"Utiliserla raison pour prouver la Loi, utiliser la sagesse pour expliquer clairement lavraie image, utiliser la compassion pour que la Loi soit immensément répandueet pour donner le salut aux gens de ce monde" (Rationalité)


 

Nouvelles deChine du 4 mars 2001

 

 

XXX domine le pays par la brutalité : ordre secret aux policiersd’arrêter chacun au mois 5 disciples de Dafa

 

D’aprèsune information venue d’une façon sure, récemment XXX a donné un ordre secret,chaque policier doit arrêter chacun au moins 5 disciples de Dafa. Sous la hautepression de XXX, présentement, les départements de la sécurité pulicaire sontencore plus brutaux par rapport auparavant, voir les gens qui avaient pratiquéle Falun Gong, peu n’importe s’ils pratiquent encore ou pas, sont touspossibles d’être arrêté pour faire nombre. On dit présentement à Changchun,Yantai, Dalian et autre ville, nombreux disciples à la maison ont été arrêtés,encore plus de disciples sont forcés de quitter leur foyer, espérons que lesdisciples en Chine redoubler la prudence, qu’ils s’élèvent véritablement selonla loi, qu’ils ne sont pas emmenés désespérément par les méchants. En mêmetemps nous avisons droitement aux laquais de XXX de ne plus violer la loi, neplus continuer sur un chemin sans moral et sans conscience humaine, tous lesméfaits seront récompensés enfin.

 

Politiquebrutal de XXX : disciple de Dafa du Gansu, Huang Yuanyi est persécuté à lafamille cassée, la personne morte.

 

Le fermier Huang Yuanyi (47 ans) deHejiadian du bourg de Shandan à canton de Wushan au Gansu et sa mère de plus de60 ans, et sa femme Wang Xingui ainsi ces 2 enfants sont tous les disciples deDafa. Depuis le mois juillet 1999, ils ont été détenus et frappés nombreusefois, sa résidence a été plusieurs fois mise à sac et ils sont imposés desmontants d’amande, ils sont devenus très pauvres. Le 23 novembre 2000, lecouple étaient forcés de quitter le foyer. Le 22 décembre, ils ont fait uneautre fois appel à Beijing, justifié le Dafa, la mère de Huang Yuanyi nesupporte plus les interférences des policiers locaux, elle est allée faireappel à Beijing pendant le nouvel an de 2001avec son petit-fils de 18 ans et sapetite-fille de 10 ans. Le père de Huang Yuanyi de 66 ans, ne supporte pas lagrande douleur de voir une famille en paix antérieurement est cassée seulementpour la pratique de Falun Gong, il a laissé sa mère de plus de 80 ans, il s’estsuicidé le 27 décembre. Après le nouvel an, Huang Yuanyi et sa mère et les 2enfants sont escortés de Beijing. La police n’a libéré sa fille de 10 ans, elleest gardée par les proches, toute génération de Huang Yuanyi est 2 autresdisciples de Dafa sont détenus depuis l’année passée jusqu’à présent, voirHuang Yuanyi n’est pas autorisé de faire le travail funéraire de son père,personne n’est autorisé de les rendre une visite.

 

La femme de Huang Wang Xingui estdétenue dans la maison de détention de Xuanwu à Beijing, parce qu’elle étaitsympathie des départements concernés et des gens de son local, elle refusait dedire le nom et l’adresse, elle a été frappée à tour de rôle par les 2 gardiensde cellule 11, 12 et un autre bandit. Wang Xingui restait ferme et ellen’obéissait pas, elle a fait une grève de faim pendant 17 jours, les policierscraignent la perte de vie, en soirée du 19e jour, ils l’ont sorti dela maison de détention et ils l’ont jeté dans rue de Beijing. Elle était trèsfaible, ses 2 pieds ont été gelés (sous une température de –15, -16 degrés, iln’y pas de couverture dans la maison de détention, elle s’est couchée à laterre de ciment) plus tard, avec l’aide des disciples de Dafa et selon un cœurferme à la croyance de Dafa, elle est revenue en santé une semaine après.Présentement, elle ne peut pas rentrer chez elle, malgré qu’elle ait un foyer,elle est partie de son pays et vivait dans autre ville. Maintenant lagrand-mère de Huang Yuanyi de plus de 80 ans vit seule à la maison, personne neprendre soin d’elle. Le jeune fils de 15 ans travaille difficilement lestravaux fermier de 2 familles au champ, la fille de 10 ans est gardée par unproche. C’est vraiment que la famille casse et la personne meure, la femme etl’enfant sont séparés.

 

C’est ça les droits humains sous ladomination brutal de XXX. Espérons que les gens bienveillants intérieur etextérieur du pays prêtent une attention au triste tort de la famille de HuangYuanyi.

 

Lecours de rééducation de l’arrondissement de Chenghua à Chengdu est contrecarrépar les pratiquants de Dafa

 

Le matin du 1er mars,l’arrondissement de Chenghua à Chengdu agit ensemble, il envoie les policiers,la sécurité publics, les gens du comité du quartier, les agents de sécurités,ils utilisent des moyens très perfides, tel que mensonge, enlèvement, arrêterde force,  pour arrêter plus 90 fermespratiquants de l’arrondissement dans le cours de rééducation situé dans auvillage de camping à Wenjiang, ce geste est réprimé fortement par lespratiquants de Dafa.

 

Les pratiquants sont arrêtés dans lecours de rééducation, les perfides individus commencent d’abord leur acte parles jeunes, ils les ont menotté pour limiter leur geste; les disciples âgésn’accordent pas avec eux, ils protestent en faisant ainsi, ils demandentfortement d’enlever les menottes. Les perfides individus voulaient enfermer lesjeunes disciples, les disciples âgés entrecroisent donc les bras pour protégerles jeunes disciples, ils ne laissent pas réaliser aux méchants leurplanification. Les perfides individus voulaient tenu une cérémonie d’ouvertureà l’auditorium, ils voulaient organiser les médias à filmer pour montrer leurmérite, les pratiquants de Dafa les répriment fermement, personne n’entre dansl’auditorium, cela a annulé la cérémonie. Les pratiquants récitentcollectivement le ‘Lunyu’, ‘Hongyin’, ‘Jingjinyaozhi’ dans la cour, ils changentle cours de rééducation en une conférence de loi dans la région, c’est uneconférence d’échange d’expérience appréciée. Les gens manifestent devant unemauvaise situation et nombreuses épreuves la fermeté à Dafa, qu’ils n’accordentstrictement pas aux méchants.

 

Le cours de rééducation force chaquepratiquant à payer 700 yuans, on ne sait pas combien de temps ils serontdétenus. Il n’y a aucun fondement de la loi, non plus de procédure juridique,ils détiennent ainsi les gens à leur guise et limitent leur libertépersonnelle. Il faut savoir, détenir toute personne à la guise est interdit parla loi internationale. Est-ce qu’il est la meilleur période des droits del’homme en Chine que le gouvernement chinois prononce? Est-ce la domination dupays par le grandiose que XXX prononce?

 

 

http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/3/4/8703.html