"Utiliser la raison pour prouver la Loi, utiliser la sagesse pour expliquer clairement la vraie image, utiliser la compassion pour que la Loi soit immensément répandue et pour donner le salut aux gens de ce monde" (Rationalité)


Nouvelles de Chine du 30 janvier 2001

Le 1er janvier 2001, les disciples d’une ville ont souhaité la bonne année au maître par leurs actes.

Cette journée, les disciples ont installé une vingtaine de haut-parleurs dans le centre ville. Ils ont diffusé : ‘le fondateur du Falun Gong est nommé comme candidat pour le prix Nobel’, ‘lettre de nomination adressée au comité du prix Nobel’, ‘l’avis des policiers populaires aux déchets policiers, ‘une lettre d’un policier’ etc. Ils ont aussi souhaité la bonne année au camp de travail Changle pour les compagnons de pratique qui y sont détenus.

Beaucoup de banderoles sur lesquelles sont écrits ‘vérité, bonté, patience’, ‘Falun Dafa est une voie juste’, ‘la loi rectifie l’univers’ sont étendues dans les rues de cette ville. Des slogans sont peints partout dans les quartiers pour faire connaître la vérité au monde. Des ballons en couleurs sur lesquels la vérité est écrite sont envoyés dans les campagnes.

Les disciples développent pleinement leur sagesse et leur capacité. Ils ont illustré le 1er jour du nouveau siècle en pleine ambiance de printemps. Ils souhaitent la bonne année au maître !

Cette nouvelle année, la voie juste et le geste sacré de ‘la loi rectifie l’univers’ seront encore plus forts.

Scène intérieure de la prétendue pétition de millions de signatures : voici comment les laquais de Jiang Zemin violent la volonté du peuple pendant la fête

Les policiers du poste de quartier Xinyang dans l’arrondissement de Daoli à Herbin sont venus quelques jours avant la fête du printemps dans les logements locaux avec des formulaires pour combattre fermement le Falun Gong. Ils ont ordonné à tous les habitants âgés de plus de 18 ans de signer. Certains habitants craignant d’être compromis ont signé à contre cœur des noms de toute leur famille, certains n’ont même pas lu le contenu, ils ont aussi signé pour se débarrasser des policiers. on voit ainsi comment ont été recueillies "des millions de signatures."

Défendre le Dafa pendant 1 mois, retourner avec le cœur généreux

Un disciple de Dafa d’une ville au nord est allé défendre le Dafa à Beijing, il a surmonté de nombreuses épreuves. Après 1 mois, il n’avait pas encore dit son nom et son adresse, il a été libéré et est retourné avec le cœur généreux. Le directeur de son unité de travail a fait comme s’il n’était pas au courant de cette affaire, tout le mois a été compté comme s’il avait été présent. Les policiers du poste de quartier étant inquiets sont venus lui demander son histoire, le disciple a dit droitement : "j’ai pris sur moi tout ce qui s’est passé, personne entre vous n’a été concerné, qu’avez-vous encore à dire ?!" Les policiers l’admiraient au cœur, avec l’air contrit ils ont dit : "Ne parlez plus de cette affaire aux autres" Puis ils sont partis, et ne lui ont plus causé de problèmes.

Nouvelles de la ville de Xinji

Les fonctionnaires locaux de la ville de Xinji avaient promis un ordre militaire pendant la fête du printemps, d'utiliser tous les moyens pour empêcher les pratiquants de se rendre à Beijing. Pendant qu’un responsable de cette ville assistait à une conférence de commerce à Beijing, il a été avisé que des pratiquants de sa ville étaient allés à Tiananmen. Il ne savait plus quoi faire, pour éviter d'être critiqué par les directeurs de la province, il a fuit de la conférence. On voit ainsi que les sbires de Jiang Zemin sont embarrassés par les pressions qu'ils subissent. Nous avisons droitement les directeurs au pouvoir, le bien et le mal seront récompensés ! Ne suivez pas Jiang.

La persécution d'intellectuels dans la ville de Herbin au Heilongjiang

Fin du mois octobre de l’année dernière, les disciples de Harbin ont distribué des documents de Dafa, beaucoup de disciples ont été arrêtés successivement au début du mois de novembre. Les premiers arrêtés étaient un chauffeur et sa mère ; puis Li Weiguo, Zhang Zidong, Lu Shiping. Les policiers les ont frappés après les avoir pendus en l’air, ils ont utilisé les chocs électriques, le siège de tigre. Les pratiquants ont subi des tortures inhumaines. Pour cette raison, le bureau de police a envoyé une vingtaine de personnes pour former une équipe spécialisée dans le problème des enquêtes du Falun Gong (D’après les nouvelles de l’intérieur de la sécurité publique, Luogan dirige en personne cette équipe) pour accélérer l'arrestation des personnes importantes dans l’enquête de Falun Gong.

Au début du mois de novembre, les policiers ont fait irruption chez un disciple de Dafa, ils ont saisi une voiture de livres, de cassettes et de CD Roms que ce disciple avait gardé depuis le 22 juillet 1999. Ce disciple est présentement emprisonné.

Fin du mois de novembre, Sun Yufeng de l’usine de machines à vapeur a été arrêté, les policiers l’ont frappé après l'avoir pendu en l’air, ils l’ont électrocuté. Zhang Chuanyi a été arrêté presque en même temps que lui, on n’a pas de nouvelles.

Le docteur de l’université pédagogique de Harbin, Liu Xiaolong ; le docteur de l’université industrielle de Herbin, Hanli ( ces 2 sont considérés comme des personnes importantes par les policiers) ont été arrêtés à Beijing en même temps. On est sans nouvelles.

A la fin du mois de décembre, à l’université industrielle de Herbin : le docteur et membre d’assemblée générale Wang Yuezhu, l’éducateur doctoral Dai Jingming, le docteur Wu Wenfang, le professeur Zhouhua, Yang Maohua ont été arrêtés après accord du bureau de police provincial pour avoir financé le travail de faire connaître le Dafa (Yang Maohua est allé faire appel à Beijing, il a été arrêté et est détenu présentement dans la 2e maison de détention municipale) A présent, un éducateur doctoral a été libéré, un docteur est en liberté conditionnelle et il attend d’être accusé, on est sans nouvelles des autres

Depuis la fin du mois de novembre de l’année dernière, les sous-professeurs, les docteurs, les professeurs, les étudiants de l’université industrielle de Herbin sont successivement allés faire appel à Beijing, ils sont sortis pour clarifier la vérité au monde. Voici la liste des noms :

Sous professeur : Luo Honghui

Docteur : Gao Shangmin, Han Songwei

Professeur : Li Aiyang, Zhang Qingsen, Zhang Tingyan, Li Caixia

Aspirant à la maîtrise : Zhou Qiaohang

Étudiants : Zou Dongzhe, Chi Mingsheng, Zhaoyan, Shi Guangyuan, Gu Dongfeng et d’autres, une dizaine de personnes

Ouvrier : Liu Xijun, Liupen, Yu Shanhua

Il y a encore une quarantaine d’étudiants dont le nom est inconnu.

Des nouvelles disent : parce que ces pratiquants ont été arrêtés, ce qui a provoqué que certains cours n’ont personne à enseigner, les responsables de l’école communiquent déjà avec la police, ils demandent la libération des pratiquants sous condition. Mais la police veut punir ces personnes considérées comme les facteurs essentiels dans chaque institut en ville pour faire un exemple.

http://www.minghui.ca/mh/articles/2001/1/30/7464.html

Retour