"Utiliserla raison pour prouver la Loi, utiliser la sagesse pour expliquer clairement lavraie image, utiliser la compassion pour que la Loi soit immensément répandueet pour donner le salut aux gens de ce monde" (Rationalité)


 

Nouvelles deChine du 1er avril 2001

 

Weifang :des gens bienveillants cruellement persécutés

 

Un disciple deDafa à Weifang à été persécuté par des voyoux locaux. Il a été battu plusieursfois parce qu'il pratiquait le Falun Gong, a été détenu illégalement pendantune longue période, et a dû payer de lourdes amendes. Il est donc parti de sondomicile. Les voyous ne l'ont pas laissé tranquille, et ont continués à lechercher partout.

 

Un jour au débutdu mois de mars, des personnes sont entrées en trombe dans l’unité de travail,ils ont voulu emmener le disciple. Durant la même journée, ils sont allés lechercher 9 fois à son unité de travail. Différents moyens ont été utilisés àchaque fois, l’atmosphère était très tendue. Quand ils ne trouvaient pas le disciple,ils menaçaient alors les employés. Mais les employés savent que les pratiquantsde Falun Gong sont de bonnes personnes : La répression du Falun Gong estbrutale et illégale. Quelques personnes de bien, sans se soucier de la pressionexercée par ces mauvaises personnes, ont trouver le moyen de les chasser. Cedisciple a ainsi été protégé. L’auteur remercie sincèrement ces bonnespersonnes. Ces gens-là ont déjà reçu la Loi.

 

La police deWeifang arrête les gens dans leur foyer, par la violence, pour les rééduquer

Les disciples deDafa sont forcés de quitter leur foyer,

Les femmes etleurs enfants sont séparés.

Nous espéronsque toute la société y prêtera attention.

 

 

Les autorités de Masanjiapersécutent les disciples de Dafa

 

Les nouveaux détenus à Masanjia sontséparés dans différentes cellule par les chefs d’équipe. Quelques personnesrééduquent oralement les pratiquants, ne les laissant ni se reposer ni dormirjusqu’à minuit, 1h ou un temps encore plus long. Ils veulent les détruirementalement afin qu’ils abandonnent leur croyance au Falun Gong. Les personnesqui n'ont pas été rééduquées sont insultées et punies physiquement par leschefs d’équipe, on leur courbe le dos à 90 degrés et elles doivent rester sansbouger pendant un très long moment. Il est interdit de parler. Les gardiensdiminuent encore l’espace des pratiquants pour leur activité, ils sont forcésde rester debout face au mur, les pieds séparés de 50 centimètres, à 50cm dumur. Il y a encore une punition de s’accroupir, les pieds séparés de 50centimètres. Quand tous ces moyens ne peuvent faire abandonner la pratique auxpratiquants, les chefs d’équipe les giflent et les enferment dans une petitecellule où ils sont électrocutés. Leurs proches ne peuvent pas les voir si ilsne sont pas rééduqués.

 

Pour voir si lespratiquants sont véritablement rééduqués, les chefs d’équipe les font venirparmi eux et ils leur demandent d’insulter le maître et le Dafa. Tous ceux quin'obéissent pas reçoivent des gifles et des coups de pieds.

 

Li Shuyun :Elle a dû rester en sous-vêtements, a été électrocutée sur les partiessensibles et le cou. La plante de ses pieds est couverte de cloques.

ZhangGuishuang : a été mis à nu et a subi de nombreuses électrocutions, jusqu'àse rouler par terre en poussant des cris de douleur. Tout son corps étaitcouvert de cloques

QiZhenrong : a été mis à nu et frappé pendant très longtemps avec desmatraques électriques. Tout son corps est couvert de cloques et de tracesrouges.

CuiYaning : Elle a été battue, et a dû rester accroupie pendant une journéeet une soirée entières

LiuFengmei : Il a été électrocuté plusieurs fois avec 4 bâtons électriquespendant un très long moment, a été frappé avec un objet en fer sur le dos ;tout son corps est couvert de cloques

LiuGuiying : a été forcé de rester accroupi et a été privé de sommeil.

ShenZhuolin : Elle a dû courber le dos en 90 degrés, les 2 mains soulevéesvers le haut, et rester ainsi toute une nuit.

Linyan : habitant del’arrondissement de Huanggu à Shenyang, les gardiens l’ont électrocuté avec 4bâtons électriques de gros calibre en même temps, ce qui l'a fait rouler àterre en hurlant, puis il a été menotté sur le tuyau de chauffage dans unecellule vide.

 

http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/4/1/9538.html