"Utiliser la raison pour prouver la Loi, utiliser la sagesse pour expliquer clairement la vraie image, utiliser la compassion pour que la Loi soit immensément répandue et pour donner le salut aux gens de ce monde" (Rationalité)


 

Nouvelles de Chine continentale du 11 juin 2001

 

 

[Site Minghui]

 

" Chaque jour il y a des gens qui déploient des banderoles sur la Place TianAnMen", a dit un agent de sécurité qui travaille au bureau de la sécurité publique d'une province

 

Le 27 mai au matin  sur le mur à l'entrée de l'Université de Jilin apparaît "La Loi rectifie l'Univers, la perversité est totalement anéantie "

 

Petite anecdote des disciples de Dafa à Yunnan

 

Nous sommes trois disciples de Dafa à Yunnan. Un soir, nous étions en train de coller des documents sur la vérité dans la rue et  nous avons remarqué que nous étions suivis par des agents secrets. Nous avons émis une  pensée droite et avons récité en silence la formule du Maître:  " La Loi rectifie l'Univers, la perversité est totalement anéantie ". Les agents secrets ont regardé fixement les documents dans nos mains, mais nous faisions loyalement ce que nous devions faire. Dans mon cœur j'ai pensé au poème du Maître <<Grand éveillé>> : " Étant passé par d'innombrables souffrances, des milliers de démons sous les pieds ; une main dressée verticale ébranle l'Univers,  dans les cieux se dresse le Bouddha géant ". Lorsque je suis passé près d'un poteau électrique,  j'ai collé un autre document sans avoir de peur au cœur. J'avais de la pitié pour ces agents, ils ouvraient pourtant grand leurs yeux mais c’était comme s'ils ne voyaient rien. Parce que nous émettions à tout moment la pensée droite, peu de temps après ces agents nous ont quitté.

 

Mais un moment après, lorsque nous étions en train de coller les documents sur le mur près du bureau de la sécurité publique, une voiture de police se dirigea droit vers nous, à deux mètres  derrière nous, son phare rayonnait sur nous. Nous trois répartis des deux côtés de la  chaussée nous continuions à coller. Il faisait nuit, mais la lumière nous éclairait, nous avancions et continuions à coller. Peu de temps après, la voiture de police, nous a quitté. Nous avons continué de coller les documents sur les endroits les plus attirants : la résidence du bureau de la sécurité publique ; les kiosques de la police du carrefour ; les points de surveillance de la sécurité ; les hôtels ; les banques etc. une fois terminés nos documents nous sommes rentrés chacun chez soi sain et sauf.

 

Le Maître a dit : "Si vous n'avez pas de peur, il n'existe donc plus les facteurs qui vous font peur". Nous avons remarqué que les démons pervers sont en fait des "tigres en papier", sous la puissante pensée droite des pratiquants, ils ne sont rien du tout.

 

La troupe de l'opéra de Henan de la ville de Kaifeng a monté une pièce pour diffamer le Dafa, le metteur en scène a reçu sa juste rétribution

 

Dernièrement, quelques pratiquants sont allés à Zhengzhou, Kaifeng dans le Henan pour faire des échanges avec les pratiquants locaux. Il y avait à ce moment-là deux troupes de l'opéra de Henan qui jouaient une pièce qui diffamait le Dafa et notre maître. Le soir même, une dizaine de pratiquants se sont réunis à Kaifeng pour émettre ensemble la pensée droite : "Nous devons éradiquer les forces perverses qui contrôlent dans d'autres espaces la troupe de l'opéra de Henan, nous ne permettons absolument pas que les forces perverses persécutent le Dafa, nous allons les éliminer immédiatement. Nous avons fait ensemble le premier exercice " Bouddha étend ses mille bras". Comme nous n'avions pas de cassette de pratique, un pratiquant a récité les paroles "Mile Shenyao, Rulai Guanding..." Il a senti que sa voix devenait grave et vaste, il était conscient que le maître la lui renforçait. Pendant que nous faisions le premier exercice, nous avons entendu le grondement du tonnerre, lorsque nous le terminions, il pleuvait à torrent. Nous savions que dans d'autres espaces les démons étaient entrain d'être éliminés. Le lendemain, nous avons su que la prévision météo annonçait pourtant qu'il ferait beau.

 

Quelques jours plus tard, nous avons su par le site Minghui, que le metteur en scène de cette troupe d’opéra de Henan était à l'hôpital, les acteurs n'ont aucune envie de continuer à jouer cette pièce.

 

Etant allés à Beijing pour faire appel leurs maisons ont été détruites

 

En octobre 2000, des disciples de Dafa dans le Bourg de Peishan du district Yi dans le Hebei sont allés à Beijing pour faire appel, ils ont été ramenés sous escorte dans leur pays natal et enfermés dans des centres de détention. En même temps, les autorités du Bourg sous la pression du district, ont envoyé des personnes qui ont fait irruption chez ces pratiquants, ils ont cassé toutes les portes et les fenêtres de leurs maisons, ils se sont emparés de tous les objets de valeur et des céréales et ils les ont sanctionné chacun, en plus, pour 30 000 yuans d'amende. De leurs nouvelles maisons il ne reste plus que la structure. Ils ont menacé les pratiquants, s’ils osaient encore aller à Beijing ils allaient  faire en sorte qu'il ne leur reste ni maison, ni famille. Dans le canton de Beixiang, des disciples de Dafa ont fait appel à Beijing, ils sont détenus et pendant leur détention leurs maisons ont été détruites par les cadres locaux hors-la-loi, les familles des pratiquants sont devenues des sans-abri. Pour éviter que les disciples de Dafa puissent aller faire appel, les cadres locaux sont allés les chercher chez eux et les ont enfermés jusqu'à plusieurs mois dans des centres de détention. Récemment lorsque certains disciples de Dafa sont allés demander aux autorités de leur rendre leurs livres du Dafa qui avaient été perquisitionnés, ils ont été emmenés par ces cadres hors-la-loi et cette fois-ci,  ils ont ordonné au autorités du district d’enfermer secrètement et en isolement, les disciples du Dafa dans chaque département.

 

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2001/6/11/12011.html