Nouvelles de Chine du 20 février 2001

 

 

[SiteMinghui] Réveillez les policiers à l’âme perdue

D’après une information, une actiond'aménagement spécial concernant l'application civilisée de la loi a été miseen place dans toutes les prisons et les centre de rééducation par le travail.Durant cette action, le nouveau ministre du ministère de la justice a parlé de4 points sur lesquels il fallait insister et 4 de points à interdire. Dans les4 interdictions, il a mentionné l'interdiction d'avoir des morts "anormales"de pratiquants de Falun Gong. Les gens lucides voient facilement que celarévèle trois choses :

  1. L'existence de décès anormaux de pratiquants de Falun Gong dans les prisons et dans les centre de rééducation par le travail. Ce qui a provoqué une perte considérable du prestige gouvernemental au sein de la population. Comme il y a une grande pression sur la Chine qui vient de la communauté internationale, le gouvernement chinois a proposé cette interdiction suite aux pressions qu'elle a subi.
  2. La manifestation à l’extérieur de son attitude, la dissimulation de la vérité criminelle de ses actes.
  3. Trouver les boucs émissaires parmi les policiers juridiques qui travaillent dans les prisons et les camps de travail, qui seraient chargés des crimes. C’est pour tout cela qu’ils ont tenu cette action  Lorsque le moment sera venu, on poussera les policiers qui ont causé la mort des disciples de Dafa à sortir pour qu'il deviennent un bouclier pour le gouvernement.

Policiers faites attention, ne soyez pas unearme pour les autres car ceux dont l’âme est perdue finiront par le mal.

 

 

Plusde détails sur un"disciple du Shandong battu à mort par despoliciers"

 

A propose de l'article du site Minghui du 18février:"Un disciple de Dafa du Shandong a été battu à mort par lespoliciers ". Cet acte a été fait dans le poste de surveillance de la rueYong'an dans la ville de Nanyang. D’après la personne qui connaissaitl’incident il a été dit que pour couvrir la vérité de l’incident, le poste desurveillance de la rue Yong'an a jeté le cadavre du disciple de Dafa dans lebassin servant a nettoyer les trains. Ils ont voulu laisser au peuple le rôlede signaler la mort de ce disciple. Mais 2 jours se sont passés et personnen’avait signalé cette affaire. La police a donc été obligée de fabriquer unemise en scène pour tromper les gens. Ils ont trouvé quelques personnes pourfaire de faux témoignages et ils ont récupéré le cadavre du disciple de Dafapour le prendre en photo en disant qu’il s’était noyé. Le cadavre a tout de suiteété incinéré dans un crématorium, après le 15 janvier du calendrier lunairechinois. Ils ont bloqué la nouvelle à chaque niveau de peur que l’incident soitmis à jour. Mais il est dit : "Pour ne pas faire savoir aux gens lefond d'une affaire, il vaux mieux de ne pas la commettre", le papier necouvrira jamais le feu, la vérité sera connue du monde tôt ou tard.

 

Lesbanderoles de Dafa flottent sur le quartier général de l'armée de la police àBeijing

 

Lors d'une conversation avec un chauffeur, undisciple à été mis au courant que ces jours ci, une banderole de Dafa estsuspendue au dessus d'un immeuble du quartier général de l'armée de la police àBeijing. Les gens disent tous : ‘Falun Gong est vraiment bon’

 

 

Lavoix de Dafa a ébranlé la ville de Beijing

 

Le 16 février, les disciples ont agi encoreune fois ensemble, ils ont installé 12 haut-parleurs qui diffusaient la véritéde Dafa à Xisanqi, Qinghe, Beishatan, Yayuncun, dans quelques immeubles duquartier résidentiel à Sanlihe, au bord des avenues. La diffusion simultanéeest programmée à 8h du soir afin de réveiller une nouvelle fois les gens.

 

Lespoliciers ont avoué qu’ils savaient que le 27 décembre du calendrier lunairechinois (deux jours avant l'incident) il y aurait des gens qui s’immoleraient àTiananmen

 

Un policier a révélé pendant un stage dereconversion pour le Falun Gong une nouvelle strictement confidentielle: le 27décembre du calendrier lunaire chinois, il avait appris une nouvelle venant detrès haut, disant qu’il y aurait des gens qui s’immoleraient à Tiananmen. C’estpourquoi le travail de préparation était très complet. C'est au soir du 6février qu’il nous a parlé de ça. Il a dit qu’il est possible que desorganismes internationaux viennent faire une enquête sur l’événement. Mais l’incidentde l’immolation par le feu est absolument vrai.

 

 

http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/2/20/8194.html