"Utiliser la raison pour prouver la Loi, utiliser la sagesse pour expliquer clairement la vraie image, utiliser la compassion pour que la Loi soit immensément répandue et pour donner le salut aux gens de ce monde" (Rationalité)


Nouvelles de Chine du 28 janvier 2001

Beaucoup de dépliants sont apparus sur de nombreuses passerelles le long du chemin du 3e cercle à la ville de Beijing

D’après les dire d’ un ami policier, depuis 2h de l’après-midi aujourd’hui, beaucoup de dépliants sont apparus sur de nombreuses passerelles importantes le long du chemin du 3e cercle à la ville de Beijing, ces passerelles sont : Beitaipingzhuang, Renda, Hangtianqiao, Gongzhufen, Yuquanying, Muxiyuan, Fangzhang, Guomao, Sanyuanqiao etc. Ce soir, toute passerelle le long du 3e cercle de la ville est surveillée par des soldats armés. L’auteur demeure près de la passerelle Dazhongsi, il y a quelques soldats armés qui y patrouillent.

La voix de l’univers se fait entendre pendant la nuit à la maison de détention de Zibo

Le 1er janvier, les disciples de Dafa ont installé des haut-parleurs près de la maison de détention de la ville de Zibo, à 9h du soir, la voix de l’univers se fait entendre au-dessus de la maison de détention, ce geste a sérieusement réprimé la malignité et encouragé les disciples détenus en prison.

Disciple de Beijing, Wangning est arrêté

Pour éviter la persécution, un disciple de Dafa de Beijing, Wangning a été forcé de partir de chez lui avant la fête du printemps. Le 23 janvier 2001, le policier Jiao Fanyi qui s’occupe de la rééducation de Wangning ne l’a pas trouvé, il a fait part de son souci à un autre disciple, disant que s’il ne voyait toujours pas Wangning, il devrait se vêtir chaudement pour l’attendre sur la place Tiananmen pendant toute la nuit, ce disciple a été trompé par ce mauvais policier, il a transféré le message à Wangning, Wangning a un bon cœur, il est retourné chez lui, et a été détenu illégalement. Espérons que les disciples seront vigilants, on est sans nouvelles de Wangning, espérons que toute personne bienveillante y prêtera attention.

Les bandits de Yantai au Shandong font irruption illégalement dans la résidence d’un citoyen

Un matin de l’an 2000, 2 policiers du poste bu bourg de Xingfu de la ville de Yantai au Shandong sont venus chez la disciple Yangfang pour voir si elle était chez elle, voyant que le portrait de Fa du maître était  affiché au mur, ils sont partis sans dire un mot. Un instant après, une foule de policiers avec à leur tête le responsable du bureau de police de l’arrondissement de Zhipi, Yu Shujian, sont venus chez Yangfang, ils ont enlevé de force le portrait de Fa du maître sans la permission du propriétaire et sans appliquer la procédure juridique. Yangfang a protègé le portrait du maître sur sa poitrine, elle a avec raison demandé à Yu : Pourquoi faites-vous  irruption chez quelqu’un comme vous le voulez, et vous mettez à sac les biens personnels, avez-vous un mandat? Yu a dit  : quel mandat , je t’en fait un à la demande! Un responsable du bureau de police néglige la loi et abuse de son pouvoir, Yangfang protègeant le portrait de sa vie, il a ordonné aux policiers de l’enlever de force, la sœur, la belle-sœur de Yangfang et d’autres personnes ont été poussées à terre les bras écartés, ils ont enlevé le portrait du maître, Yangfang a été arrêtée aussi. Cette triste scène a fait s’évanouir de peur la mère âgée de Yangfang de l’écume blanche sortait de sa bouche; Son père d’environ 80 ans tremblait de colère, son fils qui fréquente l’école pleurait de peur; lors de l’incident, la porte était grande ouverte, les voisins étaient stupéfaits et indignés des mauvais comportements des policiers, ils n’ont plus rien de policiers populaires, ils abusent de leur pouvoir, faisant irruption à leur guise chez quelqu’un et arrêtent les innocents, indifférents aux bandits! Le frère de Yangfang est allé discuter avec Yu Shujian, il lui a demandé pourquoi il arrêtait des gens à sa guise, Yu a répondu avec méchanceté : ‘Vas-t’en donc m’accuser où tu veux!’ Ces mauvais policiers ont oublié : que vaste est le filet de la justice céleste, mais qu’il ne laisse échapper aucun malfaiteur, le bien et le mal seront porteront leur rétribution! Toutes les dettes que les perfides complices de Jiang Zemin doivent seront acquittées dans un proche futur.

Le bureau de police de l’arrondissement de Zhipi à Yantai au Shandong : 0535-6224391

Adresse : rue Shifujie, l’arrondissement de Zhipi, ville de Yantai
Code postal : 264001
Responsable du 1er département de la sécurité publique, Yu Shujian
Tél : 0535-6219944 (bureau)

http://www.minghui/mh/articles/2001/1/28/7396.html

Retour