Editorial du site Minghui :  Réparer en redoublant d'efforts, rejoindre le processus de la rectification par la Loi

 

 

[Site Minghui] Depuis la publication de la Prédication de la Loi du Maître à la Conférence de la Loi de la Région des Grands Lacs, certains élèves qui avaient écrit une lettre de repentir [au gouvernement chinois] regrettent vivement, et engendrent en même temps un sentiment pessimiste. C'est la manifestation d'une étude de la Loi peu profonde et d'une absence de sang froid.

 

Tous les élèves qui n'ont pas bien agi dans les centres de rééducation par le travail ont entaché leur cultivation-pratique, mais cela ne veut pas dire qu'ils ne pourront pas atteindre la plénitude parfaite. La rectification par la Loi se poursuit encore, la cultivation-pratique n'est pas encore terminée. Le Maître compatissant attend encore que les élèves qui, pour diverses raisons, n'ont pas bien agi dans le passé rejoignent [le processus de rectification par la Loi]. Le point capital pour pouvoir ou non atteindre la plénitude parfaite est de voir comment les élèves eux-mêmes envisageront leur chemin à partir de maintenant, comment ils répareront les dommages vis à vis de la Grande Loi causés par leur propre erreur.

 

Toutes les vies nées à l'époque où la Grande Loi est largement transmise dans le monde humain ont une affinité prédestinée. L'occasion et l'affinité de la cultivation-pratique pendant la rectification par la Loi ne se rencontrent pas, même en dix mille ans. Se chérir soi-même, être résolus dans la cultivation-pratique ; réparer en redoublant d'efforts, rejoindre le processus de la rectification par la Loi.

 

Editeurs de Minghui

le 1er janvier 2001

 

_________________

 

Approuvé

 

LI Hongzhi

le 1er janvier 2001

 

 

 

 

 

http://www.minghui.org/mh/articles/2001/1/1/6325.html