"Utiliser la raison pour prouver la Loi, utiliser la sagesse pour expliquer clairement la vraie image, utiliser la compassion pour que la Loi soit immensément répandue et pour donner le salut aux gens de ce monde" (Rationalité)


Nouvelle de la Chine continentale, le 5 juin 2001

 

[Site Minghui] Durant l'après-midi du 3 juin, une banderole sur laquelle il était écrit "La Loi rectifie l'Univers, la perversité est totalement anéantie " est apparue sur la Place TianAnMen

A 17:00HRS de l'après-midi du 3 juin sur la Place TianAnMen, deux disciples du Dafa ont déployé une banderole: " La Loi rectifie l'Univers, la perversité est totalement anéantie ", puis ils ont été traînés par des policiers jusqu'aux voitures de la police. De 17:00HRS à 19:10HRS, de nombreux disciples du Dafa sont venus sur la place TianAnMen et ils ont récité en silence la formule du Maître pour éradiquer totalement la perversité.

Une nouvelle venant de la ville de Daqing dans le Heilongjiang : le mot "anti" tombe tout seul

Durant l'après-midi du 31 mai, dans la salle de réunion du premier étage de la mairie, les départements relevant de la mairie du Daqing ont organisé "une série de représentations théâtrales spéciales anti-Falun Gong". On a exigé que les directeurs de chaque unité amènent leur personnel et certains élèves du Falun Gong pour regarder. La plupart des élèves n’ont pas coopéré et ont refusé d'aller voir. Les disciples de Dafa ont bien retenu les enseignements du Maître : " La pensée droite des disciples de Dafa a une force puissante". Tout le monde a émis la pensée droite : " La Loi rectifie l'Univers, la perversité est totalement anéantie ", éradiquer résolument toute la perversité qui sabote la Grande Loi ! "

A 2 heures de l'après-midi, peu de temps après le spectacle eut commencé, de la banderole sur laquelle il était écrit le titre de ce spectacle, le mot "anti" est tombé tout seul, on pouvait alors lire sur la banderole: "Une représentation théâtrale spéciale du Falun Gong". Toute la salle a ri aux éclats. Certain on dit à haute voix : " Les disciples du Falun Gong ont du émettre du Gong !"

Comme les représentations théâtrales ont été créées et produites à tort et à travers, qu'il y avait plein de propos diffamatoires et qu'elles étaient vulgaires et de mauvais goût, les spectateurs n'ont pas appréciées. Car depuis deux ans de "combat" contre le Falun Gong, la plupart d'entre eux ont une compréhension juste et connaissent le Falun Gong, ils ne croient plus aveuglement les propos diffamatoires et les fausses accusations portées contre le Falun Gong. Beaucoup de gens ont voulu quitter la salle avant la fin, mais il y avait les directeurs qui les surveillaient et ils furent obligés de rester jusqu'à la fin. Certains disaient : " Ce genre de représentations ne valent même pas les spectacles de variétés dans la rue ".

Étant en prison, ZHAO Ming cultive et pratique toujours solidement le Dafa

ZHAO Ming, étudiant en Irlande, actuellement détenu illégalement et secrètement envoyée dans le centre de rééducation par le travail du Tuanhe dans le Daxing dans la banlieue de Beijing, reste toujours inébranlable dans son cœur, dans sa cultivation du Dafa, sa croyance juste et sa pensée juste restent plus résolues que jamais ! Le disciple qui transmet cette nouvelle, souhaite avertir la famille de ZHAO Ming et faire appel aux gens de bonne volonté et aux organisations internationales pour tendre la main à ZHAO Ming.

Les canailles policières de la ville de Shashi (dans la région du Jingzhou de la province de Hubei) ont torturé jusqu'à le rendre infirme, une disciple du Dafa, YANG Xianfeng

YANG Xianfeng (femme), disciple de Dafa de Shashi, au mois de mars 2001 a été arrêtée par de mauvais policiers lorsqu'elle était en train de distribuer des documents du Dafa et elle a été emmenée jusqu'au commissariat de Chaoyang. Une fois là, les policiers l'ont attaché avec des menottes aux barreaux d'une fenêtre et l’ont frappé sans arrêt pour lui faire dire d'où elle tenait ces documents. Ce soir-là, un des policiers a fait venir une prostituée, ils ont fait des choses malpropres devant YANG Xianfeng, et l’ont forcée à les regarder. YANG a fermé ses yeux pour ne pas regarder, alors les policiers pervers l'ont frappée et l'ont forcée à les regarder. En voyant qu'elle ne voulait absolument pas les voir, ils l'ont enveloppée dans une couverture et jeté par terre, puis ils l'ont frappé à coups de bâton en fer, ont sauté sur elle, ils lui ont brisé la colonne vertébrale. Les policiers ont dit que " La haute direction leur avait dit que si quelqu'un mourait sous les coups, qu'ils diraient qu'il s'est suicide". Ensuite, ces individus pervers l'ont envoyé au centre de détention du premier service de la ville de Shashi malgré son état.

Dans ce centre, YANG Xianfeng ne voulait pas coopérer avec les policiers pour qu'ils prennent une photo d'elle, les policiers lui ont cassé le bras droit. Au moment où elle s'est évanouie à cause de la douleur, les policiers lui ont aspergé les yeux avec de sauce de piment, inséré un mégot allumé dans les narines, ses yeux sont devenus infirmes à cause de cela. Lorsque les policiers sont allés chez elle pour une perquisition, ils ont pris tout l’argent liquide qu'elle avait chez elle : 1,000 yuans.

La justice divine est claire, un jour ces criminels vont certainement recevoir la sanction qu'ils méritent, que ce soit la justice humaine ou la justice divine, elle condamnera sévèrement ces criminels qui suivent "la canaille des droits de l'homme" JIANG Zemin.

La ville de Lanzhou le 3 juin

Depuis ces derniers mois, une tempête de sable s'abat souvent dans la région du Lanzhou, nettement plus fréquemment que les années précédentes et souvent elle se produit après 4:30 de l'après-midi. Mais aujourd'hui, vers 14:30HRS, le ciel précédemment bleu et ensoleillé est devenu sombre, un nuage venant du nord-ouest s'affaissa, sa forme était très bizarre. Il ne ressemblait pas aux nuages qui amènent l'orage. Peu de temps après, un vilain vent arriva en sifflant, tout d’un coup, sur la ville de Lanzhou, soulevant le sable et la poussière, tout est devenu sombre. A travers la vitre, on pouvait voir le vilain vent envelopper les grains de sable et se ruer sur les maisons, les arbres. A peu près une demi-heure plus tard, le vent s'est affaibli graduellement.

Après six heures, lorsqu'on eut terminé pour la deuxième fois "émettre une pensée droite", le ciel redevint bleu. Toute l'après-midi, il n'est pas tombé une seule goutte d'eau.

Phénomène spécial et majestueux : dans les régions de Qingdao et Jimo de la province de Shandong, autour du soleil est apparue une couronne multicolore

Au matin du 27 mai et à midi du 3 juin des disciples ont vu autour du soleil apparaître une grande couronne multicolore. Chaque fois ce phénomène a duré plus d'une heure. De 12:00 à 13:30HRS, le 3 juin, des pratiquants ont vu que la couleur à l'intérieur de la couronne était nettement plus foncée que celle à l'extérieur, la couronne multicolore ressemblait à un arc-en-ciel, la couleur rouge claire paraissait plus distincte et de plus en plus précise, à la fin elle est devenue dorée et elle ressortait sur les nuages blancs, elle était magnifique. Les nuages blancs étaient comme des sculptures de jade. Des pratiquants ont vu des Faluns sortir en rotation à partir de cette couronne.

Les deux dates ou se sont produits ces phénomènes magiques sont les jours ou les disciples du Dafa dans le monde entier ont émis ensemble une pensée droite pour éliminer la perversité et œuvrer la rectification par la Loi.

Le centre de rééducation par le travail du Qiugu de la ville de Zibo maltraite les disciples de Dafa

Au centre de rééducation par le travail du Qiugu de la ville de Zibo dans le Shandong, sont détenus illégalement 130 disciples du Dafa. Parmi eux, 25 ont lu le Jingwen du Maître <<Conseil>>, ils ont déclaré collectivement à la fin du mois de mai que les lettres de "garantie" qu'ils ont écrit, sous la pression intense de la persécution sont nulles et non avenues et qu'ils continuent à cultiver résolument le Dafa. Donc, depuis le premier juin jusqu'à maintenant, les gardiens du centre les ont enfermé, isolement, sous une température de 35 °c, ne leur donnant ni à boire, ni à manger, ni ne leur permettant pas la visite des familles. Ce qui est plus perfide, c’est que pour cacher leur crime de persécution, ils ont dit à l'extérieur que ces pratiquants sont en train de faire la grève de la faim.

Ici, les disciples de Dafa avertissent solennellement les individus mauvais : arrêtez immédiatement la persécution contre Dafa et les disciples de Dafa !

PENG Qingqing, disciple de Dafa à Wuhan, après avoir été arrêté, a été porté disparue

PENG Qingqing, infirmière dans l'hôpital Yatai, dans la ville de Wuhan, parce qu'elle cultive et pratique résolument le Dafa, a été enfermée dans le département psychiatrique de son hôpital et a subit des tortures. Parce qu'elle refuse catégoriquement d'être "transformée", elle a été renvoyée de son travail. Pour faire connaître la vérité du Falun Gong et en même temps pour survivre, PENG Qingqing s'est mis dans la rue pour cirer les souliers. C'est un travail dur et très peu rémunéré, elle gagne 0.5 yuan pour chaque paire de chaussures. Mais elle ne se plaignait pas, elle parlait de la vérité de Falun Gong à ses clients. Récemment lorsqu'elle est allée au centre de détention Qingling dans le Wuchang pour donner le nouveau Jingwen du Maître aux pratiquants là-bas, elle a été surprise par les mauvais policiers et elle a été arrêtée. Elle a été détenue administrativement dans le centre de rééducation pour femme. Après 15 jours de détention, prévenue par la loi, sa mère est allée la chercher, mais le centre a répondu qu'elle a été envoyée dans la ville de Ezhou dans le Hubei. Sa mère a demandé là-bas, on lui a dit que tout ça n'a pas eu lieu. Maintenant, PENG Qingqing est portée disparue, on l'a perdu de vu.

Une professeur a été arrêté et est porté disparue parce qu'elle cultive et pratique résolument le Dafa

ZHU Weihua, professeure à l'Université de Yanshan dans la ville de Qinhuangdao, parce qu'elle cultive et pratique résolument le Dafa, à la fin du mois d'avril, a été arrêté par les policiers locaux, depuis nous sommes sans nouvelle d'elle. Que les gens de bonne volonté prêtent attention à sa sécurité.

 

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2001/6/5/11855.html