistes et taoïstes, je n'avais toujours pas trouvé le vrai sens de la vie.

2. Zhuan Falun m'a éclairé

Mai 1995 a été un point tournant dans ma vie. Un ami est venu me demander mon aide. Quand il a vu que mes étagères étaient pleines de textes sacrés bouddhistes et d'autres livres, il m'a dit: «J'ai un livre que tu aimerais certainement.» J'ai demandé le nom du livre et il m'a dit: «Zhuan Falun». Il a dit: «Le livre n'est pas facile à trouver. Je n'ai qu'une seule copie. Tu as deux jours pour lire le livre. Si tu le veux, je vais te trouver un exemplaire plus tard.»

Quand j'ai ouvert le Zhuan Falun et que j'ai vu la photo du Maître, ma première impression a été: «Comme il est jeune!» J'ai fini de lire le livre en une nuit, et il m'a vraiment ouvert l'esprit immédiatement.

Après avoir lu le Zhuan Falun une deuxième fois, j'ai dit, du fond de mon coeur: «Maître, je veux cultiver et retourner à la maison.»

J'ai appris qu'il y avait un site de pratique dans la ville. Je suis donc allé à la ville pour étudier le Fa et apprendre les exercices. Puis j'ai pensé à arrêter de fumer, mais je fumais depuis 36 ans et j'avais tenté plus de 20 fois d'arrêter sans succès. Le Maître dit dans le Zhuan Falun:

«Nous pratiquants, ne voulons-nous pas purifier notre corps? Nous devons constamment l'épurer et progresser vers de plus hauts niveaux. Or si vous continuez malgré tout à salir vos corps, n'allez-vous pas dans le sens contraire?»

«Mais comme pratiquant, je pense que vous devez renoncer à cette habitude.» (Septième leçon)

En apprenant que je voulais arrêter de fumer, mon collègue a acheté une douzaine de paquets de cigarettes afin de m'attirer dans le tabagisme. J'ai repris une cigarette, mais je ne pouvais tout simplement pas l'allumer. En moins de cinq jours, j'ai fumé ma dernière cigarette. Étonnamment j'ai arrêté de fumer après avoir fumé pendant trente-six ans.

3. Éliminer le Karma avec les pensées droites

Le Maître m'a aidé à purifier mon corps. Une nuit, je me suis réveillé à minuit avec un mal de tête et je transpirais beaucoup. Cela a duré pendant deux heures sans aucun répit. J'ai donc pensé prendre quelques calmants. Mais je me suis souvenu ce que le Maître a dit: «Que devons-nous faire? Nous devons purifier leur corps pour les rendre capable de pratiquer vers les niveaux supérieurs.» («Première leçon» dans le Zhuan Falun) J'ai pris ma décision et j'ai jeté le médicament par la fenêtre.

Je me suis assis sur le lit et me sentais très étourdi. Mais j'ai continué à réciter,

«C'est difficile à endurer mais on peut l'endurer, c'est difficile à faire, mais on peut le faire. En fait, c'est ainsi. Une fois rentré chez-vous, vous n'aurez qu'à essayer. Quand vous êtes vraiment en plein désastre ou au milieu des épreuves, essayez donc; c'est difficile à endurer, endurez-le quand même; lorsque cela paraît impossible à faire, ou si on dit que c'est difficile à faire, essayez donc pour voir si c'est vraiment impossible. Si vous pouvez vraiment y arriver, vous découvrirez qu'après avoir passé sous l'ombrage des saules, il y a l'éclat des fleurs et un autre village à l'horizon!»(Neuvième leçon dans le Zhuan Falun)

Je ne me souviens pas quand je me suis endormi, mais quand je me suis réveillé le lendemain matin je me sentais très bien. Dans le passé je devais écrire les choses que je voulais faire le lendemain sur un bloc-notes, sinon je les oubliais. Mais depuis cela, ma mémoire est revenue et je n'ai plus eu de maux de tête.

Ensuite, mon estomac a été nettoyé. J'ai eu la diarrhée plus de 20 fois en 10 heures. Et cette expérience s'est bientôt répétée, mais cela n'a jamais affecté mon travail. Les maladies comme la gastro-entérite et la dysenterie qui m'avaient dérangé pendant plus de 20 ans ont disparu sans médicament. Depuis mon corps a changé, et j'ai de l'énergie sans fin lorsque je marche ou que je travaille.

Une chose miraculeuse m'est arrivée. Un jour, la chaîne sur mon tricycle s'est rompu, et le tricycle s'est arrêté au milieu de la route. Une voiture descendait la côte rapidement vers moi. Les freins de la voiture ont été appliqué violemment et la voiture s'est arrêtée juste en face de moi. Le conducteur est sorti de la voiture et a commencé à me maudire. Je me suis excusé envers lui. Après, qu'il soit parti, je savais que le Maître avait bienveillamment résolu cette mauvaise relation pour moi.

Grâce à plusieurs expériences pour éliminer le karma, j'ai réalisé que tant que nous éliminons la notion de vie et de mort et que nous pratiquons vraiment Dafa, Dafa manifestera la puissance de Fa à l'infini.

4. Cultiver réellement

Dans ce monde matérialiste et moralement dégénéré, j'ai la chance de cultiver Dafa et d'éviter d'être contaminé. J'ai été une fois affecté à la gestion d'un groupe de 80 policiers et plus de 50 personnes de la sécurité. Ces personnes s'adonnaient à la prostitution, au jeu, et à l'escroquerie. Mon patron m'a dit: «Allez et nettoyer ce gâchis. Seulement vous, pouvez les apaiser.»

Après mon arrivée, j'ai rétabli les règles et les règlements. Je les ai traités avec sincérité et je leur ai parlé de karma et de châtiment. La grande majorité d'entre eux se sont mieux comportés. Après avoir découvert quelques vols, je leur ai dit que voler est un mal moral pour un policer et que c'est illégal. Mais je n'ai pas mentionné de noms. Après le travail, j'ai parlé au contrevenant séparément et je lui ai donné une peine au sein de l'équipe.

Plus tard, j'ai amené six autres policiers devant la justice et freiné les tendances malsaines, ce qui a abouti à une amélioration dans le lieu de travail. J'ai obtenu le surnom de «Capitaine de fer.»

Je devais assister à l'examen de fin d'année, qui est obligatoire. Après l'examen, chacun va manger et s'amuser. J'ai dit au directeur: «En utilisant l'argent public pour manger, boire, se payer des prostituées, et jouer, un jour vous vous ferez attraper». Il a déclaré: «Si nous voulons être mauvais, alors tout le monde doit être mauvais, sinon nous n'oserons pas le faire.» J'étais déterminé à cultiver Dafa et être une personne noble. J'ai donc décidé de quitter mon emploi. Cela a causé tout un émoi dans mon entreprise. Ces gens qui me saluaient avant, sont devenus arrogants envers moi maintenant. J'étais triste mais j'ai ri quand j'ai réalisé que c'étaient des tribulations pour améliorer mon xinxing.

Après avoir quitté mon emploi, j'ai eu beaucoup de temps pour étudier Fa et faire les exercices. J'ai acheté une douzaine de livres du Zhuan Falun pour les donner à mes parents et à mes amis. Je voulais aider les gens à obtenir le Fa et à commencer à cultiver. Beaucoup d'amis, que je n'avais pas vu depuis des années, m'ont dit: «Tu as changé. Ta santé va de mieux en mieux, et tu es plus gentil. Tu n'as pas l'esprit de compétition que tu avais l'habitude d'avoir. Nous aimons entendre ce que tu as à dire. C'est un plaisir pour nous de t'entendre parler de ton expérience de cultivation.» Je me sentais le plus heureux du monde. Ma gratitude envers le Maître ne pouvait pas être exprimé en mots. Je me suis agenouillé devant l'image du Maître en larmes et j'ai dit: «Maître, je ne t'ai pas vu en personne, donc je ne peux que te consacrer mon cœur sincère. Je suis déterminé à revenir dans le monde d'où je viens.»

Lorsque j'ai pris ma retraite, je n'avais pas d'économies. Ma femme m'a dit que j'étais une pauvre âme. Je lui ai souri: «Seuls les vrais pratiquants peuvent vivre une vie sans maladie. Regarde mes collègues. Certains sont décédés avant même qu'ils atteignent l'âge de la retraite. Ceux qui sont vivants vont souvent à l'hôpital et prennent régulièrement des médicaments. Regarde-moi. Mes maladies sont parties après avoir commencé à pratiquer Dafa. Cela ne peut être obtenue qu'en changeant l'esprit des gens avec le Fa du Maître. Ceci est le réel avantage.»

(à suivre)


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/20/130228.html
Version chinoise:
http://minghui.ca/mh/articles/2011/12/7/249453.html