Réciter le Fa me permet de m’immerger dans la cultivation de la rectification de Fa

De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Par un pratiquant de Dafa en Chine


Salutations, estimé Maître !

Salutations, compagnons de pratique !

Pendant quelques années, les compagnons de pratique et moi-même avons continuellement récité Zhuan Falun et les nouveaux enseignements du Maître, nous permettant de regarder à l’intérieur lors de l’apparition de problèmes. Nous avons été capables d’atteindre une compréhension plus claire s’agissant de la coordination, nous permettant de sauver plus efficacement les êtres vivants.

J’en suis venu à réaliser que grâce à la récitation du Fa, j’ai été capable de regarder automatiquement à l’intérieur, cela demandant de mémoriser chaque mot et chaque phrase. Là où il y avait une omission ou une récitation incorrecte pouvait bien être là où je devais m’améliorer ou là où je ne comprenais pas le Fa correctement. Après avoir corrigé là où j’avais fait une erreur, je corrigeais ma notion qui n’était pas compatible avec le Fa en même temps.

En récitant constamment le Fa, mes pensées sont devenues de plus en plus claires. En clarifiant la vérité à propos du Falun Gong, je suis rarement entraînée par mes pensées humaines, mais trouve au contraire où les gens sont bloqués dans leur compréhension du Falun Gong, de sorte que je peux clarifier leurs doutes et les sauver.

Chérir chaque opportunité de sauver les gens

Peu importe comment les gens réagissent lorsqu’ils font face aux pratiquants, les pratiquants de Falun Dafa ne devraient pas réagir en retour. La seule chose dont nous préoccupons est de sauver les gens.

Clarifier la vérité, chasser les diables pourris,

Faire circuler largement les Neuf Commentaires, le parti pervers battra en retraite,

La pensée droite sauve les gens de ce monde,

Je ne peux croire que leur conscience ne réponde à l’appel.

(Aider le monde, Le 15 juin 2006 à Philadelphie )

Chaque fois que les pratiquants locaux se réunissent, nous émettons des pensées droites pour nettoyer l’environnement et rendre plus facile de sauver les êtres.

A. Instiller la vérité dans le cœur des êtres vivants

Une fois lors d’un voyage en train, une compagne de pratique qui s’était assise à côté d’un jeune homme a dit : " De nos jours, il y a de si nombreux désastres naturels. Vous savez, tout cela est dû au Parti communiste athée. " Le jeune homme s’est aussitôt mis en colère et a dit en agitant le bras : "Je ne crois pas ça ! Je ne le crois pas ! " Puis il a ignoré ma compagne qui m’a fait signe de continuer à parler. J’ai présumé que ce jeune homme était athée. Nous avons changé de place et j’ai engagé la conversation avec lui.

Il a dit qu’il travaillait pour une compagnie d’export qui produisait des marchandises pour les marchés intérieurs et étrangers, et que le standard pour les produits expédiés en dehors du pays était différent. Les produits vendus localement, dont on fait pourtant la publicité à la télévision, ne répondent pas au même standard. J’ai dit : " Oui, vous avez raison. J’ai un ami journaliste qui a dit que la télévision et les journaux de la Chine ne sont pas fiables du fait du système de parti unique. En 2001, l’auto-immolation Place Tiananmen a été diffusée à la télévision. Ils ont prétendu que c’était le Falun Gong. Mais les résultats d’une investigation de la communauté internationale ont fait remarquer que l’homme qui s’était immolé tenait une bouteille de plastique entre ses jambes qui n’avait pas brûlé. Le nom de l’homme était Wang Jindong et il n’était pas un pratiquant de Falun Gong. En fait, la bouteille plastique était un accessoire dans une mise en scène visant à discréditer le Falun Gong. Falun Gong enseigne Vérité-Bonté-Tolérance, et il y a des pratiquants de Falun Gong partout dans le monde. "Il a réfléchi puis a dit : "Ah, l’auto-immolation était un faux ! " alors, puis après un petit moment il a dit : " Je pensais que le Falun Gong était mauvais, mais peut-être qu'il ne l'est pas ! "

Ma compagne et moi ne cessions d’émettre des pensées droites. Il a alors parlé de la saisie de terres par le gouvernement, laissant les petites gens sans recours. Je lui ai expliqué pourquoi les gens ordinaires n’étaient pas traités équitablement. J’ai dit que c’était parce que le PCC soutient la saisie de terre, et en Chine, le Parti communiste chinois (PCC) est plus puissant que la loi. Comment pourriez-vous gagner ? Puis je lui ai parlé de récents événements et comment le PCC avait persécuté les gens. Il a acquiescé que le PCC était une malédiction. Il a demandé : “Qui peut renverser le PCC? " J’ai dit : " si les hommes sont incapables d'y réussir, le ciel le fera. C'est pourquoi on dit que le "Ciel détruira le PCC. " Le PCC a des membres du Parti qui appartiennent aussi à la Ligue de la Jeunesse, et aux Jeunes Pionniers. Lorsque le Ciel détruira le PCC, tous souffriront. Avant d’en devenir membres, chacun a fait un serment, jurant de donner sa vie au PCC et à ses entités associées. S’en retirer signifie effacer ce serment, en nettoyant la personne. " Il a demandé : "Comment puis-je me retirer de tout ça ? J’ai rejoint la Ligue de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers." J’ai dit : " Avez-vous un surnom ? Mon amie va vous aider." Alors ils nous a donné un nom et a dit : "Merci beaucoup ! "

B. Les êtres vivants avec des relations karmiques attendent d’être sauvés

Réciter fréquemment le Fa me permet de sauver les gens qui aspirent à être sauvés. Je récite le Fa au travail chaque fois que c’est possible pour maintenir constamment des pensées droites.

Une fois alors que j’allais voir le directeur chargé de la conception d’un programme informatique d’une grande entreprise IT concernant un projet, je me demandais comment clarifier la vérité. Dans cette entreprise presque personne ne s’adressait la parole. Cela rendait difficile d’expliquer les faits. La seule fois permettant de parler à propos du Falun Gong était lors d’une pause repas à midi. D’après mes observations ces personnes étaient principalement des solitaires, et le directeur encore plus- il prenait son déjeuner seul chaque jour.

Vers midi, le front sur le bureau, j’ai émis des pensées droites pour éliminer les éléments pervers qui empêchent les êtres vivants d’être sauvés. J’ai aussi supplié le Maître de créer une opportunité pour que je clarifie les faits. Un petit peu plus tard, j’ai entendu quelqu’un frapper doucement à mon bureau, disant : " Allons déjeuner. " Lorsque j’ai levé la tête, j’ai vu le directeur.

En chemin pour le restaurant, nous avons parlé de briser le blocus d’Internet. J’ai découvert qu’ils avaient Dongtaiwang. com et d’autres. Il a suggéré qu’on ne devait pas toujours aller sur cette sorte d’Internet. Je lui ai dit : " La Chine est la seule nation qui bloque l’Internet à ce point et il n’y a pas de forces anti-Chine à l’étranger." Je lui ai également parlé de l’incident de l’auto-immolation mise en scène. En arrivant à l’ascenseur du restaurant, nous avons abordé d’autres sujets, car je pouvais sentir qu’il avait un peu peur. Au déjeuner, j’ai émis des pensées droites, afin de pouvoir lui parler du Falun Gong et d’autres sujets pertinents, car je voulais le sauver. Après le déjeuner il a suggéré : "Si nous allions marcher un peu ?" C’était une chaude journée d’été et très peu de gens marchaient dans ce quartier. Je savais que son côté lucide attendait le salut, alors je lui ai dit que j’étais intéressée.

Lorsque nous sommes arrivés à l’entrée, sa collègue portant une ombrelle ouverte et suant abondamment, rentrait juste du dehors. Elle a demandé : "Qu’allez-vous faire ? " Il a répondu : " faire un petit tour à pieds." Elle a dit avec un air d’incrédulité : "Mon dieu, marcher par une journée aussi insupportablement chaude ? " J’ai pensé : "Son vrai soi veut tant être sauvé ! " En réalité, il n’allait pas se promener mais courait presque, comme s’il avait un train à prendre.

Dès que nous avons eu passé la grille principale, j’ai commencé à lui parler du Falun Gong. Il a dit :" Il n’est pas juste que les pratiquants ne soient pas autorisés à prendre des médicaments. " Je lui ai répondu " Avez-vous jamais lu des livres de Falun Gong ?" Il a dit "Non". J’ai dit : "moi si, mais je n’ai jamais rien lu à propos de ne pas permettre aux gens de prendre des médicaments." Il a dit : "Je ne sais pas. Quoiqu’il en soit, ça ne me regarde pas." Alors que j’émettais des pensées droites, nous marchions en direction d’une fontaine et d'un paysage verdoyant. Nous nous assîmes et nous mîmes à bavarder. J’ai dit : "Vivant entre le ciel et la terre, l’environnement naturel et les gens sont étroitement connectés." Il a acquiescé . J’ai continué : " Le pervers PCC avec son idéologie athée s'est opposé au ciel et à la terre, et impliqué dans la destruction de l’environnement. " Il a acquiescé et a mentionné les Trois Gorges Dam. J’ai aussi parlé des mouvements du PCC et de la persécution du peuple chinois, de ce qu’était le Falun Gong, de pourquoi le PCC créait des rumeurs pour justifier la persécution, et pourquoi les gens doivent quitter le PCC. Il a compris ce que je lui disais, reconnaissant que le PCC ne se soumettait pas à la loi. Il a dit qu’il voulait démissionner de la Ligue de la Jeunesse et des Jeunes Pionniers, que sa femme était un professeur d’école et qu’elle ne savait rien de ce dont j’avais parlé.

J’ai dit : "Dites à votre femme les choses dont nous avons parlées et utilisez, lorsque c’est possible, le logiciel anti-censure, pour vous permettre de mieux comprendre tout cela." Il a acquiescé en souriant. Après être retournés au bureau, je lui ai donné un VCD à propos du Falun Gong, ce dont il m’a remercié.

Voici quelques jours, lorsque nous sommes passés devant un dépôt de bus avec une compagne de pratique, nous avons entendu trois personnes parler du Falun Gong. Nous nous sommes approchées pour écouter la conversation, ainsi nous pourrions voir à quel point ils comprenaient. Deux autres personnes se sont jointes à la discussion. Elles étaient dubitatives à propos de quitter le PCC et des mensonges concernant le Falun Gong diffusés dans un récent reportage télévisé.

Après avoir échangé un regard entre nous, nous nous sommes séparées. Elle a émis des pensées droites et je me suis avancée vers le groupe. J’ai dit : " Vous parliez de ce programme télévisé, des nouvelles falsifiées, qui ont déjà été dénoncées par des journalistes. Le PCC a persécuté le Falun Gong pendant pas mal d’années, n’est-ce pas ? De hauts fonctionnaires ont voulu diffamer la pratique, alors des articles dans le journaux et des programmes télévisés ont été produits. Mais le Falun Gong n’a fait aucune des choses qu’ils lui imputent. " Ils se sont tus tout à coup. Deux d’entre eux étaient alors tranquillement en train de dire " Je pensais que la diffusion était véridique. Quelle arnaque ! "

Ma compagne de pratique s’est jointe à moi, et toutes les deux avons commencé à leur parler du point de vue d'un tiers à propos de la vérité de l’auto-immolation mise en scène, de pourquoi quitter le PCC était important, de nos salaires qui ne sont pas payés par le PCC, du Falun Gong permettant aux gens d’obtenir des bénéfices physiques et mentaux, et des dix mille personnes faisant pacifiquement appel à Zhongnaihai, l’un d’entre eux ayant mentionné le "siège de Zhongnanhai." Finalement, une femme d’âge moyen a dit : " Ah, le PCC nous a dupés encore une fois ! " Un vieil homme a dit : " Nous ne l’aurions pas su, si vous ne nous l’aviez pas dit. " L’autre pratiquante aidait les autres à quitter le Parti, et j’ai aidé le monsieur âgé. Il était heureux de me dire où il vivait et son vrai nom.

Nous sentons qu’il est très urgent de sauver les gens, car les êtres vivant savent que les disciples de Dafa sont leur seul espoir de salut. Par conséquent, là où passent les disciples de Dafa, ceux qui ne sont pas au courant de la vérité se rassemblent par deux ou trois. Bien qu’ils ne soient pas clairs à propos du Falun Gong, nous ne regardons pas cela, car nous sommes sûrs qu’ils attendent le salut. Tant que disons les faits aux gens ordinaires, nos efforts n’auront pas été vains.

Abandonner l’égo et coopérer mutuellement

A propos de la coordination globale, lorsqu’il y a différentes opinions parmi les pratiquants, nous devons chercher à l’intérieur de nous-mêmes. Tant que la suggestion d’un pratiquant a à voir avec la rectification de Fa, nous devrions coopérer.

A. Pleine coopération

Lorsque le pratiquant B a voulu embaucher un avocat pour aider les pratiquants et présenter des plaidoyers d’innocence, il y avait beaucoup d’opinions différentes; Certains ont dit : “B a un attachement à dépendre des gens ordinaires.” D’autres ont dit «"Ça ne vaut pas la peine de dépenser autant d’argent," etc. Plus tard, lorsqu’un pratiquant est entré en contact avec B, il a réalisé que son plan était bon, parce que non seulement il niait la persécution, mais était aussi important pour clarifier la vérité tout en secourant les compagnons de pratique. B était également financièrement à même d’exécuter son plan. Nous devions laisser tomber nos conceptions et aider à mener son plan à bien.

Donc, les pratiquants en petites équipes ont visité les bureaux d’avocats locaux, distribuant des imprimés à propos du Falun Gong et remettant le petit livret des Neuf Commentaires sur le Parti communiste. Finalement, des avocats locaux ont été d’accord pour travailler avec des avocats d’en dehors de la ville pour un plaidoyer non coupable. Nous n’avions pas à dépenser trop d’argent. Le jour du procès, nous avons émis des pensées droites. Les forts arguments de l’avocat de la défense ont stupéfait la police et tout le monde dans la salle d’audience. Par la suite, plusieurs pratiquants ont été relâchés sous le verdict "exempt de punition criminelle. "

Lorsque des postes de police locaux, des bureaux de rue et des communautés ont appris la libération de pratiquants de Falun Gong, ils ont réalisé que pratiquer le Falun Gong est légal que la persécution du PCC est un crime. Un jour, deux secrétaires d’une communauté sont venus à notre domicile. J’ai mentionné la libération des pratiquants de Falun Gong par la cour, ce qui a eu pour effet le commentaire d’un des deux : " le Falun Gong est vraiment bon ! " tandis que l’autre acquiesçait de la tête. Initialement ils étaient venus parler à propos d’établir une "école de lavage cerveau. "

Mais après avoir appris les faits concernant le Falun Gong, ils m’ont donné leurs numéros de téléphone, portable et au bureau, et ont dit qu’ils ne reviendraient pas.

B. Retrouver Confiance

Une fois, un pratiquant m’a parlé de quatre anciens pratiquants renonçant à Falun Dafa. C’était vraiment malheureux. Ils affectaient aussi d’autres personnes. Nous avons décidé de travailler ensemble pour les amener à revenir à la pratique du Falun Gong. Nous avons découvert qu’ils avaient renoncé parce qu’ils pensaient être loin derrière les autres pratiquants. Ils pensaient que les autres les regardaient avec mépris. Je les ai encouragés en disant " Vous avez déjà passé les moments difficiles. Quelle que soit la difficulté qui se présente c’est une bonne chose et fait partie du processus de cultivation. Vous voyez, nous continuons à aller de l’avant, un pas à la fois. Dorénavant nous pouvons nous aider les uns les autres et bien accomplir nos derniers pas. « Un ancien pratiquant a pleuré, et tous ont été d’accord pour étudier Zhuan Falun avec nous.

Nous avons émis des pensées droites pour éliminer les éléments pervers qui interféraient avec eux

Un d’entre nous est allé étudier le Fa avec eux. Plusieurs choses sont arrivées à ce moment-là. Un jour, une pratiquante a dit : "Je suis allée étudier le Fa avec eux hier, mais ils faisaient la lessive ou d’autres choses et m’ont demandée de partir, me faisant me sentir mal. " J’ai pensé sur le moment qu’ils n’étaient pas vraiment eux-mêmes, j’ai donc émis des pensées droites et leur ai dit que je voulais attendre. Plus tard, ils ont finalement étudié le Fa avec moi.

J’étais déçue et j’ai dit : “S’ils ne regardent pas à l’intérieur, même lorsque d’autres les aident, ils n’y arriveront pas. Puisque vous vivez assez loin, j’irais à votre place. Laissons la nature suivre son cours." Elle a dit “Je viendrais aussi. Je veux lire les enseignements du Fa avec eux. Nous devons avoir davantage confiance ! "

En l’écoutant, j’ai découvert qu’il y avait encore de l’égoïsme en moi. Je ne considérais pas véritablement les affaires des autres comme les miennes. Si ça avait été moi, aurais-je pu avoir autant de considération ? Peut-être aurais-je quitté leur résidence immédiatement. En regardant à l’intérieur, leurs actions me montraient mes faiblesses. Si je ne croyais pas solidement en Dafa, serais-je capable de rectifier toute chose erronée et de les rectifier eux ?

Maître a dit : “Un pratiquant devrait suivre le cours de la nature.” (Zhuan Falun)

Tout à coup j’en suis venu à comprendre la signification de “suivre le cours de la nature." Suivre le cours de la nature c’est suivre Falun Dafa et non mes propres attachements et les arrangements des forces anciennes.

Après quoi nous avons étudié le Fa avec eux plus diligemment. Ces quatre anciens pratiquants ont fait de grand progrès dans leur compréhension de Falun Dafa. Ils disaient souvent : "Oh, Maître a déjà parlé de ce problème ! Maître l’a dit si clairement, mais pourquoi n’ai-je pas réalisé cela avant ? Etudier le Fa est vraiment bon ! "

Dafa peut réellement changer l’esprit d’une personne, tandis que le processus d’ "aider "d’autres pratiquants est une bonne opportunité de nous améliorer nous-même s’agissant de l’égoïsme, et renforcer notre foi en Dafa. Alors, la puissance de Dafa se manifestera sous nos yeux.

Plus tard, ces quatre pratiquants ont acheté un ordinateur et surfé sur le site Internet Minghui (version chinoise de Clearwisdom). Ils lisaient des articles de cultivation et imprimaient tous les livres de Dafa. Ils ont fait une priorité de l’étude de Fa et ont continué à maintenir leur petit groupe d’étude du Fa. Ils ont aussi encouragé d’autres pratiquants qui avaient pris du retard à rejoindre leur groupe d’étude du Fa. Ils ont imprimé Minghui Weekly et des matériaux pour clarifier la vérité à propos du Falun Gong.

C. Regarder à l’intérieur même si vous pensez avoir raison

J’ai entendu dire qu’un pratiquant local propageait des articles sur la réincarnation et l’œil céleste, imprimés d’autres sites Internet que Minghui. J’ai dit qu’il était plus approprié de lire des articles des sites Internet de Falun Dafa. Peu de temps après, un pratiquant m’a dit : "Le pratiquant A a dit que vous n’aviez pas besoin d’aller aux extrêmes. " Certains pratiquants disaient que j’avais raison. Ma première pensée a été : "N’était-ce pas extrême que de répandre ce genre de choses ? Pas étonnant qu’ils aient eu davantage de problèmes dans cette région. Si vous êtes attaché à ce genre de choses, comment ne seriez-vous pas confus ?"

En y repensant, je me suis demandée pourquoi j’étais si critique envers ces pratiquants au lieu de regarder à l’intérieur ? N’était-ce pas le cas de gens ordinaires luttant pour savoir qui a raison et qui a tort ? Puisque A avait dit que j’étais allée aux extrêmes, je devais regarder à l’intérieur sur la base du Fa. J’ai réalisé que ma motivation n’était pas pour le bien des compagnons de pratique, mais exprimait mes propres notions de comment sauvegarder le Fa et me rectifier moi-même. J’ai découvert mon problème fondamental.

Dans le passé, s’il y avait différentes opinions entre pratiquants, dans l’intérêt d’une meilleure coordination, je pensais, peu importe ce qu’ils avaient à l’esprit, leur intention était bonne, je dois voir leurs bons côtés, etc. Plus tard, j’ai réalisé que ça n’était pas nécessaire. La raison fondamentale pour que d’autres amènent différentes opinions ou contradictions signifie que je dois me débarrasser de choses à l’intérieur de moi qui ne sont pas en accord avec Dafa. J’ai réalisé que Maître voulait m’éveiller à travers les bouches des pratiquants A, B, C et D. Essayer de trouver les bons côtés des autres c’est en fait chercher à l’extérieur, tandis que chercher à l’intérieur est inconditionnel.

Un jour, un pratiquant m’a envoyé un e-mail qui disait : "Dans notre région, il y a une situation qui n’est pas en accord avec le Fa. Comme je vous en informe, maintenant vous devez aller la régler, sinon vous vous soustrayez à votre responsabilité. "

J’ai pensé : "Je ne connais même pas ces personnes dans notre région et les choses impliquées. Comment pourrai-je m’en occuper ? » J’ai appris plus tard que le problème avait été résolu. À y repenser “mieux vaut ne pas s’occuper des problèmes des autres. Je dois prêter attention à mes propres problèmes. Pourquoi suis-je tombé sur cet incident ? En étudiant le Fa, j’ai réalisé ce que signifiait la responsabilité, comprenant ce que le pratiquant attendait de moi. En jetant un regard en arrière sur toutes ces années, bien que j’ai fait des choses pour la rectification de Fa, j’ai manqué de responsabilité. Quoique j’ai fait, je n’ai pas été capable d’abandonner l’égoïsme. Par exemple lorsqu’on me disait qu’un pratiquant avait besoin d’une formation sur ordinateur ou d’une aide quelconque ; j’y allais et résolvais les problèmes. Mais je ne ressentais pas beaucoup de compassion ni ne prenais d’initiative pour les autres. Ainsi, j’ai reconnu en moi-même un autre problème.

Se réveiller du manque de diligence en étudiant le Fa

Lorsque la persécution a commencé, faute de comprendre l’importance de l’étude du Fa, j’ai été arrêtée deux fois. Peu après être devenue une pratiquante en 1999, je suis devenue impliqué dans des activités pour faire cesser la persécution et j’ai été arrêtée. Dans le centre de détention, j’ai vu que les anciens pratiquants étaient capables de réciter certains enseignements de Fa. Moi qui avais 20 ans, je n’étais capable de rien réciter du tout, et n’avais rien pour me guider lorsque je rencontrais des problèmes. J’ai pensé : "Comme ce serait formidable si je pouvais lire un peu du Fa ! " Le matin suivant, une pratiquante dans la même salle est venue et a dit : " J’ai trouvé des enseignements du Fa dans ma couverture hier. En veux-tu une partie." Alors, sous la protection du Maître, j’ai commencé à réciter le Fa. Plus tard, j’ai été illégalement emmenée dans un camp de travaux forcés. Mais en récitant continuellement le Fa et en étant capable de maintenir de fortes pensées droites, j’ai été relâchée quelques mois plus tard.

L’atmosphère dans les prisons et les camps de travail peut être changée si les esprits des pratiquants sont remplis du Fa et s’ils font les choses sur la base du Fa. Lorsque j’ai été arrêtée pour la deuxième fois et emmenée dans un camp de travaux forcés, j’ai découvert, que bien que de nombreux pratiquants étaient très déterminés dans leur croyance en Falun Gong, ils n’étaient pas clairs sur les principes du Fa. Par exemple, lorsque le garde a demandé " Qui a dit ' Dafa est bon ?' une pratiquante s’est levée et a été battue.

Un jour, ces pratiquantes et moi étions enfermées dans la même cellule. Nous sommes tombées d’accord après avoir échangé que nous devions complètement nier la persécution perverse à cause de l’arrangement des forces anciennes. Nous avons aussi révisé les enseignements du Maître :

Être arrêté n'est pas l'objectif, c'est seulement prouver Dafa qui est véritablement grandiose, c'est pour prouver Dafa qu'on sort, puisqu'on sort il faut aussi pouvoir atteindre le but de prouver Dafa, voilà le véritable objectif de sortir. Quand des personne perverses vous demandent si vous pratiquez le Falun Gong, vous pouvez ne pas leur adresser la parole, ou employer d'autres moyens d’évitement, il ne faut pas se laisser volontairement emmener par la perversité.” ("Rationalité," dans Points essentiels pour un avancement diligent (II))

mais il y a une condition préalable pour que cela prenne effet, c’est que vous devez être dans un état où vous n’avez aucune peur, aucun attachement humain, aucune crainte ni haine. Aussitôt que la pensée surgit, l’effet est immédiat.” ("Utiliser la pensée droite pour mettre fin aux actes criminels ")

Après avoir compris le Fa du Maître, nous avons crié "Falun Dafa hao ! (Falun Dafa est bon) Un groupe de gardes masculins a ouvert notre porte à coups de pieds et a demandé " Qui a crié ? " Personne n’a répondu. Ils ont dit : "Hey que se passe-t-il aujourd’hui ? " Ils ont dit de nouveau : " Levez-vous si vous avez crié ! "Personne n’a répondu. Ils ont dit encore une fois : " Levez-vous si vous n’avez pas crié ! " Là encore personne n’a bougé. Ils ont dit : " Demandez le leur un par un ! " Comme j’étais la première, un garde m’a demandé " As-tu crié ? "

Silencieusement, j'émettais des pensées droites : " l’action des pratiquants de Dafa est de valider le Fa, elle est contre la persécution, elle consiste à éliminer les éléments pervers dans d’autres dimensions y compris ceux qui contrôlent la police. Notre action n’est pas de lutter pour quoique ce soit. J’espère que votre côté lucide se réveillera et ne laissera aucune chose vous contrôler. Ne posez pas de questions, je n’y répondrai pas. Si vous ne vous en occupez pas, vous pouvez rester ici. "

Parce-que j’étais étendue sur la couchette du bas et qu’il se tenait à côté du lit du haut, il ne pouvait pas se tenir debout droit pour me parler. Tandis que tous les pratiquants se taisaient, et après que les facteurs pervers des autres dimensions aient été éliminés par leurs pensées droites, l’atmosphère dans la pièce est devenue très amusante. Finalement, je l’ai entendu éclater de rire et dire en se dirigeant dehors "Mon dieu, vous m’avez battu ! " et les autres gardes à côté de la porte ont tous éclaté de rire.

L’environnement change lorsque les pensées des pratiquants sont en phase avec le Fa. De nombreux pratiquants ont été relâchés après avoir éliminé les facteurs pervers dans les autres dimensions.

E. Notre groupe d’étude du Fa

Avant d’étudier le Fa, nous récitons trois paragraphes de Zhuan Falun, en nous efforçant de ne pas manquer un seul mot. Chaque pratiquant à son tour. Ce qui n’est pas récité correctement, les pratiquants le corrigent instantanément. Lorsqu’il y a un nouvel article court, nous le récitons aussi. Ensuite, nous étudions une conférence de Zhaun Falun. Nous émettons aussi des pensées droites aux moments fixés. Le reste du temps nous étudions les enseignements de Fa donnés à l’étranger dans l’ordre.

Lorsque nous avons commencé à réciter Zhuan Falun au début, quelques pratiquants ne voulaient pas continuer, alors nous nous sommes tous encouragés mutuellement, éliminant l’interférence. En récitant le Fa nous avons l’esprit tellement plus clair et nous comprenons davantage ce qui est inhérent dans le Fa. Nous pouvons regarder à l’intérieur, diminuer les frictions entre nous et réussir à mieux nous coordonner.

Après avoir récité "Que signifie 'aider le Maître à rectifier la Loi ?'" certains pratiquants ont dit que nous étions de plus en plus capables de regarder à l’intérieur. Certains ont dit que nous n’avions pas suffisamment d’énergie auparavant, mais maintenant nous avons un plus grand sens de responsabilité. Nous sommes plus actifs et sûrs en clarifiant la vérité à propos du Falun Gong, de sorte que les gens peuvent réellement comprendre les faits à propos de Falun Dafa et de la persécution. Nous ne faisons plus les choses de façon superficielle.

Depuis que nous étudions bien le Fa, il n’y a plus de problèmes entre compagnons de pratique. Pour le dire plus clairement, ça n’est pas que nous ne rencontrions pas de problème, c’est que lorsque nous sommes confrontés à différentes opinions, nous pouvons tous chercher à l’intérieur et abandonner nos propres opinions, reconnaissant ce que Dafa requiert de nous. Ainsi, nous sommes capables de nous soumettre au Fa et de sauver davantage d’êtres vivants. Par conséquent, nos conflits sont instantanément dissous.

Après dix ans de vents et de pluies

les lotus remplissent la cour.

L’orange, le jaune, le violet, le vert

illuminent les neuf cieux.

La pureté de chacun est visible,

une fois la volonté de diamant pleinement trempée.

Les pensées authentiques dissolvent tout

le ciel entier est clair.

Les disciples de la Loi marchent dans ce monde

apportant la compassion.

Avec des pensées bienveillantes ils sauvent les gens

et éliminent les spectres pervers.

Pensées droites à chaque pas du chemin,

des êtres divins sont présents dans ce monde.

Lorsqu’ils retourneront avec leur chariot plein

la multitude des dieux les recevra.

(“Remué par la réflexion”, Le 29 juin 2010 )

Ma compréhension est que l’univers devrait avoir différentes couleurs. Si nous étudions bien le Fa, nous serons capables de purifier nos couleurs et de rendre notre univers entier plus coloré. Bien étudier le Fa, est la garantie de retourner chez nous et de faire partie du nouvel univers.

Merci Maitre!

Heshi


Traduit de l'anglais en Europe

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/12/4/129850.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2011/11/15/249225.html