J'ai changé de position à mon travail pour mieux remplir ma mission
De la huitième conférence de partage d’expériences par Internet pour les pratiquants de Chine

[Site Clartés et Sagesse]

Écrit par une disciple de l'Est de la Chine


Mettre de coté mon cœur humain, cultiver ouvertement et dignement

Maître nous a enseigné:

«En réalité, le monde entier a été divisé en portions et chaque portion a été prise en charge par un disciple de Dafa.» («Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009.»)


Je suis un médecin travaillant dans un hôpital. La plupart de mes patients, amis, parents et collègues ont appris la vérité au sujet de Falun Dafa et se sont retirés du Parti communiste chinois et/ou de ses organisations affiliées, la Ligue communiste de la jeunesse et les Jeunes pionniers. Il y a quelques années, mon travail à l'hôpital a changé et j'ai maintenant plus de temps pour faire les trois choses. Je travaille toujours sur mon patron, qui ne croit pas la vérité au sujet de Dafa, et contribue même à la persécution. J'ai également prié le Maître de m'offrir une occasion de clarifier la vérité au directeur de notre hôpital. Un jour l'année dernière, cette occasion m'a été présentée.

Le secrétaire du Comité du parti communiste chinois (PCC) de l'hôpital m'a demandé d'aller à son bureau. J'ai immédiatement émis des pensées droites étant déterminée à le sauver. Quand je me suis assise dans son bureau, il était très poli et il a dit: «Vos qualifications sont très bonnes. C'est dommage que vous ne voyez plus vos patients.» Il espérait que je retourne à mon ancien travail. Je lui ai dit que que je ne souhaitais pas retourner à mon ancienne position et j'ai discuté du travail avec lui. Entretemps, je lui ai dit comment j'avais été maltraitée due à la persécution au cours des dix dernières années, ce qu'est le Falun Dafa, l'incident de l'auto-immolation sur la place TianAnMen et comment les gens obtiennent le salut en quittant le PCC. Je sentais qu'il avait compris. Je l'ai persuadé à ne pas participer à la persécution du Falun Gong et il a dit rapidement qu'il ne le ferait jamais. Il a dit que les pratiquants sont innocents. Il avait appris la vérité. Bien qu'il n'ait pas accepté de quitter le PCC ce jour-là, il a plus tard quitté après qu'une autre pratiquante lui ait parlé.

J'ai pensé que je pouvais utiliser ce sujet comme une bonne occasion de clarifier la vérité à notre directeur d'hôpital, puisqu'il devait être au courant de la situation du changement de mon travail. J'ai passé les deux jours du « week-end » à rédiger une lettre personnelle de 20 pages, détaillant mon travail au cours de ces dernières années pour prouver que les disciples de Dafa sont de bonnes personnes où qu'ils travaillent. J'ai écrit au sujet de la diffusion à grande échelle du Falun Gong, des mauvais traitements dont j'avais été l'objet due à la persécution et du châtiment karmique reçu par les persécuteurs. Mon ton était paisible mais puissant et j'ai essayé d'inspirer sa bonté et d'éliminer sa nature démoniaque. En terminant ma lettre, je lui ai sincèrement demandé de faire les trois retraits. Au travail, il parle rarement aux gens, mais depuis que je lui ai envoyé ma lettre, il prend l'initiative de me parler et m'a permis à deux reprises de me joindre à des conférences provinciales de recherches. Aussi, il n'a plus jamais mentionné la question du changement de ma position.

La directrice de mon bureau a également appris la vérité au sujet de Dafa et a fait les trois retraits, mais elle n'a jamais lu l'information que je lui avais donnée et ne voulait pas parler du Falun Dafa. Il y a environ trois semaines, il y a eu des problèmes à notre bureau qui inquiétait beaucoup la présidente. Je lui ai rédigé un rapport qui l'a aidée à résoudre rapidement les problèmes. Mes actions l'ont beaucoup émue, montraient ce qu'est un disciple de Dafa et m'ont permis de devenir une bonne amie. Je lui ai clarifié la vérité davantage. Elle a dit que sa fille était revenue des États-Unis récemment et parlait sans arrêt de la liberté de parole, de la liberté de croyance, de l'accès libre à l'Internet non-censuré et de la grande vague de démissionner du PCC. Depuis lors, nous parlons souvent de Dafa et elle me permet de lire ou de clarifier la vérité au bureau quand j'ai le temps. Ses maux sont tous disparus. Le processus de prendre des jours de congé et de faire une demande de passeport se sont dérouler sans problèmes me permettant de joindre des projets importants de la rectification par la Loi tels que les Jeux Olympiques 2008, l'expo mondiale à Shanghai, l'expo mondiale d'horticulture et beaucoup d'autres. Je clarifie la vérité et persuade les gens à faire les trois retraits quotidiennement. Quand je réussis à m'oublier, les paroles que je dis ébranlent et peuvent sauver les êtres.

Le Maître nous a enseigné:

«Tout dans ce monde a été créé pour la rectification de la loi, les disciples de Dafa sont justement les personnages remarquables de notre temps, de l’antiquité à nos jours les êtres dans tous les mondes sont tous en train de vous attendre. Rassemblez et sauvez les êtres que vous devez sauver. Ayez des pensées droites et des actions droites, dissolvez tous les obstacles, diffusez largement la vérité, des divinités sont parmi les êtres humains.» («À la conférence de Loi européenne à Stockholm»)

Réveiller les gens, allumer des pétards

Il y a quatre ans, une pratiquante a été condamnée à quatre ans de prison. J'ai compris que nous devrions immédiatement la sauver. Elle et moi étions de bonnes amies avant de commencer la cultivation, j'ai donc acheté quelques approvisionnements pour ses besoins quotidiens et j'ai accompagné son mari pour lui rendre visite. Comme mon mari soutient ce que je fais, il nous a conduits en voiture à la prison. J'ai remarqué que le mari de cette pratiquante l'a blâmait pour sa situation. Je lui ai donc parlé et je lui ai clarifié la vérité. Il était ému par ma sincérité. Avant les Jeux Olympiques 2008, presque 20 pratiquants que je connaissais personnellement ont été arrêtés. Certains ont été envoyés dans des camps de travaux forcés et les autres ont été condamnés à trois ou quatre ans de prison. Nous avons apporté des cadeaux à la maison de chaque pratiquant pendant les vacances, avons passé les vacances avec leurs familles et avons aidé les familles en difficultés financières.

Nous avons fait comprendre à ces familles que les pratiquants ne sont pas fautifs et que nous sommes tous les victimes de cette persécution perverse. Nous nous entraidions pendant cette période difficile, parce que nous étions comme une grande famille. Une fois libérés, les pratiquants emprisonnés sont retournés chez eux un par un et nous les avons tous bien accueillis. Quand l'ancien assistant bénévole a été libéré, sa famille a allumé des pétards pour célébrer son retour à la maison et pour éliminer également les éléments pervers de Jiang Zemin.

La puissance des pensées droites

Le Président de bureau 610 de notre ville est un vieil ami de mon mari. Je lui ai souvent clarifié la vérité et il a fait les trois retraits. Mais il a changé après avoir reçu une promotion. Il demandait que je coopère avec lui et ne cause pas d'ennui maintenant qu'il occupe cette position. Il diffame souvent Dafa et les actions droites des disciples de Dafa. Je lui ai donné beaucoup d'information, qu'il a acceptée. Quand mes pensées droites sont fortes, il explique que la raison pour laquelle il a accepté le travail était pour une promotion. Je lui raconte des histoires de châtiment pour les personnes qui ont persécuté le Falun Gong et lui rappellent de ne pas gâcher sa vie pour un tout petit bénéfice. Cependant, les cas de persécution n'ont pas cessé de se produire dans notre ville.

Un soir, j'ai regardé à l'intérieur quand j'ai constaté que mon esprit n'était pas calme pendant l'étude du Fa. J'ai alors prolongé la durée d'émettre des pensées droites à 30 minutes après 18 h. Vers les 20 h, mon mari m'a téléphoné eet m'a demandé d'aller le chercher après son dîner avec le président du bureau 610. À mon arrivée, ils sont entrés dans la voiture et le président a dit qu'il avait reçu un rapport provenant de l'extérieur de la ville. Le rapport disait que quelques pratiquants arrêtés m'avaient rapportée à la police. Il a dit qu'il me protégerait et que je serais en sûreté lors de son mandat. J'ai maintenu de fortes pensées droites.

Plus tard, nous avons dîné ensemble à plusieurs occasions. Le président mentionnait toujours comment il m'avait protégée et il menaçait mon mari au sujet de la façon dont j'étais étroitement surveillée par la sécurité nationale. En conséquence, mon mari a exigé que je me débarrasse de tout le matériel de Dafa à la maison. J'ai regardé à l'intérieur et j'ai trouvé que c'était ma crainte qui avait causé ceci. Je sais clairement que les disciples de Dafa font les choses les plus justes. Nous comptons sur Dafa, et nos pensées droites sont le résultat de notre cultivation. J'ai compris qu'il menaçait seulement mon mari. J'ai donc dit à mon mari: «Nous ne dépenserons pas un sou sur lui pour ma cultivation. Nous ne l'inviterons pas volontairement à dîner. S'il ose persécuter de bonnes personnes, il commet un crime.»

Depuis lors, toutes les fois que le président mentionne comment il m'a protégée, mon mari répond avec sagesse: «Je ne te dois rien et je te défends d'arrêter mon épouse.» L'interférence a cessé après cela. Je fais les trois choses encore plus diligemment maintenant. Je sens la puissance des fortes pensées droites qui provienne d'une solide cultivation. Le Maître nous a enseigné:

«Clarifiez la vérité intégralement, ayez la pensée droite pour éliminer la perversité, apportez le salut aux êtres, préservez résolument la Loi, car vous êtes précisément un membre de Dafa, indestructible; rectifiez tout ce qui n'est pas droit. («Dafa est indestructible» «Points essentiels pour un avancement diligent II»)

«Marcher droit sur votre chemin, voilà le plus important. Au dernier moment, les facteurs de la perversité vont diminuer, la situation dans ce monde va changer, mais le chemin sur lequel vous devez marcher droit ne changera jamais.» («S'engager sur un chemin droit»)

En cette période finale de la rectification par la Loi, je dois bien étudier le Fa, bien me cultiver et sauver plus de personnes pour répondre aux attentes du Maître et accomplir mes vœux faits avant l'histoire.


Traduit de l'anglais au Canada

Version anglaise: http://clearwisdom.net/html/articles/2011/11/28/129738p.html
Version chinoise:
http://minghui.ca/mh/articles/2011/11/24/49164.html