Mme Li Youyun décède après des années de persécution

[Site Clartés et Sagesse]


Par un correspondant de la province du Hubei, Chine

Nom : Li Youyun(李友云)
Genre : Féminin
Âge : 65 ans
Adresse : district de Qiaokou, ville de Wuhan, province de Hubei
Profession : inconnue
Date du décès : 20 février 2011
Date de la dernière arrestation : novembre 2000
Dernier lieu de détention : centre de lavage de cerveau d’Etouwan à Wuhan (
武汉市硚口区额头湾洗脑班)
Ville : Wuhan
Province : Hubei
sévices subis : détention, lavage de cerveau, passage à tabac, torture, privation de nourriture, d’eau et de sommeil, privation de douche et de toilette, des tortures comme la position debout prolongée, extorsion

Suite à une grave persécution dans un centre de lavage de cerveau, Mme Li Youyun souffrait d’hypertension et d’autres maladies. Même après avoir été libérée et eu l’autorisation de rentrer chez elle, elle a été souvent harcelée par le bureau 610 du district. Elle est décédée à l’âge de 65 ans le 20 février 2011.

Mme. Li Youyun

Mme Li Youyun vivait dans le quartier résidentiel de Jianle, rue Ronghua, district Qiaokou, Wuhan. Depuis l’âge de 45 ans elle a commencé à souffrir d’une maladie de foie, d’estomac, d'attaque cardiaque et de névrose. Elle a essayé de nombreux médicaments chinois et occidentaux et pratiqué toutes sortes de qigong, mais rien n’a marché. En avril 1996, elle a commencé à pratiquer Falun Dafa. Depuis, elle a suivi les principes d’Authenticité-Compassion-Tolérance. Son esprit a été purifié et ses maladies ont disparues sans traitement. Ses parents et amis ont été témoins des effets merveilleux du Falun Gong.

En 1999, le PCC a lancé la persécution sanglante du Falun Gong dans tout le pays. Mme Li s’est rendue à Pékin pour faire appel et y a clarifié la vérité à propos de Falun Gong prenant sa propre histoire comme exemple. Celui lui a valu une persécution répétée et son domicile a été pillé. Elle a reçu une amende, a été battue, soumise à un lavage de cerveau, punie et extorquée.

Après avoir été ramenée à Wuhan de Pékin, elle a été détenue dans une maison de correction de Wuhan. En été 2000, quelqu’un l’a dénoncée à la police alors qu’elle pratiquait les exercices du Falun Gong dans le parc Qiaokou. Elle a été détenue à l’auberge Jiangong sur la rue Youyi, district de Qiakou pendant une semaine. La police a envoyé du personnel pour la surveiller vingt quatre heures sur vingt quatre. Elle a été forcée à rester debout et privée de sommeil comme punition. La police lui a fait payer environ 800 yuans de frais de séjour.

En novembre 2000, Mme Li s’est de nouveau rendue à Pékin pour faire appel et elle a été interpellée et emmenée par la police en civil. Elle a été détenue dans le centre de lavage de cerveau d’Etouwan à Qiaokou pendant 18 mois. Pendant cette période, sa belle sœur a donné naissance mais n’a pas reçu les soins appropriés. Cela a conduit son fils et sa belle-fille à divorcer.

Le 24 janvier 2001, les gardiens ont fouillé les cellules de la prison et trouvé une copie de Zhuan Falun. Environ 90 pratiquants de Falun Gong, y compris un homme âgé de 90 ans, ont été forcés à marcher en cercle et privés de nourriture. Les pratiquants n’ont pas été autorisés à mettre les mains dans leurs poches dans le froid glacial. Celui qui osait le faire était trainé hors du cercle et battu brutalement. Les pratiquants ont entrepris une grève de la faim de protestation. Les gardiens ont divisé les pratiquants et envoyés certains dans une maison de correction. En détention les pratiquants ont perdu toute liberté. Les gardiens ont installé des fenêtres sur les portes pour surveiller les pratiquants à l’intérieur de la cellule.

En juin 2002, dans une tentative de forcer Mme Li à renoncer à sa croyance. Zhu Jun et d’autres gardiens du centre de lavage de cerveau l’ont forcée à rester debout sous le soleil alors qu’il faisait 40°C. Le soir, Mme Li était forcée à marcher sur l’herbe pieds nus et elle était constamment piquée par des moustiques. Elle n’était pas autorisée à boire, prendre une douche ou utiliser les toilettes. Ses mains étaient attachées et ils ont également mis un plat sur sa tête. Après qu’elle se soit évanouie et ait repris connaissance ils ont continué à la torturer et l’humilier.

Li Zhaojing a forcé Mme Li à ramper comme une grenouille. Mme Li lui a dit : “vous ne devriez pas faire ça.” Li Zhaojing lui a immédiatement fourré dans la bouche un tissu sale et ne lui a plus permis de parler. Plus tard, quelqu’un a versé de l’eau sur son corps, lui a tapé sur la tête avec une bouteille en plastique et a pincé sa joue. Mme Li a été torturée comme ça pendant sept jours et huit nuits. En conséquence, elle a développé des symptômes d’hypertension et a été envoyée aux urgences de l’hôpital n°10 de Wuhan. Alors que Mme Li a été très faible, les gardiens ont continué à la persécuter et ne l’ont pas autorisée à dormir pendant six jours.

A cause de la torture physique et mentale à long terme, le corps de Mme Li était très douloureux bien après qu’elle ait été libérée du centre de lavage de cerveau.

Jusqu’à son décès, Mme Li a été souvent harcelée par le bureau 610 du district. En août 2010, Xu Jinping et trois policiers de l’équipe de la sécurité intérieure de Qiaokou ont fait irruption à son domicile et l’ont menacée et harcelée. Mme Li a été profondément blessée physiquement et psychologiquement. Le 20 février 2011 elle est décédée.

Traduit de l’anglais en France

Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/3/18/123882.html

Version chinoise :http://www.minghui.org/mh/articles/2011/3/3/武汉法轮功学员李友云遭迫害离世(图)-237101.html