"Utiliser la raison pour prouver la Loi, utiliser lasagesse pour expliquer clairement la vraie image, utiliser la compassion pourque la Loi soit immensément répandue et pour donner le salut aux gens de cemonde" (Rationalité)  

"Clarifiezla vérité intégralement, ayez la pensée droite pour éliminer la perversité,apportez le salut aux êtres, préservez résolument la Loi" (La GrandeLoi est indestructible).


 

Nouvelles de Chine continentale du 10 juin 2001

 

 

[Site Minghui]

 

WANG Ailin, disciple de Dafaa été persécutée à mort par des policiers hors-la-loi de la ville deZhangjiakou

WANG Ailin, 52 ans, était allée à Beijing pour défendre la Loi lepremier Jour de l’An 2001, elle a été illégalement incarcérée pendant 9 jours(9 jour de grève de la faim) par le bureau de la sécurité de Beijing, puisramenée par celui de Zhangjiakou.. Elle a été enfermée en centre de détentionet a subi de nombreuses tortures tandis que son mari paralysé restait au litsans personne qui s'occupe de lui. Après quelques jours de détention, elle amanifesté des symptômes d'hypertension, ses organes internes étaient gravementblessés, mais les individus hors-la-loi ont continué à la nourrir de force. Au59ème jour de détention et de grève de la faim, elle n'avait qu'un souffle,finalement elle a été libérée. Ces individus hors-la-loi ont aussi extorqué del'argent à la famille. Lorsque WANG a été ramenée à la maison, elle ne pouvaitplus manger, ni se passer des soins d'un autre. Début avril les policiers sontde nouveau venus chez elle pour l'arrêter, lorsqu'ils ont vu qu'elle étaitinerte, ils ont finalement renoncé à l'emmener. Elle est décédée le 16 mai.

 

Le juge du tribunal populairemoyen de la ville de Jinan, WANG Shengrui a été illégalement assigné àrésidence dans un endroit secret

WANG Shengrui, un homme de 35 ans, juge du tribunal populaire de laville de Jinan a été le premier juin 2001, trompé par le directeur du tribunalet le secrétaire de cellule du parti qui lui ont donné pour mission de serendre au quartier Licheng dans le bourg de Zhonggong, ils l'ont ainsi assignéà résidence dans un endroit secret. Ce jour-là c'était l'anniversaire de sonfils, mais il a été enfermé illégalement. Tel est "la meilleure périodedes droits de l'homme" vanté par "le gredin des Droits del'Homme" JIANG Zemin selon l'appellation donnée par Amnesty International.

 

Le bureau de la sécurité publique du Shizhong dans la ville de Jinan aété impliqué dans cette affaire. Par crainte pour leur propre avenir, lesfonctionnaires du tribunal populaire de Jinan ont comploté avec le bureau de lasécurité publique du Shizhong pour résoudre les choses entre eux.

 

WANG Shengrui est une bonne personne estimée  de tous. C'est un juge droit et incorruptible aux yeux même de lapartie plaignante. Seulement parce qu'il ne voulait pas abandonner saconviction personnelle et persistait à cultiver le Falun Dafa, il a reçu ce genrede traitement injuste. Les individus hors-la-loi l’ont illégalement privé deson droit légitime, en tant qu'organe judiciaire indépendant, le tribunalpopulaire de Jinan n'a pas hésité à commettre de tels actes qui enfreignent laconstitution et les lois,  c'estvraiment une honte pour les institutions qui appliquent la loi.

 

La persécution des disciplesde Dafa dans le district d'Anxi au Gansu

Si un disciple de Dafa se rend à Beijing pour parler selon son coeur,il sera accusé de "troubler l'ordre public", et par la suite détenuillégalement. Si vous n'avez pas été à Beijing pour rapporter les faits augouvernement, on vous fait venir au commissariat du quartier pour passer uninterrogatoire, si vous dites que Falun Dafa est bon, vous serez détenuillégalement pendant un mois. Certains sont indignés des actions de la policeet ont écrit des lettres pour en faire état à leur supérieur, eux aussi ont étédétenus. Une fois libérés, ils sont renvoyés de leur travail, et la familledoit en plus payer une garantie de 5000 yuans. Au mois de mai 2001 chacun aencore payé un supplément d'amende de 200 yuans, en cas de refus, la somme seramultipliée et la personne sera enfermée. Les membres des familles sont aussiimpliqués, ils subissent aussi la persécution à différents niveaux. Ils sontrenvoyés de leur travail, la raison qu'on leur donne est qu'ils n'ont pas subien surveiller leur proche. Des gens sont arrêtés, leurs maisons sontillégalement perquisitionnées, seulement parce que chez eux quelqu'un pratiquele Falun Gong, les maisons des parents, des enfants, des proches sont égalementperquisitionnées. Dans le district Anxi, les disciples de Dafa sont toujourssous surveillance, de nombreux élèves ont écrit à contre cœur une lettre degarantie. Les pratiquants détenus sont privés de salaire pendant un an,maintenant certains peuvent rentrer dans leur ancien établissement, mais on neleur donne que de petites tâches, chaque mois ils peuvent recevoir 300 yuans defrais de subsistance, pour d'autres, pas de travail.

 

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2001/6/10/11991.html