Nouvelle de Chinedu 13 février 2001 

 [Site Minghui] 

Le gouvernement présente unefaçade de paix et de prospérité pendant la fête de lanterne, les disciplesétendent les banderoles en se promenant 

A lafête de lanterne (le 7 février), pour présenter une façade de paix, une villeau nord a organisé une exposition des lampes pendant 3 jours. Pour que plus dela population connaisse la vérité de Dafa, 2 disciples ont décidé d’étendre desbanderoles en se promenant en soirée de la journée du 7 février (le 15ème jourdu premier mois de l'an du calendrier lunaire). Parmi la foule se sontdissimulés beaucoup d’agents en civil et des gens de surveillance, despoliciers qui portaient des uniformes se trouvaient partout, les voitures depolice se sont stationnées à chaque intersection, dans une telle situationdifficile, les disciples ont étendu les banderoles "vérité compassiontolérance", "Falun Dafa est bon", "la loi rectifie lemonde" etc. au total une dizaine. Sur les banderoles, étaient accrochésles textes du maître concernant à ne pas devoir tuer les vies. Une banderoleparmi les dizaines a été étendue à gauche de la mairie, les passants necessaient de s’arrêter pour lire le contenu sur la banderole. Quelques passantsne comprenaient pas qu’est-ce que "la loi rectifie le monde", lesautres leur disaient "Falun Gong". Cette action a répondu fortement àla menace des policiers envers les pratiquants, c'est un acte ferme dansl’action de clarifier la vérité aux gens, espérons que plus de disciplespourront sortir, suivre de près le maître dans le processus de rectifier laloi.  

Autrenouvelle, sur le chemin principal et l’échangeur d’une ville, beaucoup debanderole de Dafa ont fait apparition pendant la fête du printemps, les gens decette ville ont revu "vérité compassion tolérance", "Falun Dafaest bon" qu'ils n'avaient pas vu pendant un certain temps. 

La force du mal à Kaifengattrape à leur guise les pratiquants de Falun Gong par le propos del’immolation 

Aprèsl’événement de l’immolation à la place Tiananmen, l’atmosphère était tendue àKaifeng. Tous les pratiquants de Kaifeng (qu’ils soient allés à Beijing ounon), s’ils pratiquent encore, doivent tous assister au stage de reconversion.Presque mille personnes en ville ont été rassemblées pour subir la reconversion.La soi-disant reconversion est en fait une détention illégale à longue durée,jusqu’au moment où leur but sera atteint. Ce genre de persécution au moyen defabriquer des calomnies de toutes pièces contre les pratiquants est trèsignoble ! Espérons que tous les hommes qui ont le sens de la justice sortentcourageusement pour dire un mot pour la vérité et pour la justice. 

P.S.cette nouvelle a été transmise par un pratiquant de Kaifeng au téléphone à unpratiquant d’une autre ville, la nouvelle était sûre. Mais cet appel a étéécouté par la police de Kaifeng, ce pratiquant a aussi été arrêté le lendemain.On l'a perdu de vue depuis. 

 

http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/2/13/8004.html