Abandonner l'ego et faire ce que le Maître nous demande

De la huitième conférence de partage d'expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une pratiquante de la province du Hebei en Chine


Bonjour vénérable Maître! Bonjour compagnons de pratique!

Avec la progression de la rectification de Fa, le site Internet Minghui (version chinoise de Clartés et Sagesse) a prôné la mise en place de sites de production de documents clarifiant la vérité partout. Des gens comme moi qui sont vieux, qui ont peu d'instruction et qui ne connaissent pas une seule lettre en anglais, agissent comme coordinateurs et techniciens dans notre site local de matériel. La magie de Dafa s'est vraiment manifestée en moi: «La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître.» (1ère leçon dans le Zhuan Falun)

1. Éliminer mon attachement à la peur et des sites de documents s'ouvrent partout

Des sites de production de documents sont nécessaires partout pendant la période de rectification de Fa. En réalisant cela, j'ai demandé à un jeune compagnon de pratique de prendre la direction et je lui ai dit que je lui donnerais le soutien nécessaire. Six mois plus tard, rien ne s'était passé.

Le Maître a dit dans «Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi en Floride aux États-Unis»:

«En même temps vous devez faire attention à un problème, vous êtes disciples de Dafa, lorsque vous rencontrez des problèmes il faut dans tous les cas chercher en soi-même, il est garanti que beaucoup sont dus à vous-même, peu importe que vous vouliez ou non réfléchir sur vous-même, peu importe que vous y aviez pensé ou non, à l'avenir lorsque vous verrez la vérité vous aller découvrir que tout cela a une raison.»

En regardant à l'intérieur, j'ai trouvé l'attachement à me protéger, qui me retenait en arrière fermement. Après le 20 juillet 1999, j'étais une des principales pratiquantes locales qui a été persécutée. L'attachement à la peur interférait constamment avec moi. J'ai laissé les compagnons de pratique prendre les devants parce que j'avais peur de m'avancer et de coordonner. Ensuite j'ai décidé de dépasser l'attachement à la peur. Je savais que je devais sortir et coordonner cet effort.

Je suis d'abord allée partager mon expérience avec des pratiquants que je pensais aptes à produire des documents clarifiant la vérité. Dans le processus, j'ai rencontré une multitude d'opportunités pour cultiver mon cœur. Par exemple, après que j'aie partagé mon expérience avec une pratiquante, elle ne m'a rien dit, mais elle a dit à une autre pratiquante derrière moi: «Elle voulait que les autres le fassent, alors pourquoi ne l'a-t-elle pas fait elle-même?» Ces mots m'ont touchée et je me suis sentie fautive: j'avais été impliquée dans le travail des sites de documents et je connaissais de première main le dur travail des pratiquants qui produisaient les documents. Ils se sacrifient silencieusement. J'ai gardé le silence à propos de l'incompréhension de la pratiquante et du fait qu'elle me blâmait. Après avoir examiné la question, j'ai trouvé que c'était un attachement à la renommée. Le Maître nous a dit: «Dafa n’a ni renom, ni intérêt, ni dirigeant, c’est seulement le Xiulian.» («Frapper un grand coup» dans Points essentiels pour un avancement diligent) C'est à cause de mon attachement à l'auto-protection que ma compagne de pratique n'a pas cultivé sa parole. J'ai réalisé que je devais juste faire ce que j'avais à faire. Avec la coopération des compagnons de pratique, les petites fleurs (les sites de production de documents) ont fleuri l'un après l'autre.

2. Traverser les difficultés et acquérir des compétences techniques

Au départ, j'étais responsable du traitement, de la reliure, de la livraison et de la coordination des documents. Je n'avais touché que quelques fois aux ordinateurs et aux imprimantes. Cela a causé beaucoup de difficultés dans la mise en place des sites de production de documents. Je pris l'initiative d'apprendre auprès des pratiquants qui étaient familiers avec les imprimantes. Pour les ordinateurs, puisqu'il n'y avait aucun pratiquant dans la région qui soit expert, j'ai pris l'initiative d'apprendre à me servir d'un ordinateur. Si j'avais des problèmes, je demandais à mes enfants ou à ma parenté. Plus tard, chaque fois que je rencontrais un problème, je leur demandais ou je demandais à des pratiquants d'aider. Mais le problème n'était pas réglé. J'ai réalisé que j'avais l'attachement à compter sur les autres.

Le Maître a dit:

«...chaque disciple doit avoir l'occasion de prendre son propre chemin, donc en tant que Maître, je ne peux pas ne pas vous donner l'occasion de prouver la Loi par vous-mêmes. Je dois vous laisser faire par vous-mêmes.» («Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi de Washington DC»)

Il fallait aussi que je prenne mon propre chemin, alors j'ai appris a utiliser les forums sur les technologies. Avec l'aide des pratiquants, j'ai été capable de résoudre les problèmes que je rencontrais. Sous l'attention de notre vénérable Maître, j'ai dépassé mon niveau de compétences à chaque fois. Parfois, lorsque nous montions un nouveau site, les pratiquants qui venaient juste d'apprendre faisaient mal fonctionner les ordinateurs. Je ne savais tout simplement pas ce qui n'allait pas. Toutefois, en faisant juste glisser la souris, j'étais capable de réparer l'ordinateur comme un expert. Je savais que je cultivais simplement mon coeur, que tout est fait par le Maître. J'ai maintenant appris comment installer une variété de logiciels et à faire toute sorte de disques systèmes. Ceci aurait été impensable auparavant.

3. Enlever mon attachement à traiter les gens différemment

Il y a quelques années, j'ai fait la connaissance de deux pratiquants d'une autre région. Je savais qu'ils n'avaient pas de coordinateur dans leur région. Toutefois, quand ils m'ont demandé de partager les expériences avec eux, je n'y suis pas allée pour toutes sortes de raisons. Plus tard, un compagnon de pratique a été persécuté à mort et un autre pratiquant a été persécuté jusqu'au point de s'effondrer mentalement. J'ai senti que je n'avais pas rempli mes responsabilités. C'était mon regret causé par mon attachement à traiter les gens différemment. Par la suite, le site de production de cette région a été détruit et tous les pratiquants impliqués ont été persécutés. Afin de former un corps uni là-bas, je suis allée là-bas plusieurs fois pour partager des expériences sur le Fa avec les pratiquants de cet endroit. J'ai appris qu'un pratiquant qui était l'ancien coordinateur ne sortait plus pour coordonner les efforts. J'ai conduit une motocyclette avec un autre pratiquant pour demander à ce pratiquant d'être le coordinateur. Après avoir partagé les expériences, le pratiquant a accepté et les pratiquants locaux de cette région ont commencé à former un corps uni.

Une fois, un compagnon de pratique voulait aller sur le site Minghui, mais personne ne pouvait installer le système informatique. Je suis donc allée les aider pour installer le système informatique et créer un site de documents. Une autre fois, après être arrivée là-bas, il y a eu une panne de courant. On m'a prévenue que l'électricité serait de retour en soirée. J'ai pensé que je devais terminer ce que j'avais prévu de faire avant de m'en aller. En dix minutes, le courant est revenu. Ce fût grâce à l'aide du Maître, aussi longtemps que nous avons suffisamment de pensées droites.

Mais je n'ai simplement pas bien fait ce jour-là. En route vers la maison, j'examinais ce que je n'avais pas bien fait. J'ai trouvé un attachement caché: je pensais que je devais bien faire cette fois, parce que mon but était de ne pas avoir à y retourner de nouveau. Ce n'était pas pour le bien des pratiquants, mais plutôt parce que je pensais que les pratiquants de cet endroit avaient des manques au niveau de la cultivation de la parole. En conséquence, j'étais réticente à avoir d'autres contacts avec eux. C'était relié à cet attachement à la peur, l'attachement à l'auto-protection. Comment pouvais-je bien faire avec une telle conception humaine? En y réfléchissant, mes yeux se sont remplis de larmes. J'ai dit au Maître dans mon coeur: «Maître, je suis désolée; j'ai de trop nombreux attachements. Je suis déterminée à marcher sur le chemin tracé par le Maître. Je vais faire tout ce que Dafa me demande de faire.» Après ça, j'y suis retournée plusieurs fois. Avec l'aide des pratiquants là-bas, plusieurs sites de documents ont été graduellement mis sur pied et améliorés.

Dans le processus de départ de mettre sur pied des sites de production de documents, je choisissais toujours des pratiquants qui avaient traversé des tribulations. Une fois, j'ai demandé à un pratiquant que je croyais relativement mature de discuter de la possibilité de devenir un coordinateur. Mais à plusieurs reprises, ce pratiquant a ignoré la suggestion en utilisant diverses excuses. Pourquoi? J'ai regardé à l'intérieur et j'ai découvert que je choisissais une personne en utilisant mes propres conceptions. J'ai nettoyé cette conception et j'ai cru dans le Maître qui arrangerait tout. Un pratiquant a pris l'initiative d'aller de l'avant et s'est amélioré très rapidement au niveau de son xinxing et de ses compétences techniques.

4. Soyez vigilant à l'attachement à faire étalage de soi

Quand j'ai commencé à enseigner aux compagnons de pratique comment utiliser les imprimantes, j'ai remarqué que ceux qui étaient lents à l'apprentissage semblaient embarrassés pour me demander de l'aide quand ils avaient des problèmes. Ceci a causé des dommages aux appareils. J'ai réalisé que je regardais de haut ces pratiquants et que je les blâmais de ne pas être plus diligents. Ceci est en fait un attachement à faire étalage de soi. Comment se sentent-ils quand ils se trompent? Pourquoi n'y ai-je pas pensé de leur point de vue à eux? Je dois aider les compagnons de pratique inconditionnellement.

Une fois, j'enseignais à un pratiquant comment utiliser les ordinateurs. Il apprenait lentement. Chaque fois que je lui enseignais, sa femme parlait toujours de moi d'un ton plaintif. Je ne disais rien et je lui enseignais toujours patiemment. Mais je n'étais pas trop heureuse quand je suis revenue. Le Maître a dit: «Pensez aux autres en agissant, et à l’apparition des contradictions réfléchissez sur vous-mêmes.» («Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009») et «S’ils pouvaient porter sur eux-mêmes le regard qu’ils portent sur les autres, la chose irait mieux.» («Dialogue avec le temps» dans Points essentiels pour un avancement diligent). Je me suis calmée et je me suis examinée selon Dafa. J'ai vu mes attachements à me plaindre des autres, à faire étalage de moi, etc. Après avoir éliminé ces mauvaises choses, j'ai découvert qu'elle ne me trouvait plus de fautes.

Avec la continuelle amélioration de mes compétences techniques, j'entends les louanges de mes compagnons de pratique. Je suis immédiatement en alerte quant à l'attachement à faire étalage de soi. Dès que ça apparaît, je l'élimine. Le Maître a dit: «Étant pratiquant, toutes les amertumes rencontrées au milieu des gens ordinaires sont des passes à franchir; tous les éloges rencontrés sont des épreuves.» («Les pratiquants sont naturellement dedans» de Points essentiels pour un avancement diligent) J'ai gardé à l'esprit les mots du Maître à tout moment:

«Les démons pourront aussi vous couvrir d’éloges, ils diront que vous avez atteint un niveau tellement élevé, que vous êtes un grand bouddha ou un grand tao de tel ou tel niveau, que vous êtes formidable, mais c’est totalement faux. En tant que personne cultivant et pratiquant réellement vers des niveaux élevés, il vous faut abandonner vos multiples attachements; quand vous rencontrez ce genre de problèmes, il faut absolument être vigilant!» (sixième leçon de Zhuan Falun)

    5. Tout est en rotation autour de Dafa

Le Maître a dit:

«Le temps actuel, vous devez l'utiliser en le chérissant, ce temps est gardé pour les disciples.»

(«Enseignement de la Loi lors de la Conférence de Loi internationale à Washington, D.C.» en 2001)

«Tous les êtres dans les Trois Mondes sont venus pour cette Loi, ont été créés pour cette Loi et ont été formés pour cette Loi. Cela inclut les myriades d’êtres et de choses. Et tout dans le monde humain tourne autour de Dafa, que les gens puissent le sentir ou non, que vous pensiez que ça a été fait intentionnellement ou non. Tout tourne autour de Dafa.» Enseignement de la Loi à la conférence de Loi de la région ouest des États-Unis en 2004»)

Dans le processus de coordination des sites de documents, je fais souvent face à des conflits entre les affaires de tous les jours et les projets de Dafa. À mon avis, rien ne devrait affecter le travail de Dafa. Les affaires quotidiennes cèdent au travail de Dafa chaque fois. Par exemple, je devais m'occuper de mon petit-fils parce que ma fille et mon beau fils travaillaient les dimanches. J'ai senti que quelque chose n'allait pas. En regardant à l'intérieur, j'ai découvert que c'était mon attachement au sentiment. J'étais trop attachée à mon petit-fils. J'ai donc commencé à éliminer cet attachement. J'ai pensé que tout devait céder au travail de Dafa. Après que mes pensées droites soient sorties, mon beau-fils peut maintenant prendre congé les dimanches et ma fille a également changé de travail et n'a plus besoin de travailler les dimanches. Maintenant j'ai plus de temps pour bien faire les trois choses.

J'ai vraiment fait l'expérience de ce que le Maître dit dans le Zhuan Falun: «Comme la cultivation dépend de soi et que le gong dépend du maître, il vous suffit d’avoir la volonté de cultiver. Celui qui réalise véritablement ce travail, c’est le maître; vous, vous êtes totalement incapable de faire cela.»

Avec le peu de temps qu'il reste, je dois marcher sur le chemin arrangé pour moi par le Maître, cultiver diligemment et accomplir ma mission.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/12/3/129834.html
Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/23/249187.html