Enseignement de la Loi à la Conférence de Loi à Vancouver au Canada en 2003

(Li Hongzhi, le 18 mai 2003)

 

(Longs applaudissements) Pour certains d’entre vous nous venons de nous voir lors de la dernière conférence de Loi, il semble que nos Conférences de Loi se multiplient quand l’été arrive. A chaque conférence de Loi dans les différentes régions vous voulez que je vienne. En réalité chaque fois que je vous rencontre c’est parce que j’ai quelque chose à vous dire. Souvent lorsque vous organisez une Conférence de Loi dans des régions différentes vous voulez que le Maître vienne dire quelques mots, mais parfois quand vous n’avez pas encore compris complètement ce qui est demandé dans mon précédent enseignement de la Loi, si je dis encore quelque chose, il est possible que cela dilue votre compréhension de la Loi que vous avez entendue la fois précédente et les choses qu’il faut faire, donc je ne peux pas participer trop souvent à une conférence de Loi. Aujourd’hui en réalité, je n’ai pas non plus quelque chose de vraiment spécial à vous dire, mais je l’avais promis depuis longtemps aux élèves de Vancouver, j’ai dit que je viendrais lorsqu’ils organiseraient une conférence de Loi, donc, cette fois‑ci je suis venu. (Vifs applaudissements)

 

Vous tous n’avez pas épargné votre peine, j’ai vu ce que vous faites pour valider la Loi pendant la clarification de la vérité et lorsque vous allez au consulat, pendant cette conférence de Loi les élèves ont rencontré quelques difficultés pour se nourrir et se loger, en venant ici, je vous ai vus déambuler dans les rues. Aussi ardu que ce soit, votre objectif est très clair : nous sommes justement capables dans un environnement difficile d’apporter le salut aux êtres, réussir à se cultiver et à pratiquer ; capables pendant ce processus de Xiulian de nous forger sans cesse pour devenir de plus en plus purs et clairs, de plus en plus capables d’atteindre l’exigence d’un critère encore plus élevé ; en même temps, pendant cette persécution perverse, il se trouve que vous devenez de plus en plus raisonnables, que vous savez de mieux en mieux faire face à cette perversité, faire face à cette persécution. Donc, peu importe combien c’est dur, peu importe combien c’est difficile, pour un disciple de Dafa, nous ne sommes pas en train de demander quelque chose parmi les gens ordinaires, vous êtes tous très clairs sur l’objectif final : ce que nous voulons atteindre c’est tout simplement la plénitude parfaite d’un pratiquant, ce que nous allons obtenir c’est à jamais impossible aux gens ordinaires de l’obtenir. Donc pendant ce processus en partant de l’homme ordinaire on arrive à dépasser complètement l’homme ordinaire, en plus on se cultive et pratique dans la société des gens ordinaires, l’exigence veut qu’on atteigne un critère encore plus élevé, un critère qui dépasse la société humaine, qu’on arrive à faire ce que tous les pratiquants dans l’histoire ont voulu faire sans y parvenir, pour les disciples de Dafa c’est important et en même temps sérieux. Donc dans ce que vous faites pour valider la Loi et apporter le salut aux êtres, est aussi inclus comment réussir votre propre élévation, comment éliminer vos propres failles, vos attachements et vos insuffisances dans chaque domaine. Ainsi, dans la validation de la loi quelle que soit la forme de la société des gens ordinaires que vous utilisez, vous êtes en train de vous cultiver et pratiquer ; quoi que vous fassiez vous êtes dans l’élévation ; quoi que vous fassiez, vous devez tous le faire dans un état de pratiquant, mais pas le faire sur la base d’un homme ordinaire.

 

Notre point de départ est clair. En tant que pratiquant, l’essence même est de vous élever vous-même, de vous cultiver et pratiquer ; pendant cette persécution dénoncer la perversité, faire cesser cette persécution, ne pas reconnaître ces arrangements des forces anciennes. Donc en apparence beaucoup de choses sont semblables aux choses faites par les gens ordinaires, mais sur le fond ce n’est pas pareil, la différence fondamentale est que notre objectif final et notre point de départ sont différents des leurs, nous avons seulement utilisé certains moyens des gens ordinaires dans la société des gens ordinaires. La société des gens ordinaires est aussi un niveau créé par la Loi pour la société humaine, donc à ce niveau, nous utilisons cette culture créée par la Loi pour les gens ordinaires et ses différentes formes d’existence possibles pour valider la Loi, je pense qu’il n’y a rien d’incorrect à cela.

 

Vous le savez, le bien et le mal existent en même temps dans la société humaine. Mais les disciples de Dafa agissent entièrement par bienveillance, cela joue pour l’humanité, pour la société, pour les pensées, les comportements, la moralité de l’être humain, pour nous‑mêmes les pratiquants, un rôle positif. La transmission publique de Dafa en réalité prend un effet immensément positif pour la société, pour les hommes, pour les pratiquants eux‑mêmes, en plus cela joue un très bon rôle, tout ce qui se manifeste est positif. Sur ce point, nous sommes clairs, maintenant les gens ordinaires dans la société le sont aussi. Sous la persécution perverse, à l’époque certaines personnes utilisées, contrôlées par les vies perverses, ont parlé d’une voix qui sonnait faux, ou tenu des propos fallacieux des propos ne provenant pas de leurs propres réflexions, c’est parce qu’elles étaient contrôlées par la perversité. Mais si aujourd’hui les êtres humains prononcent encore quelque chose en visant Dafa, Ils en endosseront sûrement eux‑mêmes la responsabilité. Dans le passé on pouvait dire que vous n’agissiez pas de votre plein gré, les hommes sont contrôlés et trompés par les vies perverses venant de l’extérieur. Dans le cas où les vies venant de l’extérieur sont éliminées, si l’homme prononce encore quelque chose, alors ce sera réellement l’homme lui‑même qui parle, donc l’homme doit endosser la responsabilité.

 

Je parle de compassion, je peux ne pas tenir compte des mauvaises choses commises, des mauvais propos prononcés par les hommes envers moi et envers les disciples de Dafa pendant cette persécution, des actes commis par les hommes dans cette persécution ayant pour effet de jeter de l’huile sur le feu. Bien sûr, cela exclut ceux qui persécutent sérieusement Dafa – ces gens là ne pourront pas être ni sauvés ni gardés. La Loi peut sauver et apporter le salut à tous, vous avez aussi entendu Maître dire, je peux faire que tout, aussi mauvais que ce soit, devienne meilleur, je peux arriver à faire tout cela, Dafa peut faire cela. Cependant le karma de péchés créé pendant cette persécution par certaines mauvaises personnes font qu’elles ne pourront plus être dignes d’entendre encore les disciples de Dafa leur dire quoi que ce soit, ne seront plus dignes d’être sauvées par Dafa, c'est‑à‑dire pendant cette persécution elles ont déjà placé leurs propres positions futures, ont manqué leur chance d’être sauvées. Ce genre de personnes, elles ne sont donc pas comprises là‑dedans. J’ai dit qu’aussi mauvaise qu’une vie devienne dans l’histoire elle aura une occasion et affinité, que ce soit chez les êtres humains ou dans d’autres espaces à condition qu’elle n’ait pas commis de crime contre Dafa pendant cette persécution, aussi grands soient les crimes qu’elle a commis au cours de l’histoire dans la société des gens ordinaires ou dans d’autres espaces, je peux la sauver et lui apporter le salut. Je vous ai aussi dit dans le passé, j’ai dit que je ne tenais compte d’aucune des fautes commises par toutes les vies dans l’histoire, car même l’univers ne va plus, toutes les vies ne peuvent plus être comparées aux vies pendant la période de formation, d’existence, je ne veux pas non plus encore choisir celles qui vont mieux parmi celles qui ne vont déjà plus. Ce que je veux c’est apporter le salut à toutes, à condition qu’elles n’aient pas commis de crime contre la rectification de la loi elle‑même, je peux alors les sauver. Je tiens aussi fermement à ce principe quand j’agis. (Applaudissements)

 

Il y a des élèves qui m’interrogent souvent à propos des personnes qui veulent en même temps apprendre Dafa et qui jouent le rôle d’espion persécutant la rectification de la loi au service de la perversité qui persécute Dafa, ces personnes qui ont commis des méfaits envers Dafa, c'est à dire qu'elles sont encore parmi les élèves de Dafa. De leur côté qui sait, elles ne veulent pas quitter Dafa, mais de leur côté humain, poussées par les conceptions humaines et par les attachements humains elles commettent des choses qui nuisent aux disciples de Dafa et à la rectification de la loi. Vis à vis de ces personnes que j’appelle encore « élèves », le problème est très grave, très sérieux, cependant ce n’est pas qu’elles ne peuvent pas être sauvées, ce n’est pas non plus qu’elles ne peuvent pas recevoir le salut, elles sont tout de même différentes des autres vies. Actuellement la rectification de la loi n’est pas encore achevée, il y a encore une occasion de valider la Loi, alors cela veut dire qu'il y a encore une occasion de se rattraper. Pour une vie, je regarde de façon complète à travers l’histoire, si c’est vraiment un disciple de Dafa, si dans le passé c’était vraiment une vie très bonne, que dans cet environnement elle a commis momentanément quelques fautes, alors cela est tout de même différent des gens ordinaires qui ont commis un péché vis à vis de Dafa ; une fois le dommage réparé, ça ira pour elle, si elle fait bien, il y a également une vertu majestueuse encore plus grande qui l’attend. (Applaudissements)

 

Auparavant j’ai dit, dans la société des gens ordinaires, je ne tiens pas compte de la position de la personne, ni de votre travail, même si vous travaillez comme agent spécial. C’est une mission, un travail particulier, c’est pour cela qu’on l’appelle agent spécial, service spécial. Cependant, étant une vie, vous ne pouvez pas à cause de la spécificité de votre travail perdre ainsi réellement cette occasion et affinité de l’éternité ; vous ne pouvez pas à cause de votre travail détruire même cette occasion qu’une vie a attendue depuis des milliers et des milliers d’années. Je vois les vies de cette façon. Bien entendu, à l’époque lorsque je transmettais la Loi, la porte pour donner le salut était complètement ouverte, on ne vous choisissait pas selon la différence de classe sociale, selon le métier, le statut. Je ne tiens pas compte de tout cela. Il n’y a pas de distinction entre riches et pauvres, entre classes sociales, intelligents ou pas intelligents, entre différences culturelles, différences de peuples, il n’y a aucune démarcation. Toutes les distinctions faites par les êtres humains, je ne les regarde pas, elles n’existent pas. Je considère tout le monde pareil, j’agis de cette façon, bien sûr y compris aussi ceux qui font le travail d’agents spéciaux, même pour ceux qui font ce travail pour en apprendre plus sur Dafa.

 

Bien sûr, rappelez-vous, moi, le Maître, je traite les êtres avec la plus grande compassion, si même de cette façon je ne peux pas vous sauver, alors il y aura certainement une fin attendue pour ce genre de personne. Vous le savez, beaucoup d’élèves veulent me voir, beaucoup de gens ordinaires aussi souhaitent me voir. Certains en me voyant se sentent émus sans raison, certains en me voyant se sentent vraiment proches et familiers, certains sont émus au point d’avoir envie de pleurer, car leur côté lucide le sait, qui peut me voir je l’aiderai, (applaudissements) je peux alors réduire le karma de péché qu’ils ont contracté dans l’histoire. (Applaudissements) Donc quel que soit le travail que vous faites, quel que soit le travail que vous exécutez, il suffit que vous me voyiez, je ferai en sorte que vous génériez une pensée bienveillante, il suffit que vous me voyiez, je peux faire en sorte que vous éliminiez vos péchés, vos karmas dans votre pensée bienveillante. (Applaudissements) En fait les gens de ce monde ont tous leur côté lucide, ils sont clairs. Autrement dit, peu importe ce que vous avez fait, peu importe ce que vous faites comme travail, je vous traite tous de cette façon. (Applaudissements) Sans doute c’est ça la plus grande compassion dont les gens parlent. Bien sûr c’est ce qui se manifeste au sein des vies de ce niveau. Je traite les hommes ainsi, je traite ainsi les gens de ce monde, si les gens de ce monde, sous une telle compassion, sous une tolérance dépassant complètement la façon dont les gens ordinaires traitent les vies, s’ils nuisent encore au Dafa et font des choses qui ne sont pas dignes des disciples de Dafa qui leur apportent le salut, dans ce cas, la Loi de Bouddha n’en est pas moins majestueuse et solennelle. Si après une telle compassion quelqu’un ne va toujours pas, alors sa vie n’aura aucun espoir.

 

Vous le savez ce SRAS (maladie) en Chine, au début, les forces anciennes ont décidé qu’en Chine on éliminerait 8 millions de personnes, non seulement ils ne savent pas faire leur examen de conscience, mais encore ils le dissimulent. Comme on traite les êtres humains avec compassion, on veut donner encore une chance aux êtres humains, on ne veut pas qu’il y ait un si grand nombre de morts, mais eux non seulement ils ne savent pas faire leur examen de conscience ils utilisent encore la maladie SRAS pour persécuter les disciples de Dafa, en cachant la vérité. Ceux qui détiennent le pouvoir sont aussi des gens ordinaires, ils sont aussi parmi ceux qui doivent recevoir la punition du ciel. Les divinités sont en train d’avertir les gens de ce monde, mais les hommes veulent encore le dissimuler, en empêchant les gens de ce monde d’en tirer une leçon, dans ce cas qu’ils s’attendent à une punition céleste encore plus grande ! C'est‑à‑dire lorsque je traite les êtres avec la plus grande compassion, s’il y a encore des vies qui ne vont toujours pas, dans ce cas je ne m’occupe plus d’elles, il y aura naturellement d’autres façons de s’en occuper. Autrement dit, la Loi de Bouddha est compatissante, elle a aussi son côté majestueux et solennel de divinité, ce n’est pas permis que les gens jouent à leur guise avec la compassion des divinités, c’est un outrage envers les divinités.

 

La dernière fois dans l’enseignement de la Loi je vous ai dit, certains élèves ont commis des erreurs qu’ils ne devaient pas commettre. En fait, à condition que vous étudiez bien et résolument la Loi, que vous puissiez les corriger, que vous puissiez faire bien à nouveau, vous êtes encore un disciple de Dafa. Vous n’avez qu’à faire bien à nouveau, il ne faut pas que vous preniez cela trop à cœur, si cela devient trop lourd dans votre esprit cela formera une sorte de pression venant du regret, d’une inquiétude, vous tomberez alors dans cet attachement, de nouveau vous ne pourrez plus vous en sortir. Le processus complet du Xiulian pour un disciple de Dafa est un processus d’élimination des attachements humains. Peu importe ce que vous avez rencontré, une fois que vous avez compris, vous allez tout de suite le corriger ; une fois tombé, vous allez vous relever, continuer à faire ce qu’un disciple de Dafa doit faire. C'est‑à‑dire considérer vos erreurs comme les épreuves dans votre Xiulian que vous n’avez pas bien passées, vous allez les repasser, l’occasion se présentera pour vous de les repasser, c’est tout. Le Maître ne peut pas considérer ces choses là pendant votre Xiulian comme une grosse affaire. Si vous êtes incapable de vous en tirer, que vous répétiez encore la même erreur, là ce sera autre chose. On ne peut pas non plus pour avoir commis une erreur engendrer par la suite un attachement.

 

Dans le passé lorsque je vous enseignais la Loi je ne prononçais pas de paroles trop sévères, c’est parce que je ne voulais pas créer dans votre pensée un obstacle, qui engendre un attachement d’un autre côté, c’est pour cela que j’enseigne rarement la Loi à des élèves en aparté. Lorsque j’enseigne la Loi en visant particulièrement quelqu’un, que j'indique ses insuffisances, réfléchissez tous, le fardeau dans sa pensée sera très lourd, car cela sort de ma bouche. C’est pourquoi j’enseigne rarement la Loi en visant particulièrement quelqu’un. Dans l’enseignement de la Loi, je parle d’une façon générale, sommaire. En plus s’agissant des problèmes de détail, des à côtés, des problèmes isolés, qui ne jouent pas un rôle d’interférence globalement sur l’ensemble des disciples de Dafa, je n’ai alors pas besoin d’en parler, car pendant le processus de Xiulian, les élèves peuvent le voir mutuellement, ils peuvent l’indiquer, s’indiquer leurs insuffisances. Même s’ils ne peuvent pas le réaliser pour le moment, parce qu’ils ont des attachements, ils peuvent graduellement en prendre conscience. Seulement lorsque dans l’ensemble, au niveau de la situation globale de Dafa il y a un problème, lorsqu’il y a quelque chose à dire sur la situation globale de la validation de Dafa, j’en parle. Par exemple, maintenant, en Chine continentale dans quelques régions particulières il y a des gens qui font circuler encore de faux Jingwens, certains y sont incroyablement attachés au point de les apprendre par cœur, non seulement les réciter par cœur, mais les propager partout parmi les élèves. Quel attachement les a poussés à agir ainsi ? Là‑dedans il y a quelque chose auquel ils s’attachent, qui se conforme à leurs cœurs de gens ordinaires, c’est pour cela qu’ils agissent de cette façon. Si vous dites qu’ils sabotent la Loi intentionnellement, par contre je ne le vois pas de cette façon. C’est parce qu’ils ont un attachement, ils ont leur cœur humain, ils peuvent agir de cette façon, faire ce que la perversité veut faire, interférer avec les disciples de Dafa dans la validation de la Loi.

 

Les conférences de Loi au Canada j’y ai participé en fait à plusieurs reprises. (Applaudissements) Il y a principalement trois fois, qui vous ont aussi profondément marqués. La première fois vous le savez c’était juste avant que l’incident du 20 juillet ne se produise ; la deuxième fois c’était pendant la période où la répression et la persécution étaient très graves, à Ottawa, j’y suis allé ; cette fois‑ci c’est pendant que la perversité est en train d’être détruite complètement à grande échelle, le courant de la rectification de la loi élimine la perversité, perce les espaces des êtres humains en prenant un essor prodigieux, en avançant à une très grande vitesse, c’est à ce moment là que je vous rencontre de nouveau, donc, ces trois conférences de Loi au Canada sont très parlantes. (Longs applaudissements)

 

Les élèves du Canada, il faut dire qu’ils ont très bien fait, cela se manifeste dans chaque domaine, le plus important c’est qu’ils coopèrent très bien, il n’y en a pas beaucoup qui à cause de leur attachement personnel affectent la validation de la Loi, entre eux ils ne sont pas beaucoup à persister dans leur propre opinion créant par la suite un blocage personnel dans leur cœur, parmi les élèves il y a très peu de frictions mutuelles. Ils coopèrent relativement bien, c’est pourquoi ils peuvent si bien mener la situation de valider la loi. Bien sûr le Canada est aussi un endroit particulier, le gouvernement du Canada et le peuple canadien apportent leur très grand soutien et leur très grande sympathie à Dafa et aux disciples de Dafa, c’est pourquoi nous devons remercier le peuple canadien et le gouvernement du Canada. (Vifs applaudissements)

 

Donc ces trois conférences de Loi, en réfléchissant, on voit clairement que les situations sont différentes. Au Canada j’ai rencontré les élèves trois fois, mais durant ces trois fois le changement de conjoncture est énorme, ce point vous l’avez aussi vu. Au début de la persécution la pression était très grande. Avant le 20 juillet 1999 lorsque j’enseignais la Loi au Canada, beaucoup de mes propos en réalité donnaient des indications aux gens de ce monde, pour aussi informer les gens de ce monde. L’homme a son côté clair, lorsque j’enseigne la Loi je ne parle pas seulement aux hommes, mes moi couche par couche parlent aussi aux êtres des différents niveaux. Car aucun événement qui se produit ici chez les êtres humains n’est isolé, ce sont les reflets au niveau le plus inférieur du changement des phénomènes célestes. Tout comme ce que j’ai dit auparavant, les principes aux différents niveaux sont différents, on voit au niveau élevé que le principe du niveau inférieur est erroné, mais le principe à chaque niveau est le principe de ce niveau. Mais pour une chose à différents niveaux son état, sa manifestation et son critère sont différents, plus son niveau est élevé, plus elle conduit au véritable principe. Cependant les principes dans l’ensemble sont reliés, se manifestent à différents niveaux, ce sont des principes à différents niveaux, pour les vies à chaque niveau elles ont un état différent et une compréhension différente du principe, plus elle se trouve vers le bas plus l’exigence est basse, les comportements des vies s’avèrent plus mauvais. Arrivé au niveau le plus inférieur qui est le niveau humain, les comportements des vies sont en fait ainsi, ils s’approchent du pire. Pendant cette persécution perverse, les forces anciennes ont fait des arrangements très minutieux. Je suis ici avec les divinités qui protègent la Loi nous sommes aussi en train de réprimer la perversité, les forces anciennes ont également leurs arrangements, en réalité la perversité est aussi restreinte. Lorsque la perversité déploie sa perversité, sa manifestation a une arrogance démesurée, en réalité elle est très faible. Bien sûr lorsque les mauvaises personnes se manifestent au service de la perversité, à condition que la pensée droite sans faille des disciples de Dafa se manifeste fortement, les mauvaises personnes vont manquer d’assurance, voire même être contrôlées par la pensée droite, voilà c’est cette situation. Globalement la perversité n’arrive pas à faire ce qu’elle veut faire, car après tout ce sont les divinités qui contrôlent. Bien que les forces anciennes aient leurs arrangements, ce n’est que pour parvenir à l’état dont elles ont besoin, en plus les forces anciennes n’ont pas pu se déployer selon leur désir, parce que ce que je veux faire et les contraintes venant des divinités droites à leur égard font que pour beaucoup de choses les forces anciennes ne pourront pas atteindre leurs objectifs.

 

Pour l’ancien univers il y a les anciens principes. Aucune vie avant d'être rectifiée par la Loi ne peut voir tout ce qui sera après la rectification de la loi, ni ne peut voir la manifestation véritable de la nouvelle Loi, car elles n'en sont pas encore dignes. Si elles pouvaient voir vraiment la manifestation de la nouvelle Loi et le nouvel univers, elles seraient pareilles aux vies nouvelles, elles agiraient naturellement d’après cela. Elles ne peuvent pas le voir parce qu'elles sont des vies de l'univers du passé, elles ne peuvent pas voir le futur qui n'appartient pas à l'univers du passé. Tandis que ce futur, ce n'est pas tout ce qui est arrangé pendant l'histoire de l'ancien univers, à l'intérieur duquel il existe des temps rapides ou lents, des différences pour les espaces différents, les divinités de l'ancien univers peuvent les observer. Pour un autre nouvel univers, tout ce qui se trouve à l'intérieur, les temps, les espaces, les vies, les mécanismes, les lois sont arrangés de nouveau, il n'y a aucun lien avec l'ancien univers, les vies de l'ancien univers ne peuvent pas les voir. Cela dépasse les capacités de toutes les divinités, c'est pourquoi elles veulent suivre l'ancienne loi et l'ordre de l'ancien univers pour faire les choses ; faire ce qu'elles veulent faire. Pour beaucoup de choses si on veut qu'elles changent c'est vraiment difficile, parfois, lorsque je leur demande de faire quelque chose, elles n'osent pas le faire car elles trouvent qu’il n’y a pas de fondement. Elles sont après tout des vies de maintenant, elles pensent qu'il est correct d'agir ainsi, ne rien faire est déjà un très bon comportement.

 

En réalité, ceux qui perturbent la rectification de la loi c'est encore cette bande de forces anciennes. Davantage de vies dans l'univers immense n'ont pas participé à cela, elles se trouvent en état d'observation. Mais lorsque le courant immense de la rectification de la loi arrivera, qu'elles observent, ou qu'elles participent, tout cela sera complètement résolu pendant la rectification de la loi. Celles qui doivent être assimilées, s'assimileront, celles qui doivent être déliées de façon bienveillante, seront déliées avec bienveillance, celles qui ne peuvent être ni assimilées ni déliées de façon bienveillante, qui doivent chuter de leur niveau chuteront de leur niveau, celles qui ont commis des crimes et doivent être jetées en bas seront jetées en bas. Je dis que pour celles qui peuvent entrer dans le futur ce n'est pas non plus une chose qu'on peut obtenir sans effort, ce n’est pas non plus une chose facile, car le futur n'appartient pas aux vies de cette période. En en parlant selon l'ancienne compréhension, que les vies de cette période veuillent entrer dans l'avenir, veuillent entrer dans le corps céleste de la prochaine période qui ne leur appartient pas, c'est une chose absolument impossible. Parce que pendant cette rectification de la loi, on traite tout, on traite tous les êtres avec la plus grande compassion, on veut donc assimiler ces vies de l’ancien univers, on fait alors cette affaire de la rectification de la loi dans l'univers. Sinon, les vies de cette période qui voudraient aller dans le futur n'en auraient absolument pas l'occasion, le futur ne leur appartient pas, n'appartient pas à ces vies de maintenant. Donc pour aller dans le futur il faut nécessairement se conformer aux exigences du futur.

 

Bien sûr, pour une vie de maintenant, cela est impossible d'y parvenir, il est aussi difficile pour elle de s’y conformer. Mais il y a un point, ma Loi est en train d'être transmise, les êtres de toutes les couches le savent, beaucoup de vies sont en train de l'apprendre, sont en train de la lire. A chaque niveau il y a <<Zhuan Falun>>, le principe à chaque niveau est différent, en le voyant les mots à l'intérieur sont différents, ce sont tous les vrais principes aux niveaux différents du nouvel univers, beaucoup de vies sont en train de le lire, en plus elles s'assimilent activement, car c’est une chose jamais vue depuis que l’univers a ouvert le ciel et la terre, depuis l’éternité, tous les êtres y sont inclus, jamais personne n’a osé y penser, pouvoir traverser une histoire aussi grande, puisque cette histoire n’appartient pas aux vies du présent univers. Le tout de l’histoire, les vies de l’univers vivent toutes dans cet environnement, c’est une histoire qui permet aux vies d’exister dans cet environnement. Entrer réellement dans l’avenir qui n’appartient pas à cette histoire, en réalité cela n’a aucun lien avec elles. Ce n’est pas comme cet ancien univers, lorsque les corps célestes de l’univers aux différents niveaux ne vont plus, ils sont détruits et recréés par la suite. Bien que ce processus à l’entendre semble semblable au fait que les êtres créent des univers nouveaux et détruisent des univers anciens de différents niveaux dans le firmament colossal, en réalité ce n’est pas du tout pareil. Peu importe que les différents corps célestes de l’univers à l’intérieur de l’univers se détruisent, se recréent, c’est toujours une pensée d’une vie plus élevée de cet univers au niveau élevé et sa capacité qui les créent et les détruisent, c’est à dire c’est toujours le critère et l’arrangement de l’ancien univers. Parce que pour une vie encore plus grande, les corps célestes qui lui sont inférieurs font partie de son corps, si une cellule est éliminée par le métabolisme, lorsque que cette cellule se régénère, c’est toujours une affaire de son propre mécanisme, de ses propres caractéristiques et de son propre univers, tout est fait par elle. Tandis qu’un univers entier qui disparaît véritablement, c’est comme si cette vie mourait, plus tard si une vie naissait de nouveau à un moment donné, elle n’aurait aucun rapport avec cette vie morte à l’origine. Ici ce dont je parle ce n’est pas comme enlever un vêtement et en changer pour un autre lorsque le Yuanshen quitte le corps charnel dont j’ai parlé auparavant, il n’y a pas ce rapport, elle n’aura aucun lien avec le passé.

 

La Trinité d’une vie se dissout complètement, rien n’existe, aussi élevée que soit une vie il n’y aura plus rien pour elle. Toutes les vies de l’univers entier, même l’ultime vie de ce corps de firmament n’ont pas la moindre notion de cela, elles n’y comprennent rien, c’est au‑delà de leur compréhension. Même en élargissant leur imagination c’est toujours ce qu’on est capable de penser et de connaître dans la limite de la sagesse créée pour les vies de cette période dans cet univers. Cette affaire si grande qu’est la rectification de la loi, elles n’en connaissent rien, en plus face à tous les êtres dans la rectification de la loi elles ont été prises au dépourvu. Les principes dont je parle elles savent toutes que c’est bien, mais il y a quand même les principes anciens qui sont là, elles ont été créées par ces anciens principes à la période de détérioration et de destruction, donc les exigences de la rectification de la loi envers leurs êtres sont de ne rien faire.

 

Les plus chanceuses ce sont les vies qui n’ont pas agi pendant la période de la rectification de la loi, elles sont restées là tranquillement à regarder, car je veux toutes les sauver, je veux faire que ces êtres puissent s’assimiler et entrer dans le nouvel univers. Mais les forces anciennes ont vu que dans l’histoire de nombreuses vies ont commis beaucoup de crimes, elles pensent qu’on ne peut pas sauver ces vies, on ne peut pas garder ces vies, elles aussi croient avec certitude qu’elles sont en train de maîtriser ma rectification de la loi, de sorte qu’elles ont arrangé qu’il fallait éliminer ces vies pendant ma rectification de la loi. Pour les vies dans ce monde, pourquoi permet‑on à ces policiers méchants d’être si féroces ? Pourquoi sont‑ils aussi cruels, pourquoi permet‑on que ces choses perverses de niveau inférieur agissent avec perfidie ? Leur objectif est d’éliminer certaines personnes de ce monde et les élèves qui ne sont pas bons à leurs yeux, elles laissent ceux qui agissent perfidement et leurs victimes tous commettre un crime aussi grand. Celles d’un niveau un peu plus élevé ne font pas directement ce genre de choses, elles pensent qu’elles sont des divinités, elles sont sacrées, elles ne veulent pas mettre leurs mains dans l’ordure et remuer directement les immondices, car une fois qu’elles y entrent elles tomberont. Donc elles font en sorte que les vies d’une couche contrôlent les vies d’une autre couche, les forces anciennes des différents niveaux sont en train de faire ce genre de chose couche par couche pour perturber la rectification de la loi, alors donc une fois arrivées dans le monde humain les vies perverses se manifesteront avec de plus en plus de perfidie. La rectification de la loi ne s’est jamais produite dans l’histoire, aussi dangereuse que soit la situation, la rectification de la loi pour les êtres est aussi une occasion et une affinité sans précédent. La Loi existe depuis longtemps, je suis tout simplement venu en apportant cette Loi qui est conforme à mon souhait, harmonieuse, sans précédent dans l’histoire, qui est la meilleure. (Vifs applaudissements)

 

Pour les disciples de Dafa venus pour valider la Loi et les êtres de tout l'univers, ils n’ont qu’à la réaliser en appliquant concrètement cette Loi et en apportant le salut. C’est à dire que cette Loi existe depuis longtemps ici, il ne s’agit que de comment les êtres agissent selon cette Loi, avec mes mots c’est comment s’assimiler à la loi, il ne s’agit que de ce processus. Dans le passé j’ai dit que personne n’arriverait à endommager cette Loi, ce n’est pas que je suis en train de faire quelque chose en même temps que de créer une quelconque Loi. La Loi existe depuis longtemps. Comment les êtres s’assimilent à la Loi, il ne s’agit que de cela. Plus la sagesse d’une vie est grande, plus elle se croit formidable, pour une vie qui a une sagesse plus grande il y a toujours des vérités qu’elle ne peut pas voir à son niveau, chaque pensée générée à l’égard de la rectification de la loi aura une très grande influence sur elle. Une de ses pensées peut faire que les êtres couche après couche commettent des crimes envers la rectification de la loi, donc cela veut dire qu’elle‑même est en train de commettre un crime pendant la rectification de la loi. Aussi grande que soit une vie, elle est face à ce problème, comme aucune vie de cet univers n’appartient à l’univers futur, quelle que soit sa grandeur elle ne peut jamais voir la racine de la vérité. Donc pour la vie ultime finale de l’univers, c’est une très grande tribulation, dès qu’elle génère une pensée il lui sera impossible d’échapper à cette tribulation. Je le décris avec un langage humain, j’ai dit que c’est une tribulation, car si on ne rectifie pas la loi il ne sera pas question d’apporter le salut aux êtres, alors dans tout ce qui est recréé il n’y aura rien de l’ancien univers, donc en réalité c’est la plus grande compassion envers les êtres de l’univers. (Applaudissements)

 

Vous le savez, créer les vies à différents niveaux de l’univers, des corps célestes, des firmaments, des grands firmaments, ce n’est généré que par une pensée au niveau élevé. Même lorsque que je prononce ces paroles, en haut certaines vies assises là‑bas, semblent très satisfaites d’elles‑mêmes, elles croient que tout est généré par une seule de leur pensée. Ceux qui se tiennent au‑dessus d’elles, sont en train de se moquer d’elles : c’est né d’une seule de mes propres pensées. Mais ceux qui se tiennent encore au‑dessus d’elles pensent aussi de cette façon, car elles ne savent pas qu’au‑dessus d’elles il y a encore des seigneurs encore plus gigantesques. Cependant celui qui véritablement voit leur ridicule, c’est moi. (Applaudissements) Tandis que la rectification de la loi de cette fois‑ci, pour elles toutes c’est une plus grande occasion et affinité et une plus grande compassion. Pourtant elles sont toutes en train de penser à manipuler tout cela, elles pensent que ce qu’elles maîtrisent c’est ce qu’il y a de meilleur, elles sont en train de m’aider à rectifier la loi, elles poussent même de force leurs meilleures choses sur moi. Réfléchissez‑ tous, elles les poussent vers moi, combien la résistance qu’elle me crée sera grande ? Combien l’obstacle qu’elle me crée sera grand ? Si vous ne voulez pas de ses choses elle trouvera que vous refusez même le meilleur, qu’alors vous êtes en train de détruire cet univers cela revient à dire que vous détruisez le futur. Elle pense ainsi, parce que sa sagesse ne dépasse pas cette taille, donc sa compréhension est de même taille.

 

Les vies couche par couche du système des anciennes forces pensent toutes de cette façon, agissent toutes de cette façon, donc cela a créé des obstacles dans la rectification de la loi. La manifestation d’une seule de leurs pensées a créé un effet pire au niveau le plus bas de l’univers. Plus les vies vont vers le bas, moins elles sont bonnes, les choses qu’elles font sont de plus en plus mauvaises, de plus en plus perverses. Toute la persécution en réalité est arrivée de cette façon. En réalité les vies couche par couche dont je viens de parler, tout à l’heure ce que j’ai dit ce ne sont déjà plus les vies à l’intérieur de ces immenses corps célestes, ce dont je parle ce sont les corps principaux, les rois, les corps principaux encore plus grands, les rois au‑dessus des rois, des différents corps célestes gigantesques, ce dont je parle il s’agit de ces vies‑là. A l’intérieur d’un corps de firmament combien y a‑t‑il de couches innombrables et incommensurables de divinités, de Bouddhas, de Daos, et d’êtres, je n’ai pas besoin de parler d’eux, leurs comportements, ce qu’ils sont en train de faire concrètement, c’est le résultat des comportements de leurs corps principaux.

 

Parce que l’univers est trop grand. Lorsque Maître parle, je parle d’un niveau très large et très élevé, parce que ce que je rencontre actuellement ce sont tous ces problèmes, ce que je suis en train de régler ce sont aussi ces problèmes. Mais ce qui est réfléchi dans ce monde des gens ordinaires, ce sont aussi des réflexions des choses faites par les vies à un niveau si élevé. Lorsque j’enseigne la Loi je ne parle pas à la légère, je parle aussi de la vérité pour elles, je dois parler en visant ces choses. En bas lorsqu’on écoute, c’est très élevé, mais vous ici présents, vous êtes aussi tous des disciples de Dafa, après tout je ne suis pas en train de dire quelque chose aux gens ordinaires. En réalité ce dont j’ai parlé aujourd’hui, à l’entendre il sera difficile aux gens ordinaires de le comprendre, cependant les êtres humains peuvent ressentir ma bienveillance, peuvent ressentir l’énergie, ressentir la sensation des bienfaits pour eux, mais pour comprendre véritablement ce que j’ai dit il n’y a que les disciples de Dafa. (Applaudissements)

 

Comme vous n’avez pas encore mangé ce midi. Je ne veux pas non plus parler davantage. (Longs et vifs applaudissements pour le retenir).

 

En réalité, peu importe combien j’en parle, vous devez tous vous cultiver dans la pratique, c’est ce qui est le plus important, vous ne devez pas négliger votre conférence de Loi, cela fait partie du processus du Xiulian intégral des disciples de Dafa. (Applaudissements) Donc aussi élevées, aussi abondantes, aussi concrètes soient les choses que vous souhaitez entendre de moi, en fait vous devez quand même dans votre Xiulian avancer pas à pas. Donc, avant que la rectification de la loi ne se termine, vous allez utiliser le temps qui reste, bien faire solidement et réellement chaque chose qu’un disciple de Dafa doit faire, Ce n’est qu’ainsi en avançant sur ce chemin vers le futur, vers le plus grandiose, que vous pouvez ne pas manquer une occasion, que vous pouvez ne pas faire un seul faux pas.

 

Il est aussi très difficile d’y parvenir même en faisant tous les efforts pour bien avancer. Dans votre Xiulian vous trébuchez justement sans cesse, vous vous relevez et vous avancez de nouveau. Mais cette société, cette réalité créées par la science des êtres humains sont très attrayantes ; donc face à cette société des gens ordinaires, il est aussi très difficile de mesurer avec justesse le rapport entre les pratiquants et les gens ordinaires, il est aussi très difficile de s’en sortir au milieu de toutes sortes d’attachements. Mais peu importe, en tant que disciples de Dafa, vous n’avez qu’à nourrir dans votre cœur la pensée droite, faites de votre mieux, pour bien faire ce que vous devez faire. Vous vous cultivez et pratiquez en vous conformant au maximum aux gens ordinaires, vous n’avez pas non plus besoin de devenir moine, ni de faire comme les gens qui renoncent au monde, en réalité sur la forme c’est déjà d’une plus grande commodité. Cependant l’élévation du Xinxing on ne peut absolument pas la négliger. Certains peuvent le sentir, pour d’autres il n’est pas sûr qu’ils puissent le sentir, au point de ne pas avoir une sensation aussi vive de votre sublimation et de votre élévation. Mais tout cela est absolument strict. Dès qu’il y a une partie qui a réussi la cultivation, immédiatement on vous assimile de l’autre côté, c’est pourquoi de votre côté ici, vous sentez toujours que vous‑même n’avez pas une élévation très grande parce que le changement en surface est très petit, mais le changement essentiel est très grand. Donc dans un tel état, on peut garantir que vous pourrez cultiver et pratiquer, garantir que vous vous élèverez, garantir que vous ne chuterez pas de niveau après avoir trébuché à cause d’une inattention pendant le processus de Xiulian, parce que le côté qui a réussi la cultivation est déjà séparé. Une fois séparé, cela permet au côté qui a réussi la cultivation de ne pas commettre de faute en même temps que le corps humain, c’est pourquoi il ne sera pas facile de chuter de niveau. Cela désigne ceux qui cultivent et pratiquent normalement, tandis que les personnes au moment crucial qui sont allées à l’encontre de Dafa ou persécutent Dafa et les disciples de Dafa, là c’est autre chose. En tout cas comme pratiquant, élever l’exigence de votre Xinxing, abandonner vos attachements, cela ne peut pas être négligé, on ne peut absolument pas abaisser les critères, car on doit prendre la responsabilité pour le futur, pour l’univers futur, pour les êtres futurs. Beaucoup de disciples de Dafa vont réussir à être des vies très grandes dans le futur, ils doivent englober beaucoup d’êtres, même des êtres incommensurables, donc si votre critère s’abaisse, l’univers de cette couche ne durera pas longtemps, le corps de firmament de cette couche ne durera pas longtemps en conséquence, donc tout doit absolument atteindre le critère.

 

Mais, vous ne devez pas non plus être inquiets parce que Maître a dit ainsi. Je ne vous ai jamais forcés. Vous pouvez faire de votre mieux, vous cultiver en vous conformant à l’état de la société des gens ordinaires, mais vous êtes un pratiquant, vous devez savoir ce que vous devez faire. Vous allez faire de votre mieux pour bien faire, faire de votre mieux pour vous conformer aux critères d’un pratiquant. Je suis vraiment contre le fait que dès qu’on entend le Maître dire quelque chose immédiatement on est anxieux dans le cœur, cette anxiété vous pousse immédiatement vers un autre extrême, je ne ferai rien d’autre, je fais seulement les choses de la rectification de la loi. Non ça ne va pas, parce que le chemin engagé aujourd’hui par les disciples de Dafa est en fait le chemin de Xiulian pour les hommes du futur.

 

Vous l’avez déjà vu, les religions au moment où la moralité des êtres humains décline, quel rôle jouent‑elles dans la société. Non seulement elles ne peuvent pas donner le salut aux êtres humains, mais elles corrompent la croyance juste des êtres humains. Pour un homme d’église, un renonçant, un pratiquant, les gens ordinaires placent sur eux leur confiance, leur croyance, leurs espoirs dans les divinités. Cependant si ces personnes ne font pas bien, ce n’est pas seulement une personne qui n’agit pas bien ; si un groupe de Xiulian ou une religion ne s’engage pas avec droiture, ce ne sera pas la question que seulement eux‑mêmes ne s’engagent pas avec droiture, cela peut corrompre toute la société, cela peut créer des problèmes à un grand nombre de personnes. En même temps, si eux ne croient pas dans les divinités, pour les êtres, pour les êtres ayant la croyance dans les divinités, ce sera le plus pitoyable, c’est aussi le plus lamentable. Donc à l’avenir il est très probable qu’il n’y aura pas ce genre de forme religieuse. Les manuels qu’étudieront les êtres humains futurs seront peut‑être imprégnés de facteurs de la Loi. Ceux qui pourront bien agir dans les activités sociales, ceux qui pourront agir mieux, peut‑être seront‑ils en train de se cultiver et de pratiquer. Disciples de Dafa, aujourd’hui tout ce que vous avez fait, en y réfléchissant n’est‑ce pas ainsi ? Dafa dans ce monde en fait n’a pas ce genre de choses formelles qui deviendrait une sorte de politique sociale.

 

Je veux que tout du futur avance sur le chemin le plus droit, donc les êtres humains du futur auront certainement du bonheur. Puisque cette société humaine va être gardée pour le futur, alors pour les vies du futur, pour les êtres de chaque niveau du futur, ce sera un bonheur, parce que c’est une chance, cela fait partie de l’harmonisation de Dafa vis à vis des vies. Donc en comparaison, la société humaine du futur connaîtra de grands changements et de très grandes différences avec celle de maintenant. Beaucoup de personnes n’ont‑elles pas dit que les hommes du futur connaîtront le bonheur ? Dans le passé pour le pratiquant la cultivation était très difficile, beaucoup de personnes qui voulaient se cultiver et pratiquer avaient trouvé un moyen : endurer la souffrance, se cultiver en endurant la souffrance. Se cultiver en endurant la souffrance peut en fait réduire le karma car vous êtes en train de vous cultiver et pratiquer, vous pouvez aussi vous élever. Cependant malgré tous les efforts fournis leur niveau est quand même très limité, la plupart ne pouvaient pas sortir au‑delà des trois mondes, parce qu’ils n’avaient pas une loi pour les guider à cultiver, ils ne connaissaient pas les critères de la loi à chaque niveau et les exigences de loi à chaque niveau. Il est aussi très difficile pour les vies de chaque niveau de prendre la responsabilité pour eux. Ce n’est pas que les divinités ne leur accordent pas de compassion, c’est parce que dans l’univers il y a les principes d’inter génération et d’inter inhibition qui jouent un rôle, lorsqu’une pensée est émise cela génère des éléments différents, des éléments qui donnent un aspect positif et un aspect négatif. Lorsque vous émettez une pensée bienveillante, le mal sort en conséquence, lorsque vous émettez une pensée malveillante cela peut jouer aussi un rôle. C’est pourquoi beaucoup de pratiquants disent : « une seule pensée peut produire le bien et le mal », qui peut connaître réellement le principe véritable de cette parole ? Les divinités ne doivent pas agir à la légère. Apporter le salut aux êtres humains ce n’est pas une petite affaire. Pourquoi lorsque Jésus apportait le salut aux êtres humains alors qu’il faisait une bonne action aussi grande, les vies dans les cieux voulaient‑elles pourtant contrôler tout cela de cette façon ? Et pourquoi en plus ont‑elles voulu le crucifier ? En apparence il était en train de subir des souffrances à la place des hommes, pourquoi une divinité devrait‑elle subir des souffrances à la place des êtres humains ? Pourquoi les divinités de niveau encore plus élevé, ne sont‑elles pas intervenues ? Pourquoi les divinités ne pouvaient‑elles pas réduire directement les péchés des hommes ? Tout cela dans le passé c’était le principe dans l’univers, tout était ainsi. A mes yeux tout cela est dû au fait que la loi de l’ancien univers a manqué de sagesse dans ce domaine, c’est pourquoi la prochaine fois, ce ne sera pas ainsi. A l’avenir il y aura de nombreux changements et des changements de grande envergure, alors pour tous les êtres ce sera merveilleux, il n’existera pas de choses aussi perverses.

 

Mais en parlant de façon relative, même si à l’avenir les principes d’inter génération et d’inter inhibition ne sont pas absolus, ils existeront quand même, les vies positives et négatives existeront quand même. Alors le niveau le plus mauvais, le plus inférieur, bien qu’il ne soit pas aussi pervers que celui d’avant, mais le plus inférieur restera cependant toujours mauvais. Les hommes du futur vont connaître le bonheur, mais ce n’est que par rapport aux hommes de maintenant. Il y aura les choses comme créer du karma, il y aura des souffrances par l’élimination du karma des êtres humains, c’est pourquoi il y aura des guerres, des épidémies, il y aura des catastrophes. Ce sera certainement ainsi, sinon lorsque le karma de péché de l’homme devient grand si on n’élimine pas le karma, si on ne rembourse pas les péchés par la souffrance, l’homme sera détruit. Lorsque l’homme ne connaît pas de souffrances il ne comprend pas non plus ce qu’est le bonheur, ici chez l’être humain, il est impossible que cet endroit devienne un paradis. C’est parce qu’il y a souffrance que l’on peut cultiver et pratiquer ici, lorsqu’on n’a pas bien fait on peut créer du karma. Donc, la société humaine sera pour toujours un environnement particulier.

 

Apporter le plus grand bonheur à l’être humain, cela signifie que les êtres humains du futur n’auront pas un critère aussi bas que celui de maintenant, et c’est la plus grande compassion. (Applaudissements) Rien ne sera aussi mauvais, alors l’environnement devra aussi s’élever en conséquence. La souffrance ne sera pas aussi basse, tout sera maintenu par un critère plus élevé par rapport à celui de l’humanité actuelle, tout sera mesuré sur la base de la Loi de ce niveau. Donc pour les êtres humains du futur ceux qui peuvent entrer dans le futur connaîtront tous le bonheur. Pourquoi ? Parce que Dafa a été transmis ici on a créé ce lieu pour Dafa, les vies d’ici ont aussi donné d’elles‑mêmes, si l’histoire peut avancer jusqu’à l’étape d’aujourd’hui, elles auront aussi leur mérite, c’est pourquoi on doit offrir le bonheur aux vies du futur aux êtres humains du futur.

 

Bien naturellement ce n’est pas non plus une question simple, dans l’univers tout se complète mutuellement, se relie mutuellement, s’harmonise, il y a encore d’autres facteurs et raisons là‑dedans. Cela veut dire que dans ce monde un tel changement a lieu, en réalité dans l’univers entier aux différents espaces et aux différents niveaux l’état s’élève aussi en conséquence. A chaque niveau , puisque les critères ici dans les Trois Mondes se sont élevés, dans ce cas réfléchissez tous, vous ne pouvez pas vous élever jusqu’à être ensemble avec les divinités, n’est‑ce pas ? Donc, chez les divinités, on doit encore s’élever. Si les divinités de ce niveau s’élèvent jusqu’aux divinités d’un autre niveau, ça n’ira pas non plus, alors ces dernières doivent s’élever à leur tour, c’est à dire les critères de tous les niveaux ont augmenté. Cela revient à dire que l’environnement à chaque niveau devient meilleur. Bien sûr, pour pouvoir atteindre cela, les mécanismes du corps de firmament, la sagesse et la capacité de la Loi doivent nécessairement parvenir à ce point, c’est cela qui permet aux formes d’existence des vies, dans tous les domaines et aspects compris de devenir merveilleuses.

 

En tant que disciples de Dafa ce qui vous fait face c’est la réalisation des vies les plus merveilleuses du futur. Donc pour vous tous, l’exigence de Xinxing c’est pour vous un critère que vous devez atteindre en tant que pratiquants, sur ce point il n’y pas d’échappatoire, on doit nécessairement atteindre le critère.

 

La Loi exige de vous conformer au mieux au mode de vie des gens ordinaires dans cette société, donc pour que vous puissiez vivre ici, on ne peut pas donner l’impression que vous êtes quelqu’un de bizarre, même si de nombreux moines pratiquent parmi nous, en réalité la religion est aussi une forme de l’état de la société humaine actuelle. Dans ce cas le chemin dans lequel vous vous êtes engagé, en réalité c’est aussi établir une base pour les vies futures. Tout cela ce n’est pas qu’on vous prenne comme objet d’expérimentation, la loi existe depuis longtemps, vous êtes en train de l’appliquer, il ne s’agit que d’un tel processus, cette affaire de la rectification de la loi réussira nécessairement. Peut‑être avez‑vous tous entendu à travers différentes prophéties ou par des personnes douées de capacité, que l’être humain allait rencontrer cette catastrophe‑ci ou cette catastrophe‑là, cependant aucune n’a osé dire que cette affaire de la rectification de la loi ne réussirait pas, parce qu’elle réussira nécessairement. Parce que peu importe que les vies puissent ou non appliquer l’exigence de cette Loi envers elles, la rectification de la loi réussira de toute façon. C’est parce que si une personne ne pouvait pas réussir à traverser le chemin en validant la Loi, la Loi créerait de nouveau toutes les vies, les choses qui manquent, on peut les trouver dans la Loi, parce qu’elles sont déjà là. En parlant de compassion ce que je veux c’est permettre aux vies de la période précédente après avoir été assimilées de faire partie des vies de la nouvelle période, voilà ce que je veux faire.

 

Dans l’histoire les gens ont entendu dire que les vies aux différents niveaux parlaient toutes de la compassion, la compassion, même les divinités au niveau très élevé parlent elles aussi de la compassion. Mais leur compassion a une limite, elles ne peuvent pas aller plus loin que leur compréhension et leurs royaumes. Tandis que cette grande compassion, pendant la rectification de la loi, aux yeux des êtres de tout l’univers c’est sans précédent. Que veut dire la grâce de Bouddha immense et majestueuse ? (Vifs applaudissements) Bien entendu, les êtres du futur verront les disciples de Dafa apporter le salut aux êtres. Quand vous réussirez votre cultivation, les êtres du futur connaîtront la grâce de Bouddha immense et majestueuse que vous leur aurez apportée, les êtres humains du futur ne me connaîtront pourtant pas, il n’y a que vous qui puissiez me connaître car il n’est pas nécessaire pour les êtres de le savoir, ils ne sont pas dignes de le savoir, il est suffisant qu’ils vous connaissent. A l’origine personne ne me connaissait alors dans le futur ce sera encore le cas. (Maître rit) (Vifs applaudissements)

 

La vie est très complexe. En fait dans la pratique j’ai déjà accompli le fait qu’un être humain devienne une divinité. Mon propre corps charnel gouverne déjà le monde de Falun, en plus à l’avenir vous pourrez voir mes nombreux moi du passé, à ce moment‑là vous pourrez les considérer comme moi. En réalité la véritable essence de mon corps principal, le véritable moi principal, il est très difficile pour les vies de le connaître, mais je sais tout de vous. (Le Maître rit) (Longs applaudissements)

 

J’ai traversé le processus de descendre couche par couche lorsque je suis venu. Pour une divinité de très haut niveau, il existe une Trinité. Il y a aux différents niveaux des notions, des compréhensions différentes de la Trinité. Aux niveaux très élevés où la forme existe, la Trinité veut dire le corps véritable, l’esprit véritable, la pensée, voilà cette Trinité. C’est la situation aux niveaux extrêmement élevés. Aux niveaux encore plus élevés, la situation n’est plus la même, là‑bas, la pensée et le corps font un, sans distinction. Je vais en parler à partir du niveau où la forme existe, c’est la Trinité du corps véritable, de l’esprit véritable et de la pensée.

 

En descendant lorsque je suis arrivé au niveau où la forme existe, j’ai commencé à créer mon corps véritable, puis pas à pas je suis entré dans le grand firmament et ai continué à descendre. Chaque fois c’est mon corps véritable qui descend seul. Autrement dit, le véritable moi c’est ce corps véritable. Je vous dis toujours, je dis que moi, c’est la surface la plus superficielle, cette peau véritable c’est moi, parce qu’à chaque niveau je crée un moi le plus superficiel, je crée un corps véritable, arrivé ici chez les êtres humains, dans ce corps charnel il existe mon corps véritable. (Applaudissements) Donc, aux différents niveaux, dans le passé de l’histoire, j’ai laissé pas mal de mes esprits véritables, ils étaient tous mes esprits véritables aux différents niveaux. Certains d’entre eux au cours de longues années ont pensé que je ne pourrais plus retourner, ils ont alors tous élaboré un autre corps, qui a les mêmes traits que le moi d’alors. C'est‑à‑dire dans l’univers futur vous pourrez voir de nombreux moi du passé. Ils peuvent tous après avoir assimilé la Loi entrer dans le nouvel univers du futur, car c’est leur vertu majestueuse, leur bonheur - d’avoir été moi dans le passé. A chaque fois, je descends avec mon corps véritable, donc, à chaque fois pour mon esprit véritable, lorsque le corps allait descendre, personne ne voulait que je descende, tous savaient que la descente serait très pénible, revenait à se détruire. Pour une divinité aussi élevé soit le niveau duquel elle provient, finalement arrivée au niveau de l’être humain, aux yeux des divinités, son esprit est mort essentiellement. C’est pourquoi pendant ma descente couche après couche, j’ai tout du long créé mon corps véritable. Tandis que ce corps véritable bien qu’il ait traversé une longue histoire, de nombreux niveaux différents, d’où vient cette peau originellement ? A qui appartient‑elle ? Aucune vie ne peut le savoir. Cette fois‑ci, je suis descendu aussi dans le monde humain avec un corps humain, je deviens la surface la plus superficielle de l’homme. Ce qui est différent, c’est que dans ce corps charnel il existe un corps véritable, mais l’origine la plus essentielle de moi, aucune vie n’est capable de l’examiner et de la connaître. Je viens de dire qu’à l’avenir, il sera très difficile aux êtres de me connaître, voilà ce que je veux dire.

 

A mon avis, ce que je dis aujourd’hui est aussi considérablement élevé. (Applaudissements) Peu importe, en tant que disciples de Dafa, une fois entendu, alors vous l’avez entendu, c’est tout, n’allez engendrer aucun attachement par la suite. Petit à petit dans le processus de votre Xiulian, certains vont le connaître, certains peuvent peut‑être tout savoir après leur plénitude parfaite.

 

En parlant de la plénitude parfaite, votre plénitude parfaite n’est pas non plus une chose soudaine, comme dans le passé les pratiquants du Dan, leur Dan explosait subitement, elle ne sera pas dans cet état. Alors quel sera l’état de la plénitude parfaite des disciples de Dafa ? Votre côté qui a réussi la cultivation sait tout, c’est aussi vous. Lorsque ce peu de chose le plus superficiel de vous le rejoint, ce sera comme se réveiller naturellement du sommeil, voilà l’état dans lequel vous serez, sans bouleversement. (Applaudissements)

 

Dans le Xiulian lorsque vous voyez différents principes de Loi, ce ne sont que le peu de compréhensions du côté de l’homme. Vous savez, le vrai principe de Bouddha on ne permet pas de le dévoiler totalement devant un pratiquant qui actuellement a encore un corps humain de surface, donc de votre côté ici vous en avez seulement une compréhension générale, mais le côté qui a réussi la cultivation a une compréhension qui correspond déjà totalement à votre règne là‑bas. Autrement dit, votre côté qui a réussi le Xiulian, le niveau où vous devez être, à ce règne de l’univers, vous connaîtrez tout de chaque niveau qui se trouve au‑dessous de vous. En plus tout sera sous vos yeux. Pour tous, c’est pareil, le côté qui a réussi la cultivation, jusqu’à la dernière partie qui achève la cultivation, tous comprennent très naturellement tout. En apparence c’est comme si vous vous éveilliez d’un rêve, Ah, vous allez faire ce que vous devez faire. C’est comme ça. (Applaudissements)

 

A ce niveau‑là votre pensée n’a plus ce mode et cette structure de pensée humaine, c'est‑à‑dire la structure de pensée du côté qui a réussi la cultivation est formée selon le meilleur critère pour une divinité. Ce genre de mode de pensée n’entrera plus dans la pensée du niveau inférieur mais tout ce qui est de niveau inférieur vous le saurez. En fait vous le savez, que ce soit Bouddha Sakyamuni ou d’autres divinités ou Bouddhas, ils connaissent même la pensée des bœufs ou des chevaux, même des êtres encore plus inférieurs, ils savent tout, mais ils n’entreront pas là‑dedans, ils sont au courant de tout, c’est tout simplement comme ça. A l’avenir, en tant que disciples de Dafa, vous réussirez la cultivation, vous observerez tout ce qui vous est inférieur, vous serez au courant de tout, mais votre mode de pensée sera différent du leur, votre pensée n’entrera pas là‑dedans, ce sera totalement la pensée de votre règne. Donc, à l’avenir, au moment de votre plénitude parfaite, ce sera peut‑être comme si vous vous réveillez du sommeil, tout naturellement vous comprenez tout, parce que votre côté qui a réussi la cultivation demeure déjà là‑bas depuis longtemps, le temps de là‑bas n’est pas le même que celui dans l’espace de ce monde, le vous de l’autre côté demeure là‑bas déjà depuis très longtemps. Vous êtes familiarisé avec tout de là‑bas, lorsque le dernier bout de ce côté‑ci passera de l’autre côté, vous comprendrez naturellement tout. (Applaudissements)

 

Autrefois je vous ai dit aussi, dans le passé lorsque les pratiquants atteignaient leur éveil, il fallait que leur Dan explose, au moment où ce Dan explosait, à chaque couche d’espace il devait y avoir une explosion, donc, sur terre il y avait une énorme réaction, il pouvait y avoir des glissements de terrain, des raz de marrée, il pouvait y avoir des bouleversements énormes, tout pouvait arriver. Autant de disciples de Dafa et leurs niveaux de Xiulian sont tellement élevés, Oh, là, là, cette fois‑ci, impossible d’imaginer, combien serait grande la catastrophe dans la société humaine ? Cela ne se passera pas comme ça, tout se passera naturellement. C’est pourquoi dans cette Loi, à l’époque où j’ai commencé à faire cette affaire, j’ai déjà tout envisagé complètement, tout ce qui est dans cette Loi est le plus harmonieux, le meilleur.

 

Par ailleurs, pour nombre de nos élèves, il y a dans leur esprit beaucoup de questions qui les préoccupent, ceci ou cela, en fait, dès que vous y pensez, vous êtes déjà tombé de votre règne. N’allez penser à rien, ne vous inquiétez de rien. Le Maître est compatissant, il vous donnera certainement le meilleur arrangement. (Applaudissements) Vous n’avez pas besoin de penser que le Maître nous accorde sa compassion, car c’est le résultat de votre cultivation, c’est parce que vous avez votre vertu majestueuse que Maître fait cela pour vous.

 

Je m’arrête là. (Vifs applaudissements)

 

Ceux qui n’ont pas bien fait, dépêchez‑vous d’avancer diligemment. Nos conférences de Loi doivent encore se poursuivre, que tous assurent bien chacun de leurs pas. Meilleur est le moment, je vous le dis, moins il y aura d’occasions et d’affinités. Donc faites de votre mieux, faites bien ce qu’un disciple de Dafa doit faire. Cependant vous ne devez pas aller à l’extrême ; vous ne pouvez aller à aucun extrême. Dès que vous allez à l’extrême, vous portez préjudice au chemin que j’ai préparé pour vous, à l’exigence de la Loi envers vous. Vous n’avez qu’à faire normalement ce que vous devez faire. Si vous atteignez demain la plénitude parfaite, aujourd’hui, vous ne le savez pas, vous pensez peut‑être « je dois établir une société », alors faites‑le, mais je peux tout harmoniser pour vous. N’allez vous préoccuper de rien ! Allez faire ce que vous devez faire. (Vifs applaudissements) Je termine en souhaitant que notre conférence de Loi à Vancouver réussisse pleinement. Merci à vous tous. (Longs applaudissements)

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2003/6/18/52485.html

___________________

Traduit le 2 août 2003

Traduction mise à jour le 19 septembre 2003